Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

[Fini]Bad day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: [Fini]Bad day Lun 12 Aoû - 22:49





Marvel & Pamela













Bad day



Tout le monde sait cela : les mauvaises choses vous tombent toujours dessus au même moment. C'est pourquoi il y a des bons jours et des mauvais. Celui-ci était mauvais. La plomberie de sa douche avait pratiquement explosé - et ce n'était absolument pas sa faute pour une fois - l'obligeant à appeler des humains pour qu'il fouillent son appartement et réparent les dégâts. Au bout d'un moment, l'un d'eux avait remarqué l'absence de nourriture dans la cuisine et a commencé à poser des questions. Suite à cela, Marvel a décidé de partir avant de ne plus pouvoir y répondre et a cassé la rampe d'escalier en s'y agrippant trop fort. Comme si cela ne suffisait pas, le bois brisé avait déchiré son T-shirt préféré et il s'était pris un éclat dans le bras. Et pour finir, il était resté coincé dans l’ascenseur de l'appart d'Adonis, son patron, en train d'essayer de virer des échardes plantés dans son bras avec une pince à épiler rouillée. Adonis n'avait bien sûr été d'aucun secours.

Une chose en entraînant une autre et une porte d'ascenseur défoncée plus tard, le vampire était maintenant debout à l'entrée de Central Park. La nature apaisait la plupart des gens. Seulement, Marvel n'était pas comme la plupart des gens, ni même comme la plupart des vampires. Il fallait avouer qu'il n'était pas plein de bonne volonté. Il aurait mille fois préféré tuer tous les humains autour de lui jusqu'à ce que l'adrénaline s'en aille plutôt que d'attendre que ça se fasse tout seul. Mais il devait apprendre à rester calme, même quand il n'était pas dans les meilleures conditions pour cela. Heureusement, il ne s'ennuyait pas. Par exemple, il y avait cette fille qui avait sauté d'un toit et atterri pratiquement devant lui - le casse-croûte parfait. Et les deux gosses qui se battaient pour un jeu vidéo dans la vitrine d'un magasin l'avaient distrait pendant quelques minutes. Sans parler des deux agressions qui avaient eu lieu à quelques pas de chez lui, dans le Bronx. Et puis, pour arriver à Central Park, il avait couru ; c'était aussi une distraction.

Cependant, à Manhattan, il n'y avait pas d'action la journée, en tout cas il ne voyait rien d'intéressant. Même les bagarres d'enfants étaient plus rares. Alors se calmer grâce à la nature, oui, mais s'ennuyer, non. Il devait trouver quelque chose à faire. Penser était bien trop fatiguant, voir énervant. Surtout quand il se rendait compte qu'il n'avait pas pris le temps de vérifier si la fille suicidée était humaine. Il aurait pu tomber sur un autre vampire, voir un loup-garou... Beurk. L'idée lui coupait l’appétit - façon de parler.

Ah ! Après avoir un peu marché dans le parc, il entendit un battement de cœur incroyablement élevé. Soit quelqu'un se noyait, soit il y avait du grabuge quelque part. Il se dirigea vers le son, puis se concentra sur les voix. Il y avait bien deux voix mais un seul cœur affolé. L'agresseur était un vampire. Il aurait seulement pu regarder ; le hic, c'est que la fille qu'il voulait comme dîner était une cliente de son bar, une cliente récurrente, et Marvel l'avait en quelques sortes gardée pour le jour où elle aurait terminé son livre. Parce qu'il voulait lire son livre, la jeune avait du talent ! Donc pas question que le premier idiot venu l'empêche de connaître la fin.

L'idiot devait être un nouveau né, il détalla après deux, trois coups dans le visage. Mais les échardes dans le bras de Marvel n'étaient pas toutes parties - il n'était pas doué pour les trucs de précision - et la brûlure s'accentua encore plus quand il recula et faillit tomber sur une jeune femme.

« Bordel ! Pouvez pas faire attention ? »

C'était courant par ici d’apparaître de nul part ? Et juste derrière lui ? Sa cliente préférée était partie quand Marvel était arrivé. Aucune reconnaissance ces humains. Il allait la tuer mais ça, elle ne pouvait pas le savoir ! Et il y avait une horrible odeur de chien dans l'air...

« Ne me dit pas que t'es un putain de loup-garou ? »

Bon, ce n'était ni poli ni très intelligent mais c'était dur de réfléchir avec l'odeur bizarre, la brûlure dans son bras et la journée pourrie qui n'était pas encore terminée.




© Méphi.





_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy


Dernière édition par Marvel Jenkins le Dim 2 Fév - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Bad day Mar 13 Aoû - 13:36





Marvel & Pamela













Bad day




Pamela était énervée.

Et ça n'était jamais bon. Oh, non non non. Elle faisait les cents pas dans son appartement de Manhattan, celui-là même qu'elle avait pu s'acheter grâce à la fortune héritée de son père. Un très bel endroit, oui. Sauf quand des abrutis organisant une réception au dessus d'elle n'avait visiblement pas prévu que des enfants en bas âge s'amusent à faire n'importe quoi, entraînant une coupure de courant globale dans tout l'immeuble.

Résultat, sa télé ne fonctionnait pas. Internet ne fonctionnait pas. Son portable déchargé ne pouvait plus être branché. Elle avait brisé l'écran de sa télé sous le coup de la colère et, étant donné qu'elle ne pouvait plus utiliser de téléphone, elle ne put pas non plus appeler de femme de ménage et fut obligée de nettoyer elle-même les dégâts. En plus, des petits éclats de verre brisé s'étaient fichés dans son poing. C'était largement suffisant pour mettre la lycan sur les nerfs, et elle décida de partir s'acheter des habits hors de prix pour se détendre. Même si elle aurait préféré s'amuser à tuer quelques humains, elle se réservait ce plaisir pour les soirs de pleine lune. Heureusement, elle avait réussi à soutirer les noms des parents irresponsables qui avaient laissés leurs gosses jouer avec les disjoncteurs. Retrouver leur adresse serait d'autant plus facile avec le retour d'internet, et elle n'aurait qu'à leur rendre une visite de courtoisie une certaine petite nuit.

C'est donc à grands pas que Pamela était sortie du riche bâtiments pour aller dans les rues marchandes.

Malheureusement, la loup-garou aurait dû se douter que ça ne serait pas suffisant pour lui faire oublier sa mauvaise humeur. Pire, elle empira, puisque un vendeur imbécile lui faisait vingt sourire niais et commerciaux à la seconde dès qu'elle essayait ne serait-ce qu'un vêtement. De plus, il essaya de lui vendre un bijou en argent. Finalement, elle partit de la boutique sans rien avoir acheté et partit dans Central Park pour éviter la foule de consommateurs qui grouillait entre les magasins et qui lui portait considérablement sur le système.

Pamela Wesley détestait être entourée de gens, bousculée et frôlée. Pour elle, les marchés étaient des lieux de supplice qui avait tôt fait de la faire se mordre les lèvres à sang pour éviter de défoncer les étalages. Et avoir les lèvres abîmées dans son métier, ce n'était pas le meilleur atout. Heureusement que les cosmétiques existaient.

Elle ralentit ses pas en arrivant dans le parc. Les lieux étaient plus calmes, au moins. Maigre consolation. La jeune femme souffla par le nez, tentant de se calmer. Elle garda ses pulsions meurtrières pour elle et continua sa route, plongée dans ses pensées plus ou moins sympathiques envers tous les gens qu'elle avait croisés aujourd'hui.

C'est sûrement pour cela qu'elle ne fit pas attention aux bruits de combats dont elle semblait se rapprocher, ni à la scène d'un type frappant un autre homme qui partit bien vite.

Seulement, elle fut obligée de revenir à elle quand un ultime élément perturbateur accompagné d'une puanteur de cadavre en décomposition la percuta en reculant. Pas sonnée le moins du monde, Pamela fronça le nez en dévisageant le type qui s'était retourné et lui reprochait de ne pas faire attention. Il se foutait d'elle, ce brun blanc comme un cachet d'aspirine ? C'était lui qui lui était rentré dedans !

En plus, vu son odeur... charmante, ça devait être un vampire. Elle ne pouvait pas tomber sur mieux, bravo ! Si ça se trouve, il avait plus de trois cents ans... Dégoûtant, quoi.

« Ne me dit pas que t'es un putain de loup-garou ? »

La lycan tiqua à cette phrase prononcé sur un ton plus qu'énervé. Il se prenait pour qui, sérieusement !?

« Pour quelqu'un qui ne peut pas se promener sous le soleil sans avoir un petit caillou sur lui, je vous trouve bien arrogant. Surtout pour oser me tutoyer alors qu'on ne se connait même pas. » rétorqua Pamela d'un air hautain.

Son sang bouillonnait, mais elle ne laissa rien paraître sur son visage. Seuls ses yeux lançaient des éclairs.

« Je ne suis pas d'humeur à tuer un vampire aujourd'hui. Reviens un soir de pleine lune. »

La vérité, c'est qu'elle brûlait d'envie de l'étriper, mais ce soir, elle avait une représentation au cabaret. Hors de question que son corps soit ne serait-ce qu'une peu égratigné, bien qu'elle ne doutait pas une seconde de pouvoir écraser l'autre mort-vivant comme un insecte indésirable.
Pamela était sans doute plus arrogante que quiconque.




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Bad day Mer 14 Aoû - 22:33





Marvel & Pamela













Bad day



La brune se tourna vers lui avec un regard qui en disait long sur son humeur. Elle aussi devait passer une journée merveilleuse !

« Pour quelqu'un qui ne peut pas se promener sous le soleil sans avoir un petit caillou sur lui, je vous trouve bien arrogant. Surtout pour oser me tutoyer alors qu'on ne se connait même pas. Je ne suis pas d'humeur à tuer un vampire aujourd'hui. Reviens un soir de pleine lune. »

Il ne voulait pas pousser leur conversation plus loin mais sa réponse était... Plus qu'énervante, pour rester poli. Non, sérieusement, pour qui elle se prenait ? Une louve-garou avec une carrure de mannequin en plein jour, deux semaines avant la pleine lune et elle lui répondait comme ça ?! C'était inadmissible. Et surtout aujourd'hui. Et il la tutoyait s'il voulait, on ne vouvoyait pas les chiens !

« J'ai des doutes concernant qui est le plus arrogant ici. Peu importe si tu n'as pas le temps de tuer un vampire, j'ai peut-être du temps, moi. Je rendrais un service à la société en vous éradiquant toi, et ton parfum écœurant. »

L'air semblait plus lourd qu'à son arrivée au parc et des nuages commençaient à apparaître au dessus d'eux.

« Génial, ça va sentir le chien mouillé maintenant. »

C'était exactement ce dont il avait besoin ! De la pluie ! Magnifique. Il n'y avait pas un chasseur dans le coin histoire de mettre fin à ce calvaire ? Et ça n'avait pas l'air d'une petite pluie fine vu ce qu'on pouvait déjà entendre. En moins d'une demi-heure la tempête inonderait Manhattan. Ce pays craignait, il n'y avait pas de ça en Sibérie. Enfin, il préférait toujours la pluie à la neige.

Les gens qui avaient vu la scène étaient tous partis ; peut-être que ça avait quelque chose à voir avec la tension palpable entre le vampire et la louve. Mais il ne voulait pas combattre. Il avait réussi à rester toute la matinée sans frapper quelqu'un et son seul écart avait aidé une jeune fille sans défense. Il se sentait presque fier. Il devrait recevoir une médaille. Bon, son ego s'emportait un peu vite. Le tonnerre le fit sortir de ses pensées, même si son monologue intérieur n'avait pas duré longtemps.

« Vous devriez aller vous abriter, vos jolies boucles vont être trempées. Ta meute doit bien avoir une tanière pas loin d'ici. »

Pourquoi il l'avait vouvoyée ? Sans importance. Son ton était sarcastique et cassant mais il ne savait pas lui-même s'il était en colère contre cette fille ou si sa journée pourrie avait poussé ses nerfs à bout. Les loups-garous avaient cet effet sur lui, surtout Seth. Beurk, Seth...




© Méphi.





_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Bad day Jeu 15 Aoû - 18:26





Marvel & Pamela













Bad day




Le ton de la loup-garou sembla énerver grandement son interlocuteur, qui était visiblement d'assez mauvais poil avant même cela.

« J'ai des doutes concernant qui est le plus arrogant ici. Peu importe si tu n'as pas le temps de tuer un vampire, j'ai peut-être du temps, moi. Je rendrais un service à la société en vous éradiquant toi, et ton parfum écœurant. »

«Oh, sûrement. Mais voilà, je ne me laisserais pas faire. Et puis, finalement, une société d'insectes ne vaut pas vraiment la peine qu'on lui rende service mais plutôt qu'on l'extermine, non ? » répliqua Pamela

« Génial, ça va sentir le chien mouillé maintenant. » râla le vampire.

Pamela plissa les yeux. C'est vrai que des nuages bien sombres s'amoncelaient dans le ciel. De plus, la température se faisait tropicale, l'air humide.
Bref un sale temps de cochon, une belle pluie ne perspective. Pam, elle, aimait la pluie. Elle aimait l'eau et les bains. Les jours de pluie, elle restait dehors, et levait le visage vers le ciel.
Les badauds étaient partis depuis longtemps, mais l'autre imbécile restait en face d'elle. Si ça continuait, il allait l'empêcher d'en profiter. Le tonnerre gronda comme un écho à son impatience.

« Vous devriez aller vous abriter, vos jolies boucles vont être trempées. Ta meute doit bien avoir une tanière pas loin d'ici. » fit le vampire d'une voix pleine de sarcasmes et d'ironie.


« Une meute ? Je n'en ai pas besoin, voyons. » Un éclair de folie passa l'espace d'un instant dans son regard avant de disparaître. « C'est de leur faute » avait-elle ajouté, plus pour elle-même que quiconque d'autre.

Le tonnerre gronda à nouveau, plus près et plus fort cette fois, puis une bourrasque souffla, déclencha l'averse qui tomba d'un seul coup. Elle était si drue que le bruit continu qu'elle produisait étouffait tout le reste.
En quelques secondes, les deux créatures furent trempées. La longue chevelure noire de Pamela était devenue lisse au contact de l'eau, plus sombre que d'habitude, et se collaient contre sa peau blanche. La louve écarta quelques mèches de cheveux de ses joues et passa ses mains sur son visage pour plaquer ses cheveux en arrière, fermant les yeux un court moment.
Puis, elle reporta son attention sur le vampire, ses grands yeux verts vrillés droits dans ceux foncés de l'homme.

« Tu es un insecte, toi aussi. » Comme il la tutoyait, elle avait décidé de faire de même. « Tu n'aimes pas la pluie. Si ce n'est pas parce que tu es un insecte, alors pourquoi ? Tu devrais profiter du fait qu'elle te lave de ton odeur putride. »

Son ton n'était même plus arrogant. Il était si simple, presque innocent. Comme si elle énonçait un fait réel, une vérité que le vampire ne pouvait contester, et qu'elle était curieuse de savoir ce qui lui passait par la tête pour penser différemment qu'elle.

Après tout, ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait parler à un insecte comme lui.




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Bad day Jeu 15 Aoû - 22:28





Marvel & Pamela













Bad day



« Une meute ? Je n'en ai pas besoin, voyons... C'est de leur faute. »

Elle avait prononcé cette dernière phrase d'un air assez... Distant. Cette fille avait clairement quelque chose à régler avec les meutes. Bon, au moins, il n'aurait pas à supporter d'autres loups aujourd'hui si la brune était une solitaire. Pourtant, certaines meutes n'attaquaient pas les humains, non ? Peut-être que ça ne comptait pas quand ils en transformaient. Qu'est-ce qu'il y connaissait, lui, au mode de vie des chihuahuas ?

L'orage arrivait sur eux et Marvel fut trempé en quelques secondes. La pluie était forte mais les éclairs restaient assez loin pour écarter tout danger. Le brun n'avait jamais vu de vampire se faire électrocuter et il préférait que ça reste ainsi. Faire le cobaye, merci, sans façon.

« Tu es un insecte, toi aussi. Tu n'aimes pas la pluie. Si ce n'est pas parce que tu es un insecte, alors pourquoi ? Tu devrais profiter du fait qu'elle te lave de ton odeur putride. »

Quoi ?! Cette fille parlait comme les petites psychopathes dans les films. C'en était presque effrayant - PRESQUE. Et puis, s'il n'aimait pas la pluie, ce n'était pas sans raison. Ça l'obligeait à faire la lessive. Les vampires ne transpiraient pas, il pouvait donc garder le même T-shirt pendant une semaine sans que ça se remarque - il ne sortait pas si souvent. Alors que des fringues trempées, pleines de boue et qui, ici, sentiraient bientôt le chien, non. Les tâches ménagères n'étaient vraiment pas son truc. Peut-être qu'il pourrait demander à Kaith de le faire maintenant qu'elle travaillait au bar...

Il écarta les mèches qui lui tombaient devant les yeux et fixa la louve. Peut-être qu'il arriverait à trouver ce qui clochait chez elle. Tout en gardant une distance respectable entre eux, bien sûr. Il était curieux mais pas au point de baisser sa garde face à une bête infestée de venin mortel.

« Les insectes sont considérés pour leur courte durée de vie, tu es donc plus proche d'eux que moi. Non, je n'aime pas la pluie. Mais tu n'aimerais sûrement pas la mer Arctique alors que c'est une super destination pour des vacances tranquilles. »

Il fit quelques pas vers le banc à sa droite et mit ses mains dans ses poches, avant de s'asseoir sur la planche de bois qui ruisselait déjà à chaque extrémité.

« Tu as déjà été voir un psy ? Tu as tous les symptômes d'un ego surdimensionné, ou d'un désordre bipolaire... Si tu t'habilles comme ça, ils te prennent gratuitement au Bronx. Mais t'as l'air d'être plutôt Manhattan. »

Il ne releva pas la remarque sur son odeur, c'était seulement une réponse à sa propre pique. Par contre, son air de serial killeuse était trop flagrant pour qu'il se taise. Malheur à son impulsivité, elle le perdrait.




© Méphi.





_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Bad day Jeu 22 Aoû - 15:08





Marvel & Pamela













Bad day




Quand le vampire se mit à la fixer avec insistance, Pamela plissa les yeux. Est-ce que ce type essayait de lire dans ses pensées ? C'était une possibilité à envisager. Bah, peu importait de toute façon. Même s'il y arrivait, tout ce qu'il parviendrait à saisir, ce serait ses envies de meurtres à son égard.
Au bout d'un court instant, l'homme lui répondit :

« Les insectes sont considérés pour leur courte durée de vie, tu es donc plus proche d'eux que moi. Non, je n'aime pas la pluie. Mais tu n'aimerais sûrement pas la mer Arctique alors que c'est une super destination pour des vacances tranquilles. »

La louve n'était pas d'accord. Pour elle, les insectes étaient surtout des être insignifiants, dont le sort importait peu. Qui se souciait de la mort d'une fourmi, écrasée par un humain ? Personne. Néanmoins, elle regarda sans répondre le vampire aller s'asseoir sur le banc trempée sous l'orage. Oh, bien. Il s'installait comme ça, ce qui voulait dire qu'il considérait être tout à fait à sa place ici. Tandis qu'elle, debout, resterait sur place. Pour la lycan, c'était une sorte de provocation en soi. C'était "à qui partirait le premier". Et la jeune femme refusait de prendre le rôle de la chassée.
Elle s'assit donc à côté de l'homme, à distance raisonnable toutefois. Elle n'avait pas bien envie de se rapprocher de lui, même par provocation.

« Tu as déjà été voir un psy ? Tu as tous les symptômes d'un ego surdimensionné, ou d'un désordre bipolaire... Si tu t'habilles comme ça, ils te prennent gratuitement au Bronx. Mais t'as l'air d'être plutôt Manhattan. »

Pamela eut un rire narquois en écoutant les remarques du vampire. Sa première phrase l'avait légèrement énervée, parce qu'elle était vraie. Oui, elle était allée voir un psy, il y a longtemps. Un idiot qui ne pouvait pas percer sa bulle. Ils n'étaient juste pas dans le même monde. Elle n'était pas folle. Elle était la seule à être saine d'esprit. L'unique.
Mais ce qui l'avait fait rigoler, c'était bien sa deuxième remarque. Elle était danseuse de cabaret. Elle avait déjà fumé une cigarette dans une tenue bien plus dénudée que celle qu'elle portait actuellement. Et bien sûr, qu'elle était de Manhattan. La fortune de son père n'était pas là pour faire joli. De plus, le milieu riche était bien plus facile d'accès pour elle, était donné que tout n'était qu'une comédie dans les milieux aisés. Rien de plus simple pour passer inaperçue.

« Je n'ai pas besoin de psy, merci. Et tu crois que ces êtres insignifiants du Bronx arriveraient à me faire quoi que ce soit ? Ils seraient déjà morts avant d'avoir tenté quelque chose. »

Elle conclut sa phrase avec tout le mépris dont elle était capable.

« En plus, je n'ai rien à faire là-bas. » continua le louve. « C'est poisseux. »

Elle y avait déjà fait un tour, oui. Et la population du quartier mal famé étant ce qu'elle était, la patience de Pam avait été très vite épuisée. Et ses mains avait finies poisseuses de sang.






© Méphi.







[HRP : désolée du temps de réponse, j'ai été pas mal occupée et ensuite j'ai eu un peu de mal à écrire vu que je ne connais pas encore très bien mon perso ^^]
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Bad day Mer 28 Aoû - 15:19





Marvel & Pamela













Bad day



La brune s'était assise à côté de lui. La pluie n'atténuait pas son odeur canine mais c'était toujours moins horrible que celle de Seth.

« Je n'ai pas besoin de psy, merci. Et tu crois que ces êtres insignifiants du Bronx arriveraient à me faire quoi que ce soit ? Ils seraient déjà morts avant d'avoir tenté quelque chose. »

Le mépris se sentait autant qu'il s'entendait dès que la louve ouvrait la bouche. Décidément, elle avait besoin de voir un psy. Mais si elle était si catégorique, il n'allait pas insister. Si on cherchait un peu, toute cette ville avait besoin d'une thérapie. Les humains criaient leur amour pour la liberté et venaient se cloîtrer par milliers dans les différents quartiers new-yorkais ; il n'y avait que des cinglés pour faire ça.

« En plus, je n'ai rien à faire là-bas. C'est poisseux. »

Poisseux ? Elle y allait un peu fort. Le Bronx ne se limitait pas à la décharge et aux égouts. Son quartier était tout à fait propre, les cadavres étaient rapidement déplacés et la scène nettoyée. Sérieusement, elle exagérait là... Stupide Manhattan girl. Il fallait qu'il réponde quelque chose mais à part des insultes, rien ne venait. En tout cas, il ne se lèverait pas avant que le pluie n'ait cessé, courir dans les flaques était très désagréable.

Comment trouvait-on un sujet de conversation ? Parler du temps était futile, ils étaient tous les deux bien au courant de l'orage au-dessus de leur tête. Il ne regardait pas la télé donc il n'avait aucune idée de ce qui se passait dans le monde. S'il parlait de lui, elle reprendrait son air supérieur et il risquerait de ne pas pouvoir se calmer à temps. Le parc était sous vidéo surveillance - pas partout mais c'était tout de même risqué. Se battre pouvait détruire sa couverture. Il en avait marre de bouger et il commençait presque à se faire des amis. Bon, il ne lui restait plus qu'une option.

« Si tu comptes rester, tu peux au moins te présenter. A Manhattan, la politesse est importante, non ? En tant que solitaire, tu n'as pas d'informations à protéger, ça ne va pas "mettre la meute en danger". Sauf si tu m'as menti, ce que je conçois facilement. »

Il se tourna vers elle, sans se rapprocher pour autant, et essuya les gouttes de pluie qui descendaient de son front vers son nez. Il détestait rester sous l'eau, que ce soit sous la pluie ou sous la douche. Les piscines et lacs ne comptaient pas, l'eau y restait relativement calme et ne venait pas chatouiller votre nez en pleine conversation dangereuse.

Son interlocutrice semblait réfléchir. Il n'attendit pas longtemps avant de continuer à parler, histoire de couvrir le bruit assourdissant des cœurs pleins de vie qui courraient plus loin pour échapper à la pluie.

« Je commence, si tu veux. Marvel Jenkins, américain, barman, 51 ans de service dans le pompage de sang chez les pauvre petits humains et, comme tu as dû le deviner, je vis au Bronx. C'était difficile, n'est-ce pas ? Il y a peut-être trop de mots à dire pour une hybride femme/chien. »

Il sourit sans s'en rendre compte. Il ne pouvait pas y faire grand chose, il aimait parler de lui et, malgré ses efforts, embêter son monde. Même s'il y avait 90% de chances pour que la brune lui renvoie l’ascenseur.




© Méphi.





_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Bad day Sam 26 Oct - 23:32

[quote="Pamela Wesley"]




Marvel & Pamela













Bad day




« Si tu comptes rester, tu peux au moins te présenter. A Manhattan, la politesse est importante, non ? En tant que solitaire, tu n'as pas d'informations à protéger, ça ne va pas "mettre la meute en danger". Sauf si tu m'as menti, ce que je conçois facilement. »

Pamela réfléchit. Il marquait un point en parlant de la politesse typique de Manhattan. Les mondanités n'avait vraiment dérangées l’héritière. C'était le milieu dans lequel on pouvait le plus affirmer sa supériorité et prendre des airs hautains sans pour autant se faire remarquer. Les langues de vipères y étaient à l'aise, détournant leurs paroles cassantes sous de faux-semblants mielleux.

Étrangement, la loup-garou n'était jamais victime, mais toujours bourreau.

De plus, elle se fichait bien de donner son nom. Même si elle avait appartenu à une meute, le destin des autres lui importaient plus. Pourtant, elle restait réticente à l'idée d'accorder ne serait-ce qu'une chose à l'être assis à ses côtés.

« Je commence, si tu veux. » déclara le vampire en mettant fin à son dilemne. « Marvel Jenkins, américain, barman, 51 ans de service dans le pompage de sang chez les pauvre petits humains et, comme tu as dû le deviner, je vis au Bronx. C'était difficile, n'est-ce pas ? Il y a peut-être trop de mots à dire pour une hybride femme/chien. »

Pamela répondit au sourire ironique de son interlocuteur par une mimique semblable.

« Je pense qu'un mort est mal placé pour me faire des remarques sur ma loquacité. Après tout les cadavres ne sont pas vraiment censés parler, je crois. Mis à part si on s'en sert comme marionnette, mais je ne crois pas que quelqu'un soit suffisamment tordu pour faire cela. »

Les proies perdaient tout intérêt une fois désertées de vie.

« Je m'appelle Pamela Wesley » se présenta la lycan. « J'ai vingt ans et je suis danseuse de cabaret » termina-t-elle avec un rictus amusé.

Elle était persuadée que le vampire ne s'attendait pas à ce qu'un "hybride femme-chien" ne puisse exercé un métier aussi apprécié par la gente masculine.

Un petit jeu du chat et de la souris différent de ceux dont elle avait l'habitude avait commencé. Elle n'attaquait pas à coups de griffes et de crocs mais de piques et de paroles.

C'était peut-être une journée intéressante. Les gouttes de pluie commençaient à pénétrer ses vêtements, mais elle n'y prêtait plus attention du tout, sa concentration dirigée vers le vampire.

L'insecte avait finalement des couleurs très captivantes.





© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Bad day Dim 27 Oct - 2:21





Marvel & Pamela













Bad day



Avec son splendide regard condescendant et sa voix tranchante, la louve renchérit. Elle devait être de ceux qui sont prêts à tout pour avoir le dernier mot.

« Je pense qu'un mort est mal placé pour me faire des remarques sur ma loquacité. Après tout les cadavres ne sont pas vraiment censés parler, je crois. Mis à part si on s'en sert comme marionnette, mais je ne crois pas que quelqu'un soit suffisamment tordu pour faire cela. »

Elle sourit. Non, ce n'était pas un vrai sourire, plutôt un rictus suffisant. Ouais, quelque chose dans ces tons-là. Rien d’inhabituel chez elle, donc. Ça en devenait presque mignon. Presque. Il ne fallait pas oublier qu'elle transportait cette odeur immonde accentuée par la pluie battante.

« Je m'appelle Pamela Wesley. J'ai vingt ans et je suis danseuse de cabaret »

Le vampire ne put réprimer un sifflement devant cette révélation. WHAT ? Non, attendez mais, WHAT ?! Une danseuse de cabaret ? Elle était jolie, oui, mais c'était tellement... Inattendu. Oui, c'était complètement inattendu, surprenant et un peu étrange aussi. Marvel avait du mal à l'imaginer vêtue d'une de ces soit-disant robes à paillettes dansant devant une foule d'humains pleins aux as. En même temps, ça collait avec le personnage. Les danseuses, surtout les douées, étaient pour la majorité d'entre elles plus qu'hautaines avec la gente masculine. Barbara en était l'exemple parfait... Il devait arrêter de se promener à Manhattan, c'était plein de danseuses surnaturelles psychopathes.

Bon, il aurait pu éviter de siffler quand même. Il faisait très "Bronx" là tout de suite. Bien joué, elle allait avoir une nouvelle raison de faire sa pimbêche supérieure. Il fallait qu'il dise quelque chose, qu'il rattrape le coup. Mais réfléchir à ce qu'il devait dire, c'était non. Il improviserait, c'était plus simple, moins fatiguant et bien plus fun - même s'il risquait de se laisser emporter.

« On dirait que mademoiselle n'est pas qu'une emmerdeuse de Manhattan mais aussi une show girl. Ça paie bien au moins ? Ou bien as-tu hérité de la fortune de ton défunt mais riche mari, pauvre humain sans défenses ? »

Enfin la pluie sembla se calmer un peu. Quelques éclairs zébraient encore mais on voyait que l'orage se déplaçait, et pas vers eux. Une bonne nouvelle n'était pas de trop avec un aussi mauvais jour. Porté par la propre voix devenue plus claire sans le battement incessant de la pluie, Marvel se leva et se planta devant le brune. Son sourire à lui était différent, plus joueur, moins hautain mais tout aussi peu chaleureux.

« Non, laisse-moi deviner. Tu as tué toute ta famille pendant la pleine lune et empoché le pactole. C'est ça ? »

Il leva un sourcil interrogateur. En fait, il était vraiment curieux de savoir comment une fille qui devait s'enfermer une fois par mois pour se transformer en boule de poils sanguinaire avait réussi à aussi bien s'en sortir. Son histoire ne pouvait être tout à fait blanche, c'était évident.




© Méphi.





_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Bad day Dim 2 Fév - 16:29





Marvel & Pamela













Bad day




L'insecte lâcha un sifflement appréciateur qui fit renifler la lycanthrope d'un air supérieur. Les gens des bas-quartiers de New-York étaient si prévisibles... ça en était presque risible. Elle imaginait bien que le vampire en se soit jamais rendu dans un cabaret, ou du moins pas du niveau de ceux où elle dansait. Les seuls danses qu'il devait jamais avoir eu l'occasion de regarder en "live" devait sûrement être des strip-tease des boîtes du Bronx... Quoi que, selon son âge il pouvait peut-être avoir assisté à d'autres choses, qui sait... Il pouvait tout aussi bien avoir des centaines d'années, après tout. Ce n'était qu'un vieux cadavre animé. Il était aussi faux qu'elle.

« On dirait que mademoiselle n'est pas qu'une emmerdeuse de Manhattan mais aussi une show girl. Ça paie bien au moins ? Ou bien as-tu hérité de la fortune de ton défunt mais riche mari, pauvre humain sans défenses ? » lui demanda le vampire sur le même ton.

« Quand on danse dans des cabarets aussi renommés, et pas dans des coins fréquentés par des gens comme toi, l'argent ne manque pas. Et je n'entretiens pas de relations avec les humains, ni quoi que ce soit d'autre. » répliqua la louve.

Le temps commençait à s'éclaircir légèrement, au grand damne de Pamela. Les éclairs étaient plus distants, le son de la pluie couvraient moins la conversation. Pourtant cela correspondait étrangement à l'humeur de la brune, qui s'éclaircissait finalement doucement, de manière presque infime. La lumière qui éclairait délicatement le parc l'apaisait légèrement. Il n'y avait plus personne, tous s'étant jetés à l'abri. Plus qu'elle et l'Autre... Elle ne savait pas ce qu'elle devait vraiment penser de lui. C'était une situation assez inhabituelle, engendrée par un petit accès de lassitude, de lucidité peut-être ? Elle avait à la fois envie que cela continue tout en ressentant le besoin récurrent d'instaurer encore plus de distance et de s'isoler des ondes des Autres.
Le vampire quitta le banc pour se placer en face d'elle, avec un sourire qu'elle n'arrivait pas vraiment à identifier. Elle haussa un sourcil hautain mais presque amusé, curieuse de connaître la suite de cette conversation qui lui échappait.

« Non, laisse-moi deviner. Tu as tué toute ta famille pendant la pleine lune et empoché le pactole. C'est ça ? »

Les yeux de la louve s'écarquillèrent légèrement, toute expression quittant son visage. Elle sentit quelque chose fondre dans sa poitrine, comme si elle venait soudain de boire un liquide glacé. La légère lueur d'humanité dans son regard qui s'était éveillé peu à peu durant la discussion disparut d'un seul coup.
Une rage sourde s'empara de son cerveau, comme un hurlement qui résonnait au fond d'elle. C'était de leur faute.
Pamela se leva brusquement, les poings serrés. Elle avait si envie de détruire, et pourtant sa colère n'était même pas dirigée vers l'Insecte. La louve reprit son sac d'un geste vif, les yeux jaunes pétillants de rage refoulée, qui ne tarda pas à émerger quand elle donna un énorme coup au banc qui se tordit en deux dans un grincement métallique.

La jeune femme fusilla le vampire du regard avant de partir d'un pas plein de colère et de ressentiments, toute trace de distraction envolée. Tout était de leur faute.

Le temps était magnifique quand la lycanthrope quitta Central Park sans un regard en arrière.




© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Bad day Dim 2 Fév - 17:39





Marvel & Pamela













Bad day



Marvel fut surpris d'une réaction si émotionnelle de la part de cette louve à l'air hautain et calculateur. Le regard qui l'avait fixé juste avant que la furie n'explose semblait appartenir à une autre personne. Si l'instinct du vampire ne l'avait pas fait entrer dans un état de panique totale à la vue de ces yeux en feu, il aurait pu trouver le spectacle fascinant. Une seconde, elle souriait et la suivante, elle avait envie de le décapiter, ou quelque chose du genre. Les loups n'étaient pas connus pour leur finesse. Ils confondaient décapitation et déchiquetage. Pamela ne lui était pas apparue comme une menace quand elle restait assise à déblatérer des idioties mais cette folle venait de défoncer un banc ! SOUS SA FORME HUMAINE ! Les loups-garous pouvaient faire ça ?! Mais il fallait les faire enfermer ! Stupides, stupides, stupides loups ! L'immortel ne savait pas si c'était à cause de sa condition de vampire mais son dégoût envers les hybrides malodorants remplis de venin mortel grandissait de jours en jours. Il détestait surtout le venin mortel en fait. Mais leur force surhumaine était pas une super nouvelle non plus.

En tout cas, il n'avait aucune envie de revoir cette Pamela Wesley. Il n'était même pas sûr de s'il l'appréciait ou non. Cette rencontre avait été bizarre, trop bizarre. Il était vrai que la conversation avait été distrayante. Au moins, il ne pleuvait plus ; c'était mieux que rien. Et il rentrait en un seul morceau. Détruire un banc, quand même... Il aurait fait preuve de plus d'originalité. Peut-être avait-elle seulement besoin d'une excuse pour partir et avait fait semblant de s'énerver. Si c'était le cas, c'était une très bonne actrice, excellente même. Il aurait bien aimé lire dans ses pensées, même s'il en aurait récolté un mal de tête atroce. Sa tête devait être remplie de vérités cachées derrières ses beaux mensonges. Il restait persuadé que son argent ne venait pas que de son métier. Quelle créature surnaturelle n'utilise pas ses capacités pour s'enrichir ? Même Adonis, aka monsieur intégrité level dix, contrôlait la volonté de certaines personnes pour protéger sa mystérieuse petite fille.

Bref, il avait besoin d'un verre. Il se perdait dans ses propres pensées. En plus de cela, Manhattan lui donnait la nausée.




© Méphi.





_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Fini]Bad day

Revenir en haut Aller en bas

[Fini]Bad day

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Manhattan :: Uptown :: central park-