Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

The Disabused Children ▬ Shiloh&Lara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


ADMINISTRATRICE
STUCK BETWEEN THE SHADOWS




"The call of the light is more powerful than anything. I'm not a killer."



"I'm a fighter against the destruction buried deeply in the heart of men "





Célébrité : Olivia Wilde


Messages : 85


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: The Disabused Children ▬ Shiloh&Lara Ven 27 Juin - 4:59


 
Light & Darkness will stand together
by the ties of our blood

 
when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well cause from this moment to the end of time, you are my only family, you are my blood and you are my soul



Les lueurs du jours percèrent dans le store qu'elle avait oublié de relever plutôt ce matin. En fait, elle avait tout oublié de faire. Manger, prendre le courrier, nourrir Brutus... Lara était postée devant son miroir, retirant pour la énième fois l'épingle à cheveux qui lui avait piqué le crâne. Elle tira sa frange en arrière et se fit un chignon avant de faire la moue, peu convaincue. Ca devait bien faire une demi-heure qu'elle changeait toujours d'avis. Elle ne savait pas comment s'habiller, ni comment se coiffer. C'était surement dû au stress ! En effet, aujourd'hui elle avait un rendez-vous ! Mais pas n'importe lequel non, ni un rendez-vous galant ! Il s'agissait de quelque chose de surement bien plus personnel que cela à ses yeux, si bien même qu'elle n'en avait pas encore parlé à Roxanne.

Il y a quelques jours, elle avait reçu un appel téléphonique pour le moins surprenant pendant qu'elle était à son travail. Une voix plutôt grave, masculine, qui lui garantissait avoir des informations sur son père et qui désirait la rencontrer. Dans un premier temps évidemment, Lara prit un peu peur et se demanda bien qui pouvait lui donner ce genre d'appel. Elle n'avait pas revu son père depuis des années après tout, et après l'évenement tragique qui s'était passé il y a quelque mois quand son patron avait refait surface ; elle ne pouvait qu'être méfiante ayant eut du mal à se remettre de cette agression. Mais l'homme insistait en lui affirmant que c'était réel et très important qu'elle en soit informée, et à vrai dire la curiosité de Lara ne résista pas longtemps face à ce mystère qui se dressait devant elle ! Journaliste dans l'âme ! Sous les regards inquiets et persistants de Samaël -qui la pensait membre d'une secte...- la sorcière accepta finalement, et ils se donnèrent rendez-vous dans un café du Queens. Le Queens était un endroit peuplé mais aussi calme et discret, qui à son avis était parfait. Déjà, le mystérieux Shiloh -puisqu'il lui avait simplement indiqué son nom- ne l'avait pas amenée dans le Bronks et c'était un très bon point car vivant dans ce quartier, elle savait que ce n'était pas le meilleur des endroits pour une sortie courtoise dans un café. Et puis que risquait-elle en y allant, elle avait des pouvoirs après tout !

La sorcière fini par en avoir marre et décida simplement de laisser ses cheveux circuler librement le long de son cou, et enfila un débardeur et un jean noir avec une veste en jean et un foulard léger, puis fila dehors. Après tout elle ne savait pas à quoi s'attendre, mais n'allait certainement pas à un rendez-vous professionnel alors pourquoi s'embêter à porter des vêtements inconfortables ? Avec Roxanne comme colocataire, elle s'était habituée aux boyfriends larges et déchirés et aux maillots de basquet qu'elle lui piquait de temps en temps. Fallait dire que c'était bien plus agréable que des talons !

Depuis que son père fut envoyé en prison à ses 19 ans et qu'elle avait dû s'engager dans un cirque pour ne pas finir à la rue, elle n'avait jamais vraiment reparlé avec lui. Pas qu'elle était déçue non, enfin si un peu ; mais après sept années sans contact ca avait été dur pour elle en revenant à New-York. Elle l'avait recontacté avec bonne intention par mail au début de son emménagement, mais les correspondances ne durèrent que quelques semaines puis il semblait montrer un désinteret total, sans manifester la moindre envie de la voir. Reportant toujours leurs retrouvailles, jusqu'à ne plus donner de nouvelles du tout. Les gens changent, en tant d'années. Cela lui fit énormément de peine, mais elle se rendit à l'évidence que si lui parler une fois par an lui convenait, elle n'avait pas à se torturer l'esprit. Désormais, sa seule vraie famille était Roxanne. Elle ne savait même pas où il vivait aujourd'hui et encore moins ce qu'il devenait, c'était un grand mystère qu'elle ne pensait jamais parvenir à résoudre et c'est pour cela que l'appel de l'inconnu la tracassait énormément. Qu'avait-il de si important à lui dire à son propos ? Avait-il recommencé les affaires sombres ?

Il devait être une heure de l'après-midi quand la Soigneuse franchit la porte du Café et fit tinter le carillon qui manifesta sa présence. Elle ne savait pas à quoi Shiloh ressemblait mais puisqu'il semblait mieux la connaître qu'elle ne le pensait, ils s'étaient mis d'accord pour qu'elle l'attende et qu'il vienne l'interpeller. Alors, c'est en inspirant un grand coup que Lara se dirigea vers une petite table ronde au fond de la pièce contenant deux chaises. Elle recala un lourdeau qui vint l'aborder, et commanda un café pour ne pas attendre sa rien faire. Remuant avec agitation la cuillière, elle guettait chaque client qui rentrait en espérant qu'il ferait le chemin jusqu'à sa table.


 
love.disaster

_________________

« DROWN ME INTO THE DARKNESS WITH YOU FOREVER »
Roxy&Lara ▬ If you loose your mind, if you drown yourself in the dark night, please just hold my hand and drown me with you because i'm tired, tired to try, i just want to be by your side forever no matter what and i couldn't support to live if you're not by my side. Take my soul take me all, babe I don't care if we are going to hell
   

(c) Myuu.BANG!

   


Dernière édition par Lara C. Whiteley le Mar 28 Oct - 2:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


DEVIL IN DISGUISE
You're poison, running through my veins.





Célébrité : Ben Barnes


Statut : Insaisissable



Messages : 72


Date d'inscription : 24/04/2014


Localisation : Smoky Eyes





MessageSujet: Re: The Disabused Children ▬ Shiloh&Lara Jeu 24 Juil - 2:40


 
Light & Darkness will stand together
by the ties of our blood

 
when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well cause from this moment to the end of time, you are my only family, you are my blood and you are my soul


Avec un peu de recul et un brin de nostalgie, il se rendait compte qu’il y avait bien des mystères qui entouraient son passé. Parfois, le sorcier avait l’impression d’avancer dans le noir à la lueur d’une unique chandelle. Celle-ci éclairait faiblement l’endroit où il mettait les pieds, mais laissait ce qu’il y avait derrière lui complètement dans le noir. Comment avait-il grandit dans ce milieu sordide sans être devenu fou ? Ou peut-être était-il moins sain d’esprit qu’il le supposait ? Comment avait-il accumulé assez d’argent pour s’enfuir vers New York sans éveiller les soupçons ? Mais plus important encore : Qui était cet inconnu, vague figure paternel, qui lui envoyait des lettres à tous ses anniversaires ? Ce tas de questions, pour ne pas dire cette montagne, avait l’avantage de donner une sorte d’aura de secret autour de Shiloh. Néanmoins,  les lettres écrites de la main de son père cessèrent d'apparaître le jour de son 21ième  anniversaire. L’homme prenait-il pour acquis que, une fois adulte, son fils n’avait plus besoin de lui ? Était-il au moins sortit de prison ? Parfois, il fallait se faire à l’idée qu’on n’obtenait pas toutes les réponses, cela faisait partie du charme de la vie !

Cependant, le dernier message qui avait été envoyé au sorcier l’avait drôlement secoué, car il lui révélait un détail important. Un détail qui allait changer sa vie à jamais ! Quelque part en ce monde pourri et rempli de vice, le mage noir avait une famille. Une famille qui voudrait peut-être de lui, qui sait ? Shiloh avait vécu bien des choses, mais la douceur ou l’amertume de l’amour fraternel lui échappait complètement. Qu’est-ce que c’était une sœur ? Une amie sans le ‘’plus’’ ? Une amoureuse sans la romance ? Quelqu’un qu’on devait aimer malgré tous ses défauts pour la simple et unique raison d’un lien de parenté ? Il espérait que ce soit le cas, car le patron du Smoky Eyes n’accumulait pas les plumes sur ses ailes d’ange...

 C’est armé d’une vieille photo représentant une enfant aux yeux clairs que le jeune homme s’était mis à la recherche de la dénommée ‘’Lara Catheryne Whiteley’’. Il se doutait qu’elle serait surement plus âgée aujourd’hui, mais c’est lorsqu’il tomba sur un reportage à la télé qu’il réalisa qu’elle se trouvait dans la même ville que lui. Forcément, c’était un signe du destin, non ? Après avoir vu le joli minois de sa sœur sur son écran, Shiloh s’était vivement saisit du combiner téléphonique, faisant sursauter sa conquête d’une nuit étendue à ses côtés, puis composa le numéro de la station. En mentant un peu sur les raisons de son appel, il finit par obtenir le numéro de la journaliste qui s’occupait de ce genre de scoop. La photo de sa sœur, posée sur la table de nuit, lui donna le courage de composer le numéro malgré sa nervosité. Une voix féminine répondit et il se détendit tout à coup, convaincu qu’il faisait sans doute, pour la première fois de sa vie, quelque chose de bien. Le sorcier lui donna rendez-vous dans un café tranquille, loin de la pagaille engendré par le monde surnaturelle, avec le prétexte d’avoir des informations sur son père. Il réalisa alors à peine qu’il avait cette chance inouïe de pouvoir faire partie de quelque chose de beau et de fort. Derrière toute la noirceur qui entourait le cœur du patron du Smoky Eyes, une petite voix se demandait si sa sœur voudrait bien de lui...

Peu importe puisqu’il venait de dépasser le point de non-retour ! Le carillon de l’entrée teinta alors que le jeune homme sobrement habillé d’un pull et d’un jean bleu apparu dans l’embrassure de la porte. Il passa nerveusement une main dans ses cheveux en bataille tout en examinant la foule de son regard rieur. Quand il la vit au fond de la salle et que leurs regards se croisèrent, un sourire amical vint orner ses lèvres pleines. Le sorcier s’approcha de la table tout au fond, puis déposa sa veste sur le dossier. Il aurait reconnu entre mille cette paire de yeux qui n’avait pas changés depuis l’époque où avait été pris le cliché donné par son père.


« Tu dois être Lara ? » dit-il plus par politesse qu'un réel besoin de confirmation. « Je suis vraiment heureux de faire ta connaissance et merci encore d’avoir accepté mon invitation ! » Le jeune homme s’assit avec un petit rire nerveux, étrangement heureux que ce jour arrive enfin. Cela dit, il ne fallait pas se réjouir trop vite, car il ignorait comment Lara allait réagir aux nouvelles qu’il lui apportait. Shiloh fit signe à une serveuse de lui apporter un café ainsi qu'une pâtisserie en guise de déjeuner. L'horaire un peu particulié du sorcier fit en sorte qu'il ne s'était levé pas plus d'une heure avant le fameux rendez-vous. « Tout ça peut te sembler bien mystérieux, mais je te promet que tu ne t'es pas déplacé pour rien ! »

love.disaster

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
STUCK BETWEEN THE SHADOWS




"The call of the light is more powerful than anything. I'm not a killer."



"I'm a fighter against the destruction buried deeply in the heart of men "





Célébrité : Olivia Wilde


Messages : 85


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: The Disabused Children ▬ Shiloh&Lara Mar 28 Oct - 3:20


 
Light & Darkness will stand together
by the ties of our blood

 
when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well cause from this moment to the end of time, you are my only family, you are my blood and you are my soul



Les secondes paraissaient être des heures dans cette attente infernale, et la sorcière remuait nerveusement la jambe en scrutant tout le monde. De toute évidence, si il l'avait contacté, il devait surement savoir à quoi elle ressemblait. Après tout, passer régulièrement sur les journaux télévisés principaux de la ville n'était pas la meilleure chose si on souhaitait devenir anonyme.... Elle retira sa veste qu'elle laissa tomber sur le dossier derrière elle, et continua son attente en regardant perplexement son portable. Qu'est-ce que ce fameux Shiloh voulait-il bien lui dire ? D'où connaissait-il son père ? Tant de questions qui se cognaient dans sa tête, s'en était absurde. Peut-être était-il mort, ou bien à la tête d'une secte. Peut-être avait-il décidé de vivre dans le bon, et s'en était remis à ce Shiloh pour contacter sa fille. Mouais, il ne fallait pas non plus trop rêver.

Jusqu'à ce qu'elle ait reçu ce fameux appel, elle s'était résolue à ne plus chercher à contacter son géniteur, sous les conseils avisés de Roxy. Si lui même ne prenait pas la peine de lui répondre, pourquoi se tuer à lui envoyer des nouvelles ? Et les problèmes personnels n'étaient pas une excuse. Tout le monde en avait toujours des tas, ça n’empêchait pas la majorité des gens de vivre ! Surtout que dans le cas présent, l'homme qu'il était autrefois aurait vraiment tout fait pour retrouver sa fille si elle était amenée à disparaitre. Peut-être que finalement, avec l'âge, il s'était dit qu'il avait terminé son rôle et que sa fille n'avait plus besoin de lui dans sa vie. Or, quand il s'avérait être en réalité son seul pilier familial qui lui restait, c'était plutôt dur à avaler. Sa colocataire était désormais sa seule famille. Elle ne savait même pas où il vivait ! C'était dingue ! Son mêtier de journaliste et ses contacts du métiers l'auraient, très certainement si elle l'avait souhaité, aidée dans ses recherches. Mais elle n'avait même plus envie d'essayer. Il avait grillé toutes ses chances de reprendre contact avec sa fille. La sorcière aurait souhaité que sa grand-mère soit toujours en vie. Elle qui avait-eu des pouvoirs et qui était tellement plus sage...

Enfin, un énième tintement de carillon retentit, et la sorcière releva immédiatement les yeux sur un jeune homme plutôt grand et charmant au regard sombre. Lorsque ses yeux croisèrent les siens et qu'il lui adressa un léger sourire en s’avançant vers elle, son cœur se mit à battre à toute vitesse. Lui, c'était lui. Le suspens était à son comble et la vérité n'allait pas tarder à émerger.

« Oui, et vous Shiloh si je ne me trompe pas ? »
Elle lui sourit fébrilement en retour, et se contenta d'incliner la tête quand il la remercia d'être venue. « Haha et bien, merci de m'avoir contacté ! » répondit-elle. Évidemment que c'était lui, pourquoi lui demander. Comme si un inconnu comme ca allait connaitre son nom et l'interpeller ! Quoique, avec le journal télévisé c'était peut-être possible... mais ça ne lui était encore jamais arrivé.

A en juger par son apparence, le brun n'avait rien qui indiquait concrètement qu'il était un tueur en série. Non en réalité, il dégageait une aura de mystères et de secrets; donnant envie de découvrir, surement avec une curiosité bien trop naïve, ce qui se dissimulait derrière ces grands yeux noirs. Elle le regarda commander un en cas, et demanda finalement à la serveuse de rajouter un croissant. « Oui, j'avoue que je me demande bien quel genre de chose vous avez à m'annoncer, compte tenu des circonstances actuelles ! » Bien que toujours gênée, le stress de la rencontre était un peu redescendu. Un peu. Parce que tout de même, elle n'était pas voyante comme Roxy et n'aurait en aucun cas pu deviner ce que le fameux Shiloh avait à lui dire. Était-ce bon, était-ce mauvais, elle s’apprêtait à le découvrir. Lara n'avait jamais vraiment aimé ce genre de "surprise" qui demandait de l'attente. Comme quand on voulait offrir un cadeau à une personne et qu'on lui faisait bien comprendre, mais qu'au dernier moment on lui disait "non, tu verras demain !". Et bah là, c'était un peu ce genre de sensation qui croupissait à l'intérieur de son ventre. « Bon, et bien je suppose que nous y sommes ! »  Elle souffla un grand coup en souriant de nouveau à l'homme envoutant qui se trouvait devant-elle, et enroula ses mains contre sa tasse de café pour y sentir la chaleur.  « Qu'avez-vous à me dire de si important concernant mon père ? Et d'où le connaissez-vous, vous êtes un ami à lui ? » Elle l'interrogea finalement d'une voix douce et légère, en détaillant l'inconnu du regard. Ses traits, quand on observait bien, lui rappelaient très vaguement quelqu'un sans qu'elle ne puisse y mettre de figure.


 
love.disaster

_________________

« DROWN ME INTO THE DARKNESS WITH YOU FOREVER »
Roxy&Lara ▬ If you loose your mind, if you drown yourself in the dark night, please just hold my hand and drown me with you because i'm tired, tired to try, i just want to be by your side forever no matter what and i couldn't support to live if you're not by my side. Take my soul take me all, babe I don't care if we are going to hell
   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


DEVIL IN DISGUISE
You're poison, running through my veins.





Célébrité : Ben Barnes


Statut : Insaisissable



Messages : 72


Date d'inscription : 24/04/2014


Localisation : Smoky Eyes





MessageSujet: Re: The Disabused Children ▬ Shiloh&Lara Mer 31 Déc - 17:10


 
Light & Darkness will stand together
by the ties of our blood

 
when life leaves you high and dry, i'll be at your door tonight, if you need help. i'll shut down the city lights, i'll lie, cheat, i'll beg and bribe to make you well cause from this moment to the end of time, you are my only family, you are my blood and you are my soul


Normalement, quand le mot ''rendez-vous'' était inscrit dans l’agenda de Snake, ce n’était certainement pas pour prendre un café dans le Queens. C’était si banale comme idée, mais les informations qu’il voulait partager avec la jeune femme ne l’étaient pas. Un décorum apaisant était donc de mise. L’endroit était charmant avec ses fenêtres claires et son odeur de pâtisserie fraîche. Le genre bien inoffensif en comparaison à son bar de danseuse. C’était sans doute cela qui ne plaisait pas à Shiloh. Il avait l’impression de ne pas appartenir à ce monde plein de lumière où les couples se tenaient par la main et où les enfants couraient en riant autour des tables. Pourtant, en apparence, il ne faisait pas tâche avec son joli minois et ses habits sobres. Il ne savait pas si Lara se souvenait de son père, car peut-être aurait-elle remarqué une ressemblance sur le visage du sorcier. La prostituée qui l’avait mise au monde avait des origines celtiques et le brun n’avait pas hérité de sa crinière rousse ou de ses taches de rousseurs. Non, il avait davantage les traits de ce fantôme qu’il ne connaissait qu’au travers une correspondance à sens unique.  

Une fois assit devant la demoiselle, ils échangèrent quelques banalités, feignant d’ignorer cette impatience qui grandissait. Shiloh avait envie de tout lui dire, il le ferait très bientôt d’ailleurs, mais il ne pouvait ignorer cette boule dans son estomac. Et si elle lui riait au nez ? Et si elle n’en voulait pas de son frère ? Enfin, ce n’est pas comme s’il emménageait avec elle ou rien du genre, mais… Sa vie était-elle déjà très satisfaisante avant son arrivée ? Gâcherait-il ce beau tableau ? Pas qu’il se souciait beaucoup du bien-être d’une inconnue, mais dans le cas de sa sœur, par principe du moins, il y  avait un doute qui persistait. La serveuse revint avec un café, une danoise ainsi que le croissant commandé par Lara. La sorcier la remercia tout bas et répondit au sourire de sa demi-sœur. Son silence allait l’agacer s’il l’étirerait davantage, mais il se permit néanmoins de prendre une bouchée de son casse-croûte. Après tout, il venait tout juste de se lever et n’avait encore rien avalé. C’est la jeune femme en face de lui qui mis le sujet tant convoité sur la table. Shiloh mastiqua lentement, cherchant les bons mots. Il en revenait toujours au même point. Pour ce genre de discussion, il valait mieux être honnête dès le départ.


« Alors, à propos de ton père, j’ai menti. Je ne l’ai jamais rencontré. J’ai quand même quelque chose d’important à te dire… C’est juste qu’il fallait que je te vois en personne. Promis, je ne suis pas une espèce de cinglé qui te suit partout. » dit-il avec un débit plutôt rapide, craignant que Lara ne se sauve en le prenant pour un admirateur dément. Les circonstances de leur rencontre étaient déjà très nébuleuses, il ne lui en voudrait pas de sauter aux conclusions les plus évidentes. Shiloh pris une profonde inspiration et déposa sa pâtisserie dans l’assiette. Rassemblant son courage, il plongeait son regard dans celui de sa voisine. Ils ne se ressemblaient pas beaucoup, mais pas au point de dire qu’un lien de sang était impossible. Le sorcier s'éclaircit la voix.

« Je vais être plutôt direct. Je suis ton frère. Enfin, ton demi-frère du coté de ton père. Notre père... »

Il lui fit signe d’attendre une minute et se pencha sur son siège pour atteindre une des poches de sa veste. Il avait des preuves. Shiloh déposa une pile de courrier sur la table du restaurant avec un sourire timide, soucieux qu’on ne croît pas à son histoire. Il y avait en tout vingt-et-une lettres dont le papier était jaunie et légèrement ondulé à cause de l’humidité. Il avait fait de son mieux pour les conserver toutes ces années, mais il avait dû déménager si rapidement à New York que la correspondance avait souffert d’avoir été oubliée au fond d’une malle. Et puis, son père n’avait jamais obtenue sa nouvelle adresse et Shiloh n’avait jamais su comment lui dire donc sa collection s’était arrêtée abruptement avec sa fuite du bordel.

« Tu vois, ce sont toutes les lettres qu’il m’a écrit pour mes anniversaires. Si je l’ai déjà rencontré, je ne m’en souviens pas. J’étais trop jeune. C’est dans celle-ci qu’il me parle de toi pour la première fois. Regarde… » rajouta-t-il en dépliant un des messages pour ensuite le tendre à Lara dont le visage ne démontrait pour l’instant qu’une intense confusion. Pour sa défense, Shiloh ne savait pas que les dates sur les premières enveloppes correspondaient au moment où la mère de la jeune femme était encore en vie. Lui était simplement content de partager enfin son secret avec la personne concernée, mais le silence de Lara fini par un peu l’inquiéter. Il se redressa donc sur sa chaise, ses doigts pianotant sur le rebord de la table avec son sourire maintenant un peu crispé.

« Je te laisse digérer la nouvelle… »

love.disaster

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: The Disabused Children ▬ Shiloh&Lara

Revenir en haut Aller en bas

The Disabused Children ▬ Shiloh&Lara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lara Hainsworth
» KASSANDRA UNICORN KALINOVSKY ► Shiloh Jolie Pitt
» Profiter de leur coffre pour ...}Lara
» Scénarii de Lara Lidwin
» Lara Croft L'extraordinaire est dans nos actes et non dans notre façon d'être

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Queens :: Bars & Restaurants-