Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

[Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Lun 16 Sep - 9:14






Drake ☋ Tasha

☊ « Nobody is my friend»





Drake était debout sur le quai, droit, tremblotant, peu rassuré. Les gens autour de lui le regardaient, le frôlaient, certains le bousculaient un peu, ce qui réveillait son traumatisme qu'il avait réussi à enfouir au fond de lui pour la journée. Sa paranoïa, par contre, il ne pouvait pas s'en débarrasser. Elle ne le quitterait jamais, ce qui expliquait qu'il avait toujours peur. De même pour son syndrome du Viêt Nam qui n'était pas bien non plus. Le jeune homme avait l'impression d'être observé par des yeux rouges de vampires ce qui le faisait encore plus trembler. Il avait l'impression que le métro lui foncerait dessus quand il arriverait, juste pour le tuer. Ça se n'était vraiment pas possible, mais pour lui si. Son mental fragile l'empêchait de faire beaucoup de choses. Prendre le métro, il haïssait ça, il y avait trop de monde, il avait l'impression d'étouffer, l'impression que tout le monde était contre lui. De plus, à cause de son physique super voyant, on le regardait beaucoup. Quelqu'un tatoué de partout était très intéressant pour tout le monde. Le loup ne voyait pas ce qu'il y avait d'intéressant avec ses tatouages, il ne comprendrait jamais les humain. Son odorat sur-développé lui indiquait qu'il y avait seulement des humains ici ; pour l'instant. Aucune créature ne prenait le métro en même temps que lui et il espérait que ça reste comme ça. Le lycan chercha un chasseur de son regard vert - aujourd'hui ses yeux était verts, toujours un peu de marron mais plus vert que d'habitude. Les chasseurs il en avait toujours eu très peur, il ne supportait pas d'en voir un. Le garçon aux cheveux châtains paniquait toujours quand il tombait sur l'un d'entre eux. Aujourd'hui, il était partit travailler. Le bar ouvrait le soir, il devait donc s'y rendre en prenant le métro, c'était la première fois qu'il partait aussi tôt de chez lui pour aller au Bronx. Bien sûr, il aurait préféré rester chez lui. L'hybride ne sortait pas souvent, il restait toujours enfermé dans le noir, ou avec une bougie. La lumière du jour lui faisait tout drôle. Mais avec tout ce monde, il ne pouvait pas s'empêcher de stresser, il angoissait. Il lui arrivait de faire des crises d'angoisses quand il y avait vraiment trop de monde ; pour l'instant il tenait, mais combien de temps ?

-Excusez-moi, je voudrais...

La créature sursauta. La voix féminine avec un accent particulier l'avait tiré de ses pensées. Il était complètement perdu. Il se tourna vers celle qui lui parlait : c'était une blonde, grande, cheveux longs, fine, on aurait pu croire que c'était un mannequin. Elle lui montrait une carte de la ville, elle devait s'être perdue, ou cherchait quelque chose. Il n'avait pas compris la fin de sa phrase, c'était une langue bizarre qu'il n'avait pas apprise. La jeune femme était française, elle devait être venue ici pour travailler peut être, ou pour ses vacances. Mais il ne pouvait pas l'aider - déjà que lui répondre était une vraie torture... Tous les mots qu'il avait étaient mitraillés avant de pouvoir sortir de sa bouche, il n'arrivait pas à lui répondre. C'était malpoli, ça ne se faisait pas, il n'avait pas le droit de faire comme si elle n'était pas là. Macktey n'en pouvait plus de sa maladie. Il finit par répondre en tremblotant avec sur un ton doux, timide ; il ne parlait pas très fort, regardait autour de lui pour voir si personne ne l'observait, trop gêné :

-Désolé. Je ne peux pas vous aider.

La jeune femme hocha la tête, fit un signe pour lui dire merci et repartit sa carte à la main. Il eut un petit sourire, sans joie. Drake leva la tête pour voir le temps qu'il restait pour que le métro arrive : quelques secondes. Celui-ci s'arrêta avec un bruit terrible, ce qui fit reculer le loup qui avait du mal à respirer. Tous ses membres tremblaient, tout son corps. Il était entouré par la foule, poussé vers l'engin, il voulait sortir. Il se mit à paniquer, espérant que tout s'arrête, il n'en pouvait plus, son cœur allait lâcher. Il avait l'impression d'être entouré d'ennemis, de tueurs. Le lycan plongea sa main dans sa poche pour saisir son couteau, il ne le sortit pas mais gardait sa main dessus, en plus de ce couteau il en avait un dans ses grosses bottes noires et un tout petit pistolet dans l'autre avec des balles en bois. Il se protégeait trop, il ne lui était jamais rien arrivé en sortant mais il avait peur tout de même. Aujourd'hui, il s'était habillé simple, un tee-shirt, un jean, des bottes noires qui montaient un peu plus haut que le tibia. Dans le métro, il y avait trop de monde, il ne restait plus qu'une seule place : une place à côté d'une barre en fer près d'une porte du l'engin. Une rousse était assise juste à côté, elle avait des cheveux longs. Il grimaça. Normalement il s'asseyait à l'endroit ou il n'y avait personne, mais ici, il ne pouvait pas. Parcouru de frissons, il ne pouvait pas tenir debout, déjà qu'il tremblait quand il  n'y avait presque personne, alors là... Il s'assit à côté de la femme. Sa maladie se voyait bien maintenant, tout le monde pouvait deviner qu'il avait un gros problème et qu'il ferait mieux d'aller dans un hôpital psychiatrique plutôt que de se promener dans un métro. Le jeune homme se cramponna à la barre avec une main, gardant son autre membre sur son couteau, il voulait que ce trajet se termine vite, il allait faire une crise. Il était tenté de sauter sur tout le monde, poignarder tous les humains qui se trouvaient ici avec lui. Il avait trop peur, il avait l'impression de voir des bandits partout, il avait l'impression qu'ils préparaient quelque chose pour l'agresser.


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Let's go kill a dude !




Stay in the light, my child
For the night is dark, and full of terrors.





Célébrité : Scarlett Johansson


Messages : 78


Date d'inscription : 01/07/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Lun 16 Sep - 21:22






« Nobody's my friend... »








Natasha + Drake

Le travail de journaliste était épuisant. En tant que chasseuse, avouée qu'elle était épuisée par un travail de bureau faisait mal à son honneur. Pourtant, elle n'avait pas eu d'aussi horribles courbatures depuis un bon bout de temps. Leur fauteuils en cuir n'étaient qu'une illusion de confort : le plastique et le métal passaient limite à travers ! Et en plus il avait plu. Après ça, vous n'aviez que très moyennement envie de passer des heures dans le métro. Et pourtant, elle y était obligée. Pour couronner le tout, sa trame avait du retard. Quel bonheur ! Elle ne prit même pas la peine de remercier le contrôleur quand il la laissa passer devant un groupe d'étudiants bruyants. Si aucun miracle ne retardait la sortie des cours, elle aurait droit à ces jeunes criant et riant à côté d'elle quotidiennement...

La rousse s'assit là où il y avait le moins de monde mais les sièges à côté d'elle se remplirent pratiquement instantanément quand ils arrivèrent au Queens. Elle devait sortir à la prochaine station mais tout bien réfléchi, elle avait besoin d'un verre. Certains barmans au Bronx la laissaient boire à l’œil alors elle décida de s'y rendre, même si ça voulait dire passer un long moment assise au milieu de la foule.

Un garçon brun tenta de s'asseoir à côté d'elle, alors elle posa son sac sur le siège à sa droite. A sa gauche, un blond assez grand, dans la trentaine, était resté assoupis depuis qu'elle était arrivée. Celui-là ne lui posait pas de problème. Un jeune bien réveillé, par contre, elle n'en voulait pas à moins d'un mètre de sa jupe - ou de ses armes. Après la capitulation du premier, un autre essaya de prendre la place, apparemment torturé par le poids de son sac à dos. Dommage pour lui, elle n'allait pas se laisser faire. Elle mit ses écouteurs dans ses oreilles et fit mine de ne pas l'entendre quand il lui demanda de libérer la place de droite. L'idiot tendit la main pour bouger son sac lui-même mais Natasha y plongea la main pour récupérer son neuf millimètres et enlever le cran de sûreté. Aussi pâle qu'un vampire, l'inconnu abandonna et Tasha put écouter son émission de radio favorite sans autre soucis.

Entré dans une autre station, la trame s'arrêta et beaucoup de gens sortirent : point positif. Beaucoup de gens rentrèrent : point négatif. Finalement, il y avait encore plus de monde. L'air humide et oppressant n'eut pas le temps de se renouveler qu'ils repartaient déjà. Malheureusement pour elle, Natasha avait pris son sac sur ses genoux pour éviter d'attirer les voleurs et quelqu'un en avait profité. Au moins, il ne criait ni ne riait comme les voyageurs de tout à l'heure. L'homme qui s'était assis à sa droite était de taille moyenne, brun, des tatouages un peu partout et habillé de manière classique. C'était un type normal en gros. Elle s'écarta un peu, resserrant son sac contre elle pour lui laisser un peu de place. Le type endormi n'avait pas bougé de toute façon. En fait, elle vérifia même sa respiration pour êtres sûre qu'il n'était pas mort. Mais non, il avait juste un sommeil profond ; tant mieux pour elle.

L'émission de radio se termina quelques secondes plus tard et Natasha éteignit son portable parce que la musique qu'on captait dans le métro était toujours de mauvais goût. Elle n'avait rien d'autre à faire à part vérifier ses SMS et regarder autour d'elle. Il restait encore quelques kilomètres à parcourir avant son arrêt. Que faire, que faire ?... Bon, autant inspecter un peu les passagers. Après tout, c'était son travail d'observer.

Le type à côté d'elle, le tatoué, serait son premier sujet. Elle ne le fixa pas pour éviter de l'angoisser encore plus. Parce que ce gars avait vraiment l'air nerveux. Il venait de commettre un meurtre ou quoi ? Sérieusement, il faisait peur ! Ses mains tremblaient, ses yeux restaient immobiles sur le vide, il clignait trop souvent des paupières, sa mâchoire était contractée et les veines sur ses bras ressortaient légèrement. Soit il était claustrophobe ou quelque chose du genre, soit il venait d'assister à Saw en direct. Un gamin - tiens, il restait dehors tard celui-là - perdit l'équilibre dans un virage. Il faillit tomber à plusieurs reprises avant de se diriger dangereusement vers l'inconnu à la droite de Tasha. La rousse s'avança instinctivement et rattrapa le gosse avant qu'il n'y ait contact entre le tatoué et lui. Une fois le petit agrippé à sa mère, elle retourna s'asseoir. Elle n'avait pas fait attention à son sac qui était tombé de ses genoux. Miraculeusement, le flingue n'en était pas sorti et elle put le ramasser sans faire crier la moitié du wagon. Sa trousse de maquillage et ses écouteurs gisaient par-terre mais elle ne s'en inquiéta pas, trop occupée à replanquer ses armes pour assurer sa discrétion. Personne n'avait été capable de les voir, alléluia !


✁ Waiting for the bus in the rain... Oh, there it is !



© Méphi.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Mer 18 Sep - 16:55






Drake ☋ Tasha

☊ « Nobody is my friend»






Drake se sentait de plus en plus mal, surtout qu'il avait l'impression qu'on le fixait bizarrement ce qui le faisait frémir, il y avait bien trop de monde. Il sortit la main de sa poche ou son couteau reposait, la lame repliée à l'intérieur de l'objet, la sécurité activée pour éviter qu'il ne s'enfonce dans sa chaire. Il se cramponna à la barre des deux mains. Si l'on s'asseyait sur ses genoux on pourrait s'imaginer sur une chaise massante, il tremblait tellement, tout ses membres tremblaient, il était tout pâle, sa maladie provoquait se genre d'effet, la peur des autres. Il avait tellement peur de tout le monde, il essayait désespérément de calmer sa terreur, mais il n'y arrivait pas, il voulait que tout se termine vite. Le mec châtain en face de lui n'arrêtait pas de faire tomber ses affaires, et le bruit d'objets qui tombent le faisait stresser encore plus, pourquoi les gens étaient-ils aussi sadiques ? Mais il comprit vite que les gens ne le faisait pas exprès, ils faisaient des gestes brusques qui terrifiaient le jeune Lycan sans s'en rendre compte. Il avait vingt trois ans mais on aurait pu croire qu'il en avait douze, son mental était tellement endommagé qu'il donnait cette impression, un petit garçon traumatisé. Les passagers riaient, il en avait ras le bol, il sentait qu'il allait faire n'importe quoi cette fois-ci, encore, comme toutes les autres fois. Son regard vert cherchait un endroit du métro ou il n'y avait pas beaucoup de monde, mais le métro était bel et bien remplit, complètement remplit, il était obligé de rester assit là, il ne pourrait pas rester debout au milieu de tout le monde. La femme à côté de lui, il lui jeta un coup d'oeil, elle ne semblait pas très sociable non plus, elle n'arrêtait pas de tripoter quelque chose dans son sac ou elle bossait sur son téléphone portable, il sortit le sien avec ses écouteurs, il flippait tellement que la musique parviendrait peut être à le détendre. Il n'avait pas un très beau téléphone, mais il avait tout de même enregistré des chansons dessus, c'était un samsung tactile, pas mal, mais vieux, le Loup-Garou l'avait fait tomber tellement de fois que celui-ci était tout rayé, son dernier téléphone, il l'avait jeté de toutes ses forces contre un mur, en gros le petit appareil s'était brisé, alors ses parents lui en avait acheté un autre car lui il était incapable d'aller faire les magasins. Peut être enfin de compte qu'il n'aurait pas dut aller travailler, il aurait dut rester chez lui, au calme. La créature chercha sa chanson préférée puis écouta celle-ci, se détendant un peu, le métal lui faisait tellement de bien, il aimait le rock, le hard rock et le métal justement, il n'arrivait pas à écouter autre chose. Bientôt sa peur se calma un peu, mais elle ce n'est pas pour autant qu'elle disparue surtout pas lorsqu'un d'un gamin s'approcha. Celui-ci n'arrivait pas à tenir debout, l'hybride rangea son téléphone et fixa le petit agité, une sorte de voix le poussait à aller calmer celui-ci, il savait qu'il ne pouvait pas, de plus il ne voulait pas, il devait rester gentil, il devait montrer qu'il était sympathique car c'était le cas, il n'allait pas mettre un coup de couteau à un enfant dans un métro remplit de personne qui le fixait déjà bizarrement. Mais le petit perdit l'équilibre et lui fonça dessus. Les pupilles de Macktey grossirent, il sortit son arme de sa poche, mais la rousse le rattrapa avant qu'il y ait collision, il soupira de soulagement, la remerciant intérieurement, on se demande ce qu'il aurait fait si elle n'avait pas été là. Une femme brune fit tombé ses affaires, pourquoi tout le monde faisait tombé ses affaires dans ce métro. Du côté droit de la femme assise à côté de lui qui devait avoir la trentaine il y avait un homme, grand blond qui ne le rassurait pas du tout, alors il tourna vite la tête pour ne pas regardé celui-ci, qui d'ailleurs dormait depuis le début, la rousse avait même vérifié sa respiration, mais il n'était pas mort.

Drake regarda par la fenêtre, des tunnels, des tunnels, toujours le même paysage, il était même en train de se ronger les ongles tellement il angoissait, il serrait de toutes ses forces la barre en fer contre lui et les gens le fixait à présent avec de grands yeux et un sourire gêné, certain le traitait de fou, il les entendait “Je suis fou et alors...ça vous pose un problème ?” Bien sur il n'était pas capable de le dire à voix haute, il n'engageait jamais les discutions il répondait juste, il répondait seulement à la question posée, il ne posait pas de questions en retour, quand il parlait c'était plus avec le langage des signes, et quand il utilisait la voix il parlait plutôt doucement, peureux, chaque mots qu'il prononçait le faisait frissonner, ou sinon il hurlait mais ça c'était pendant ses folies. N'oublions pas que même s'il ne parlait pas beaucoup c'était quelqu'un dont la gentillesse n'avait aucune limite, il était tellement gentil, il se laissait trop faire. Dès fois il s'en voulait même de ce qu'il faisait, le jour ou un homme à la campagne l'avait attrapé par le tee-shirt et l'avait menacé d'aller se plaindre à ses parents parce que le garçon châtain passait devant sa maison en scooter et que soit disant, ça faisait du “bruit”, alors celui-ci avait trop paniqué, il avait prit une grosse pierre qu'il avait fracasser sur la tête de l'homme pendant que celui-ci était occupé à lui crier dessus. “L'ennemi” inconscient le loup avait vite filé, il ne pouvait pas supporté qu'on le menace ou qu'on le parle trop méchamment, qu'on l'engueule, il pouvait faire trop de truc mal, il pouvait même tué. Ses amis d'avant, quand il avait dix-sept ans allait faire des conneries dans les quartiers avec des pétards, il y était allé une fois mais ça s'était mal passé, le son des explosifs l'avait traumatisé, il était resté en boule dans l'herbe, il ne supportait pas d'entendre ces choses explosées, il était rentré seul chez lui et c'était fait poursuivre par un homme qui le croyait responsable des pétards, il avait réussit à semé celui-ci mais en allant se coucher il avait tout fermé à clefs et était resté éveiller toute la nuit caché sous sa couette un pistolet dans les mains. Il secoua la tête, il s'était un peu trop égaré dans ses pensées d'autrefois, il se souvenait de toute son enfance, tout ça il voulait tout oublier, il ne voulait plus jamais poser un pied dans un hôpital psychiatrique, il ne voulait plus poser un pied dans les hôpitaux tout court. L'hybride soupira, pourquoi tout était si difficile ? La vie était tellement dure, il n'arrivait pas à la rendre belle, une vie ne doit pas s'acharné sur quelqu'un, eh bien pourtant...

Drake regarda la rousse à côté de lui, il n'avait rien à dire, en plus qui dit qu'elle répondrait à quelqu'un comme lui, en plus il ne savait pas comment engagé la conversation, il n'y arriverait jamais. Celle-ci fit tomber son sac mais le ramassa en vitesse, au même moment le métro prit un virage, paniqué par les affaires de celle-ci qui commençaient à roulés vers l'autre côté de l'engin il posa rapidement le pied dessus pour ne pas que celles-ci roulent, il n'avait vraiment pas envie d'entendre de nouveau le stupide son des objets. D'un seul coup le métro s'arrêta, pourtant ils n'étaient pas arrivé à destination, il était en plein milieu du parcourt, pourtant le véhicule ne redémarrait pas. Quelque minutes une petite annonce pour signalé un petit problème avec le métro retentit, rien de grave, un “petit truc” qui prendrait certainement une quinzaine de minutes, c'est ce que disait le contrôleur. Le lycan se cramponna de nouveau à la barre, ce voyage n'était pas près de finir. Si l'ont donnait une note de zéro à dix à sa malchance, elle serait surement de neuf. Les passagers continuaient à discuter, exprimant leur mécontentement, certain fixait la créature comme les deux enfants assis juste en face, deux jumeaux qui le fixait avec des yeux bizarres ce qui l'angoissa, son cerveau pensa immédiatement : “Ennemis.” Mais il n'allait pas s'approché d'eux, leurs parents étaient juste à côté. Alors vu qu'il n'avait personne avec qui parler, vu qu'il n'avait personne à qui envoyer de SMS, vu qu'il était tout seul il se mit à réfléchir, à réfléchir aux questions sur le monde auxquelles il pensait, qu'il n'avait jamais résolues, mais au fond de lui, Drake Macktey était terriblement triste d'être tout seul.


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Let's go kill a dude !




Stay in the light, my child
For the night is dark, and full of terrors.





Célébrité : Scarlett Johansson


Messages : 78


Date d'inscription : 01/07/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Dim 22 Sep - 22:15






« Nobody's my friend... »








Natasha + Drake

Le tunnel auparavant droit se transforma en virage serré ce qui fit glisser les affaires de Natasha qui étaient tombées au sol. Heureusement, l'homme à sa droite mit le pied dessus pour les empêcher de partir trop loin. Une fois son sac bien fermé et coincé entre ses mollets, la rousse se pencha pour les ramasser. Elle lança un bref regard au tatoué mais garda les lèvres closes. Elle aurait dû se montrer polie, au moins le remercier, mais elle n'était pas d'humeur. Il était trop tard de toute façon. Ça aurait le même effet que de souhaiter bon anniversaire à quelqu'un une semaine en retard.

Trop peu de temps s'écoula avant le prochain arrêt. La chasseuse vérifia les fenêtres pour s'assurer de leur position mais ils n'étaient effectivement pas arrivés à la prochaine station et encore moins à la sienne. Il était déjà tard et cet idiot de Samaël se couchait beaucoup trop tôt. Il fallait qu'elle se fasse d'autres amis...

La voix qui annonça les raisons de leur arrêt resta beaucoup trop vague. C'était inquiétant. Peut-être que quelqu'un s'était suicidé en se jetant sous les rails - c'était moins rare qu'on ne le laissait penser. En tout cas, la rousse n'allait pas rester dans l'incertitude. Si son retard était dû à quelqu'un qui c'était fait attaquer par un truc surnaturel, elle risquait sa couverture. Heureusement, son wagon ou compartiment (comment on appelle ça ?) était proche de la cabine de contrôle. Il lui fallut slalomer entre les gens pour atteindre la porte mais elle réussit à entrer en usant de quelques gadgets. Bien sûr, on la réprimanda mais elle put voir le cou parfaitement propre du responsable de la trame et les points rouges sur le tableau de bord. Un problème technique, parfait. Elle qui espérait avoir un peu d'action, c'était raté. On verra ça une prochaine fois.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, personne n'avait volé son siège lorsque Tasha retourna dans son wagon. Peut-être que les gens avaient peur d'elle même quand elle n'avait pas d'arme dans les mains. Son instructeur de théâtre lui répétait toujours qu'elle était trop froide - ce dont elle n'avait absolument aucune idée. De toute façon, si elle avait des avantages grâce à sa 'froideur', c'était plutôt une bonne nouvelle. Tant pis pour ses nuits coincée toute seule dans son appart. Elle pouvait toujours faire la tournée des bars si ça lui pesait trop.

Devant elle, le gamin qui avait faillit foncer dans le tatoué recula pour la laisser passer. L'atmosphère était lourde de stress. La jeune femme s'assit à sa place, reposa son sac à ses pieds et jeta un coup d’œil au tatoué. Ce devait être un nerveux de nature ou quelque chose du genre. Être coincé dans le métro n'avait pas l'air de le calmer. Histoire d'apaiser tout le monde, Tasha préféra dévoiler sa découverte.

« C'est seulement un problème technique. Aucun accident, aucune attaque terroriste et aucun mort à déplorer. Il auraient besoin d'un informaticien, c'est tout. »

Certains se détendirent un peu, d'autres ne réagirent pas. Le blond endormi ne l'était plus. Il inspecta l'assistance puis se leva pour partir vers l'avant de la trame. Il devait être informaticien. A en juger par sa pâleur, son style vestimentaire et son agilité fantomatique, il se pouvait également que ce soit un vampire. Mais sans preuve, il valait mieux le laisser partir - surtout s'il les faisait redémarrer.

Le brun couvert de tatouages, quand à lui, ne c'était pas décrispé du tout. Il aurait peut-être préféré une attaque terroriste. Et s'il était technophobe ? Non, il ne serait pas monté si c'était le cas. Pas clostro non plus dans ce cas. Il restait un bon paquet de maladies mentales à tester mais réfléchir était ennuyeux et fatigant. Elle ne réfléchit donc pas avant de lancer :

« Merci de ne pas avoir laissé tomber mes affaires tout à l'heure. Et vous pouvez lâcher la barre puisqu'on s'est arrêtés, non ? Après, j'dis ça, j'dis rien. Je ne suis pas la mieux placée pour vous donner des conseils. »

Non, effectivement, elle aurait fait une très pauvre psychologue mais une excellente cliente. Il fallait être au moins à moitié dingue pour se balader avec un flingue, mentir à tous ceux qu'on rencontrait et tuer des hommes-chats.


✁ Waiting for the bus in the rain... Oh, there it is !



© Méphi.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Lun 23 Sep - 20:54






Drake ☋ Tasha

☊ « Nobody is my friend»






La rousse confirma qu'il y avait bel et bien un problème technique, ce qui ne rassura vraiment pas le loup qui se cramponnait toujours à la barre de fer, personne ne semblait stressé, tous le monde redevenait calme, tranquille et recommençait à parlé de tout et de rien, sauf lui. Lui il ne parlait pas, il frissonnait il voulait rentré chez lui, mais il ne pouvait pas sortir. Son cœur battait trop vite, le fait qu'il s'ennuyait et que tout le monde parlait le terrorisait encore plus. Le grand blond assit à la gauche de la femme se leva, il semblait pas très sympathique celui-ci, il s'était réveiller à cause de la pane surement, mais le garçon aurait préféré qu'il reste endormit sur son siège, quand celui-ci passa devant lui, il fit un effort surhumain pour ne pas se jeter sur lui, pour ne pas lui enfoncé son couteau dans la peau. Ah ! Les envies de meurtres, elles revenaient, les gens devaient croire qu'il était méchant, alors que ce n'était pas le cas, la peur se voyait très bien dans ses yeux. Maintenant l'hybride était persuadé que ce voyage avait pour destination l'enfer et qu'il cramerait là-bas, ce dont il ne voulait surtout pas, il voulait se réveiller, un cauchemar sans doute, mais il avait beau se pincer, se frapper (discrètement bien sur pour ne pas attiré les regards) mais il était toujours dans le métro entouré de plein de gens bizarres et différents. Mais il était sans doute le plus différent de ce compartiment, avec ses tatouages de partout, ses maladies, cette manie de serré la barre, qui pouvait être comme lui ? Il ne trouverait jamais d'amis, il en avait combien déjà...deux, deux seulement, les deux seuls qui réussissait à le supporté, les autres l'insultaient, le fuyaient, avaient peur de lui, ou d'autres il les tuaient, les prenant pour des ennemis, comment vivre avec quelqu'un qui peut tué à tout moment, personne, alors personne n'était avec lui. Le lycanthrope pensait souvent à son frère, il ne savait pas ce qu'il était devenu, il l'espérait mort, même s'il savait que ce n'était pas le cas, peut être qu'un jour il retomberait sur lui, peut être qu'un jour il revivrait ce qui le passé lui avait fait vivre. Cette pensé traumatisait le garçon châtain, il y pensait tout le temps, il avait beau essayé de se détendre et de pensé à autre chose, mais non, il revenait toujours dans sa tête, ce type qui lui avait pourrit la vie. Bien sur la créature était très énervé contre lui, mais il ne pouvait pas faire grand chose, il pouvait seulement attendre, peut être que la vie lui donnerait un meilleur avenir, celui-ci commençait mal...

Il se sentait observé, cette même sensation de toujours, partout ou il allait, il se sentait toujours observé, dès fois il avait raison, des fois on l'observait vraiment, ce qui était normal, sauf pour lui, pour lui c'était une preuve de méchanceté. De toute façon Macktey croyait trop de chose, il avait peur de tout, ce qu'il détestait c'est qu'on lui fasse peur par surprise, il fois un de ses amis avait essayé, il s'était caché derrière un mur, dans que Drake était passé, il lui avait sauté dessus. Ce jour là le loup avait eut tellement peur qu'il avait fait un bond deux de mètre et avait sortir son couteau pour poignardé le premier qu'il voyait, en gros ces genre de blagues n'étaient pas pour lui, sauf si on voulait qu'un accident se produise, l'hybride trouvait qu'on pouvait se servir trop facilement de lui, il était toujours silencieux, il avait toujours peur, on ne pouvait pas le touché, c'était la seule difficulté à le prendre en esclave, de lui il savait se défendre derrière ses airs de peureux qui évitait tout le monde. Ne jamais sous-estimé quelqu'un, ou ne jamais juger aux apparences.

« -Merci de ne pas avoir laissé tombé mes affaires tout à l'heure. Et vous pouvez lâcher la barre puisqu'on s'est arrêtés non ? Après j'dis ça, j'dis rien. Je ne suis pas la mieux placée pour vos donner des conseil. »

La rousse à côté de lui, elle lui parlait, mais il ne savait vraiment pas comment répondre, il était tellement gêné, il avait peur de dire quelque chose de mal, il avait peur qu'elle s'énerve contre lui, il ne savait pas quoi faire. D'un côté ce n'était pas très sympathique de mettre un vent à quelqu'un qui essaye d'engager une conversation avec vous, en gros il était complètement bloqué, peut être qu'il devrait lui répondre, franchement il était passerait pour un méchant, peut être que tous les gens du métro seront contre lui et essayeront de le tué avec des haches parce qu'il n'avait pas répondu à la rouquine. Voila à quoi pensait toujours le lycanthrope, il pensait toujours à des histoire abracadabrantesques ou tout le monde essayait de le tué, le pire c'est qu'il y croyait dur comme fer. Il se mettait donc à stressé, il ne savait vraiment pas quoi faire, il recommençait à se mangé les ongles, d'ailleurs, il n'en avait presque plus, après les ongles se serait la peau. Macktey finit pas se décidé, il prépara soigneusement sa réponse, il réfléchit bien pour ne pas dire de bêtises, puis finit par se lancé :

« De rien. Non, je ne peux pas, je préfère la tenir. J'ai l'habitude des conseils. »

Il l'avait fait ! Il avait répondu ! Drake était vraiment fier de lui, il n'avait rien dit de méchant, mais c'était son ton, hésitant, bas, il n'articulait pas bien, peut être qu'elle n'avait rien comprit, il espérait quand même qu'elle est entendu, il n'avait pas envie de répété, c'était le grand exploit de la journée, répondre à quelqu'un qui lui paressait louche à côté de lui. Il sourit, un sourire sans joie, juste un sourire, un sourire qui ne vaut rien.


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Let's go kill a dude !




Stay in the light, my child
For the night is dark, and full of terrors.





Célébrité : Scarlett Johansson


Messages : 78


Date d'inscription : 01/07/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Sam 28 Sep - 21:55






« Nobody's my friend... »








Natasha + Drake

Le tatoué mit un moment à répondre. Il devait être en train de réfléchir, même si c'était difficile à dire puisque son visage n'était pas vraiment expressif et qu'il ne la regardait pas. Les piètres compétences en psychologie humaine de Tasha lui permirent tout de même de comprendre qu'il ne lui faisait pas confiance. C'était presque flagrant. En fait, il ne devait faire confiance à personne dans le wagon.

« De rien. Non, je ne peux pas, je préfère la tenir. J'ai l'habitude des conseils. »

Sa voix basse et dure trahissait un stress intense mais ça ne le rendait pas plus bizarre que ceux avec qui Nat' travaillait. Tout le monde était un peu angoissé dans les transports en commun américains - surtout sous terre. En Irlande, c'était différent. L'Europe lui manquait...

La rousse voulut tout d'abord répondre au brun par un signe de tête mais en considérant l'individu, elle se dit qu'il ne devait pas avoir beaucoup de conversations avec des inconnus. Un simple geste était trop impersonnel, ça détruirait leurs chances de continuer à parler et s'ils devaient rester ici longtemps, autant avoir une distraction.

« Ok, c'est vous qui voyez. »

Les autres passagers étaient entre amis ou avec leur famille, ce qui dégoûtait presque la chasseuse. Elle n'aimait vraiment pas les enfants - ce qui expliquait l'absence de relation longue dans sa vie. Qu'est-ce que vous voulez ? Elle était dure à vivre. Elle aussi avait l'habitude des conseils mais elle les suivait rarement - en dehors de ceux venant de ses entraîneurs de combat et de fitness, bien sûr. La sociabilité était facile à feindre mais compliquée à vivre réellement. Quand on voit des morts régulièrement, qu'on essai de vous tuer quasiment chaque semaine et que vous vous battez quotidiennement - match amical ou réel menace - la vie prend une autre couleur. Elle n'était pas dépressive ou quoi que ce soit, seulement très prudente et légèrement renfermée. Sauf avec Samaël mais il était beau, grand et bizarre ; la règle de trois changeait la donne. Quoi qu'il en soit, elle ne voulait pas tenter une conversation avec un inconnu et tomber sur un bavard excentrique. Non, ce type était génial, il tombait vraiment bien. Ce n'était pas le genre de personne à essayer de lui sauter dessus ou à vouloir tout connaître de sa vie. En plus, il n'avait ni la pâleur d'un vampire ni les tics dus à l'extrême agilité des maï. Il ne portait aucune rune magique ou satanique, aucune marque de griffure ou de morsure apparente et ses yeux avaient l'air normaux. C'était juste un humain banal et non un monstre sanguinaire qu'elle devrait descendre d'une balle en argent dans la tête. D'accord, il était un peu antisocial sur les bords mais elle était sûre de pouvoir lui soutirer quelques mots. Elle avait bien réussi tout à l'heure !

« Vous devriez respirer par la bouche, ça calme plus. Mais si vous n'aimez pas les conseils, je devrais arrêter de vous en donner. C'est le dernier, promis. »

Elle le regardait mais ne souriait pas - sans pour autant tirer la tronche. Les sourires faux, c'était pour le boulot. Là, elle était fatiguée et voulait juste se changer un peu les idées sans avoir à être près de qui que ce soit. Le contact, c'était bien quand elle avait bu mais pas après une journée de travail infructueuse sous les regards respectivement lourd et chaleureux de Lara et Sam. Tiens, elle avait oublié de se présenter.

« Moi c'est Natasha, en passant. Natasha Tennant. »


✁ Waiting for the bus in the rain... Oh, there it is !



© Méphi.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Mer 2 Oct - 15:29






Drake ☋ Tasha

☊ « Nobody is my friend»






Le corps de Drake était parcourut de frissons, il ne savait que pensé, la rousse le fixait, il n'aimait pas être fixé comme ça, il tremblait toujours autant, parlé le stressait encore plus, mais il y était obligé, il fallait que le temps passe un peu plus vite, puis pour l'instant la femme n'était pas méchante avec lui, elle lui parlait juste, il n'avait rien à craindre, alors pourquoi avait-il aussi peur, il en avait marre, ras le bol d'avoir peur, marre de considéré tout le monde comme des ennemis, marre de son être, il aurait tellement voulu être quelqu'un d'autre, il aurait tellement voulu avoir une enfance si agréable, une belle enfance, mais non, il avait vécut dans la violence, dans le sadisme, il était traumatisé maintenant, rien ni personne ne pouvait arranger son cas. Sentir la maladie dans ses veines en permanence, se sentir toujours observé devenait insupportable, devenait affreux.

Le loup voulait tellement être comme tout ces gens, heureux, pleins de vie, de bonne humeur, mais il était condamné à être triste, malheureux, suicidaire toute sa vie. Il était condamné à vivre dans la dépression alors il devait être fort, il le devait, ne pas plié, il devait gardé la tête droite, il devait accepté sa vie, il devait la pardonné, il devait essayé de l'aimé, mais c'était tellement dur. La compagnie lui faisait parfois du bien, vu qu'il n'avait quasiment aucun ami, il avait besoin de soutient, en rencontrer n'était pas très fréquent, alors le lycanthrope devait s'estimé heureux de parlé à quelqu'un qui ne lui sautait pas dessus pour tout savoir. Rencontre inattendu, personne ne lui avait jamais adressé la parole quand il sortait en ville, sauf pour des indications, à croire qu'on avait peur de lui.

« Ok, c'est vous qui voyez. »

Il sursauta, ses pensées s'étaient un peu trop dispersées. Il fut parcourut à nouveau de frissons et fut déçut, ceux-ci s'étaient pourtant arrêté il n'y a pas longtemps, la déception encore. Le Loup-Garou se redressa un peu, allé, il devait essayé d'être un peu plus normal, il devait essayé, se découragé pour un frisson n'était pas une bonne idée. La rousse ne disait plus rien, elle le regardait seulement, pourquoi lui ? Il avait l'impression qu'on allait le tué, vivre sous cette menace devenait affreux, beaucoup de gens lui en voulait pour les nombreux crimes qu'il avait commit, il disait que c'était de la légitime défense mais personne ne le croyait, pourquoi c'était vrai, il était tellement peureux, que l'attrapé par le col violemment était pour lui une tentative de meurtre, un enlèvement, alors il frappait, il devenait complètement taré, pour se défendre il tuait énormément, ce n'était pourtant pas ça faute. De plus tatoué sur le ventre, les bras, les mains, le cou on le voyait comme un dur à cuir, une racaille, un mec des quartiers, pourtant il était tout le contraire, derrière ses airs de macho, c'était un peu garçon craintif et adorable que personne n'arrivait à distingué, parce que les gens jugent trop vite, les gens se croient trop supérieurs, les gens n'aime qu'eux, les gens juge l'apparence alors qu'ils ne savent rien du tout. C'est tellement facile de caché ce qu'on est, ses sentiments, trompé est la chose la plus facile au monde, c'est pour ça que les gens qui jugent trop vite se trompent toujours sur une personne. On peut croire que quelqu'un est très gentil, calme, alors qu'en fait c'est un vrai tyran, ou que quelqu'un est heureux, sympathique, plein de vie, alors qu'en fait il est dépressif. La nature est tout prévue, elle a crée tellement de choses, dès fois on se perd dans son univers étrange.

« Vous devriez respirer par la bouche, ça calme plus. Mais si vous n'aimez pas les conseils, je devrais arrêter de vous en donner. C'est le dernier, promis. »

Drake fit un petit sourire sans joie, juste un sourire, il voulait hocher la tête simplement, mais ça ne servirait à rien, autant parlé, peut être que ça l'amènerait quelque part, mais il avait dut mal, à chaque qu'il prononçait il avait l'impression qu'une lame s'enfonçait dans sa peau, sensation désagréable, c'était le stress. Imaginons qu'il dise une connerie, imaginons qu'il vexe la femelle et qu'elle se jetait sur lui, que ferait-il ? Pourquoi le loup pensait toujours au pire ? Il fallait qu'il se détende, il fallait qu'il soit cool, détendu, même s'il n'y arriverait jamais. En plus il allait être en retard au travail si ça continuait comme ça. Bon ce ne serait pas la première fois qu'il serait en retard, il était toujours en retard, son patron allait finir par le jeté dehors, heureusement qu'il réussissait à faire son pauvre gars qui avait une vie affreuse, ce qui était vrai, alors le boss avait pitié de lui, il était trop fort dans ce domaine, négocier il savait bien faire.

« Moi c'est Natasha, en passant. Natasha Tennant. »

La femme se présenta, il fouilla son esprit à la recherche de ce prénom, mais non il ne s'en souvenait pas du tout, non il n'avait jamais entendu ce prénom, il n'avait jamais entendu parlé d'elle. Au moins il avait une petite information, c'était à lui de dire quelque chose. Il prit une grande inspiration, parlant toujours d'une voix ou son stress était bien déchiffrable :

-Merci. Je suis Drake. Drake Macktey.


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Let's go kill a dude !




Stay in the light, my child
For the night is dark, and full of terrors.





Célébrité : Scarlett Johansson


Messages : 78


Date d'inscription : 01/07/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Mer 23 Oct - 19:47






« Nobody's my friend... »








Natasha + Drake

L'inconnu bientôt connu, le regard fixé sur ses mains, adopta un ton toujours empli de stress - et même de peur - quand il se présenta.

« Merci. Je suis Drake. Drake Macktey. »

Elle le soupçonnait déjà, mais elle était maintenant certaine qu'il n'était pas dans la bande de données de l'Oracculum. Peut-être que le Vénator en savait plus sur lui... Non, il était juste humain, un humain très bizarre mais il restait humain. Elle devait arrêter de se méfier de tout le monde. Enfin, sa méfiance lui avait permis de rester en vie. Après tout, il y avait un vampire informaticien dans ce métro.

Bon, elle devait tout de même lui répondre quelque chose. Garder le silence avec ce Drake risquait de le rendre encore plus paranoïaque. Tasha avait traversé une période de ce genre en Italie... Un rien pouvait vous transformer en machine à tuer - un camarade de classe dont les pupilles de rétractaient, par exemple. Heureusement, elle avait vite été prise en charge et le département de psychanalyse, psychologie et psychiatrie des chasseurs était l'un des meilleurs du monde. Si elle avait été une bonne samaritaine, elle aurait tout de suite envoyé ce pauvre gars là-bas. Seulement, le secret de leur organisation devait être gardé à tous prix. Tant pis pour les autres, la survie de la race humaine était en jeu. Et la rousse était trop fatiguée pour chercher l'adresse du psy dans son téléphone... Ah ! Il fallait qu'elle parle, oui. Alléluia, elle réfléchissait vite.

« Et bien enchantée, monsieur Macktey. »

La trame redémarra, arrachant un soupire de soulagement à la moitié du wagon. Ils allaient rentrer, et presque à l'heure ! Mais c'était trop beau pour être vrai. Tout stoppa à nouveau, brusquement, obligeant les passagers debout à se tenir les uns aux autres pour ne pas tomber. Lentement, un murmure collectif s'éleva, plein d'interrogations et de frustration. Il n'y eu aucune annonce, ce qui fit s'insurger plusieurs étudiants. Pourquoi personne ne leur disait ce qui se passait ? C'était louche... Encore une journée tranquille gâchée.

Et puis, il y eut un coup de feu.

« Shit. »

Le coup avait été tiré dans un wagon très éloigné mais ce fut assez pour faire crier les parents et pleurer les enfants. L'une des étudiantes se jeta à terre, vite suivie par deux autres. C'était stupide, ils bouchaient la sortie maintenant. Les mères et pères serrèrent leur stupide progéniture dans leurs bras, les étouffant à moitié. Et le vampire n'était même pas là ! Il aurait pu dévorer les tireurs ou quelque chose du genre.

Une autre détonation fit sursauter à nouveau les New-yorkais.

Tasha jeta un œil au tatoué. Il devait être très affecté par la situation. Ses jointures étaient blanches alors qu'il serrait la barre en métal de toutes ses forces. Bon sang, il allait finir par la briser à s'énerver comme ça. Ils n'avaient absolument pas besoin d'un type dérangé armé d'une barre en fer alors que d'autres malades s'amusaient avec une arme à feu...


✁ Waiting for the bus in the rain... Oh, there it is !



© Méphi.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Mer 23 Oct - 21:40






Drake ☋ Tasha

☊ « Nobody is my friend»






Elle ne lui répondit pas tout de suite, semblant réfléchir à quelque chose. Drake fronça les sourcils, il ne savait pas lire dans les pensées, il ne pouvait pas savoir à quoi elle pensait. Peut être quelque chose contre lui...ou peut être pas. Elle s'était montré sympathique pour le moment, elle lui avait donné des conseils, mais les tueurs en série font souvent se genre de chose. "Arrête d'y pensé, elle est gentille, il y a plein de monde dans ce métro, si elle veut me faire du mal elle ne pourra pas" Il poussa un soupire de soulagement, s'était bien la première fois qu'il réussissait à se réconforter. La rousse finit par brisé le silence de nouveau:

« Et bien enchantée, monsieur Macktey. »

Il sourit, un vrai sourire cette fois, il se sentait de plus en plus rassuré, de mieux en mieux, il commençait à se décontracter. D'ailleurs le véhicule redémarra, il était soulager, bientôt il sortirait, bientôt tout serait finit, bientôt il pourrait rentré chez lui, s'endormir sans embrouilles. Le loup garou se dit qu'aujourd'hui il avait de la chance, enfin pour le moment, tout se passait bien, pour le moment il était rassuré, il avait réussit à dompter sa folie un petit moment, elle reviendrait surement, mais pas tout de suite, pour le moment il pouvait être tranquille, il n'avait rien à craindre, rien à craindre. Pourtant il avait un mauvais pré-sentiment, quelque chose allait se passait, il sentait que quelque chose se préparait, mais pas contre lui cette fois. L'appareil s'arrêta brusquement et certains passagers glissèrent, certains se rattrapaient aux autres, une sorte de panique. Une main se posa sur le genou, surprit il la mordit de toute ses forces, puis relâcha, il espérait que personne ne l'avait vu. Il espérait ne pas avoir fait trop mal à la pauvre main.
Un coup de feu...

« Shit. »

Drake serra de toutes ses forces la barre en fer qui commençait à bouger dangereusement, s'il continuait, il allait l'arracher. Il ferma les yeux, il attendait la fin, il attendait qu'une balle percute sa tête, mais les tireurs étaient dans un wagon éloigné, mais tout le monde se mit à paniquer, et la panique des autres avait un impact sur Macktey. Il se retint d'hurler, il avait tellement fort, il 'en pouvait plus. Certains se jetait à terre, des pleurs, des cris, ce que le jeune lycan détestait plus que tout. Tout le monde stressait, lui plus que les autres.

Une autre détonation, toujours aussi éloignée, bientôt ils viendraient par ici.

Il sentit une paire d'yeux le regarder, c'était surement Natasha. La pauvre créature surnaturelle ne tint plus, la folie revint, il tira de toutes ses forces sur la barre qui s'arracha. Devenu complètement dingue à cause de coup de feu, les seuls mots auxquelles il pensait étaient "Tué, coups feu, tué, coups de feu", ce qui donnait la phrase suivante: "tué les hommes aux coups de feu". Il avança en titubant marchant sur quelques personnes, il ne les voyait plus, il n'entendait plus rien, seulement les détonations, il savait ou allé. Il fracassa la porte à coups de barre en fer, jeta au sol un homme qui lui demandait de se calmer. Il sortit du wagon et mit à courir vers le bruit sourd des tirs. Il les entendait de plus en plus, il se rapprochait, serrant la bar en fer dans ses mains, un regard fou, une envie de meurtre. Non, il n'allait pas laisser les tireurs s'en sortir vivant.


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Let's go kill a dude !




Stay in the light, my child
For the night is dark, and full of terrors.





Célébrité : Scarlett Johansson


Messages : 78


Date d'inscription : 01/07/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Sam 26 Oct - 19:45






« Nobody's my friend... »








Natasha + Drake

Et bien sûr, la chance ne fut pas avec la rousse. La pression exercée sur la barre en fer était trop forte. Malgré la prière silencieuse de la chasseresse, Drake se leva, l'arme blanche dans la main, et se dirigea vers les coups de feu. C'était un désastre menant à un carnage. Tant pis pour les victimes. Ce type était humain, ce n'était donc pas le problème de Natasha. Nan, elle n'avait pas à intervenir. Elle resterait assise à sa place jusqu'à ce que le métro redémarre. Si des fauteurs de trouble arrivaient ici, elle gérerait la situation pour sa propre sécurité. Mais les autres n'avaient pas d'importance. Elle ne connaissait personne dans le coin de toute façon, alors pourquoi s'embêter ? Jamais elle n'avait été altruiste, ça n'allait pas commencer maintenant ! Mais les tireurs étaient peut-être des maï ou des loups-garous... Nan, ce n'était pas possible. Les créatures doivent se faire discrètes, elle n'iraient pas commencer un attentat dans le métro new-yorkais. S'il n'y avait que de pauvres humains sans pouvoir quelconque, elle n'avait aucune raison de bouger de son siège. Même s'il n'était pas confortable. Elle allait rester ici et...

« Et fuck, fuck tout le monde... »

Bon, il fallait qu'elle aille voir. Juste voir ! Encore une fois, elle n'avait réfléchit que pendant une fraction de secondes. La tatoué n'avait qu'un wagon d'avance sur elle. La rousse attrapa son pistolet à balles-tridents en argent et se lança à sa suite, ne portant aucune attention aux regards terrifiés des passagers. Comme dit précédemment, ces gens n'avaient rien à voir avec elle, elle ne leur devait rien et ne leur adresserait sûrement jamais la parole.

Le grand tatoué continuait d'avancer en défonçant pratiquement les portes. Trois wagons plus tard, ils entendirent un autre coup suivit de cris. Ils s'approchaient. Natasha pouvait presque toucher l'épaule de Drake si elle tendait le bras. Mais même si elle y arrivait, cela ne stopperait sûrement pas la furie qu'elle avait devant les yeux. Elle devait arrêter à la fois les tireurs et le tatoué. Ça ne serait pas une mince affaire... Peut-être qu'en incapacitant les idiots armés, elle réussirait à calmer Drake. Il était inutile de lui parler, il ne devait déjà plus rien entendre. Mais les types dans son cas restaient sensibles aux stimulations visuelles.


✁ Waiting for the bus in the rain... Oh, there it is !



© Méphi.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Sam 26 Oct - 20:44






Drake ☋ Tasha

☊ « Nobody is my friend»






Quelqu'un....quelqu'un le suivait, il le sentait, il en était sur, c'était obligé, il y avait quelqu'un derrière lui. Il s'embrouillait de plus en plus, le toucher...il n'avait pas envie qu'un être vivant est contacte avec son épaule ou avec son dos. Eh puis merde! Drake se mit à courir plus vite, serrant toujours la barre en fer dans ses bras, jamais il ne laisserait les tireurs s'en sortirent vivant. L'envie de sang, mélanger à la peur le rendait complètement dingue. Il avait besoin de faire cesser les bruits sinon jamais il ne serait tranquille. Rien ne pouvait l'arrêté, la mort n'avait pas à se mêlé de cette histoire, qu'elle ne se mette pas en travers de son chemin. Les pupilles du lycan avait doublé, il était complètement taré, les bruits, les cris, il n'entendait que ça. Son passé défilait devant ses yeux, lui qui criait, les coups, la souffrance, les pleurs, il ne tenait plus, ce n'était plus possible. Pourquoi tout lui tombait dessus? C'était la faute de la vie! Il en était sur, la vie l'embêtait encore, elle lui faisait du mal, elle le faisait passé pour un malade. Pourquoi aucun remède ne pouvait le guérir, pourquoi était-il comme cela? Pourquoi les plaies de son coeur ne cessaient pas de saigné? Pourquoi les troubles de son cerveau persistaient? Pourquoi la folie ne voulait pas le quitter? Pourquoi son existence était-elle si dure?

Le Loup-Garou y était presque, plus qu'un wagon et il pourrait s'occupé de ces imbéciles, il pourrait les tués, il pourrait en faire des jouets, leur faire du mal. Plus aucune émotion comme la gentillesse, la pitié l'atteignait, seulement le sadisme et la méchanceté le contrôlait. Lui qui était pourtant si gentil, difficile à l'imaginé commettre un tel carnage. Il espérait cependant que les bandits n'avaient pas de balles en argent, ce serait très déplaisant, de toute façon tant pis, il serait mort, il n'aurait plus à voir le monde, il n'aurait plus à avoir mal, il pourrait enfin être tranquille. Il s'en foutait de mourir, tout ce qu'il voulait c'était que les cris et les tirs cessent, de n'importe quelle façon, tant qu'il n'entendait plus rien.

Enfin, il y était, la porte du wagon était à quelques pas, encore un peu, encore un peu.
Il donna un énorme coup sur celle-ci, puis un deuxième, il la frappa jusqu'à ce qu'elle cède. Une fois cette tâche accomplie il entra dans le compartiment. Les gens étaient morts de peur, mais ce n'était pas un adulte qui tenait l'arme, un jeune, très jeune oui. Même pas quinze ans, n'importe qui aurait été surprit, mais Drake n'était pas n'importe qui, il était malade, rien ne pouvait le surprendre. Cet enfant n'était pas seul, ils étaient trois. Trois enfant, tous pareils, triplés. Ils avaient de grands sac, tous les objets précieux et de valeur des New-Yorkais s'y trouvait. Il y avait quelques personnes sans vie, bon deux, ce n'est pas énorme.
Il y eut une minute de silence, personne ne parlait, tout le monde regardait le tatoué qui les fixait sans bougé, identifiant les voyageurs présent, examinant le moindre danger. Puis tous se remirent à crier, sauf les enfants, ils tenaient leur arme à feu dans les mains, les pointant vers le garçon brun et sa barre en fer. Le Loup-Garou ne tint plus, il se sentait beaucoup trop mal. Tant pis pour les autres.
Il leva sa barre et envoya un grand coup au premier bandit, il s'occupa ensuite du troisième, bizarrement personne ne lui tira dessus. Il continua à frapper fermant les yeux sous les regards terrifiés des gens assistant à cette scène. Plus de cris, plus de coup de feu, plus rien, le silence, le calme, enfin...

Drake lâcha la barre, le silence lui fait du bien, il se sentait beaucoup mieux tout à coup. Il revenait à lui peu à peu. Il cligna des yeux, regardant autour de lui, il était redevenu le gentil garçon qu'il était. Troubles de personnalité. Il baissa le regard, il les vit, ses victimes, il ne les avait pas tué, juste blessé, plutôt gravement. Sa bouche s'ouvrit, des larmes commencèrent à couler ses joues pâle, il avait fait saigné les autres, il leur avait fait du mal. Pendant quelques secondes son corps fut secoué par de violents spams, puis luttant contre lui même, contre sa schizophrénie, contre sa deuxième personnalité, il s'enfuit, attrapant une des armes des blessés au passage. Il se mit à courir, bousculant quelqu'un qui se trouvait à l'entrée. Il voulait fuir, fuir ce qu'il était, il était un monstre, il faillit tué, il avait fait une mauvaise action... "Je devais être sage..."
Les larmes coulaient encore, il n'avait qu'une envie, se cacher, s'enfermer quelque part ou personne ne le retrouverait jamais.

Courant le plus vite possible pour sortir de cet endroit, il repassait en boucle tous les malheurs que la vie lui avait fait connaitre, se jurant qu'il disparaitrait, que plus jamais il ne sortirait, que plus jamais il adresserait la parole à quelqu'un si c'était pour le tuer.


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Let's go kill a dude !




Stay in the light, my child
For the night is dark, and full of terrors.





Célébrité : Scarlett Johansson


Messages : 78


Date d'inscription : 01/07/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Dim 27 Oct - 3:12






« Nobody's my friend... »








Natasha + Drake

Trop tard. Natasha n'eut pas le temps d'arrêter Macktey, il frappa le premier des tireurs. Ils se ressemblaient beaucoup, trop même. C'était des frères, et des ados pour en remettre une couche. Quels idiots. Comment avaient-ils fait pour se procurer des armes ? Ils ne venaient pas du Queens, c'était une certitude.

Mais elle n'avait pas le temps de s'attarder sur les jeunes, le tatoué était sa priorité. Il passa directement à un autre gamin, ce qui permit à la chasseresse d'attraper l'idiot blessé par le col et de le jeter à l'autre bout du wagon, là où il était en sécurité. Il trébucha sur le pied d'une dame âgée et son sac se vida de son contenu. La plupart des passagers étaient subjugués par l'attaque et n'y firent pas attention mais ladite vieille dame récupéra un porte-feuilles et un bracelet en argent au milieu du trésor. Ils avaient touché de l'argent sans problème, ce n'étaient pas des loups-garous. Il restait l'hypothèse des maï voire même des sorciers mais le reste était à mettre de côté. Logiquement, ils n'étaient pas une réelle menace. En ce qui concernait le grand brun, par contre, c'était plus difficile.

Le vandale fit mine de se relever et Tasha pointa son arme sur lui. Il stoppa net. Un sur trois hors jeu. C'était le tour de ses frères. Drake s'acharnait sur l'un d'eux alors que l'autre regardait la scène, son pistolet pendant lamentablement au bout de son bras. S'ils avaient ne serait-ce qu'un peu réfléchit avant d'agir, elle ne serait pas dans cette galère ! Si un coup avait déjà bien amoché le premier frère, que pouvait donc ressentir celui sur qui s'abattait une pluie de coups ? Il était probablement inconscient - ce qui était à la fois une bonne et une mauvaise chose.

Drake allait vite. Si la rousse ne s'était pas occupée du premier idiot, il aurait eu droit à une deuxième salve de coups de poings. Pendant un instant, le brun s'éloigna du plus mal en poing pour mieux atteindre l'autre. Tasha en profita pour l'éloigner un peu. Elle n'eut pas le temps de le mettre hors de danger étant donné qu'il était bel et bien inconscient mais elle plaça ses mains là où personne ne marcherait dessus et réussit à le le faire s'asseoir à peu près correctement. Elle ne pouvait garantir sa sécurité, elle n'était malheureusement pas toute puissante. Et il n'était pas le plus en danger. Sans diversion, la seule alternative pour sauver le dernier frère était de tuer Macktey mais c'était un meurtre pour un autre. Il fallait trouver autre chose, et vite. En quelques secondes, il avait gravement blessé un jeune et assommé un autre. Seulement, menacer Drake dans son état actuel était trop risqué. Tant pis, elle n'avait pas le choix ! Serrant son arme de ses deux mains, la jeune femme plaqua le canon sur la nuque du tatoué, le doigt verrouillé sur la détente.

Elle n'eut pas à tirer.

Les coups s'arrêtèrent lentement alors que la tension s'échappait du dos du brun. Il s'était calmé tout seul, c'était inespéré. Puis il sembla prendre conscience de a situation et s'enfuit en avant de la trame. Il ne devait pas avoir de destination en tête. C'était une fuite à l'aveugle. Bien entendu, la rousse ne pouvait le laisser ainsi. Elle jeta un coup d’œil à la scène. Les jeunes ne feraient plus de mal à personne. Ils avaient tout de même tué deux des passagers. Ces imbéciles étaient encore capables de s'enfuir avec leur butin. Alors Tasha donna un coup de pied dans un des sacs et courut à la poursuite de Macktey après avoir ordonné aux passagers de récupérer leurs affaires.

« Monsieur Macktey. »

Le brun n'eut aucune réaction. Heureusement, le wagon où ils se trouvaient au début du trajet était l'avant dernier à l'arrière du train. Il restait donc une grande distance entre le fuyard et le conducteur armé. Mais Drake aussi était armé ! Comment n'avait-elle pas vu que l'une des armes des gamins manquait ? Parfois, elle enviait la vision parfaite des maï.

« Monsieur Macktey ! »

Elle avait crié plus fort cette fois mais l'autre ne l'entendit pas, ou décida de l'ignorer. Heureusement, les gens et les sacs ralentissaient la course du tatoué alors que Natasha passait là où il venait de faire le ménage. Elle put donc le rattraper et l'appeler une dernière fois. Elle ne cria pas mais usa de son ton d'agent de l'Oracculum, sa voix de chasseuse. Des années de théâtre avaient été nécessaires pour qu'elle arrive à ses fins mais elle avait développé une sorte de charisme autoritaire qui s'avérait très utile en mission. Un seul mot suffit à arrêter le rouleau compresseur.

« DRAKE ! »

Soulagée de ne plus avoir à courir en talons et quand même un peu étonnée et fière d'avoir réussi son coup, elle prit Drake par la manche. Il n'avait pas l'air d'aimer le contact mais elle devait le faire se focaliser sur elle, la manche était donc une option intermédiaire. Une fois le contact oculaire établi, elle le lâcha en espérant qu'il ne réagisse pas trop mal.

« Suivez-moi. On sort. »

Elle avait gardé un voix dure mais plus calme cette fois. Son seul objectif était de le faire sortir sans que personne d'autre ne se blesse. S'il restait là, le métro ne reprendrait pas sa route et les flics débarqueraient. Tasha trouvant les officiers des forces de l'ordre exaspérants - pour la très grande majorité - elle n'avait pas du tout envie de perdre sa journée ici entourée d'hommes en uniforme puant la transpiration.

Un tir dans la poignée soit-disant bloquée de la porte de secours et ils étaient sortis. C'était du gâchis de balles-tridents en argent mais au grands maux les grands remèdes. Avant de refermer la porte du mieux qu'elle put, la chasseresse indiqua d'un coup de tête une porte de service dans le tunnel. Et oui, ils allaient se la jouer Skyfall.


✁ Waiting for the bus in the rain... Oh, there it is !



© Méphi.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Dim 27 Oct - 13:07






Drake ☋ Tasha

☊ « Nobody is my friend»






Drake courait toujours, mais des cris derrières lui parvenait à ses oreilles sensibles, quelqu'un l'appelait, la même personne qui l'avait suivit. Il ne voulait pas qu'une personne pose ses mains sur sa peau. Il accéléra, mais les passagers avaient entassé leur affaires en plein milieu, il manqua de tombé plusieurs fois, mais ce n'est pas pour autant qu'il s'arrêterait. Son poursuivant gagnait du terrain grâce à lui. Stupides sacs. Heureusement il avait déjà défoncé toutes les portes, il pouvait donc allé plus vite. Mais ce n'était pas assez. Même s'il était plus calme il pouvait être toujours dangereux, il voulait rentré chez lui, il voulait sortir du véhicule, sa vue commençait à être brouillée, les larmes. La voix féminine l'appela encore, il fonçait toujours, mais il se prit les pieds dans le sac d'un voyageur et manqua de s'étaler par terre de tout son long. Énervé il donna un grand coup de pied dans le sac, l'envoyant à l'autre bout du wagon. Il allait recommencé à courir dans quelque chose lui saisit la manche, il n'eut pas la force de se débattre, il se sentit piégé, comme dans le passé, comme un animal, il avait l'impression d'avoir aucune utilité, d'être sans valeur, il se sentait comme un poids pour l'humanité. L'envie atroce de se suicidé le rendait complètement fou.

« Suivez-moi. On sort. »

Il n'écoutait plus, il ne voulait plus entendre, plus voir. Il se laissait guidé, elle l'entrainait il ne savait pas ou, mais il s'en fichait si c'était pour mourir il était tout à fait d'accord. Il se mit à trembler, ignorant que quelqu'un le tenait, il se mordit le poignet de toutes ses forces jusqu'à sentir le gout du sang dans sa bouche. Il voulait se faire du mal, il ne tenait plus, il s'était pourtant calmé tout à l'heure. Elle ne le lâchait pas, alors il se mit à se tailladé les bras avec ses ongles, griffant encore et encore enlevant sa peau énergiquement. Il saignait, il voulait encore du sang, alors il continuait, c'était sa manière de se calmer. Il saisit son couteau pour se mutilé avec, il n'avait plus conscience qu'il était avec quelqu'un, il ressentait que sa propre douleur, il ne voyait que son propre corps. Le décor avait changé dans son esprit, il se voyait dans une prison, coincé entre quatre murs qui semblait se rapprocher. Sa respiration s'accéléra sous l'effet de la panique, il secoua la tête pour revenir dans la réalité. Fermant le plus possible ses yeux il cherchait une sortie, il a stabilisé son esprit fragile qui déconnait. Se calmer, se calmer, se calmer. Prenant une grande inspiration, passant la lame sur ses bras, il finit par s'y retrouvé un peu près. Levant ses paupières il regarda autour de lui en frissonnant. Il avait l'impression d'être un enfant terrifié, il espérait que l'accident du métro ne passerait pas aux informations, ce serait dommage sinon...
Le lycan attrapa le bras de la rousse et le serra, il ne voulait plus lâché maintenant, comme ça, il ne pouvait plus se faire du mal, et il avait moins peur.

-On va ou? Je veux pas aller à l'hôpital psychiatrique! JE VEUX PAS!

Il se mit à hurler pour ne pas aller dans un asile pour fou. Pas être méchant, pas être méchant. Garder son calme.
L'hôpital psychiatrique avait toujours été la terreur du brun. Il y avait été plusieurs année après avoir s'être torturé lui même toute une nuit, ayant réveillé les voisins qui lui avait demandé ce qu'il se passait, il avait accusé sa deuxième personnalité. On avait fouillé sa maison, personne n'avait découvert le fameux "Heartless" qu'il avait mentionné. Il était tellement balafré, sa maison était complètement ravagé, on l'avait considéré comme fou et v'lam à l'hosto. Il avait passé des mois horribles là dedans. Il s'était sentit tellement seul, coupé du monde, il avait eut tellement peur, que jamais il n'y retournerait. Il avait faillit s'arraché les yeux à mains nues pour ne plus jamais contemplé le monde. De plus il avait été envoyé chez un psychiatre après s'être amusé à jeter du produit inflammable dans les flammes lors d'un barbecue.
Il avait toujours rendez vous d'ailleurs, mais il trouvait que cela ne servait à rien. Heureusement que ses parents payaient tout ce qu'il cassait, heureusement qu'ils étaient là.
Drake lança un regard désespéré à Natasha, ne sachant pas ou il était emmené.


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Let's go kill a dude !




Stay in the light, my child
For the night is dark, and full of terrors.





Célébrité : Scarlett Johansson


Messages : 78


Date d'inscription : 01/07/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Mar 29 Oct - 5:01






« Nobody's my friend... »








Natasha + Drake

Tasha fila vers la porte de service en tirant Drake par la manche. Elle ne le regarda pas pendant qu'elle tirait sur le verrou, ni durant la longue descente des escaliers en béton et encore moins quand il fallut courir pour traverser la zone d'entretient sans qu'on les voit. Maintenant, ils étaient dans les tunnels de maintenance au-dessus des quais. Personne ne venait ici sauf en cas de problème ou d'évacuation forcée. Si les passagers de la rame dans laquelle ils étaient auparavant décidaient de partir, ils mettraient un bon bout de temps avant d'arriver ici. Elle pouvait enfin souffler un peu et ranger son arme à l'arrière de son pantalon. C'est là qu'elle vit l'état du tatoué. Son bras était ravagé, l'encre indélébile et le sang traçant ensemble de nouveaux motifs et des lambeaux de peau avaient été arrachés. Comment avait-il pu se faire ça en si peu de temps ? Ah, il avait un couteau...

Soudainement, comme s'il avait retrouvé ses esprits, Macktey serra son avant-bras et la fixa, yeux dans les yeux. Elle pouvait y voir une si grande peur que ses propres jambes faiblirent. Il était encore plus atteint qu'elle ne l'avait imaginé. Était-ce vraiment une bonne idée de l'aider à sortir ?

« On va où ? Je veux pas aller à l'hôpital psychiatrique ! JE VEUX PAS ! »

A l'hôpital psychiatrique ? Mais c'est plutôt en prison qu'elle voulait le balancer ! Non, elle ne devait pas penser à cela. Ce type n'était pas en tord. Les gamins avaient joué aux grands et s'étaient fait avoir, c'est tout. Lorsqu'elle ouvrit la bouche, le ton autoritaire de la rousse avait disparu. Elle parlait presque avec gentillesse et sa voix se cassait un peu en fin de phrase.

« Je ne vous emmènerai pas à l'hôpital, on va juste sortir d'ici. Les caméras ne marchaient pas et les passagers ne parleront pas, ils n'ont sûrement rien compris. Je vais vous aider à quitter le métro et ce qui s'est passé aujourd'hui ne sera plus qu'un mauvais souvenir de plus. »

Elle n'était pas sûre que l'autre eut été réceptif à son message. Elle n'était pas psychologue, pourquoi ça tombait sur elle ? Ah, oui, parce qu'elle avait décidé de changer ses plans pour la soirée. La prochaine fois, elle dormirait chez Samaël, c'était plus près du boulot et plus simple d'accès. En plus, il cuisinait bien quand il le voulait. Penser à Samaël était une mauvaise idée, ce n'était pas le moment. Elle avait un gars pas net accroché à elle, et il était armé. Cette situation nécessitait un minimum de concentration.

« Ecoute, je... Je ne te demande pas de me faire confiance, juste de me suivre. Tu es plus grand que moi et armé, si j'essaie quoi que ce soit, tu es sûr d'avoir le dessus de toute façon. »

Elle posa sa main sur celle du brun, espérant qu'il relâcherait sa prise. Il serrait un peu trop fort et elle n'était pas sereine en sachant que la circulation du sang dans son avant-bras ralentissait.


✁ Waiting for the bus in the rain... Oh, there it is !



© Méphi.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Mar 29 Oct - 18:30






Drake ☋ Tasha

☊ « Nobody is my friend»






Elle finit par lui répondre, mais pas sur le ton autoritaire et dur qu'elle avait il y a quelques instant, une voix trahissant de la gentillesse. Cela surprit beaucoup de lycan, mais il écouta, peut être qu'elle avait pitié de lui, même s'il ne voulait pas qu'on le plaigne. Il ne voulait pas qu'on cherche à le connaitre, il ne voulait plus qu'on l'aide maintenant, cela ne servait plus à rien, il était condamné à rester comme cela toute sa vie. Bon il ne devait pas penser à cela, il fallait qu'il se concentre sur la réponse de la femme d'environ trente ans.

« Je ne vous emmènerai pas à l'hôpital, on va juste sortir d'ici. Les caméras ne marchaient pas et les passagers ne parleront pas, ils n'ont sûrement rien compris. Je vais vous aider à quitter le métro et ce qui s'est passé aujourd'hui ne sera plus qu'un mauvais souvenir de plus. »

Drake poussa un profond soupire de soulagement, il était un peu plus apaisé maintenant, il se sentait beaucoup mieux, il avait moins peur. Mais il ne savait pas s'il devait la croire, on l'avait piégé tellement de fois, que maintenant il avait du mal à faire confiance. De plus elle était armé et elle le tenait par la manche, que penser? Il grimaça, tortura son esprit pour savoir ce qu'il devait faire, la suivre serait certainement le meilleur des choix, mais il avait peur de se faire avoir à nouveau, de tomber dans un piège. Le Loup Garou ne bougeait plus, un silence de mort plana pendant une minute entre eux deux, puis Natasha finit par recommencer à parlé:

« Ecoute, je... Je ne te demande pas de me faire confiance, juste de me suivre. Tu es plus grand que moi et armé, si j'essaie quoi que ce soit, tu es sûr d'avoir le dessus de toute façon. »

Macktey regarda ses pieds, tenant toujours sa nouvelle connaissance par l'avant bras, il n'avait pas encore lâché, il hésitait à le faire. Il fallait qu'il fasse un effort pour cette fois, il n'allait tout de même pas passer toute sa vie ici, il fallait qu'il rentre chez lui. Il se regardait un bon petit film d'horreur et puis toute cette horrible journée aurait disparut de son esprit meurtrit, du moins il l'espérait. Mais elle était armé elle aussi, elle avait un pistolet, avec des balles en argent quant à lui il n'avait qu'un simple couteau minable, son porte bonheur cependant. Elle posa sa main sur la sienne, il frissonna, puis finit par lâcher. Il lui répondit sur une voix tremblante et peu rassurée:

-Je te suis...

Ils recommencèrent à avancer, lui derrière, il ne touchait plus à ses bras, il ne se faisait plus de mal. Mais soudain la peur et les traumatismes disparurent, remplacé par une froideur et une pointe de sadisme, troubles de personnalité. Il suivait la rousse en silence, il ne ressentait plus aucune terreur, il se sentait même très bien, il ressortit son couteau, mais ne s'ouvrit pas les veines avec, il laissait la pointe vers le bas. Le sang coulait toujours sur ses bras tatoués, il n'y faisait pas attention. Il regardait autour de lui rapidement, évaluant les dangers qui pouvaient être présent, un regard noir avait remplacé celui traumatisé qu'il avait il y a quelques minutes. Il avait envie de rire, il ne savait pas pourquoi, les rares fois ou il riait, c'était souvent un rire hystérique, flippant. Cette fois-ci il se retint, mais il imaginait des corps, il s'imaginait en train de torturer des gens, il s'imaginait déjà en train de faire souffrir les autres, de les voir hurler, pleurer, sangloter. Natasha avançait toujours pendant qu'un rictus étrange se dessinait sur les lèvres du jeune lycan.



© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Let's go kill a dude !




Stay in the light, my child
For the night is dark, and full of terrors.





Célébrité : Scarlett Johansson


Messages : 78


Date d'inscription : 01/07/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Dim 29 Déc - 1:52






« Nobody's my friend... »








Natasha + Drake

Heureusement pour elle, Drake accepta de la suivre et lâcha son bras. Tout allait bien se terminer, étrangement. Elle n'aurait pas parié là-dessus. Mais qu'est-ce qui lui avait pris d'aider ce psychopathe ? Elle faisait vraiment des choses bizarres quand elle s'ennuyait.

Ils avancèrent plus lentement que précédemment, sûrement parce que l'adrénaline qu'ils avaient accumulée avait disparu. Natasha était bien plus calme, presque sereine. Il n'était pourtant pas dans ses habitudes de baisser sa garde aussi rapidement. Ce type, aussi grand et menaçant soit-il au premier regard, semblait tout aussi inoffensif qu'un enfant abandonné. Bon, il avait tabassé une bande de braqueurs mais tout ça c'était dans le cadre d'une crise de panique. Ce n'était rien de plus qu'un excès de violence... Ok, elle ne savait pas pourquoi elle cherchait à défendre ce type en sachant qu'il avait sûrement déjà tué voir pire mais c'était un humain. Sa mission était de protéger les humains. Peut-être que son travail lui montait trop à la tête.

De toute façon, ils étaient près de la sortie. Les portes battantes qu'ils voyaient de temps en temps à leur droite portaient le numéro du couloir sur lequel elles donnaient. On pouvait entendre la foule se déplacer juste derrière le mur - mur qu'ils rasaient dans un silence religieux. Natasha regardait droit devant elle, jetant quelques coups d’œil aux numéros sur les portes mais jamais vers le tatoué. Le fait qu'elle sente sa présence derrière elle - à force de chasser - était assez pour savoir qu'il la suivait. Elle avait pour ainsi dire peur qu'il change d'avis si elle s'arrêtait et/ou le regardait. C'était idiot mais elle se fia à son instinct et continua sa marche.

Plusieurs fois, elle ouvrit la bouche pour la refermer l'instant suivant, peu sûre de l'utilité de ce qu'elle voulait dire. Macktey n'était pas très causant, de toute manière. Elle n'avait pas à tenir la conversation. Toujours sans le regarder, elle se permit tout de même un rapide :

« On est presque à la sortie. Il n'y aura plus de caméras. »

Bien sûr, il y avait des caméras dans la rue, sur les parkings, devant les magasins, etc, mais elles étaient bien moins dangereuses que celles du métro. La chasseuse n'attendit pas de réponse et continua à marcher. Même s'il avait dit quelque chose, elle ne l'aurait pas entendue, plongée dans ses pensées comme elle l'était.

Avec un léger sourire de soulagement accroché au visage, la rousse s'arrêta devant la dernière porte du couloir - enfin. Elle inspira profondément puis ferma les yeux tout en se retournant, commençant à parler avant de commencer à tourner.

« Prêt pour le courant d'air ? »

Il y avait bien entendu un sens caché dans ses paroles. Prêt à revenir dans la foule, dans le monde ? Prêt à te comporter comme un new-yorkais basique ? Prêt à ce que je te quitte pour retourner à ma vie normale ? Prêt à oublier l'accident, à m'oublier ? Prêt à rester seul ?

Une fois les mots rapidement prononcés, elle ouvrit les yeux, son regard agrémenté d'une pointe de condescendance, comme toujours. Elle ne le faisait même plus volontairement, c'était devenu un réflexe puis un défaut. Le regard de Drake était différent. Plus froid ? Non, pas vraiment. Il paraissait même moins renfermé. Elle ne savait pas comment décrire ce changement mais en le voyant ainsi, elle avait du mal à imaginer qu'il s'accrochait à elle comme un enfant à sa mère quelques minutes plus tôt. Mais était-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Dieu seul le savait.


✁ Waiting for the bus in the rain... Oh, there it is !


© Méphi.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Jeu 2 Jan - 19:22






Drake ☋ Tasha

☊ « Nobody is my friend»






Natasha continuait à l'entraîner vers la sortie, mais il ne prêtait plus attention à elle, pourquoi? Tout simplement parce qu'il était en grande conversation avec Heartless, ils débattait sur les enfants que Drake avait férocement tabassé tout à l'heure. Peut être que les autres avaient raison...peut être qu'il était nuisible, qu'il était emplit de mauvaises intentions, que tout le restant de sa vie ce serait un assassin cruel et perturbé. Mais qui pouvait le croire quand il leur disait "Je n'ai pas fait exprès, ce n'est pas de ma faute."? Comment prendre au sérieux un garçon aussi dérangé que le lycan? Il essayait de se défendre en impliquant son ami imaginaire dans l'histoire, mais personne ne croyait en l'esprit malveillant et mystérieux qu'est Heartless. Plusieurs fois, quand il était petit on s'était moqué de lui dans la cour, ils criaient tous la même chose "Le sale schizo est là!" Ou encore "Casse toi l'attardé!" Certains allait encore plus loin: "Ton dieu imaginaire t'as fouetté hier soir pour que t'ailles tabasser quelqu'un aujourd'hui?" Et lui, il se contentait de baisser la tête et de courir se cacher dans un endroit ou personne ne viendrait, cet endroit c'était le placard au fond du couloir, il s'y enfermait des mâtinés entières pour rester seul, la solitude il l'aimait, c'était la seule qui ne l'avait jamais laissé tomber. Puis d'ici il pouvait espionner Lucky, le garçon qu'il aimait en secret. Le loup garou n'avait jamais su s'y prendre avec les êtres vivants, ni avec l'amour, ni avec l'amitié. Puis quand le syndrome du Viêt Nam était arrivé, il n'avait plus pu aller à l'école. Mais les SMS et les mails arrivaient toujours, il les craignait, il avait peur de tout, il haïssait la terre entière, il essayait toujours de trouver un coin sombre ou se dissimuler, il essayait toujours de se faire oublier. Les souvenirs revenaient, les souvenirs le perturbaient, l'effrayaient, à tel point qu'il resserra un peu plus fort le bras de la chasseuse.
Ils se rapprochaient au fur et à mesure de la sortie, mais cet incident passerait-il aux informations? Serait-il recherché? Heartless l'aiderait-il? Disons que son ami était venu à quatorze ans et ne l'avait jamais lâché. Il l'aidait quelques fois, mais lui faisait faire de mauvaises choses d'autres fois, et quand ce n'était pas lui, la frayeur s'en chargeait. Il se demandait aussi ou irait la rousse après être sortie, repartirait-elle chasser les créatures? En tout cas il avait eut de la chance qu'elle le prenne pour un simple humain un peu paumé dans sa vie. L'oublierait-elle? Il ne savait pas, le temps finirait par lui indiquer la réponse. Des fois cependant, le temps était imprévisible et pouvait se révélé bien cruel.

La prison faisait-elle peur comme la vie? Daniel était-il la-bas? L'attendait-il? Si Drake se retrouvait avec son frère, serait-il de nouveau battu? Il n'avait aucune envie de le savoir, il préférait encore errer dans les couloirs vides d'une station de métro après avoir fait encore une fois des bêtises. Il se souvenait des rendez vous avec "Docteur Harry" son psychiatre. Lui qui était assit bien droit, gêner, et le médecin tenait dans ses mains un cahier et un crayon.
-Alors Drake, ton ami te gêne?
C'est ce que lui avait dit Harry, le lycan à l'époque avait grimacé, il avait voulut lui répondre oui, mais ces mots auraient énervé Heartless alors il avait dit "non monsieur c'est vous qui me gêner." Tout en baissant la tête, puis le docteur vêtue de sa blouse blanche avait répondu en souriant:
-Très bien, je tacherais de le faire sortir de ta tête.
Et le loup garou s'était mît à pleurer et désespéré il avait frapper le psychiatre avec son pot à crayon. La créature avait commit tellement d'erreur, avait essuyé tellement de défaite. Maintenant tout cela resterait gravé à jamais dans sa mémoire.
Natasha parla, ce qui le tira brusquement de ses souvenirs, il allait sortir, enfin, mais que ferait-il après? Foncerait-il tête baissée chez lui s'enfermer à double tour dans son placard. Effectivement s'enfermer dans les placards était un TOC qui avait prit le tatoué très tôt. Il n'avait aucune envie de revoir le monde, il aimait bien être ici, il n'y avait qu'une seule personne, silencieuse, qui ne le troublait pas, qui ne cherchait pas à tout savoir de lui. Il serra encore un peu plus fort la chasseuse, pourtant son calme était revenu, il se sentait mieux maintenant, plus reposé, moins tourmenté. "Corrompu par son tourment" pensa Macktey. Il savait cependant qu'il était dangereux de rester seul avec quelqu'un de puissant et doué pour le combat, ou même un fou, après tout, pourquoi avoir peur des mots, il fallait assumé ce qu'il était. Mais la rousse avait bien assez de technique pour le contrôler, enfin de son point de vue. Mais il ne pût s'empêcher de demander sur un ton timide:

-Nous sommes obligés de sortir? Pourquoi on ne peut pas rester un peu? Est-ce que je vais aller en prison? Est-ce qu'ils sont vivants? Est-ce que je les ai tué? Est-ce qu'on va me rechercher? Est-ce qu'on va me....tuer? Est-ce que Heartless ira aussi en prison si j'y vais? Est-ce qu'on va t'accuser de complice? Est-ce qu'on va te retirer ton travail à cause de moi?

Il l'a bombardait de questions, pour garder son calme, pour noyer l'agitation qui s'emparait de nouveau de lui. Le regard du brun se posa sur la femme de trente ans, il devait sûrement la déranger, mais il ne pouvait rien faire d'autre, il ne pouvait pas s'en empêcher. Drake n'avait aucune envie d'être attrapé et menotté, puis enfermé dans une petite cellule, retourner chez le psychologue et le psychiatre, prendre des médicaments. Ce serait de nouveau le cauchemar, maintenant qu'il s'était réveillé il n'avait aucune envie d'y retourner. Voilà comment le lycanthrope voyait la vie, un long cauchemar dont on sortait de temps en temps avant d'y replonger. Il lança tout de même:

-Je sais que je t'embête, mais je ne sais plus ou aller.




© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Let's go kill a dude !




Stay in the light, my child
For the night is dark, and full of terrors.





Célébrité : Scarlett Johansson


Messages : 78


Date d'inscription : 01/07/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Sam 4 Jan - 3:36






« Nobody's my friend... »








Natasha + Drake

La rousse avait beau espérer le contraire, elle s'en été douté. Ça aurait été trop simple. Mais bon, elle aurait aimé un peu de simplicité pour changer... Parce que cet idiot, non, il n'était pas prêt. Drake était tout sauf prêt à sortir. Il tremblait, s'accrochait à son bras, la suppliait presque. Il venait de revenir au stade du début de leur course : un enfant apeuré. Et Natasha détestait les enfants. Elle sentait que sa patience allait atteindre ses limites ce qui était tout sauf conseillé. Elle ne devait rien faire de brusque, d’irréfléchi. Elle se repassa les paroles du tatoué dans sa tête. Certaines de ses questions n'avaient aucun sens. Il parlait d'autres personnes, d'aller en prison alors qu'ils étaient si près d'être libres ! Et depuis quand se souciait-il du sort des jeunes voleurs ? C'était lui qui les avait mis dans cet état ! Ce type était malade, elle le savait, elle ne pouvait plus se dire qu'il était seulement choqué. Et cet imbécile risquait de tout faire foirer ! Il n'avait jamais été question qu'elle reste assise à côté d'un vampire sans équipement. Jamais ! Il ne le savait pas d'accord, mais il était son échappatoire. La créature avait, heureusement pour elle, dormi tout le trajet mais là, elle ne pouvait pas se permettre de rester sous terre en se sachant si vulnérable. Il fallait qu'elle sorte. Drake lui-même représentait une menace ! Désolé poussin, va falloir que t'apprenne à voler tout seul.

D'un coup sec, elle retira son bras de la prise du brun puis se tourna vers lui pour le fixer dans les yeux. Elle laissa tomber toute fausse compassion, elle n'y arrivait plus. Lors d'une mission, elle s'y serait forcée mais là, c'en était trop. Elle voulait s'endormir sur son canapé hors de prix devant son immense télé 3D avec un saladier de pop-corn à moitié vide dans les bras et sa tenue du jour ajoutée à la pile de linge sale accumulé parfumant doucement l'appartement dont les fenêtres ne s'ouvraient jamais. C'était tout ce qu'elle voulait, était-ce vraiment trop demander ? Pourquoi fallait-il qu'elle soit constamment retenue dès qu'elle rentrait du travail ? Est-ce que Dieu lui-même lui en voulait ? Bon sang...

« On ne peut pas rester indéfiniment ici, les gardiens ou d'autres gens vont arriver, ne serait-ce que pour nettoyer les conduits. Il faut qu'on sorte. Et que tu viennes ou pas, moi, je me barre. C'est lugubre et humide ici. »

Elle le fixa, attendant une réaction, une réponde. Est-ce qu'il allait l'attaquer ? Elle espérait que ça ne serait pas le cas, autant pour lui que pour elle. Ça la retarderait. En tout cas, Macktey ne semblait pas vouloir réagir, en tout cas pas pour l'instant.

« Les gamins ne sont pas morts et tu n'iras pas en prison si tu sors calmement et arrête de tabasser des gosses même si ceux-là étaient de vraies plaies, je te l'accorde. »

Sur ces mots, et sans au revoir, elle prit la porte et sortit du métro d'un pas rapide sans regarder en arrière. Il était trop tard pour qu'elle sente la caresse du soleil sur son visage ; son retour à la surface fut accueillit par une nuit nuageuse, sans étoiles et l'aveuglante lumière des panneaux publicitaires new-yorkais. Quelle soirée pourrie. Pas ennuyeuse, mais tout de même bien pourrie.


✁ Waiting for the bus in the rain... Oh, there it is !


© Méphi.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant) Dim 5 Jan - 10:15






Drake ☋ Tasha

☊ « Nobody is my friend»






Natasha était énervée, elle en avait marre de lui, c'est pour cela qu'elle lui avait parlé méchamment, qu'elle s'était dégagée de son étreinte et lui il ne bougea pas, après tout, c'était vrai, elle avait raison, il ne pouvait pas se terrer ici indéfiniment, quelqu'un finirait pas lui tombé dessus. Mais le fait qu'il n'irait pas en prison et que les enfants ne soient pas morts le rassurait un peu, ça lui éviterait de nouveaux problèmes. Elle lui avait conseillé de ne plus tabasser d'enfant, mais ce n'était pas sa faute à lui. Rah! De toute façon, à chaque fois, il trouvait une excuse pour s'innocenter, il était comme ça. Quelle nuit pourrie…parviendrait-il à dormir cette fois ou les souvenirs reviendraient le tourmenter? La rousse avait de méchants yeux, et une seconde après elle se dirigea vers la porte du métro rapidement, poussant celle-ci, sortant à l'air libre. Elle ne lui avait même pas dit au revoir, elle était partit comme ça, sans faire attention à lui, mais elle l'avait assez aidé comme ça, il lui en était reconnaissant au fond. Il aurait voulu la remercier. Gênait-il vraiment tout le monde? Sur le moment il avait envie de pleurer, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas versé de larme. Il entendit des bruits derrière lui et se dépêcha de sortir, finalement, elle avait raison, il avait faillit se faire attrapé. Claquant la porte il se mit à courir pour s'éloigner le plus vite possible du métro, se jurant de ne plus jamais y remettre les pieds, pour ne pas qu'un accident du même genre survienne à nouveau, pour ne pas retomber sur Natasha.

Pourquoi avait-il prit le métro d'ailleurs? Il ne se souvenait plus. Il finit par s'arrêter, la nuit était tombée, il faisait frais, noir, les lampadaires se dressaient autour de lui, éclairant les environ. Il y avait des gens, il y avait toujours des gens de toute façon dans les rues. Ou se trouvait sa maison? Loin. Que ferait-il arrivé là-bas? Il nourrirait surement le chat si celui-ci laissait son maitre l'attraper. Et après? Il s'ennuierait surement. La télévision fonctionnait-elle toujours ou l'avait-il cassée? Il était un peu embrouillé, cette soirée c'était mal déroulée. Il n'avait plus qu'à espérer ne pas être recherché. Drake se demandait ce qu'il se passait dans le métro, il se demandait si les gens étaient sorti, si la police était toujours là, ou même était venu. Il se remit à avancer, prenant la direction de chez lui, évitant les autres le plus possible, passant de coin sombre en coin sombre, vers sa grande maison ou il était seul. Il valait mieux essayer d'oublier cette histoire le plus vite possible, après tout, les rencontres ne sont pas toujours bonnes.




© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant)

Revenir en haut Aller en bas

[Fini]Nobody is my friend.... (PV: Natasha Tennant)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aiden B. Evans - a cousin, a friend... and an lover (feat: David Tennant)
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Combat #2: Andriana vs Natasha
» Petite tornade [fini]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Queens :: métro-