Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

Cell is the Meeting Point ▬ Kamila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


ADMINISTRATRICE
Why so serious ?




« If you could only see the beast you've made of me »





Célébrité : Ian Somerhalder


Messages : 36


Date d'inscription : 22/02/2013




MessageSujet: Cell is the Meeting Point ▬ Kamila Mar 17 Juin - 0:47

Cell is the meeting point

SETH - KAMILA


« Adios bande de tâches ! » cria McAllister dans un éclat de rire.

Le beau dealer courrait dans les rues de Manhattan aussi vite qu'il le pouvait, un grand sourire aux lèvre. Il sauta par-dessus une benne à ordures, et poussait les gens sur son passage pour finalement escalader des facades ; pour fuir la voiture de police à ses trousses. La sirène raisonnait dans tout le quartier, ce n'était pas très malin avec l'ouïe fine qu'il avait ! C'était un loup, il était athlétique et habile ! Comme si ils allaient réussir à le coffrer pff, ridicule ! Seth était bien évidemment habitué des prisons à courtes durées, mais en général c'était quand il était retrouvé ivre dans les poubelles ou au milieu de la route, là il s'agissait d'une toute autre affaire...  

En effet, le jeune dealer avait passé encore une fois la nuit dehors mais cette fois-ci il s'était incrusté à une fête. Il avait un peu -beaucoup- bu, et était parti vers l'aube. La fête ayant eut lieu à Manhattan, il s'était dit que marcher jusqu'à chez lui était un bon moyen de décuver pour rentrer sobre devant Calypso qui lui faisait des scènes chaque fois qu'il rentrait comme un déchet social. Il marchait donc tranquillement dans le quartier, l'alcool s'évaporant petit à petit de ses veines, quand il fut soudainement prit d'une envie de se soulager. Il s'arrêta tranquillement dans le coin d'une ruelle et ouvrit sa braguette devant une voiture, mais son attention fut totalement accaparée par une jolie fille qui passait en face de lui. Occupé à l'appeler avec insistance, il ne remarqua pas tout de suite la personne qui venait de sortir de la voiture contre laquelle il avait pissé. Un flic ! Oh putain ! Il avait pissé sur une voiture de flic ! Évidemment, les poulets voulurent l'arrêter, et ils se lancèrent dans une course poursuite.

Seth continuait sa course avec entrain. Ils n'allaient donc jamais abandonner ! Il s'engouffra dans une ruelle mais ne constata que trop tard qu'il n'y avait aucune issue. Il rebroussa chemin, tombant nez à nez avec la caisse qui fraina d'un seul coup. Il sauta sur le capot en l’enfonçant, et se remit à courir en riant. Il n'était presque plus bourré heureusement pour lui, il savait parfaitement où il allait ! Cependant, quand il retourna la tête pour voir où en était la voiture, il ne vit pas la jolie jeune femme qui fonca sur lui. Le choc les fit tous les deux tomber au sol, et Seth, grand charmeur qu'il était, lui sorti son plus beau sourire et se proposa de l'aider à se relever. Celle-ci lui rendit son sourire d'un air étrange et quand elle attrapa sa main, lui passa d'un seul coup les menottes. Quel idiot ! Il s'était fait piéger par une flic ! Une femme en plus ! Pff...

« Alors chérie, même pas un ptit bisous pour me remercier ? » lâcha-t-il d'un ton sarcastique en jouant des sourcils à la femme assise à côté de lui dans la voiture de police. « On est un peu à l'étroit, tu ne trouves pas ? Bien que ça ne me dérange pas mais... on manque un peu d'intimité tu ne crois pas ? » Mais la concernée semblait totalement l'ignorer, et cherchait à s'éloigner le plus possible de son prisonier. Quand ils arrivèrent enfin à destination, il se fit presque jeté hors du véhicule et se fit malmener jusqu'au poste. La femme le poussa contre la porte d'entrée, et plutôt amusé par cette situation il ne préféra pas se débattre. De toute façon, il avait l'habitude des prisons... qu'il perde son temps là où ailleurs de toute façon, il n'avait qu'à attendre que le temps passe ! « Hého ! Doucement quand même ! » dit-il indigné. Mais il n'eut aucune réaction en retour là encore. Décidément, ce que les policières pouvaient être frustrantes ! Elle ouvrit la grille de la première cellule de détention provisoire, et l'y jeta presque à l’intérieur. « J'ai toujours trouvé que les agents de polices étaient sexy, mais toi t'es un vrai tue-l'amour ! ». Il eut un petit sourire mesquin, et se laissa tomber contre les barreaux d'un air las. Heureusement, il était tout seul dans sa cellule, aucun autre gars qui jouait les caïds pour l'embêter. En général, ces petites provocations se finissaient toujours très mal. Pour l'autre. Mais si il était le seul de sa cellule, la cellule mitoyenne à la sienne cependant, ne l'était pas ! « Bah quoi y a un problème peut-être ? » grogna-t-il à l'intention de la personne qui la regardait.

Mais quand il releva la tête et réalisa à qui il parlait, le jeune homme se décolla immédiatement du mur et parti en direction de sa voisine. Celle-ci était plutôt... voir carrément sexy ! « Heeeeey ! Salut beauté ! » Il se demandait bien combien de temps il allait devoir rester là, alors autant être en bonne compagnie ! Armé de son sourire de tombeur, il saisit les barreaux entre ses mains le temps de la détailler. « C'est pas vraiment une place pour les créatures comme toi içi ! » Vraiment très sexy. Qu'avait-elle bien pû faire pour se retrouver dans le trou à rat de Manhattan ? Prostitution illégale ? Pickpocket ? Les femmes pouvaient être tellement vicieuses ! Il n'y avait qu'à voir Calypso ! Avec ses airs d'étudiante sexy, elle avait embobiné le pauvre alcoolique qui se retrouvait forcé de regarder des films pourraves avec elle ou bien chanter devant la télé, si il ne voulait pas s'attirer les foudres d'un pitbull geignard ! Fatigué d'avoir couru toute la matinée, il se laissa tomber par terre et s'assit contre le mur. Puisqu'il était là pendant un bon bout de temps, autant faire connaissance ! Et puis ça l'intriguait, elle n'avait pas l'air d'être perturbée par l'endroit dans lequel elle se trouvait ! Comme si elle avait l'habitude de s'y rendre ! Ca commençait vraiment à devenir intéressant... « T'es là pourquoi toi ? » demanda-t-il comme si c'était une conversation tout à fait normale.




 


_________________
Maybe time has come to make one

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
I loved and lost and survived




“ The more anger towards the past
you carry in your heart... ”



“ the less capable you are of
loving in the present.”






Célébrité : Nina Dobrev


Statut : C'est compliqué



Messages : 26


Date d'inscription : 25/04/2014




MessageSujet: Re: Cell is the Meeting Point ▬ Kamila Jeu 10 Juil - 2:10

Cell is the meeting point

SETH - KAMILA


Il se faisait tard dans les rues de Manhattan et c’est aux environs de trois heures du matin que la jeune immortelle sortit d’une boîte de nuit, un peu éméchée par sa soirée. En effet, Kamila avait passé la nuit à danser et boire se mêlant au commun des mortels, cela lui permettait parfois de décompresser, de s’amuser et surtout de pouvoir assouvir sa soif. Étant un vampire, Kami avait souvent besoin de se nourrir de sang et n’étant pas du côté « gentil » de son espèce, elle préférait se nourrir à vif et qu’importe si elle perdait le contrôle et finissait par boire jusqu’à la dernière goutte de sang d’une de ses proies, celle-ci ne serait qu’un dommage collatéral. Un mort parmi tant d’autres. La jeune créature déambulait donc à travers les rues de New York, vêtue d’une petite robe noire, tenant dans ses mains une bouteille de vodka à moitié vide et riant aux éclats. Elle n’avait aucune idée de l’endroit où aller mais elle continuait à marcher là où ses pas l’amenaient. Elle trouverait dans une heure ou deux, un appartement où elle pourrait peut-être se reposer un peu. Si elle était de bonne humeur, elle hypnotiserait simplement les habitants, sinon… mieux valait pour eux qu’ils ne soient pas là !

La belle immortelle continuait sa progression sous le clair de lune ignorant les passants qui la regardait avec inquiétude jusqu’au moment où son regard s’arrêta sur un en particulier. Un homme à la carrure imposante et au physique attirant qui se tenait adossé contre une voiture non loin d’une boîte de nuit. Kamila balança sa bouteille et se dirigea vers lui d’une démarche séductrice, il avait l’air… délicieux ! Nul doute que vu son costume, qu’il s’agissait d’un « danseur professionnel », la même profession pitoyable que sa très chère maman. Néanmoins, Kamila avait bien envie d’aller faire connaissance si l’on pouvait dire. La jeune vampire posa donc ses bras autour de l’inconnu et d’une voix aguicheuse lui dit :

« Salut toi, ça te dirait de me faire un petit show en privé ? »


Hélas, elle n’eut pas la réponse escomptée, à peine eut-elle finit sa phrase qu’elle se retrouva la tête contre le capot de la voiture et les mains menottées tandis que l’étranger lui établissait une liste de ses droits. En fait, cela avait un côté assez attirant… L’étranger semblait vraiment prendre son rôle au sérieux, car pour Kamila, nul doute qu’il s’agissait d’un strip-teaseur déguisé en flic ! La jeune femme continua donc son jeu de séductrice tout en déclarant d’un ton espiègle :

« Hé vas-y doucement, on n’est pas tous baraqué comme toi G.I. Joe! »

Après cela, l’homme la saisit par les bras et la conduisit dans la voiture avec d’autres agents. Kamila ne se posait aucune question, saoule comme elle était et ne se méfiant jamais de rien. Au bout de quelques minutes, elle l’enleva ses menottes en riant, ce n’était pas ces petits bracelets métalliques qui allaient retenir la force d’un vampire ! La belle s’amusait donc à charmer les agents qui se tenaient à ses côtés, elle ne cessait de gigoter, de se frotter à eux, d’ouvrir la fenêtre et de rire tandis que les sois disant policiers tentaient de la retenir. Au bout d’un moment, elle sortit même son portable afin de se prendre en photo avec eux puis vint le moment où la voiture s’arrêta et où on la fit descendre. Les policiers restaient toujours perplexes du fait qu’elle ait réussi à briser les menottes, ils furent donc obligés de la tenir par les bras pour la faire avancer tandis qu’ils l’emmenaient dans un nouveau lieu. De quoi pouvait-il bien s’agir ? Une nouvelle boîte branchée peut-être ? Kami allait le découvrir bientôt.

Une fois entrée, la jeune vampire se libéra de l’emprise de ses ravisseurs puis dans un éclat de rire partit en courant. Les pauvres agents furent obligés d’essayer de l’attraper alors qu’elle filait entre les bureaux comme s’il s’agissait d’un jeu. Heureusement pour eux que Kamila n’était pas déshydratée et qu’elle n’utilisait pas ses dons surnaturels non plus !  Au bout de plusieurs minutes, ils réussirent à la saisir fermement et à l’emmener dans un endroit où elle ne se serait pas attendue à finir la soirée, en détention provisoire. Les pensées de la jeune femme devinrent subitement plus lucides et elle se rendit compte que ceux qu’elles prenaient dès le début pour de simples strip-teaseurs étaient en fait de vrais flics et ils l’avaient conduit à un vrai commissariat. Oh tant pis, ce n’était pas bien grave, elle pouvait sortir si elle le voulait, il lui suffisait de briser les barreaux, hypnotiser les gardes et le tour était joué ! Mais bon, étant donné qu’elle n’avait pas d’endroit où passer la nuit, elle ne voyait pas l’inconvénient de rester un peu ici, en compagnie d’agents aussi craquants.

« Je me sens seule à l’intérieur, vous ne voulez pas venir me tenir compagnie ? »
Dit-elle en faisant la moue.

Bien évidemment, aucun ne se décida à venir, tous étaient plongés dans de la paperasse. Kamila continua néanmoins son petit jeu, faisant la conversation aux policiers absorbés par leur travail, en se plaignant de temps à autre ou en jouant les martyrisée. Il n’y avait personne dans sa cellule ce qui était plutôt rare étant donné qu’il s’agissait de New York ! Néanmoins la jeune immortelle n’allait pas s’attarder sur ce détail, constatant qu’il y avait un banc au milieu de sa geôle, elle s’allongea dessus puis attendit patiemment.

« Super l’ambiance les gars ! » Rajouta-t-elle sur un ton sarcastique.

Quelques heures passèrent, le soleil commença à se lever et on entendit de l’agitation au sein du commissariat pour la première fois depuis que la belle immortelle était arrivée ! En effet, une policière débarqua avec un autre délinquant, un homme cette fois-ci qui lui donnait apparemment du fil à retordre. Kamila ne prit pas la peine de se lever mais la remarque du jeune homme face à la gardienne la fit bien rire, enfin de l’ambiance ! C’est alors qu’on ouvrit la cellule à côté de la sienne et qu’on y balança le fauteur de troubles. Kami se leva et s’approcha des barreaux afin de voir à quoi ressemblait son nouveau voisin de plus près mais celui-ci lui demanda sur un ton agressif si elle avait un problème.

« Oh non, aucun. » Dit-elle d’une voix d’ange.

Et c’était vrai, son nouveau voisin était en un mot, canon. Beaucoup plus que les agents qui l’avaient arrêté. Il avait cette allure de beau brun mystérieux ainsi que de magnifiques yeux d’un bleu céruléens. Kamila le fixait d’un air séducteur puis posa ses mains sur les barreaux se rapprochant un peu plus du jeune inconnu. D’ailleurs celui-ci après avoir détaillé la vampire de haut en bas fit de même tout en la saluant d’un air charmeur.  Le seul inconvénient, c’était son odeur. Un mélange d’alcool et de chiens mouillés, Kamila reconnut de suite les traits typiques du lycanthrope chez son nouveau voisin mais cela ne la dérangeait en rien malgré le fait que cette race était totalement mortelle pour les vampires. Le mystérieux loup-garou était beaucoup trop sexy pour qu’elle l’ignore.

« C'est pas vraiment une place pour les créatures comme toi içi ! » Déclara l’inconnu.
« Au contraire, je crois que si. » Répondit-elle d’une voix sulfureuse.

Kamila se mit à jouer avec une mèche de ses cheveux tout en lançant des regards enjôleurs à son charmant compagnon de cellule. Un petit jeu venait de s’installer entre les deux inconnus, chacun était devenu la proie de l’autre. En tout cas, elle qui s’apprêtait à partir quelques instants plutôt avait bien envie de rester encore un peu, histoire de faire connaissance. Cette détention s’avérait assez … intéressante désormais. Le bel inconnu s’assit sur le sol de la cellule et lui posa alors une question, lui demandant les raisons de sa présence. Kamila s’assit à son tour, non loin de son congénère surnaturel malgré le fait que des barreaux les séparaient.

« Mmmh, tu vois les trois agents là-bas ? » Déclara la jeune vampire en pointant du doigt ceux qui l’avaient conduit ici quelques instants plus tôt. Elle rajouta : « J’étais complètement saoule et je les ai accidentellement pris pour… des strip-teaseurs, faut dire que cet uniforme n’a plus aucune crédibilité de nos jours. Bref, du coup je crois que ça ne leur a pas plus et ils m’ont amené ici. » Elle marqua alors une courte pause prenant un instant de réflexion puis rajouta d’une voix des plus innocentes : « Ou alors c’est peut-être parce que je suis trop jeune pour boire de l’alcool ? »  En effet, la belle immortelle avait pourtant plus de trois cents ans mais son apparence physique ne lui en donnait que 20 voire même moins et l’alcool n’était légal qu’à partir de 21 ans. Bref, désormais c’était autour de l’inconnu de s’expliquer, Kamila lui demanda donc : « Et toi beau brun, qu’est-ce que tu as fait pour déplaire à madame l’agente ? »



 


_________________

“There is only one god and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: “ Not today. ”
THE WORLD IS OUR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cell is the Meeting Point ▬ Kamila

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point
» liste d armee a 1000 point pour un tournoit
» Meeting with the infinity [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Manhattan :: Downtown :: Commissariat-