Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

I'm not crazy - Anabielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: I'm not crazy - Anabielle Mar 13 Aoû - 22:36


Anabielle Esther Footkrutch
29 ∞ Loup-garou ∞ Américaine ∞ Infirmière ∞ Neutre ∞ Aucune meute ∞ Lizzie Brochere
« When I met him, it was so clear that he was the only one for me [...] and I still love him. »


✖ ME, MYSELF AND I ✖
Anabielle n'a été gratifiée que d'un physique banal. Elle n'était pas repoussante mais personne ne se retournait devant elle au lycée et la grossesse spéciale qu'elle a endurée n'avait pas amélioré les choses. Heureusement, son grand sourire illumine assez son visage pour qu'elle soit satisfaite de ses photos. Ses cheveux bruns tirant sur le roux sont très épais et difficiles à coiffer mais une fois la tâche accomplie, ils sont plutôt beaux. Par temps frais, il arrive que des boucles se forment au peu au hasard dans cette tignasse. Elle aime bien jouer avec. Dame nature lui a aussi offert de grands yeux gris. Le problème avec ces yeux, c'était qu'ils reflétaient beaucoup trop ses émotions. Pendant une année entière, elle a vécu dans la peur d'être une Maï parce que ses émotions étaient plus que percevables pour les gens autour d'elle. Mais non, elle a seulement de grands yeux qui étaient presque littéralement des fenêtres sur son âme. Sinon, il n'y a rien de spécial dans son apparence. D'accord, elle semble légèrement plus fatiguée que d'habitude et peut-être un peu plus maigre mais ça passera. Il a dit que ça passera. Bientôt, elle n'aurait plus peur de se briser les os en tombant dans l'escalier - parce que malgré tout, elle avait meilleure mine qu'à la naissance du bébé.

Côté vêtements, en dehors de son uniforme d'infirmière, Ana a une passion pour le jeans. Vestes, jupes, pantalons ou salopettes, elle adore cette matière. Et pour les hauts, elle préfère mettre la couleur. Bien qu'elle soit obligée de se tenir aussi droite qu'il est possible de l'être pour atteindre le mètre soixante-dix, elle ne met jamais de talons - si l'on ne compte pas les bottines et rangers et leur centimètre de talon qui ne glisse pas sur la neige. Elle mettait des robes avant sa transformation mais n'a pas tenté le diable depuis. Elle a vu des muscles se former au niveau de ses mollets et elle n'y était pas encore... Habituée.
✖ ALL ABOUT ME ✖
Anabielle aimait l’équitation quand elle était petite. C'est un luxe qu'elle ne peut pas encore se payer, et ni les loups ni les fées ne comptent l'aider. Elle est positive et si elle ne peut pas s'offrir de cheval, au moins, elle passe les heures où elle aimerait galoper à jouer avec son fils et à lui apprendre les bases de la vie. Ana avait toujours vu le verre à moitié plein et ce, même la nuit où les loups-garous l'ont prise en étau. Les sports d'équipe lui font presque peur et ce n'était pas sans raison : elle s'en était prises des balles dans la tête durant son enfance ! Sans être une intellectuelle, Ana adore lire. Sa bibliothèque, peu importe où elle vit, est toujours remplie de livres, vieux ou anciens, courts ou tellement longs qu'elle devait faire une pause après avoir terminé sa lecture. Elle ressent toujours un peu de fierté quand elle terminait un gros livre.

Face aux autres, la brunette se met naturellement en retrait. Elle n'est ni forte, ni sublime, ni brillante. Personne ne la remarque parce que sa richesse réside dans son mental et son cœur ; dans son âme en quelques sortes. Et seuls les gens assez courageux pour regarder à travers ses grands yeux peuvent voir à quel point elle est unique. Dans un film, elle aurait été le personnage inutile au début mais qui trouve la solution pour faire gagner le héro à la fin, ou le camp adverse... Car oui, Ana n'est pas toujours chez les "gentils". Avant même de tomber dans le monde surnaturel, elle aidait des vampires à trouver leurs proies sans le savoir. Et quand elle l'a découvert, elle ne s'est pas arrêtée. On la payait cher pour amener les épaves de junkies là où leurs cris ne pourraient être entendus. Plusieurs de ses "épaves" avaient affirmé vouloir mourir de toute façon. Elle n'a pas un grand sens de l'humour mais adore écouter les blagues des autres, même les plus idiotes. Elle a le rire facile.

Maintenant, passons au côté moins rose de la vie de la brunette. Malgré toute l'aide qu'on lui a plus que gentiment offert pendant et après sa grossesse surnaturelle, Ana n'est toujours pas remise. Cela prend apparemment plus qu'un an. En effet, elle fait encore beaucoup de cauchemars, si ce n'est toutes les nuits, et doit parfois s'asseoir pour rediriger ses pensées qui ne vont plus que dans une direction : sa mort. A l'hôpital, quand les patients deviennent insupportables, elle est obligée de sortir en courant pour ne pas péter un câble - elle ne sait pas si cet aspect vient des fées ou des lycanthropes. Ses sentiments sont incontrôlables et avec son problème de transparence, tout le monde sait quand elle est énervée, perdue ou veux soudainement sauter d'un toit. Elle n'a jamais touché à Tate, son fils, mais on lui a dit de le faire, dans sa tête. Et si elle lui faisait du mal ou venait jusqu'à le tuer ? Elle ne le supporterait pas. Malgré toute la bonne volonté du monde et la puissance des loups-garous, rien ne l'aidait plus que la présence de mon premier né. Elle ne s'était jamais sentie très maternelle avant de tenir le petit blond dans ses bras mais il n'y avait aucun doute maintenant : c'était une lionne. Peu importe ce qu'il lui avait fait ou ce qu'il deviendrait plus tard, elle l'aimait et l'aimerait toujours. Et si vous vous montrez hostile près de lui, la dernière chose que vous verrez sera une patte de loup-garou pleine de griffes foncer vers votre visage.
✖ My Story ✖


Les vampires


Anabielle avait de bonnes notes en langues et en philosophie mais galérait pour les maths. C'est pourquoi, après le lycée, elle devait prendre un professeur particulier si elle espérait travailler dans la médecine. Seulement, ses parents n'avaient pas l'argent pour cela, elle devait se payer ses cours elle-même. Et le marché le plus florissant dans son école publique de basse renommée, c'était la drogue. Elle n'en a jamais pris elle-même, elle ne pouvait pas s'en payer, mais elle faisait partie des plus gros vendeurs de l'école puis du quartier. Quand elle s'est cassé la jambe, son marché s'est étendu jusqu'au Bronx pour qu'elle paie l'hôpital. C'est là qu'elle a rencontré les vampires. Tout ce qu'elle avait à faire pour gagner plus que ce dont elle avait besoin, c'était de leur amener des jeunes en mauvais état avec des rêves de gloire. Ce n'était pas ça qui manquait parmi ses clients. Elle ne connaissait pas la vraie nature de ses employeurs mais se doutait bien que les malheureux qui tombaient entre leurs mains n'allaient pas passer un bon moment. Mais elle s'en fichait, ces gens avaient déjà gâché leur vie en devenant dépendants. Jared, le chef des vampires, s'occupa personnellement d'elle quand sa mère mourut, peu de temps après son père. Ils l'avaient eu alors qu'il était déjà âgés et la maladie les avait emportés, rien de surnaturel. Quand elle surpris l'un des morts-vivants en train de se nourrir, elle pensa d'abord qu'ils étaient une sorte de secte cannibale. Elle voulut couper les ponts avec eux mais elle avait toujours besoin d'argent et Jared lui avait promis qu'ils ne lui feraient rien. Elle mit un certain temps à découvrir ce qu'ils étaient vraiment, et plus longtemps à l'accepter, mais elle finit par se calmer et, sous la protection de créatures surnaturelles, elle se sentait protégée.


Les fées


C'est Jared qui lui présenta celui qui deviendrait son mari. L'incube n'avait que 21 ans, incroyablement jeune pour une fée, et fut chargé de la protéger à l'université. Jared voulait la transformer en vampire mais pas avant qu'elle ait fini ses études étant donné qu'elle ne pourraient plus que sortir la nuit. Bien sûr, il ne lui avait rien dit mais elle s'en doutait. Il n'arrêtait pas de répéter qu'il avait besoin d'un allié à l'hôpital.

Son future mari ne tuait pas les humains mais il répétait souvent qu'il risquait de le faire un jour ou l'autre. Ana n'avait pas peur de lui, elle l'admirait pour pouvoir se contenir. Les vampires de Jared avaient faillit l'attaquer plus d'une fois sous l'emprise de leur soif et ce devait être la même chose pour les fées. Quand elle eu 27 ans, ses études touchaient à sa fin. Elle n'avait pas l'ambition de devenir médecin mais infirmière lui convenait bien. Elle expliqua à son future mari/actuel petit ami qu'elle avait peur de devenir un vampire et il lui expliqua tout ce qu'il connaissait sur les créatures surnaturelles en espérant la rassurer. Il restait un peu moins de deux mois avant la remise des diplômes et c'est à ce moment qu'elle est tombée enceinte. Jared la laissa tranquille pendant la grossesse, l'argent économisé pendant ses années au lycée suffisait à la garder en vie pour le moment. Les trois premiers mois se passèrent très bien et une grande partie de la famille centenaire de son mari vint au mariage, remplissant les rangs de la mariée pratiquement vides. C'est après que tout se compliqua. Les maux de tête, les évanouissements, les cauchemars et les voix dans sa tête devinrent insupportables. Son mari et sa belle famille l'aidèrent à tenir le coup mais elle faillit perdre le bébé plusieurs fois. Elle ne réussit que trois fois à tenter de se suicider. On l'éloignait des objets coupants et poisons autant que possible. Pourtant, la troisième fois fut pratiquement décisive. Elle avait profité d'un moment d'absence des fées pour monter sur le toit de son appartement et sauter, les fenêtres étant condamnées. Jared la rattrapa avant qu'elle ne touche le sol et lui fit promettre de se laisser transformer quand elle aurait accouché. Dans son état, elle ne pouvait pas dire non.


Les loups-garous


Elle est en vie, le bébé est en vie et même les médecins ont survécu à sa crise. Mais le père n'est pas là et elle s'enferme dans sa chambre, laissant Tate sans surveillance pendant des jours. Quand elle sort, elle découvre que l'une des tantes fées de Tate s'est occupée de lui et elle sourit pour la première fois depuis des mois.

Malheureusement, la vie d'une humaine trop proche du surnaturel n'est jamais simple. Ana devait rejoindre Jared pour devenir un vampire le soir suivant l'accouchement. C'est très en retard qu'elle l'appela, étonnée qu'il n'ait pas tenté d'aller la voir, mais elle n'eut aucune réponse. Ce qu'elle n'imaginait pas, c'était qu'une meute avait pratiquement déclaré la guerre aux vampires et qu'elle risquait sa vie en se rendant dans son ancien "lieu de travail" au Bronx. Mais elle avait trop peur que quelqu'un fasse du mal au bébé, elle devait tenir sa promesse. Ces gens là ne rigolaient pas avec les accords.

Quand elle sortit du métro et prit le passage droit vers leur point de rencontre habituel, elle entendit des grognements puis un cri mais, comme une idiote, elle continua à avancer. Une fois la bête devant ses yeux, il était trop tard. Ce n'était pas la pleine lune, le loup-garou avait dû se transformer sous le coup d'une émotion forte - ce qui avait sûrement quelque chose à voir avec sa patte arrière - ou était-ce encore un pied ? - couverte de sang. Le lycanthrope se tourna vers elle et l'un des vampires qui l'attaquaient profita de la diversion pour prendre la fuite. La morsure fut rapide parce que le second vampire avait apparemment très envie d'en finir avec le loup. Aujourd'hui encore, Anabielle remercie le ciel de lui avoir donné des réflexes, aussi pauvres soient-ils. Si elle n'avait pas protégé son visage avec son bras, l'attaque aurait été fatale.

Lorsque la pleine lune arriva, Tate fut emporté par sa tante et elle s'attacha solidement à son lit. Les chaînes ne résistèrent pas toute la nuit mais ce fut assez pour l'empêcher de tuer. Sa maison (parce qu'elle en avait une maintenant) était un désastre. Elle ne pourrait jamais réparer tous les dégâts. Les autres fois, elle avait de meilleures chaînes imbibées de tue-loup. Le matin après la pleine lune, elle s'enfermait toujours dans sa chambre, vaincue par la douleur et les séquelles de sa dépression. Heureusement, les jours suivants, elle reprenait une vie normale et réussissait à faire taire les voix dans sa tête.

Elle ne s'enchaînait pas pour ne pas tuer, elle n’attachait aucune importance à la vie d'inconnus qui passeraient malencontreusement sous ses griffes. Mais les dégâts matériels étaient considérables et elle risquait de se réveiller au milieu du sang de quelqu'un qu'elle connaissait et ne pas se souvenir de comment elle était arrivée là. La culpabilité serait trop dure à supporter. Et la vengeance était aussi commune chez les humains que chez les fées - sont quartier était truffé d'incubes et succubes sanguinaires.


Les sorciers et la Maï


Ana a une sœur adoptive qui a fugué quand elle avait 16 ans et Ana 12. Cette sœur - qui s'est révélée être une Maï - est réapparue au mariage d'Ana avec un sorcier à son bras - les runes pendues à son cou et les tatouages parsemant son corps n'étaient pas discrets. Depuis lors, Ana a une belle famille de sorciers. Sa sœur et son mari magique ne se montrent que très rarement mais ses beaux frères et sœurs, neveux et nièces par alliance, etc, sont venus pour l'anniversaire de Tate et certains membres de cette famille ont gardé contact. Ce dernier lien rattache Ana à toutes les créatures surnaturelles. Elle n'a pas d'amis proches - Jared et sa bande ne comptent pas vraiment - alors elle se raccroche à sa famille, aussi bizarre et meurtrière soit-elle.



✖ Behind the screen ✖

prénom ou pseudo • Dreno, Marvel.
âge • 15
comment as tu connu le forum ? • via les fondas
présence • H24 !
autre chose ? • Je suis parfait, je sais - 3e compte.
code du règlement • [Okay by myself]

image by consolation-prizes # code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATRICE
Oh, les jolis ballons ! o/




HOLY SHIT CUPCAKES ALERT !



That's MY cupcakes !





Célébrité : Zooey Deschanel


Messages : 100


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: I'm not crazy - Anabielle Jeu 15 Aoû - 1:00


BRAVO, TU ES VALIDÉ !

Félicitation, tu as réussi l'épreuve avec succès ! Tu es maintenant un membre à part entière du forum ! Tu peux désormais aller poster des demandes de liens pour te faire pleins de copains, et des demandes de RP pour enfin entrer en jeu ! Encore un grand merci de t'être inscris ! Le forum t'ouvres désormais ses portes pour te lâcher dans notre dangereux monde nocturne... Tu fais maintenant parti de l'aventure alors... à toi de jouer !

code by shiya.


_________________


'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'm not crazy - Anabielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» - Gallery of a crazy newbie -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Who are you ? :: Dossiers acceptés-