Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

What are you doing ? PV Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: What are you doing ? PV Aaron Sam 26 Avr - 22:49

What are you doing?
Aveleen & Aaron
Des cris venant de l'appartement du dessus réussir à réveiller la brunette qui était dans son lit déjà assoupi à seulement vingt heures, elle cligna des yeux réellement alerter par les sons qui sortaient de la gorge de sa voisine d'en haut, c'est vrai que quelquefois elle se disputait avec son petit ami et hurler mais ce n'était jamais à ce point. La voix entrecoupée de sanglots la jeune femme du dessus semblait supplier pour que quelqu'un l'aide, Aveleen réellement inquiète enfila rapidement ses vêtements et ses chaussures pour se diriger vers l'habitation d'où s'échapper les cris. D'autres résidents de l'immeuble étaient sortis mais n'osez pas bougé pour porter secours à la femme qui était, visiblement, en danger. Se dirigeant vers la porte tant éviter par les autres locataires la jeune femme commença à avoir légèrement peur pour la vie de sa voisine et en passant pour la sienne également.
La jeune femme mis sa main sur la poignée de porte infernale et prise son courage à une main pour ouvrir la dite porte, elle se figea devant le spectacle qu'offrait l'appartement, des morceaux de verre se baladaient un peu partout ainsi qu'un peu de porcelaine. Elle se dirigea vers la chambre à couché d'où venaient les hurlements, elle recula d'un pas quand elle vit le petit ami de sa voisine avec un couteau entre les mains et ladite voisine dans un coin de la chambre s'égosillant en vain. Aveleen prit son courage à deux mains et sauta sur le dos de l'homme qui l'éjecta en avant lui faisant une belle entaille au niveau du bras et des côtes déchirant le tissu de la robe. Elle réussit néanmoins à toucher l'homme et à le faire sombrer dans l'inconscience grâce à ses pouvoirs, ses ailes étant sorties sous le coup de l'émotion.  Elle regarda sa voisine et lui fit signe de ne rien dire sur le fait qu'elle avait des ailes, d'ailleurs celle-ci était translucide au reflet coloré comme les reflets des bulles qui changent en fonction de la lumière. La police arriva assez vite finalement prévenue par les voisins d'en face qui avaient une vue absolument imprenable sur. l'appartement de la jeune femme agressée plus particulièrement sur sa chambre. Aveleen était assez mal en point saignant abondamment elle commençait à voir trouble et à tituber dangereusement ses ailes se rangèrent dans son dos docilement quand les policiers et les ambulanciers arrivèrent sur le terrain, les deux jeunes femmes furent prises en charge tandis que l'homme qui reprenait doucement ses esprits fût conduit au poste.

Aveleen reprit ses esprits dans une chambre trop blanche à son goût et qui sentait les médicaments, oui elle était à l’hôpital et elle détesté cette idée. Une douleur aiguë l'enserra quand elle essaya de bouger le bras et une autre encore plus douloureuse se réveilla au niveau de ses côtes gauches, elle ferma les yeux et souffla pour essayais de faire disparaître la douleur qui l'agrippait avec force. Les infirmières se pressèrent dans sa chambre pour changer ses bandages imbibés de sang et lui faire une perfusion d'antidouleur la pauvre ferma les yeux et demanda à mi-mot si la jeune femme qui l'accompagné allez bien de son côté, les infirmières acquiescent l'une après l'autre et la jeune femme sentit un sentiment doux l'envahit, sans doute de la satisfaction. Aveleen avait reçu l'ordre... Non-pardon elle avait reçu à non en faite je ne m'étais pas trompé elle avais bien l'ordre de rester dans ce lit d'hôpital pendant que des infirmières toutes plus horripilante les unes que les autres s'affairaient autour d'elle. La jeune femme ne fût permise de bouger que pour se réhabituer à marcher et encore ce n'était que dans les couloirs immaculés de ce petit hôpital de Brooklyn.    Personne... Elle n'avait vu personne de son entourage depuis environ trois jours, le manque de contact humain commencé à lui pesait et l'hôpital avait appelé son patron pour lui dire je cite que " Mademoiselle Evans avait reçus des coups de couteau assez profonds et qui ne guérirai pas de sitôt et qui risquaient de laisser des cicatrice" foutus infirmière elle croyait quoi ? Qu'elle était strip-teaseuse .!
Un soir Aveleen n'en pouvant plus décida de faire une petite escapade nocturne, elle se leva difficilement la tête lui tournant un peu et s'habilla d'autre chose que d'une blouse qui laissait passer les vents en dessous de la ceinture. Elle se coiffa d'une main son bras droit ayant été bandé et mis dans une écharpe, elle se donna du courage en respirant profondément et se dirigea vers le couloir qu'elle franchit sans problème, néanmoins sa blessure aux côtes lui tirer atrocement.
Elle rentra par mégarde dans une salle où l'ont entreposé les poches de sang... Enfin je dis par mégarde mais elle venait de voir une infirmière à l'autre du couloir et c'était caché par pur instinct... Elle se retourna et pus voit un jeune homme de sans doute son âge en train de ranger des poches de sang dans un sac, elle se concentra un maximum pour essayait de se nourrir et peut-être de le faire s'évanouir mais n'y arriva pas, elle ne put retenir un hoquet de surprise elle était nez à nez avec un vampire...

"-Tu sais je crois que le règlement interdit de garder les poches de sang pour son usage personnel mais après tout ce que j'en dis moi... "dit-elle d'un ton léger et humoristique...

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar


NOT BAD
I'm not bloodthirsty, but I'm immortal !









Célébrité : Logan Lerman


Statut : "C'est compliqué" ♥



Messages : 69


Date d'inscription : 30/10/2013


Localisation : Brooklyn





MessageSujet: Re: What are you doing ? PV Aaron Dim 27 Avr - 17:52

[Moi non plus je fais pas de fiche, trop la flème o/]

Aaron n'avait pas mangé depuis longtemps. Il avait horriblement faim. Et comme il ne voulais pas boire le sang d'innocents et qu'il n'avait plus de poches d'hémoglobine dans son frigo, il n'avait pas d'autre solutions que de s'approvisionner dans un hôpital. L'hôpital le plus proche. Celui de Brooklyn. Un hôpital assez petit qui devait pouvoir s'occuper d'environ 600 personnes, voire un peu plus. Aaron prenait souvent une dizaines de poches par semaine, ça lui faisait assez. Une par jour, et quand il était gourmand, deux par jours. A vrai dire, c'était difficile pour lui de ne boire qu'une petite quantité par jour, mais ça lui suffisait. Avec un peu de chance et d'entrainement, un jour, il n'aura plus à boire de sang, c'est à dire qu'il n'aura plus à faire de victime et qu'il pourrait se retenir longtemps. Ça serait parfait.

Pour qu'Aaron approvisionne en poche de sang, il devait aller dans l'espèce de chambre froide à l'étage deux, cette pièce était interdite au public, et seul le personnel pouvait y rentrer. Il devait donc faire des sortes de missions pour ne pas se faire choper. Entre les patients et le personnel qui passait tout le temps dans les couloirs, le vampire avait calculé une heure spéciale de la journée (celle de la relève) où il n'y avait presque personne dans les couloirs.

Le suceur de sang était dans la pièce, il devait faire vite. Prendre le nécessaire, et ne surtout pas se faire choper. Il avait seulement 10 minutes. Ça lui était arrivé de se faire prendre, mais il rattrapais le coup facilement.
Sauf que ce jour, c'était une patiente qui l'avait surpris entrain de voler les poches de sang.

Tu sais je crois que le règlement interdit de garder les poches de sang pour son usage personnel mais après tout ce que j'en dis moi...

En fait, lorsque la porte s'était ouverte brusquement et que le femme qui se trouvait face à lui avait dit ça, Aaron sursauta. C'était pas le bon moment, là ! Il n'avait pas bu de sang depuis trois jours, et il se concentrait sérieusement pour ne pas attaquer les personnes autour de lui.

T'as raison, c'est pas tes oignons. J'en ai besoin, alors lâches-moi, sinon je pourrait être agressif et te blesser.

Cette jeune femme n'avait pas une odeur d'humaine, mais pas une odeur de vampire non plus. Elle ne sentait pas le chien, ni le chat. Alors qu'est-ce qu'elle était ?

_________________





Meow, I'm gonna frighten you !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What are you doing ? PV Aaron Dim 27 Avr - 19:19

What are you doing?
Aveleen & Aaron
Aveleen avais passer une journée horrible et voir ce petit vampire de rien du tout la menacer ça avais fait ressortir son côté sombre. Elle essaya pourtant de se calmer mais ses ailes sortir d'un coup et son air s'étais rembruni dangereusement. Elle ne s'était énerver que deux fois dans sa vie et ça avais était réellement flippant.

" Ecoute moi bien sale petit vampire de mes deux ! Tu n'es pas le seule à mener une petite vie misérable ! Pour qui tu te prend pour osez prendre les gens de haut ? Malgré ta putain d'immortalité tu n'es juste qu'un paria dans cette société tu le comprend ?! Tu es juste comme tout le monde alors comporte toi correctement ! COMPRIS ?!"
La jeune femme reprise son souffle, elle n'avait pas mangé correctement depuis un moment et quand les infirmiers arrivèrent vers la salle pour voir ce qui se passait elle se fit une joie de se nourrir jusqu'à ce que tous s’évanouissent pour un long moment. Elle prit la carte d'un des infirmiers et referma la porte. ses ailes se mirent à scintillait un peu plus que quand elle avait faim elle se retourna vers le vampire et l'aida à remplir son sac de plus de poche de sang...

" Je dirais qu'il y avait quelqu'un qui avait fait une grosse hémorragie et qui en avais besoin... Comme ça tu pourras éviter de te montrer pendant un moment... Et... Je m'excuse de m'être énervé tu n'étais pas le seul qui mourrait de faim..."

elle tandis la dernière poche du sang restant dans le frigidaire à Aaron puis se met de dos.
" Il paraît que les vampires n'aiment pas qu'ont les voit en train de se nourrir donc je t'en prie..."
La jeune femme se tritura les doigts et réfléchis, elle allait bientôt avoir une nouvelle colocataire, elle avait repris les cours et elle avait voulu jouer les justicières... Elle se trouvait pathétique mais elle avait eu raison de faire ça au fond non ?
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar


NOT BAD
I'm not bloodthirsty, but I'm immortal !









Célébrité : Logan Lerman


Statut : "C'est compliqué" ♥



Messages : 69


Date d'inscription : 30/10/2013


Localisation : Brooklyn





MessageSujet: Re: What are you doing ? PV Aaron Dim 27 Avr - 22:49

Elle s'était énervée. Et pas qu'un peu. Elle aurait pu être plus discrète en tous cas. La femme avait révélé sa vraie nature. Et faillit la révéler au monde entier, puisque tous le monde avait accouru pour voir ce qu'il se passait. Mais la fée avait eu une petite faim et s'était nourrie, à un tel point que tout le monde s'était évanouit.
Après la colère, au contraire, elle fût gentille avec le vampire, et compatit presque. Elle l'aida à ranger des poches de sangs dans son sac (sauf qu'au lieu d'une dizaine, il y en avait une trentaine), tout en s'excusant.Excuses acceptées. La fée lui donna la dernière poche pour qu'il boive. Elle se retourna et lança :

« Il paraît que les vampires n'aiment pas qu'ont les voit en train de se nourrir donc je t'en prie... »

Aaron était tenté, mais légèrement gêné. Il prit la poche, l'ouvrit et la but rapidement. Il était affamé. Mais en boire une n'était soudainement plus assez. Il fouilla dans son sac et en prit une deuxième. Il la but plus lentement, cette fois-ci, et la savoura.

« Merci. Expliques-moi ce qu'une fée fait dans un hôpital. Au fait, tu t'appel comment ? »

Sur ses paroles, Aaron sourit gentiment. Une goûte de sang coulait le long de sa bouche. Il s'en aperçu que lorsqu'elle tomba sur son T-shirt et le tacha. Il n'essaya pas de se rattraper, mais regarda juste son T-shirt en haussant les épaules. Il se dit qu'il ne devrait pas rester ici, que c'était dangereux si d'autres personnes venaient ici. Alors il ouvrit la porte, regarda autours de lui, puis voulu s'enfuir, sauf qu'il y avait d'autres personnes qui arrivaient. EN fait, il ne valait mieux pas sortir de la pièce, ou alors aller dans une chambre vide, le temps que ça se calme. Le vampire retourna voir la fée et referma la porte derrière lui.

« On risque d'avoir des ennuis, non ? »

_________________





Meow, I'm gonna frighten you !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What are you doing ? PV Aaron Lun 28 Avr - 18:26

What are you doing?
Aveleen & Aaron
Aveleen en avait eu assez qu'on la traite comme une rien du tout comme une bonne à rien, elle en avait eu assez qu'on la menace pour faire où ne pas faire quelque chose, s'était tout le temps comme ça, au travail en cours, elle en avait assez et s'était rebellé contre ce jeune vampire innocent, enfin pas vraiment jeune mais qui paraissait jeune dans tous les cas. Tout le monde avait accouru en entendant ses cris mais elle avait neutralisé tout le monde, en se nourrissant certes mais elle l'avait fait et c'était la première fois qu'elle y arriver, elle était heureuse d'avoir réussi à se contrôler tout de même un peu.

Elle avait été conciliante avec le vampire ensuite s'était normal après tout, elle lui avait dit des choses horribles et elle devait bien se racheter d'une manière ou d'une autre, elle s'était retournée le laissant se nourrir, elle était en train de réfléchir et si ses cicatrices ne partaient vraiment pas comment aller-elle faire ? Elle aurait peur de montrer son bras et si jamais elle allait plus loin avec un garçon il pourrait être dégoûté de sa cicatrice au niveau des côtes, elle avait peur des conséquences ça la terrifiait vraiment.

« -Merci. Expliques-moi ce qu'une fée fait dans un hôpital. Au fait, tu t'appel comment ?
-Alors, la fée est dans un hôpital parce qu'elle a essayé de jouer les héroïnes de bandes dessiner et qu'elle s'est cramé les ailes... Enfin pas au sens propre mais on m'a pas mal amoché tout de même et de deux je m'appelle Aveleen, Aveleen Evans.»

La jeune fille n'avait pas pus s'empêcher d'offrir un rictus amusé au buveur de sang quand elle se retourna, une goutte de sang perlait au coin de la bouche du vampire pour finir sa route sur son t-shirt, le brun essaya de partir mais malheureusement d'autres personnes arrivées et il décida de ne pas essayer de s'enfuir et il avait raison.
« On risque d'avoir des ennuis, non ?
- On risque ça ne veut pas dire qu'on en aura. Laisse-moi faire.»

La jeune femme respira un bon coup et déboutonna un peu sa robe et rentra ses ailes pour ensuite ouvrir la porte et sortir de la pièce puis refermer derrière elle.
" Qu'est-ce que tu fait là toi ? Pourquoi tu t'es enfermée dans cette chambre froide ?
- Je suis désolée, j'avais beaucoup trop chaud laisser moi rester encore un peu et je vous jure que je ne le referais plus..." Dit la brune d'un air suffisant et assez séducteur pour que les infirmiers et infirmières partent en groupes.
Aveleen rentra dans la pièce et soupira de joie
" Mon Dieu qu'est-ce qu'ils étaient lourds ! Au juste et toi comment tu t'appel..Je rajoute une question t'as quel âge en vrai ? "
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar


NOT BAD
I'm not bloodthirsty, but I'm immortal !









Célébrité : Logan Lerman


Statut : "C'est compliqué" ♥



Messages : 69


Date d'inscription : 30/10/2013


Localisation : Brooklyn





MessageSujet: Re: What are you doing ? PV Aaron Mer 30 Avr - 23:02

Cette Aveleen Evans l'avait bien aidé. Elle était intelligente et savait se servir autant de ses pouvoirs de fée que de son physique pour manipuler les autres. Lorsqu'elle rentra dans la pièce, elle demanda à Aaron son nom, et son vrai âge.

« Je m'appel Aaron Launay. J'ai 19 ans physiquement et en réalité 104 ans. Et toi ? Est-ce que tu vis depuis longtemps ? »

Aaron n'aimait pas le fait qu'on se nourrisse des rêves des autres -il ne connaissait que les fée incubes. Ça le dégoûtait. Il préférait encore se nourrir de sang.

Le vampire sortit sa tête par la porte pour voir si moins de monde affluait. C'était le cas. Mais il y avait encore pas mal de gens. Alors Aaron préféra rester à l’intérieur. Dans cette pièce démunie de fenêtre, dont seul une vieille lampe l'éclairait. Aaron ne pouvait pas sentir le froid, et pourtant, il pouvait voir aux poils qui se hérissaient de la jeune fée qu'il devait faire en dessous d'environ... 10°C. La pauvre. Elle n'était qu'en robe de patient, et mis à part une culotte, elle n'avait rien en dessous. Aaron l’envia tout de même. Elle pouvait ressentir la chaud, le froid, alors que lui, pauvre vampire, n'avait pas cette chance. Lui, il ne sentait rien du tout. Il avait même perdu le souvenir de cette sensation. C'était quand même frustrant. L'immortel enleva son gilet en laine, et le donna à Aveleen.

« T'as l'air d'avoir froid, prends ça. Moi, je ne ressent plus rien, donc ça me sert pas vraiment » Dit-il, tout en souriant.

Cette fille était quand même sympa de lui avoir sauvé la mise (même si au final, elle n'avait fait que rattrapé ce qu'elle avait gâché). Après quelques minutes, Aaron ressortit sa tête discrètement. Il n'aimait vraiment pas l'ambiance de cette pièce. Le flux habituel était redevenu normal, cependant, Aaron pensa mieux de rester encore un petit peu.

« Et donc, c'est comment d'être une fée ? »

Le centenaire était curieux, il ne savait pas quoi faire pour patienter, alors pourquoi ne pas demander des choses à propos de la nature si mystérieuse de la personne qui se trouvait dans la même pièce que lui ? Il avait tout son temps !

_________________





Meow, I'm gonna frighten you !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What are you doing ? PV Aaron Jeu 1 Mai - 20:49

Welcome to the new age
prénom & prénom
Aaron 104 ans vampire, il fallait qu'elle classe cette information dans son cerveau elle en aurait peut-être besoin plus tard, dans tous les cas la salle portée bien son nom Aveleen était littéralement congelé, si elle avait ressorti ses ailes elle était presque sûre que celles-ci se serrait transformé en glaçons et aurait éclaté en mille morceaux.

La jeune fée sourit doucement à la question de l'immortel, elle avait vingt-et-un ans, l'âge d'un bébé pour ses congénères qui elle vivait depuis au moins cent ans voire lus, elle se sentait toute petite son père avait eu mille cinq cents ans le jour de sa mort, comique non ? Elle se sentait faible et inutile dans ce monde tout autour, pour les humains sa signifiait le commencement de la vie d'adulte mais pour les fées c'était comme si elle était un nourrisson un enfant qu'on a besoin de dorloter parce qu'un jour elle deviendra femme, la maturité ce n'était pas maintenant pour les enfants comme elle. Elle se décida de répondre quand le froid repris ses droits sûr elle et la fit frissonner.

"-J'ai vécus vingt-et-un ans.. Juste vingt-et-un autant physiquement qu'en réalité..."

La jeune brune fit un blocage pendant que le vampire passait sa tête en dehors de cette glacière, elle se demanda à quoi elle servait dans cette histoire, pourquoi elle rencontrait un garçon comme ça qui avait l'air d'un gosse en manque de vitamine c et qui en plus de ça n'était absolument pas son genre, elle frictionna ses bras pour les empêcher de congeler. En vérité elle ne voulait pas savoir parce que d'un elle aller mourir congeler de ce stupide accoutrement typique des hôpitaux.

Le suceur de sang lui donna son gilet ce qui surprit encore plus la jeune femme, puis il lui dit que lui ne sentait plus rien, merci mais ça elle le savait elle n'était pas stupide non plus.
« Et donc, c'est comment d'être une fée ? »
La jeune femme retint son souffle pour préparer sa réponse après tout il valait mieux dire la vérité non .
" C'est tout simplement horrible... Je me nourris des sentiments des personnes de leurs rêves, j'influe sur leur moral et quand je les touches par m'égarent ils ne sont plus maîtres d'eux-mêmes... Je déteste ça, je déteste avoir du pouvoir sûr les autre ça me fait me considérer comme une dictatrice comme quelqu'un de détestable alors que je ne crois pas que ça soit le cas... J'ai des pouvoirs qui dépassent l'entendement... Et je sais que si une personne m'aime un jour ça ne sera que pour mon corps et non pour moi... Être une fée ça craint..."
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

avatar


NOT BAD
I'm not bloodthirsty, but I'm immortal !









Célébrité : Logan Lerman


Statut : "C'est compliqué" ♥



Messages : 69


Date d'inscription : 30/10/2013


Localisation : Brooklyn





MessageSujet: Re: What are you doing ? PV Aaron Sam 3 Mai - 13:22

« C'est tout simplement horrible... Je me nourris des sentiments des personnes de leurs rêves, j'influe sur leur moral et quand je les touches par m'égarent ils ne sont plus maîtres d'eux-mêmes... Je déteste ça, je déteste avoir du pouvoir sûr les autre ça me fait me considérer comme une dictatrice comme quelqu'un de détestable alors que je ne crois pas que ça soit le cas... J'ai des pouvoirs qui dépassent l'entendement... Et je sais que si une personne m'aime un jour ça ne sera que pour mon corps et non pour moi... Être une fée ça craint... »

Elle avait l'air de pas trop assumer ce qu'elle était. Mais il était vrai que se nourrir des sentiments était la chose la plus monstre qu'Aaron pouvait imaginer. Encore, boire du sang, c'était pas grave. En petite quantité, ça faisait pas bien mal, mais les sentiments... Les humains, après avoir rassasier les fées, comment se sentaient-ils ? Aaron n'osait même pas imaginer. Ils devenaient sociopathes pendant un petit moment, après leur réveil ? Comment ça se passait ? Bah, autant ne pas penser à ça, sinon, le centenaire se demanderait ce qu'il y a après la mort (il le savait, dans un certain sens, mais son cas était différent de la normale). Mais si la jeune fée avait du pouvoir, elle n'avait pas à se sentir dictatrice. Aaron comprenait que ce pouvoir pouvait être maladif, mais se sentir plus puissant, il ne fallait pas y penser. Aveleen devait vivre avec sa nature, non ?

«  Ouais, ça doit être quand même chiant. Et si une personne t'aime pour ce que tu es ? Parce que tu a un bon caractère, que tu es mignonne, et que ça ne le dérange pas plus que ça que tu te nourrisse de ses rêves ? Je veux dire, il y a tant de créatures surnaturelles dans ce monde ! Peut-être que l'une d'elle, essayant de lutter contre son mal, se sentirai bien auprès d'une femme comme toi ou un truc du genre. Enfin, c'est qu'une hypothèse, hein. Je dis ça comme ça, parce que bon, c'est pas que ce genre de choses arrive souvent... Je veux dire, j'ai eu un pote vampire qui était avec une maï. Ça arrangeait un peu tout le monde puisque le baiser de la mort ne pouvait pas tuer ce type. Bref. Je parle pour rien dire. »

C'était vrai, il parlais pour rien dire. Mais Aaron pensait à un truc. La façon dont il parlait était assez spéciale, et la façon dont il s'était comporté encore plus. Enfin, lui, il avait l'habitude d'être comme ça de temps en temps, mais les autres n'étaient peut-être habitués à ce genre de caractère, non ?

« Et ne croit pas que je te drague, hein. C'est juste que j'aime pas trop les gens qui assument pas leur nature, tu vois ? C'est comme si un noir aimait pas le fait qu'il est noir. » Aaron sourit à sa propre image et pensa au célèbre chanteur M. Jackson. « C'est la nature, tu peux rien y faire, 'faut vivre avec. Tu crois que moi ça me fait pas chier de vivre en me nourrissant de sang ? Mais au bout de cent an d'existence, il faut s'y faire. J'essaye d'affecter le moins de personnes, c'est tout. Tu dois faire la même chose. »

Aaron avait l'impression de parler comme un vieux dans les séries et films fantastiques. En mode Dumbledore ou Gandalf. Cette pensée le fit encore sourire. Il faisait le grand philosophe.
Le musicien s'assit et s'adossa au mur qui devait être gelé, et mit ses mains dans ses poches. Il avait l'habitude de faire semblant de respirer, en tant que vampire, c'était normale, pour le pas effrayer les humains. Mais comme il n'était avec personne d'autre qu'une fée, il s'arrêta de respirer. Ça l’énervait un peu, ses tics d'humains qu'il avait prit, ses tics qui étaient naturels pour lui avant.
Le vampire réfléchit et réalisa enfin qu'il était dans un hôpital, avec une fée, dans une sorte de chambre froide. Et que la morgue était juste en dessous. Cette histoire le fit un peu hoqueter et il se remis à respirer. Parce que penser au fait qu'il pourrait être dans l'un de ses coffres froids allongé, ça le faisait peur. Pas qu'il était claustrophobe, juste qu'il voulait pas rester mourir dans un coin. Enfin bon.

_________________





Meow, I'm gonna frighten you !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: What are you doing ? PV Aaron Dim 4 Mai - 14:47


party for the rest of my life.

Aveleen ne s'était jamais aimé, elle n'aimait pas ce qu'elle était et ce qu'elle faisait, rien que de se voir dans le miroir la plongeait dans de longues secondes de dépression horrible, elle savait qu'elle n'avait pas eux le choix qui si elle ne pas manger elle mourrait, qu'a ses trente ans si elle ne pas quitter son corps d'origine elle mourrait comme tous les êtres humains, elle devrait vivre comme un parasite purement et simplement, mais est-ce qu'elle voulait vraiment ça ? Absolument pas, et Aaron la faisait replonger dans un état d'incertitude extrêmes, de plus elle avait mal partout mais s'était douloureuse aussi physiquement que mentalement. Elle savait que si une personne tombée amoureuse d'elle elle fuirait, elle fuirait jusqu'à ce qu'elle soit sûre que la personne s'intéresse réellement à elle. Elle était lâche et elle en prenait de plus en plus conscience, que dirait son père . Il l'engueulerait sûrement en lui disant se relevait la tête malgré tout, mais la fée baissa la tête comme toujours elle préféré tout garder intérieurement, elle ne pleurait pas, elle ne devait pas pleurer. Les gens sur lesquels elle se nourrissait devenez momentanément dépressive, ils avaient un coup de blues, mais ça ne changer rien pour elle, elle avait l'impression qu'elle les tuer parce que ne plus être de soi est le sentiment le plus monstrueux qui existe.

Elle était fade, quand quelqu'un semblait s'intéresser à elle Aveleen fermer les yeux, elle savait que ce n'était pas pour elle que s'était parce qu'elle était une fée, que ses pouvoirs lui échapper, elle était idiote réellement idiote, elle ne s'intéressaient pas à ce que les garçons pensaient d'elle parce qu'elle était juste idiote, qu'en réalité elle se dénigre tout le temps, au fond elle était juste trop défaitiste, elle aimait les hommes elle les regardait parfois comme tout le monde mais elle se ravisait vite quand elle voyait que de toute façon elle était condamnée à rester une fée toute sa vie; elle avait essayé de ce coupé les ailes une fois pour devenir humaine, mais elle avait renoncé parce que finalement c'était l'héritage de son père, un héritage empoisonné mais un héritage quand même. Elle avait l'extérieur d'une petite fille parfaite sans problème mais elle avait une tornade à l'intérieur d'elle, elle montrait seulement le bon côté de sa personnalité et s'était comme ça tout le temps, elle ne devait jamais se relâcher où se poserait problème et les gens l'insulteraient, et si quelqu'un arrivais à percer sa carapace un jour? Elle ne voulait pas y penser, cette perspective ne la réjouissait pas loin de là. Les paroles d'Aaron n'arrangeaient rien, qu'en savait-t-il pourquoi il lui parlait de ça, ne voyait-il pas qu'il enfonçait le couteau encore plus profondément dans la plaie?

"Je ne suis pas comme toi, cesse de me donner des conseils et occupe-toi de ce qui te regarde. Pourquoi je ferrais comme toi? Tu penses réellement que tu es un bon exemple pour moi? Tu as beau être plus vieux que moi je ne vois pas pourquoi tu continu à te prendre en exemple. Tu ne te nourris pas de sentiment, tu n'es pas un simple parasite, je n'ai jamais cru qu'être un vampire être marrant je pense que c'est un calvaire au contraire, je pense que tu t'es fait à boire du sang humain mais tu es loin d'apprécier le fait que tu ne puisses plus rien sentir n'est ce pas? Le froid le chaud te manques non? Tu vois ce que ça fait quand quelqu'un enfonce un couteau encore plus profondément dans une plaie encore ouverte, c'est exactement ce que tu viens de faire avec moi, merci beaucoup. Tu m'as posé une question, j'ai répondus et ça s'arrête là pas besoin d'argumenter."

La jeune fée avait parlé d'une façon douce et calme mais tellement froide qu'elle en frissonna elle-même, ça ne lui arrivait que rarement mais il avait poussé le bouchon un peu trop loin et il fallait qu'elle lui rende la pareille.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


NOT BAD
I'm not bloodthirsty, but I'm immortal !









Célébrité : Logan Lerman


Statut : "C'est compliqué" ♥



Messages : 69


Date d'inscription : 30/10/2013


Localisation : Brooklyn





MessageSujet: Re: What are you doing ? PV Aaron Dim 4 Mai - 22:10

Alors là, c'était la meilleure. Aaron aidait juste cette Aveleen à être mieux. Et puis il disait ça surtout pour parler, taper la discutions. Parce que le blanc, c'était un peu pesant. Pourquoi cette fille devait être aussi chiante ? Bordel, 'fallait qu'elle assume, sinon, qu'elle vive comme un humain. Elle avait le choix, elle, non ? Parce que les vampires étaient destinées à vivre éternellement en buvant le sang de leurs amis. Ouais. Et mourir cramé par le soleil faisait trop mal pour qu'un vampire veuille se séparer de son "bijou magique".
Dans tous les cas, fallait que cette gamine apprenne à assumer et à avoir un caractère moins bizarre. Qu'elle apprenne à se contenir. Ces propos n'affectaient pas le vampire, mais ça l'énervait que cette gamine lui donne des ordres. Pour qui elle se prenait ? Merde à la fin ! Essayant de garder son calme, il se leva et regarda la fée droit dans les yeux. Il était sûre que ça ne lui ferrait rien, et qu'elle essayerait de se rendre supérieur à lui par on-ne-sait-quel propos du genre "C'est pas parce que t'es plus âgé et sûrement plus fort que moi que tu dois me taper, et patati, et patata", comme un enfant de cinq répliquant à son frère de dix ans qui le violence un peu trop. Et il détestait aussi le fait qu'elle croit qu'il se prenne en exemple. Parce que cette fille en était un peut-être ? Ne pas assumer sa nature, c'est comme ne pas assumer d'être noir ou homosexuel.
Quand le vampire s'approcha de cette Aveleen, tout en la regardant toujours, il repris calmement sa veste, puis ouvrit la porte, laissant la fille là où elle était. Qu'elle crève de froid.

"Tu sais quoi ? Les gamines dans ton genre devraient êtres internées. Tout ce qu'on à l'impression, c'est que ce que tu dis sont des paroles et que tu te crois supérieur au monde. Tu es prétentieuse, lunatique, et idiote. Je suis sûre que tu agace tout ton entourage. Tu sais quoi ? Je vais te laisser dans ton délire de supériorité de fée de mes deux. Si tu assume pas ce que t'es, finis-en tout de suite. Mais saches que t'a qu'une seule vie, que tu devrait en profiter, même s'il te reste cinq milles ans à vivre. Voyages à travers le monde, étudie tout ce qui est possible d'étudier, voyages dans l'espace. Mais tout ce que je te souhaite, c'est de pourrir dans un coin. Parce que tu mérites pas la vie. T'es un fardeau pour tout le monde, un boulet qui sert à rien. A part faire chier le monde."

Aaron s'était défoulé, certes, mais elle l'avait mérité. Il souhaitait vraiment la mort de cette fille. Chose courante pour lui, même s'il ne faisait jamais de meurtres -trop risqué de se faire choper par des chasseurs, d'autant plus qu'il habitait à Brooklyn...
Après avoir craché ses mots, il mit sa veste et s'en alla, fermant la porte derrière lui et la laissant seule à geler dans la chambre froide. Ouais, qu'elle crève de froid. Il avait hésité à bloquer la porte, mais il n'était pas un psychopathe. Lorsque Aaron fut dans le couloir, il interpella un médecin.

"Il y a une fille dans la chambre froide, elle a une sorte de pouvoir d'hypnotisme, elle est folle, sérieusement, il faudrait penser au fait qu'elle voit un psy et qu'elle se fasse internée."

Après que le médecin n'ai pu dire quoi que ce soit, Aaron partit. Il fallait mettre le sang au frais.

[FIN DU RP]

_________________





Meow, I'm gonna frighten you !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: What are you doing ? PV Aaron

Revenir en haut Aller en bas

What are you doing ? PV Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Aaron Howell [REPRIS] ~ Gryffondor (7e année)
» Jake Aaron Buckley
» Aaron de Nagan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Brooklyn :: L'Hôpital-