Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

Quiproquo ▲ Lara [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


ADMINISTRATRICE
HAKUNA MATATA!




It's so hard to be me!





Célébrité : Misha Collins


Messages : 110


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Quiproquo ▲ Lara [Terminé] Mar 6 Aoû - 17:40





Samaël & Lara




« Quiproquo »
ΨΨ
« LARA! Reviens ici tout de suite! »

Samaël courait dans son appartement, poursuivant Lara qui n'était autre que son chat. En effet, la petite chatte s'était emparée de la cravate du journaliste et avait décidé de faire souffrir son pauvre maître juste avant qu'il ne s'en aille. Alors qu'elle montait en haut d'une armoire, Samaël lui cria:

« Gentil le minou, rend la cravate, rend, et tu auras le droit à du poulet! »

Le chat pencha la tête sur le côté, il comprenait très bien ce que son maître lui avait dit car ça faisait bon nombre de fois qu'il était obligé de faire du chantage avec son chat. Lara lâcha la cravate que Samaël récupéra par terre. Soudain dans le couloir de l'étage de son appartement, résonna un aboyemment. Lara prit peur, sursauta et atterrit sur la tête de Samaël qui se mit à hurler sous l'effet de la surprise. C'est là qu'il commença une étrange danse avec son chat sur la tête qui ne cessait de miauler et de se débattre. Samaël en dessous semblait faire la même chose. C'est quand il fonça dans le mur que son chat prit soin de sauter avant.


• • •


« Hey Samaël comment ça... WOW! Qu'est-ce qui t'es arrivé? »

Le dénommé se tourna vers son collègue. Il venait tout juste d'arriver au travail, le visage griffé, la cravate un peu déchirée et les cheveux en bataille. Son ami semblait avoir pris peur en le voyant. Il avait même reculé d'un pas! Samaël le regarda et lui dit d'un air désespéré:

« C'est Lara. »
« Lara? Comment ça Lara? » Dit le collègue d'un ton ahuri.
« Ba elle a couru dans mon appartement avec ma cravate, j'ai dû la poursuivre. »
« Comment ça elle a couru? »
« Ba à quatre pattes! »

Samaël ne semblait pas comprendre l'air complètement abasourdi de son collègue, pourtant un chat qui court dans un appart c'est courant! Et encore plus à quatre pattes! Et lorsque celui-ci lui demanda si c'était bien Lara qui lui avait fait ses griffures sur le visage il lui dit:

« Oui c'est elle. Elle n'est pas bien méchante mais des fois elle peut se montrer féroce. J'ai juste pas terminé de la dresser. C'est dur tu comprends? »

Son collègue hocha la tête avec un étrange sourire sur le visage puis en lui tapant le dos il lui dit:

« Oh oui je comprends mon vieux! En tout cas bon courage avec elle, elle l'air assez sauvage dis donc! Je n'aurai jamais pensé ça d'elle! »
« C'est vrai qu'elle paraît mignonne et douce mais en fait c'est un véritable démon qui ne vit que pour le poulet! »

Son collègue sembla un peu buter sur la fin de sa phrase mais il finit par dire:

« J'ai hâte de raconter ça aux autres! Je peux au moins? »
« Oui tu peux, bien sûr. »
« T'es un sacré tombeur vieux! »

Samaël fronça les sourcils l'air de ne pas très bien comprendre. Ils étaient gentils ses collègues mais qu'est-ce qu'il pouvait être bizarre des fois! Bon maintenant il devait aller rejoindre sa collègue, il débarqua dans son bureau où la jeune femme se tenait déjà assise en train de bosser et lui dit:

« Bonjour Lara, comment tu vas aujourd'hui? »

Il lui fit un grand sourire et attendit sa réponse.


© Macha



_________________
What am i doing here?
“This is my simple religion. There is no need for temples; no need for complicated philosophy. Our own brain, our own heart is our temple; the philosophy is kindness.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
STUCK BETWEEN THE SHADOWS




"The call of the light is more powerful than anything. I'm not a killer."



"I'm a fighter against the destruction buried deeply in the heart of men "





Célébrité : Olivia Wilde


Messages : 85


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: Quiproquo ▲ Lara [Terminé] Mar 6 Aoû - 18:00





Samaël & Lara




« Quiproquo »
ΨΨ
Lara était arrivée plutôt de bonne heure ce matin. Elle avait passé une très mauvaise nuit, à essayer tant bien que mal de fermer l’œil malgré le chien de sa colocataire qui aboyait à tue-tête à cause d’un chat errant qui trainait devant chez lui. Lorsqu’elle était arrivée au bureau dans un état zombifique, ses collègues l’avaient regardé d’un air incrédule. Voyant sa tête dans le reflet d’une baie vitrée en passant, elle décida de s’arrêter à la machine à café du couloir. Ensuite, elle se dirigea droit vers son bureau et se prit monumentalement la tête dans la porte transparente. Un bruit sourd avait retentit, elle plaqua sa main contre son front et se redressa vivement, veillant à ce que personne ne l’ai vu. Voilà qu’elle devenait comme Samaël maintenant… Oh non, il ne fallait même pas y penser ! Elle rentra alors dans son bureau, secouant sa tête à cette pensée horrifiante. Elle s’assit à son bureau, alluma l’ordinateur et sortit les dossiers des personnes à appeler pour les interroger a propos de leurs achats mensuels de nourriture. Elle n’avait pas vraiment de grosses affaires comme elle aimerait, mais disons qu’elle aimait de toute façon son job. Alors qu’elle était en plein dans ses dossiers, son collègue débarqua dans le bureau.

« Bonjour Lara, comment tu vas aujourd’hui ? »


Lara leva les yeux vers lui, et afficha un air surpris. Il avait le visage griffé, la cravate bien abimée et les cheveux en bataille. Il avait l’air d’avoir des griffures un peu partout, vu son état…

« Euhm Oui Oui ça va et… et toi ? » Elle fronça les sourcils.

Qu’avait-il put bien fabriquer encore ? Il s’était fourré la tête dans une broyeuse ou quoi ? Elle n’avait pas fermé les stores des vitres qui donnaient vu sur le couloir. Un de ses collègues ouvrit la porte et lui dit :

« Alors Lara, comme ça t’es une sauvage toi, hein ? » lacha-t-il d’un ton narquois avec un grand sourire.

Pour réponse, elle haussa les épaules en souriant. Mais de quoi parlait-il encore ? Il était toujours obligé de taquiner les autres celui-là… Puis il passa devant la baie vitrée en faisant un signe de la main et joua des sourcils. Si il avait été dans la pièce, on aurait clairement comprit le « Grrrr » sortit de sa bouche. Elle regarda ensuite Samaël, qui n’avait pas vraiment l’air de comprendre non plus. Alors, elle leva son café. Ah, vide. Elle se leva et se dirigea droit vers la machine. Les gens la regardaient en souriant d’un air faux. Elle avait un truc sur le visage ou quoi ? Elle sortit son miroir de poche de sa poche, et constata que non.

Une fois le café au lait sélectionné, elle attendit patiemment qu’il sorte. C’est alors que deux autres deux ses collègues de l’étage (dont le même que tout à l’heure) allèrent se mettre de chaque côté d’elle.

« Alors, tu nous caches des choses dis-moi… »

« Hein ? »
« J’pensais pas que t’étais si agressive… et… tu fais ca à chaque fois ? »
« Mais de quoi vous parlez tout les deux ? » Lança-t-elle en riant à celui qui venait de prendre la parole.
Elle prit son café dans les mains pour se réchauffer un peu, attendant toujours une réponse.
« Ca va on est au courant, tu peux nous le dire à nous ! » dit-il d’un air particulièrement enjôleur.

Toujours incrédule, elle se mit à boire son café.

« Ça fait longtemps que tu le vois ? Je pensais que tu le détestais ! En tout cas tu lui fait de l’effet au pauvre petit Atkins, il avait l’air très secoué par la nuit dernière ! Tu devrais y aller plus mollo pour les préliminaires ! »

Elle écarquilla les yeux, et cracha tout le café qu'elle venait de boire devant elle, s'étouffant à moitié.

« QUOOI ?! » hurla-t-elle.

Reculant d’un pas de chaque côté, les deux collègues se mirent à rire.

« Ben oui, il nous a raconté votre nuit torride ! T’es une vraie tigresse dis-donc, normal que tu sois si crevée ! »

Elle serra les poings, écrasant son gobelet. Elle devenait rouge de honte en voyant ses collègues imiter des signes ambigus. Rouge de honte, mais aussi de colère envers quelqu’un en particulier.

« SAAAMAEEEEL ! » hurla-t-elle du plus fort qu’elle put, d’une voix à vous en percer les tympans. Elle marcha à vive allure vers son bureau et ouvrit la porte qui claqua violemment contre toute la vitre, en furie.



© Macha



_________________

« DROWN ME INTO THE DARKNESS WITH YOU FOREVER »
Roxy&Lara ▬ If you loose your mind, if you drown yourself in the dark night, please just hold my hand and drown me with you because i'm tired, tired to try, i just want to be by your side forever no matter what and i couldn't support to live if you're not by my side. Take my soul take me all, babe I don't care if we are going to hell
   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
HAKUNA MATATA!




It's so hard to be me!





Célébrité : Misha Collins


Messages : 110


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: Quiproquo ▲ Lara [Terminé] Mar 6 Aoû - 18:38





Samaël & Lara




« Quiproquo »
ΨΨ


Samaël venait tout juste de débarquer dans son bureau, un joli sourire sur les lèvres mais une tenue devant laquelle on pouvait se poser des questions. Avec ses griffures sur le visage, sa cravate légèrement en lambeaux et ses cheveux en bataille on ne pouvait s'empêcher de penser où ce pauvre gars était encore allé!? Apparemment, une certaine Lara lui aurait fait ça mais l'histoire restait pour le moins étrange et tout le monde ne semblait pas la comprendre de la même manière!

« Euhm Oui Oui ça va et… et toi ? » Lui répondit sa collègue.
« Très bien merci! » Dit-il en chantonnant.

Lara ne paraissait jamais bien rassurée lorsqu'elle voyait Samaël mais celui-ci ne semblait pas le comprendre. Pourtant il était pratiquement toujours de bonne humeur et travaillait avec en train! Ce nouveau métier, il s'y mettait à fond! Le journaliste alla donc s'asseoir à son bureau, mit sa sacoche sur les genoux et commença à mettre ses affaires en ordre. Feuille, crayons...

« Alors Lara, comme ça t’es une sauvage toi, hein ? »

Un collègue des deux journalistes venait d'arriver dans la pièce, la remarque qu'il avait lancée à Lara était pour le moins étrange mais Samaël, comme d'habitude, ne fit pas attention au sous-entendu derrière. Voyant ses deux collègues rirent il fit de même. Au bout de quelques minutes, devant son café vide, Lara se leva dans le but d'aller en chercher un autre, Samaël en profita pour lui demander:

« Tu peux m'en ramener un aussi s'il te... »


La porte se referma, Lara était déjà partie. Il resta là à regarder dans le vide pendant une minute ou deux puis se réactiva soudainement. Ne sachant que faire, il eut soudain un moment de distraction qui le fit revenir en enfance. Voyant ses crayons, sa règle et sa gomme sur son bureau, l'inconcevable frappa l'esprit de Samaël. Il attrapa les objets et les plaça devant lui afin de construire la fameuse catapulte - que nous avons tous fait un jour dans notre vie - et avec une précision telle celle du lynx pouvait-on dire, il plaqua sa tête contre le bord du bureau, ouvrit un seul oeil et chercha une cible. En fait il n'avait pas vraiment cherché de cible, lorsqu'il envoya sa gomme dans le bureau de Lara et qu'il entendit un bruit étrange, il comprit qu'il aurait dû en faire une et se mit à paniquer légèrement. Ne voyant personne passer dans le couloir, il se leva et se dirigea vers le bureau de sa collègue afin de voir s'il avait fait des dégâts. Heureusement pour lui, la gomme avait juste atterri contre un petit bocal et n'avait provoqué aucun dégât! Il la ramassa et au moment où il s'apprêtait à retourner à son bureau, il fut très intrigué par un cadenas. Un cadenas sur un tiroir signifiait forcément qu'il y avait quelque chose à cacher et ça, ça signifiait forcément que Samaël ne pourrait s'empêcher de se poser un tas de questions! Le nombre de choses qui pouvaient passer dans cette petite cervelle était assez hallucinant! Il regarda sur le bureau puis vu que la clé à demi cachée sous une feuille, semblait s'offrir à elle, il la saisit et se mit à ouvrir ce fameux tiroir. Qu'est-ce que sa collègue pouvait-elle bien lui cacher?

Samaël dont l'expression semblait complètement ahurie se tenait devant le bureau de Lara dans lequel il y avait un tiroir qui contenait.... des cailloux! Franchement il ne comprenait pas l'intérêt de cacher des cailloux. Qu'est-ce qu'ils avaient de si spécials? Samaël devait-il aussi mettre des cailloux dans son tiroir avec un cadenas? Peut-être que Lara les gardait pour se défendre en cas d'attaque. Peut-être était-ce pour jouer avec les collègues. Se nourrissait-elle de cailloux? Ou alors peut-être voulait-elle briser la vitre dans le projet de se suicider! La dernière option n'était pas à prendre à la légère. Samaël décida alors de sauver la vie de son amie. Il prit tous les cailloux et les mis dans sa poche, il y avait d'étranges symboles gravés dessus mais il ne sembla pas s'en soucier. En prenant ses pierres, il s'aperçut qu'en dessous il y avait un vieux livre à l'imprimerie étrange. Samaël le prit dans ses mains et commença à le feuilleter. Les pages étaient plutôt abîmés, il y avait plein de symboles mystiques et assez flippants. Mon Dieu! Lara était-elle une adoratrice de Satan? Le journaliste commença à penser qu'elle faisait peut-être partie d'une secte! Et peut-être était-elle prisonnière de cette secte! D'où l'utilisation des cailloux pour faire le saut de l'ange...

« SAAAMAEEEEL ! »


Dans tout l'étage, on venait d'entendre ce cri de rage retentir. Tout le monde se crispa soudainement, y compris Samaël, celui qui était apparemment à l'origine de ce hurlement dévastateur. Ce cri, il avait bien reconnu, c'était sa collègue! Peut-être l'avait-elle vu fouiller son tiroir? Le tiroir! Il était toujours ouvert d'ailleurs! Samaël s'empressa de le fermer et reposa la clé à sa place. En voulant retourner lui aussi à sa place, il vit que l'étrange livre était tombé par terre lorsqu'il avait sursauté. Il le ramassa mais n'eut pas le temps de le ranger. Lara déboula dans le bureau, plus furieuse que jamais. Qu'est-ce qui avait pu autant l'énerver?! Samaël cacha le livre derrière son dos préférant ne pas lui avouer qu'il avait fouillé dans son tiroir, ce serait pour lui, s'offrir gratuitement un voyage vers le joyeux pays des morts! Mais les cailloux pendaient dans ses poches.

« Tu..tu n'as pas trouvé ton café? »


Il avait réussi à dire cette petite phrase avec sa voix timide. Il se sentait coupable d'avoir fouillé dans le tiroir et étant donné qu'il ne pouvait cacher presque rien, il était en mauvaise posture.Il resta là devant la grande brune furax qui se tenait devant lui. Une main derrière le dos cachant son livre, l'autre rajustant sa cravate déchirée. Si jamais elle découvrait sa petite fouille, elle enverrait peut-être sa secte le tuer?!!!


© Macha



_________________
What am i doing here?
“This is my simple religion. There is no need for temples; no need for complicated philosophy. Our own brain, our own heart is our temple; the philosophy is kindness.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
STUCK BETWEEN THE SHADOWS




"The call of the light is more powerful than anything. I'm not a killer."



"I'm a fighter against the destruction buried deeply in the heart of men "





Célébrité : Olivia Wilde


Messages : 85


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: Quiproquo ▲ Lara [Terminé] Mar 6 Aoû - 19:32





Samaël & Lara




« Quiproquo »
ΨΨ


   « Tu..tu n'as pas trouvé ton café? »


   Le petit homme sursauta et fit volte-face à Lara qui ne remarqua même pas qu'il était plus près de son bureau qu'il le devrait. Elle lui jeta sous le coup de la colère, son gobelet ce qui renversa sur lui tout le reste du café non consommé. Trop énervée, elle se précipita vers lui et avec l'avant-bras le plaqua contre la vitre. Là au moins il avait le vertige et si il pourrait en mourir, quel soulagement ça serait ! Resserrant la pression de son avant-bras contre sa gorge, elle commença à crier.

   « C'est quoi cette histoire hein ?! POURQUOI t'as raconté aux collègues qu'on avait couché ensemble ! Tu veux ma mort ou quoi, c'est quoi ces conneries ! »

   Enragée comme jamais, elle aurait presque tué le pauvre journaliste lorsque soudainement un bruit retentit. Quelqu'un toqua à la porte-vitrée. Lara tourna la tête et vit, agglutinés contre les vitrines, tout les collègues qui l'avaient entendue crier. En prime au premier rang, les deux idiots de tout à l'heure faisant des signes avec le pouce et un sourire d'enfer. Lara lâcha brutalement Samaël et tout en fusillant ses collègues du regard, elle alla fermer les stores d'un coup sec.

   « Mais qu'est-ce qu'il ta prit de dire un truc pareil, ca va pas ?! T'es si seul que t'as besoin de t'inventer une vie sexuelle ?! »

Elle était outrée. Non mais quel abruti ! Maintenant tout son bureau allait lancer des rumeurs, elle porterait ça toute sa carrière, elle serait fichue et serait obligée de démissionner ! Pourquoi, POURQUOI lui avait-on confié Samaël à ELLE hein ? Elle le regardait, là, tout étourdi. Elle plaqua sa main contre son front, complètement dépassée. Elle n'aurait jamais crû qu'il aurait été de faire croire ca, ca ne lui était encore jamais arrivé ! Enfin, peut être qu'elle avait déjà fini au lit d'un ou deux collègues, mais cela ne s'était jamais rapporté à tout le monde, et en prime, c'était du VRAI. En réfléchissant comment elle allait faire pour casser ces rumeurs horribles, elle remarqua que du début à la fin le fautif avait gardé une main derrière son dos. Son drôle d'air niais trahissait qu'il essayait de dissimuler quelque chose, comme l'aurait fait un enfant.

   « C'est quoi ca ? »
dit-elle en se dirigeant une nouvelle fois vers lui.

Avec difficulté elle réussi à lui tirer le bras et constata avec horreur qu'il s'agissait de son grimoire ! Celui caché sous ses multiples ruines, dans son tiroir fermé avec un cadenas ! Elle toisa son collègue, bouche bée.

   « T'as fouillé dans mon tiroir ? J'y crois pas ! T'AS FOUILLÉ DANS MON TIROIR VERROUILLÉ ! »


   Feuilletant rapidement son vieux bouquin, elle se précipita vers son bureau et rangea immédiatement le livre à sa place. Si il avait lu, son secret était en jeu. Sa nature, son identité. Un stress immense s'empara d'elle, il ne fallait surtout pas qu'il découvre la vérité ! Sinon elle se retrouverait obligée de lui faire un lavage de cerveau avec maintes et maintes incantations et formules, et elle détestait ca. Pire, elle ne le maitrisait même pas correctement. Elle essaya d'aborder une voix calme, bien qu'elle trahissait tout de même son énervement.

   « Dis-moi Samaël, est-ce que t'as lu quelque chose là dedans ? »

   Elle n'avait pas oublié le coup de la fausse liaison, ca non ! Mais son secret passait avant, et elle devait savoir si elle avait raison de s'inquiéter ou si la naïveté du petit homme l'avait empêcher de lire le livre. Il ne fallait à tout prit pas qu'il découvre ça. Ca ferait surement un trop gros choc dans son crane, et ça serait l'apothéose. Imaginez qu'après, il aille le répéter directement ? Qu'il en parle à tout le monde, et qu'elle soit ainsi traquée par des chasseurs ? Lara était tétanisée. Mais soudain, elle se souvint qu'elle avait reposé son grimoire dans le tiroir, juste comme ca. Sans difficulté. Prise d'un grand moment de panique, elle retourna vers son coffre-fort et l'ouvrit une nouvelle fois. Mais... où étaient-passées ses runes ? La journaliste gardait quelques affaires de sorcière dans son bureau au cas où il y aurait une urgence immédiate, comme un collègue mourant ou bien une autre créature ou un chasseur dans l'immeuble. Mais ce pauvre petit humain avait décidé de fourrer son nez là où il ne fallait pas.

« Samaël ? » redemanda-t-elle d'un air perplexe et limite menaçant. « Où sont-les pierres ? »

Lorsqu'elle releva la tête vers lui, elle eu immédiatement sa réponse. Dans les poches pendantes du pantalon de son équipier, Lara pouvait discerner plusieurs formes instables et compris très vite qu'il s'agissait bel et bien de ses runes. Elle se releva d'un air innocent en appuyant sa main contre le bord de son bureau, et planta sévèrement son regard dans le sien. Il allait devoir lui donner des explications du tonnerre pour qu'elle ne le jette pas par la fenêtre !





© Macha



_________________

« DROWN ME INTO THE DARKNESS WITH YOU FOREVER »
Roxy&Lara ▬ If you loose your mind, if you drown yourself in the dark night, please just hold my hand and drown me with you because i'm tired, tired to try, i just want to be by your side forever no matter what and i couldn't support to live if you're not by my side. Take my soul take me all, babe I don't care if we are going to hell
   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
HAKUNA MATATA!




It's so hard to be me!





Célébrité : Misha Collins


Messages : 110


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: Quiproquo ▲ Lara [Terminé] Sam 10 Aoû - 23:11





Samaël & Lara




« Quiproquo »
ΨΨ
Lara venait de débouler en hurlant dans le bureau. Samaël ne l'avait jamais vu aussi en colère! Elle était tellement rouge qu'on aurait dit qu'elle allait exploser et ses sourcils froncés ne disaient rien qui vaille. Le journaliste ravala sa salive et desserra sa cravate sous le stress. Quant à sa collègue, elle jeta son gobelet sur lui et le pauvre homme se fit légèrement ébouillanter par le reste de café. Ensuite, elle le plaqua brutalement contre la vitre et là Samaël devint livide. Le vide le faisait trembler de tout son être et il sentait ses bronches se resserraient de plus en plus. Il tenait toujours le livre satanique derrière son dos et les pierres se faisaient de plus en plus lourdes dans ses poches. Mon Dieu pourquoi avait-il fallu qu'il aille fouiller dans ce tiroir!

« C'est quoi cette histoire hein ?! POURQUOI t'as raconté aux collègues qu'on avait couché ensemble ! Tu veux ma mort ou quoi, c'est quoi ces conneries ! »

Quoi? C'était quoi cette histoire? Samaël n'avait jamais raconté de choses pareil à qui que ce soit! Pour qui Lara le prenait-elle? Le journaliste se mit à rougir malgré lui et c'est alors que des collègues vinrent se mettre à la vitre en faisant à Lara des signes du pouce. La jeune femme le lâcha brutalement et Samaël manqua de tomber par terre, il avait terriblement de mal à respirer correctement. Pendant que Lara fermait les stores -sans doute pour le tuer en toute discrétion- Samaël s'écarta un maximum de la fenêtre. Au moins, elle ne semblait pas avoir remarqué le grimoire ni les pierres, pour le moment...

« Mais qu'est-ce qu'il ta prit de dire un truc pareil, ca va pas ?! T'es si seul que t'as besoin de t'inventer une vie sexuelle ?! »

Le pauvre journaliste se sentit terriblement vexé. Lara était très méchante en fin de compte. Peut-être était-ce à cause de la pression que sa secte devait exercer sur elle? Puis Samaël n'était pas seul à proprement parler, il vivait quand même avec son chat! Et il avait des amis, normalement. Il voulait s'expliquer mais c'est alors que Lara changea brutalement d'expression. La jeune femme était en train de le regarder avec inquiétude mais la colère se lisait toujours dans ses yeux. C'est alors qu'elle lui demanda ce qu'il cachait. Samaël trembla de tout son être et se mit à bégayer fébrilement essayant de nier qu'il dissimulait quelque chose. Mais hélas, Lara fut plus rapide, elle lui saisit le bras et lu arracha le grimoire qu'il cachait derrière son dos depuis tout à l'heure. Lorsqu'elle comprit ce que son collègue avait fait, elle se mit encore plus en colère.

« T'as fouillé dans mon tiroir ? J'y crois pas ! T'AS FOUILLÉ DANS MON TIROIR VERROUILLÉ ! »

Le journaliste ne savait plus où se mettre et il arrivait à peine à sortir un mot! Ce n'était vraiment pas sa journée... En tout cas Lara semblait très énervée du fait qu'il est trouvé son livre. Elle le feuilleta juste avant de le remettre à sa place. Peut-être comptait-elle envoyer des démons sur lui?

« Dis-moi Samaël, est-ce que t'as lu quelque chose là dedans ? »

Pour seule réponse, le journaliste tourna la tête à toute vitesse sans s'arrêter. Certes il avait ouvert le livre mais dedans tout était écrit en si minuscule et parfois même dans une autre langue. De plus la plupart des pages étaient très abîmées alors non, il n'avait rien pu lire. Il fixait Lara, les yeux écarquillés par la peur. La jeune femme semblait pensive. Elle retourna alors à son bureau et ouvrit une deuxième fois son tiroir. Oh non, les pierres! Il allait encore se faire tuer! Et en plus, il n'avait même pas le temps d'aller les cacher ailleurs. Il n'avait plus qu'à espérer que Lara ne devinerait pas où elles étaient. Il n'avait pas oublié la possibilité que sa collègue se suicide. Même si elle n'était pas très gentille avec lui, il devait la protéger!

« Samaël ? Où sont-les pierres ? »


C'est alors que Lara fixa attentivement les poches de Samaël. Ca y est, il était foutu! Lara lui jetait un regard de tueuse. Depuis le début, Samaël n'avait même pas pu dire un mot! D'abord elle l'avait accusé d'avoir raconté des mensonges à tout le monde puis elle l'avait menacé de le jeter dans le vide, salit ses vêtements et ensuite elle s'était moqué de sa vie sexuelle! Sans oublier qu'elle s'apprêtait à le tuer pour un livre et des cailloux! Samaël était désormais prêt à exploser sous le stress et la pression. D'un coup, il se mit à lâcher à toute vitesse:

« Lara, je suis tellement désolé!! J'avais fait tomber ma gomme sur ton bureau alors j'ai été la chercher et là j'ai vu le tiroir alors j'ai fouillé dedans sans réfléchir puis j'ai trouvé le livre et les cailloux! Alors je me suis dit que tu faisais partie d'une secte qui te mettait la pression puis j'ai pris les cailloux parce que j'avais peur que tu t'en serves pour briser la vitre du bureau et te suicider. Ne te suicide pas Lara! La vie vaut la peine d'être vécu et tu as pensé à tout... Raaaargh! »

Samaël s'effondra soudainement au sol, il n'arrivait plus à respirer. Le stress avait provoqué une crise d'asthme, il sentait ses bronches se resserraient. Il se mit à suffoquer et tendit fébrilement sa main vers son bureau mais il était au milieu de la pièce alors que sa ventoline se trouvait dans un de ses tiroirs. Le pauvre homme s'étala alors sur le sol, sa respiration devenant de plus en plus faible.


© Macha



_________________
What am i doing here?
“This is my simple religion. There is no need for temples; no need for complicated philosophy. Our own brain, our own heart is our temple; the philosophy is kindness.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
STUCK BETWEEN THE SHADOWS




"The call of the light is more powerful than anything. I'm not a killer."



"I'm a fighter against the destruction buried deeply in the heart of men "





Célébrité : Olivia Wilde


Messages : 85


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: Quiproquo ▲ Lara [Terminé] Dim 9 Mar - 23:40





Samaël & Lara




« Quiproquo »
ΨΨ

Lara n'en croyait pas ses yeux. Elle s'absentait une seconde à son bureau, et son collègue en profitait pour toucher ses affaires, dans des tiroirs VEROUILLÉS. Heureusement pour elle et pour lui, Samaël haucha négativement la tête quand elle lui demanda si il avait lû le livre. Au moins, il n'avait pas invoqué de créatures par accident ! Mais le fait qu'il ait trouvé son grimoire et ses runes, la journaliste le prenait vraiment très mal ! Vu l'apptitude du garçon à raconter n'importe quoi et vu sa grande naïveté apparente, il pourrait dire n'importe quoi sur elle à n'importe qui ! Et si il y avait bien une dernière chose que la sorcière voulait, c'était d'exposer son secret au grand jour ! Le fautif, toujours immobile face à l'hystérie de sa collègue, fini par exploser et débala tout un flot de paroles à une vitesse inhumaine.

« Lara, je suis tellement désolé!! J'avais fait tomber ma gomme sur ton bureau alors j'ai été la chercher et là j'ai vu le tiroir alors j'ai fouillé dedans sans réfléchir puis j'ai trouvé le livre et les cailloux! Alors je me suis dit que tu faisais partie d'une secte qui te mettait la pression puis j'ai pris les cailloux parce que j'avais peur que tu t'en serves pour briser la vitre du bureau et te suicider. Ne te suicide pas Lara! La vie vaut la peine d'être vécu et tu as pensé à tout... Raaaargh! »

Dans un dernier râle, il s'effondra sur le sol au milieu de la pièce une main étendue vers son bureau. Surprise, la sorcière sursauta avant de se crisper. Il faisait quoi là ? Pourquoi il tombait comme ca ? En plus, il a parlé si rapidement qu'elle avait à peine eut le temps de réceptionner les informations dans sa tête. Une secte ? Briser la vitre ? Se suicider ? Mon dieu mais où allait-il donc chercher tout ca ! Lara secoua la tête en froncant les sourcils, et se précipita vers son collègue agonisant. Il faisait une crise d'asthme !

Elle tenta dans un premier temps de lui appuyer sur le ventre, mais cela n'eut absolument aucun effet. Elle essayait de trouver rapidement un moyen de le sauver, mais elle refusait de lui faire du bouche à bouche ! Elle regarda partout autour d'elle. Mais oui ! Samaël était étendu vers son bureau ! Il devait surement y avoir quelque chose dedans ! Elle se leva rapidement et ouvrit quelques tiroirs en panique. Elle ne voulait quand même pas qu'il meurt ! Pas dans son bureau, on pourrait croire que c'est de sa faute ! (enfin... ca l'est un peu quand même, Lara peut être effrayante quand elle le veut...) Ne trouvant toujours rien et entendant son collègue s’étouffer de plus en plus, Lara sorti carrément un des tiroirs et le vida au sol, mais ne trouva rien de plus que des gommes avec des visages dessinés.

Elle se précipita alors de nouveau vers Samaël et se mit à genoux devant lui, en essayant de nouveau de lui appuyer sur le ventre.

« Respire ! Bon sang respire ! Calmes-toi, reprends ton souffle ! Je ne voulais pas t'effrayer ! »

Elle appuya encore, mais avait plus l'impression de dégrader la situation qu'autre chose. Elle le regarda d'un air résigné.

« J'arrive pas à croire que je vais faire ça... »
dit-elle dans un soupir. Elle regarda la porte et, en faisant un petit signe discret avec ses doigts, ferma le verrou. Puis, elle se pencha au-dessus de Samaël et lui ouvrit la bouche, avant de plaquer ses lèvres contre les siennes. Elle compta dans sa tête, et souffla un grand coup avant de se relever et lui appuyer sur la poitrine. Elle refit ca deux ou trois fois, et entendit la respiration du journaliste reprendre un rythme normal.

Elle se laissa tomber sur les fesses en poussant un soupir de soulagement, puis se passa une main dans les cheveux. En quelques minutes, elle avait accumulé une dose de stress impressionnante ! Concentrée à reprendre un rythme cardiaque normal, elle lâcha à son collègue sans le regarder :

« Si tu répètes ça à qui que ce soit, je te tues ! »


Puis elle se leva, et repris ses runes des poches du voleur pour aller les remettre dans son tiroir. Là, elle prit bien soin de remettre le cadenas, et tout en regardant le pauvre homme, laissa tomber la petite clé dans son décolleté. Là au moins, il ne viendrait pas la chercher ! Elle soupira de soulagement, et mit ses mains sur ses hanches.

« Sérieusement ? Une secte ? » souffla-t-elle.

Oui car même avec ce qu'il venait d'arriver, elle n'oubliait pas qu'il avait prit son grimoire et ses pierres ! Même si c'était par accident et pas du tout mal intentionnel, il s'était imaginé un tas de trucs farfelus, et il fallait remettre les choses au clair.


© Macha



_________________

« DROWN ME INTO THE DARKNESS WITH YOU FOREVER »
Roxy&Lara ▬ If you loose your mind, if you drown yourself in the dark night, please just hold my hand and drown me with you because i'm tired, tired to try, i just want to be by your side forever no matter what and i couldn't support to live if you're not by my side. Take my soul take me all, babe I don't care if we are going to hell
   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
HAKUNA MATATA!




It's so hard to be me!





Célébrité : Misha Collins


Messages : 110


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: Quiproquo ▲ Lara [Terminé] Ven 6 Juin - 22:32





Samaël & Lara




« Quiproquo »
ΨΨ
Samaël, asthmatique malgré lui, suffoquait allongé par terre dans son bureau qui devait se situer à environ 200 mètres au-dessus du sol ce qui n’avait pas pour effet d’arranger son état, étant également un grand acrophobe. Le pauvre homme avait commencé une crise d’asthme ce qui n’était pas rare mais ce coup si il lui manquait quelque chose d’assez … important. Sa ventoline. En effet, le journaliste n’avait pas son inhalateur près de lui et ne savait pas où il avait bien pu le mettre, il était donc en train d’agoniser par terre, impuissant face au rétrécissement de l’air dans ses poumons. Son visage commençait à devenir bleue et son corps à se convulser. Les sensations que l’on pouvait ressentir face à cette situation étaient tout bonnement abominables. Samaël s’étouffait sans pouvoir faire quoique se soit, il cherchait désespérément à retrouver une respiration normale mais la panique rendait les choses encore plus difficiles voire impossibles.

Par chance, Samaël n’était pas seul, sa collègue Lara s’était jetée à côté de lui afin de lui porter secours mais elle semblait ne pas trop savoir comment réagir face à ce genre de situation. Elle était aussi impuissante que le pauvre journaliste et en proie à une panique totale. Tout d’abord, elle se précipita vers son bureau et le mis sens dessus dessous, retournant chaque tiroir afin de trouver sans doute son inhalateur. D’ailleurs celui-ci tomba par terre mais la brunette ne sembla pas s’en apercevoir, elle continua à chercher, affolée, quant à Samaël, il essaya de la prévenir mais il n’arrivait pas à articuler un seul mot. Après cela, elle revint auprès de lui et tenta d’appuyer sur son ventre ce qui eut pour effet d’aggraver les choses, Samaël n’était pas entrain de s’étouffer à cause d’un simple morceau de nourriture !

« Respire ! Bon sang respire ! Calmes-toi, reprends ton souffle ! Je ne voulais pas t'effrayer ! »
Cria-t-elle.

C’était plus facile à dire qu’à faire ! Depuis tout à l’heure il essayait de reprendre son souffle mais il n’y arrivait pas, tout ce qu’il voulait c’était attraper son inhalateur mais les convulsions l’empêchaient de faire quoi que ce soit, sa vision se faisait floue et il commençait à tourner de l’œil, son regard devenait livide. C’est alors qu’il sentit de l’air rentrer à nouveau dans ses poumons et son pouls se calmer. Les convulsions se stoppèrent, il reprenait peu à peu ses esprits. Il fut alors surpris de voir Lara penchait au-dessus de lui, en train de l’embrasser. Qu’était-il en train de se passer ? Comment devait-il réagir face à cette situation et surtout comment l’interpréter ? Samaël venait de reprendre ses esprits et pourtant la journaliste continuait de l’embrasser. Lui avait-il accidentellement envoyé des signaux ? Samaël ne voulait pas la vexer mais bon, il préférait de loin une relation strictement professionnelle entre lui et la jeune femme même si celle-ci était très belle.

« Si tu répètes ça à qui que ce soit, je te tues ! » Menaça sa collègue.

Répéter quoi ? Croyait-elle qu’ils avaient une sorte de relation secrète désormais ? Samaël devrait sans doute très vite mettre les choses aux claires avec Lara avant qu’elles ne se compliquent. Il se releva, enlevant la poussière de ses vêtements et constata alors le désordre qu’avait fait sa collègue à son bureau. Cette dernière avait également repris ses étranges cailloux pour les enfermer de nouveau dans son tiroir, et devant son collègue, elle laissa tomber la clé dans son décolleté avant de déclarer :

« Sérieusement ? Une secte ? »  

Et voilà que désormais elle prenait un air hautain. Lara agissait de manière vraiment bizarre… Samaël commença à ramasser calmement ses affaires répandues au sol ainsi que son inhalateur qui pourtant s’était retrouvé a à peine un mètre de Lara. Ce bouche-à-bouche pour lui sauver la vie était-il un prétexte ? Le journaliste mit l’objet dans sa poche et déclara alors à sa collègue :

« En même temps je te signale que tu as un livre avec des symboles sataniques dans ton tiroir ainsi que des pierres gravées de ces mêmes signaux donc excuse moi de penser que c’est un petit peu étrange ! On dirait que tu pratiques de la sorcellerie! » Il lâcha un petit rire à la fois amusé et non rassuré puis il s’approcha alors doucement de sa collègue avant de lui chuchoter à l’oreille : « S’il s’agit d’un truc comme quoi on est sur écoute tu n’as qu’à me faire un signe discret de la main et je la jouerais cool ! » Puis il s’écarta et fit un clin d’œil à Lara avant de se rappeler que celle-ci pouvait très bien le prendre autrement ! Sur un ton sérieux, il rajouta « Ha et en ce qui concerne, l’incident de tout à l’heure,  sache que je ne veux pas de confusion entre nous. Tu es une très belle femme vraiment mais je préfère que l’on garde une relation strictement professionnelle, tu vois ce que je veux dire ? ».


© Macha



_________________
What am i doing here?
“This is my simple religion. There is no need for temples; no need for complicated philosophy. Our own brain, our own heart is our temple; the philosophy is kindness.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
STUCK BETWEEN THE SHADOWS




"The call of the light is more powerful than anything. I'm not a killer."



"I'm a fighter against the destruction buried deeply in the heart of men "





Célébrité : Olivia Wilde


Messages : 85


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: Quiproquo ▲ Lara [Terminé] Dim 8 Juin - 23:19





Samaël & Lara




« Quiproquo »
ΨΨ

Lara venait d'avoir la peur de sa vie ! Son collègue avait failli mourir sous ses yeux, et par sa faute ! Enfin, non ! Sa faute à lui, pas à elle ! Si il n'avait pas fouillé le tiroir, elle ne se serait jamais énervée comme ça ! Et... Il n'aurait jamais fait de crise d'asthme flippante ! Non mais c'est vrai quoi, pourquoi avait-il fouillé dans ce tiroir ? Maintenant, elle allait devoir enlever toutes ses affaires de magies du bureau ! Elle n'avait plus confiance, elle ne pouvait pas les laisser là. Et si il parvenait à lire le grimoire ? C'était trop dangereux, même un grimoire de magie blanche. Son secret était en danger, et elle n'osait même pas imaginer la tête de Samaël si elle lui avouait être une sorcière !

Voyant Samaël ramasser ses affaires éparpillées au sol, Lara décida de l'aider et le rejoignit pour rassembler le bazar qu'elle avait semé en cherchant l'inhalateur.

« En même temps je te signale que tu as un livre avec des symboles sataniques dans ton tiroir ainsi que des pierres gravées de ces mêmes signaux donc excuse moi de penser que c’est un petit peu étrange ! On dirait que tu pratiques de la sorcellerie ! »

Pendant deux secondes, elle se figea puis un sourire s'étira sur ses lèvres, et elle se mit à rire nerveusement en même temps que lui. « Pff, de la sorcellerie, n'importe quoi haha ! » Elle le regarda rire à son tour, et fut surprise de le voir se rapprocher d'elle. Il voulait faire quoi là au juste ?! Ah, ca va ! Il lui disait juste un truc à l'oreille. »

« S’il s’agit d’un truc comme quoi on est sur écoute tu n’as qu’à me faire un signe discret de la main et je la jouerais cool ! » La concernée s'écarta et arqua un sourcil en voyant le journaliste lui faire un clin d'oeil complice. Elle ne savait pas trop si il était ironique ou non, et ne préféra rien dire pour ne pas risque de s'enfoncer ou bien de l'enfoncer. Cet homme était vraiment étrange... Elle posa quelques affaires sur le bureau de Samaël, et parti à son bureau pour boire à sa bouteille. « Ha et en ce qui concerne, l’incident de tout à l’heure,  sache que je ne veux pas de confusion entre nous. Tu es une très belle femme vraiment mais je préfère que l’on garde une relation strictement professionnelle, tu vois ce que je veux dire ? ». La sorcière recracha toute l'eau dans sa bouche et se donna un coup de poing sur le torse, manquant de s'étouffer. Ca en tout cas, c'était pas du sarcasme ! Il était totalement sérieux, et Lara le savait ! C'était à elle qui disait ça ?! C'était lui qui avait raconté à tout le bureau qu'ils avaient couchés ensemble et qu'elle était une tigresse ! Et il osait lui faire cette remarque alors qu'elle lui avait probablement sauvé la vie ? Ne savait-il donc pas qu'embrasser remettait de l'air dans les poumons ? C'était une situation totalement débile. Lara serra les poings un instant pour se retenir de lui crier dessus. Déjà, parce que ca n'arrangerait pas les choses et l'enfoncerait encore plus dans la réalité que s'inventait l'humain. Mais aussi, parce qu'elle estimait qu'il avait assez prit pour aujourd'hui, elle n'était pas une tyrante tout de même... juste un peu impatiente. Et travailleuse. Et impatiente.

Elle se contenta d'hocher la tête en prenant un air déterminé. « Oui tout à fait, je vois. Ne t'inquiète pas, ça ne se reproduira plus. » Oh ca non, jamais ! Elle décida d'oublier tout ce qui venait de se passer, il valait mieux. Elle aida Samaël à ranger ce qui restait sur le sol, et alla déverrouiller la porte. Elle ouvrit ensuite les stores des vitres qui donnaient sur le couloir, et fut surprise de voir ses collègues toujours aglutinés, l'oreille contre la vitre, pour tenter d'écouter quelque chose. Elle se précipita vers la porte et sorti à moitié du bureau. « Non mais vous avez rien d'autre à faire ? Y a rien à voir ! » cria-t-elle. A la vitesse de l'éclair, ils partirent tous dans des directions différentes se remettre à leur boulot, tout en jetant de temps en temps un coup d'oeil au bureau des deux acolytes. Lara parti s'asseoir à son bureau, et se remit à taper à son clavier. « Bon, on oublie tout ça ! Je suis désolée, mais ne raconte plus de trucs comme ça aux autres sinon ça ira mal ! » dit-elle gentillement, bien que sur les nerfs. Elle ne manquera pas de démentir ces rumeurs de couple plus tard ! Elle jeta un coup d'oeil au cadre enface d'elle, qui était penché. Un sourire s'étira sur ses lèvres, elle fit pivoter deux doigts et le cadre se remit en place tout seul discrètement sans que personne ne le remarque.


© Macha



_________________

« DROWN ME INTO THE DARKNESS WITH YOU FOREVER »
Roxy&Lara ▬ If you loose your mind, if you drown yourself in the dark night, please just hold my hand and drown me with you because i'm tired, tired to try, i just want to be by your side forever no matter what and i couldn't support to live if you're not by my side. Take my soul take me all, babe I don't care if we are going to hell
   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quiproquo ▲ Lara [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Quiproquo ▲ Lara [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Manhattan :: Midtown :: bureaux-