Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

Are you ready for a perfect storm ? ✖ Kamizra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


ANIMAL INSTINCT
They will never make me die.







Célébrité : Nathaniel Buzolic.


Messages : 74


Date d'inscription : 07/07/2014




MessageSujet: Are you ready for a perfect storm ? ✖ Kamizra Jeu 10 Juil - 20:19

KAMILA ✖ EZRA


I knew you were, you were gonna come to me, and here you are ! But you better choose carefully 'cause I, I'm capable of anything... Of anything and everything.

It's a yes or a no ; no maybe.
Ezra avait toujours possédé cette qualité qu'était la patience. Humain, déjà, c'était cette capacité qui demeurait la clef de chacune de ses chasses : il fallait patienter jusqu'à atteindre le moment propice pour agir, pour éliminer sa proie. Maintenant qu'il était devenu vampire, sa patience semblait sans limites... Et pour cause, il avait l'éternité devant lui ! Ainsi, lorsqu'il apprit que Kamila était bien ici, à New-York, il demeura aussi stoïque que les jours où la situation géographique de la vampire lui était inconnue. Non, les gestes inconsidérés ne faisaient pas partie de son quotidien et ce n'était pas demain la veille que cela allait changer.

Ezra avait donc poursuit ses investigations au sujet de la jeune femme et avait fini par découvrir que sa belle fréquentait assez souvent un bar dans le Queens. C'était le lieu parfait pour des retrouvailles, ce genre d'endroit, aussi décida-t-il tout simplement de s'y rendre fréquemment jusqu'à ce qu'il y croise Kamila... Ce soir-là était justement l'un de ceux qu'il passait à guetter les clients du bar en question. Il était arrivé plutôt tard, ayant traîné à l'université avec Adonis, absorbé par leur conversation portant sur les étudiantes «les plus buvables» du campus, mais ce n'était certainement pas ce léger retard dans son programme qui allait l'empêcher de venir !

Même s'il n'était pas en ville depuis très longtemps, il n'avait pas tardé à y faire son trou. Ainsi, hormis Adonis, il était en contact avec d'autres créatures surnaturelles telles que Lara, la sorcière, ou encore Seth, l'abruti de loup-garou. Ah, Seth... S'il n'était pas foncièrement méchant, ce type était une vraie plaie ! Peu après leur rencontre, il avait emprunté un sacré pactole à Ezra et, ce dernier, comprenant qu'il serait dur de récupérer son bien, s'était alors mis à dragouiller Calypso, la petite-amie-sans-vraiment-l'être de Seth, juste histoire de faire enrager ce dernier et de lui rappeler qu'il pouvait, lui aussi, être contrariant quand on n'honorait pas ses pactes.

Pour le moment, Seth, Calypso et le fric étaient bien loin des pensées de l'ex-militaire. Lorsqu'il était à l'affût, le vampire vidait totalement son esprit pour se concentrer uniquement sur sa mission : cela valait autant pour la recherche de Kamila que pour la traque de ses proies.

Adossé contre le bar, Ezra gardait, la plupart du temps, les yeux rivés sur la porte d'entrée. Parfois, une fille ou deux venaient l'aborde mais, sauf dans les cas où il avait faim, il les envoyait promener dans les règles de l'art, sourire au lèvre et regard charmeur à l'appui. Pour le moment, les lieux étaient calmes en dépit de l'heure avancée. Il s'était nourri en chemin sur une ado gothique dépressive qui devait certainement prendre de la drogue car son sang avait eu un goût bizarre. Il était néanmoins repu et s'apprêtait à éloigner toute distraction qui se présenterait à lui au cours de la soirée.

La barmaid, cependant, fut celle qui interrompit la surveillance du soldat lorsqu'elle vint lui demander s'il désirait une autre bière. Détournant son regard de la porte pour le porter sur l'employée du bar, il l'observa en silence durant quelques secondes avant de lui décrocher un sourire ravageur. « Avec plaisir, ma belle. » dit-il sur un ton de séduction, ce qui fit rougir la jeune femme. Elle balbutia quelques mots en posant un verre rempli face à lui, et Ezra la remercia de sa voix suave en agrémentant le tout d'un clin d’œil. Ah, les humaines... Toujours prêtes à tomber dans les bras du premier venu ! C'en était parfois tellement facile de les faire craquer que cela n'avait plus rien d'amusant. La barmaid se fit héler à l'autre bout du bar et Ezra la vit lancer vers lui un ou deux regards avant de s'éloigner. S'attendait-elle à ce qu'il la retienne en lui faisant la conversation ? La prochaine fois, peut-être... Mais pas ce soir-là. Le vampire reportait déjà son attention sur la porte, inconscient du fait que les secondes qu'il avait perdues à faire rougir la barmaid avaient suffi pour qu'une certaine jeune femme pénètre dans le bar.
fiche by broken wings. (copyright image: @tumblr).

_________________


be careful what you wish for


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
I loved and lost and survived




“ The more anger towards the past
you carry in your heart... ”



“ the less capable you are of
loving in the present.”






Célébrité : Nina Dobrev


Statut : C'est compliqué



Messages : 26


Date d'inscription : 25/04/2014




MessageSujet: Re: Are you ready for a perfect storm ? ✖ Kamizra Mer 16 Juil - 3:13

KAMILA ✖ EZRA


I knew you were, you were gonna come to me, and here you are ! But you better choose carefully 'cause I, I'm capable of anything... Of anything and everything.

It's a yes or a no ; no maybe.
Kamila avait passé toute sa journée à écumer le Bronx, se renseignant sur différents cas dont elle devait s’occuper. Étant chasseuse de primes, la belle immortelle devait souvent débusquer certains criminels et les ramener à un poste de police. En général, elle préférait s’occuper du secteur du Bronx mais il n’était pas rare qu’elle se retrouve dans Manhattan voire même dans un autre état ! Elle aimait se charger des cas les plus complexes, ceux qui demandaient des recherches plus approfondies, qui étaient les plus difficiles à débusquer. Ceux-là, elle prenait un malin plaisir à les traquer et ressentait une énorme satisfaction à chaque fois qu’elle arrivait à leur mettre la main dessus. Étant bien évidemment un vampire, la traque était quelque chose de naturelle chez la jeune femme ainsi il lui était plus facile de retrouver la trace de ses cibles, ou plutôt de ses proies.  Mais Kamila n’était pas qu’une chasseuse de primes, il lui arrivait également de temps à autre, de travailler au noir notamment pour des créatures surnaturelles, en tant que détective voir même tueuse à gages. Ainsi, si on lui demandait de tuer quelqu’un en échange de quelque chose, elle le faisait. Étant une personne déterminée et légèrement obsessive, elle n’avait jusque-là jamais failli à sa tâche.

Après avoir donc travailler toute la journée, elle se baladait désormais dans le quartier du Queens, un endroit bien plus sur de la grande ville. Néanmoins elle était tout de même en mission mais il s’agissait plutôt d’un service à rendre. En effet, Seth, un ami loup-garou de la jeune femme, rencontré en prison, lui avait demandé de se débarrasser de quelqu’un à qui il devait une certaine somme d’argent. Il n’était pas rare que Seth lui demande ce genre de service, étant donné qu’il devait de l’argent à presque la moitié de la ville ! Néanmoins, il ne s’agissait pas de quelqu’un du Bronx, plutôt un certain vampire qui avait l’habitude de traîner dans un bar du Queens, également un des bars où aimait traîner la jeune femme. Elle devait donc se charger de l’éliminer alors qu’elle ne savait pratiquement rien sur lui, ce mystérieux vampire pouvait s’avérer être un dangereux adversaire mais comme à son habitude, Kami était beaucoup trop confiante pour s’en soucier. Elle ferait le travail vite fait et irait chasser après. En effet, n’ayant pratiquement rien bu de la journée, les yeux de Kami étaient un peu plus sombres qu’ils ne le devraient et on voyait parfois ressortir ses veines  sur son beau visage, signifiant la faim chez un vampire. Dès qu’elle en aurait fini avec son congénère, elle jetterait son dévolu sur n’importe quel humain assez appétissant qu’elle croiserait !

Kami était presque arrivée au bar, on entendait les talons de ses bottes martelaient le sol, elle portait une veste en cuir et un slim de la même couleur que ses chaussures à savoir le noir ainsi qu’un débardeur dans les tons gris-violet. Ses longs cheveux retombaient en une cascade de boucles brunes sur ses épaules tandis qu’elle réajustait son décolleté, son premier but étant de charmer sa cible. En effet, une des techniques de Kami, du moins lorsqu’elle se trouvait devant un certain public,  était de charmer la victime afin d’installer un rapport de confiance, puis de l’éloigner du monde et là achever enfin la mission. Après si la cible s’était retrouvée tard dans les rues du Bronx, même en présence de monde, elle n’aurait pas cherché à attendre. Elle lui aurait de suite sauté dessus pour en finir, la patience n’étant pas une de ses grandes qualités.

Une fois entrée dans le bar, la jeune vampire n’eut pas de mal à reconnaître sa cible. En effet, ses sens surdéveloppés de vampire lui avaient permis de reconnaître son semblable. Alors qu’elle pouvait entendre le cœur de tous les autres clients battre et sentir leur sang frais couler dans leurs veines, un seul était figé à jamais, le sang froid et ne lui donnait pas envie de planter ses longues dents dans son cou. Après, il s’agissait peut-être d’un autre vampire que celui qu’elle devait trouver et si elle voulait le savoir elle serait obligée d’énoncer le nom de Seth. Étant donné l’excellente mémoire de son ami lycanthrope, la belle immortelle ne savait strictement rien de sa cible, même pas son nom. Seth s’était contenté de le déformer à chaque fois, étant incapable de s’en rappeler : Ethan Brown, Edward Burnett ou tout simplement quelques surnoms insultants envers la race des vampires. Bref, si ce n’était pas lui tant pis ! En attendant le mystérieux inconnu était en train de flirter avec la barmaid qui semblait rougir au point d’en perdre la tête. Le charme des vampires était souvent des plus ravageurs ! Néanmoins, lorsque Kami débarquerait, les choses deviendraient plus intéressantes. Entre deux vampires cela était un peu plus difficile de tomber dans le piège de l’autre, l’hypnose marchait moins ainsi que ce charme si attrayant qu’ont les vampires.

D’une démarche assurée, Kamila commença à s’approcher de sa cible mais il y avait quelque chose qui la perturbait. Tout d’abord, il régnait come une impression de déjà-vu dans la pièce, elle ne pouvait voir le vampire que de dos mais aurait juré l’avoir déjà rencontré. Après tout ce n’était pas impossible, elle avait déjà fait la connaissance de nombreux de ses congénères par le passé, mais là c’était différent. En effet, cette impression de déjà-vu était accompagnée d’un sentiment de douleur et de nostalgie. La jeune femme voulait connaître à tout prix l’identité de cet homme et en même temps s’enfuir au plus vite de ce bar. Elle continua néanmoins à garder la tête haute, une expression espiègle sur le visage, mais lorsque l’étranger se retourna enfin, elle prit ce qui fut sans doute, la plus grosse claque de sa très longue vie.

Adossé contre le bar se tenait un fantôme du passé de la jeune femme. Lorsqu’elle vit son visage, elle fut figée sur place, ne pouvant faire le moindre geste tant le choc était grand. Le temps semblait s’être arrêté autour d’elle, ils n’étaient plus que deux. Un flot d’émotions humaines submergea la vampire, des émotions qu’elle n’avait plus ressenties depuis bien longtemps. Elle avait peur, ses membres tremblaient comme jamais ce qui était totalement inhabituel chez elle. Elle était complètement perdue, la personne qui se tenait devant elle ne pouvait être réel, il devait s’agir d’un rêve ou d’une illusion, mais pourtant tout portait à croire qu’elle était réelle. Kamila voulut s’enfuir, prendre ses jambes à son cou mais elle était totalement figée et apeurée par cette rencontre si soudaine. Elle aurait dû être heureuse mais après tant d’années, elle s’était mise en tête qu’elle n’aurait plus jamais le droit au bonheur. Elle avait traversé des moments difficiles, et à chaque fois qu’elle avait aimé, elle avait perdu. Et voilà que se tenait devant elle, le fantôme vivant d’un amour perdu dont la mort les avait séparés et voilà que comme pour se faire pardonner, elles les rapprochaient à nouveau, pourtant, Kami n’osait y croire. Cette personne avait eu de l’importance à une certaine période de sa vie et avait continué à en avoir après sa disparition, gravée à jamais dans le cœur meurtri de l’immortelle. C’était bien le temps qui avait fait de Kamila ce qu’elle était aujourd’hui, la transformant en une personne aussi cruelle que la vie l’avait été avec elle. Mais voilà que désormais, plus rien ne semblait avoir de logique, l’horloge avait cessé d’avancer. La jeune vampire venait de se retrouver environ 90 ans en arrière où avait eu lieu sa première rencontre avec le jeune homme, dans un bar également. Ses iris ambre ne pouvaient se décrocher du regard envoûtant de celui qui avait su il y a bien longtemps, faire battre son cœur à nouveau avant de disparaître pour toujours. Du moins c’est ce qu’avait pensé la jeune vampire, jusqu’à le revoir ici aujourd’hui, buvant un verre dans un bar plus réel que jamais. Une larme cristalline coula le long de sa joue tandis qu’elle s’exclama dans un souffle :

« Ezra. »
fiche by broken wings. (copyright image: @tumblr).

_________________

“There is only one god and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: “ Not today. ”
THE WORLD IS OUR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ANIMAL INSTINCT
They will never make me die.







Célébrité : Nathaniel Buzolic.


Messages : 74


Date d'inscription : 07/07/2014




MessageSujet: Re: Are you ready for a perfect storm ? ✖ Kamizra Mer 16 Juil - 23:31

KAMILA ✖ EZRA


I knew you were, you were gonna come to me, and here you are ! But you better choose carefully 'cause I, I'm capable of anything... Of anything and everything.

It's a yes or a no ; no maybe.
À peine le temps pour Ezra de s'amuser un peu avec la barmaid qu'il se rendit compte qu'il n'était plus le seul vampire présent dans le bar. En effet, son ouïe surnaturelle distinguait, ou plutôt ne distinguait pas les battements de cœur d'une personne présente dans la salle. Est-ce qu'il s'agissait de Kamila ? Il était impossible de l'affirmer pour le soldat tant qu'il n'aurait pas posé les yeux sur la créature buveuse de sang qui se trouvait là. Peut-être avait-il finalement réussi, peut-être que la vampire était bien là... Qu'allait-il faire, alors, une fois face à elle ? En près d'un siècle de traque, le militaire n'avait pas encore trouvé le meilleur moyen d'aborder sa belle, c'en était presque ridicule.

Prenant une longue inspiration, le vampire se décida enfin à braver son destin. Il y avait un risque pour que son congénère ne soit pas du tout Kamila, qui plus était, alors autant en finir rapidement avec cet intolérable suspens. Ezra pivota sur son tabouret, ayant senti la présence vampirique dans son dos. Il n'eut même pas le temps de faire un demi-tour complet que son ouïe entendit la voix tremblante de Kami murmurer : « Ezra. » Aussitôt, les prunelles du professeur de langues vinrent se fixer sur le visage angélique de Kami. Elle n'avait pas changé. Non, comment l'aurait-elle pu ? Elle demeurait toujours aussi belle que dans ses souvenirs, et si son cœur battait encore, nul doute qu'il aurait explosé en cet instant précis.

En un éclair, il se retrouva aux côtés de la jeune femme, et tant pis pour ceux qui l'avaient vu utiliser ses pouvoirs... Il pourrait toujours les accuser d'avoir trop bu. Ezra serrait inconsciemment les dents, comme si le fait de garder le silence était la seule chose qui l'empêchait de s'effondrer aux pieds de Kamila. Doucement, il leva la main jusqu'au visage de la jeune femme et vint essuyer la larme qui perlait le long de sa joue d'ivoire. Il n'osa pas prolonger le contact, l'unique fait de constater qu'elle se trouvait bel et bien devant lui lui faisait légèrement perdre pied, mais il avait posé la main sur elle, il savait donc qu'elle n'était pas un mirage.

Bien qu'il n'était pas lui-même tout à fait maître de ses émotions, l'état de choc dans lequel se trouvait Kamila était bien plus inquiétant. Ainsi, après quelques secondes supplémentaires écoulées dans le silence et l'immobilité, le jeune homme inspira profondément. Pas qu'il en avait réellement besoin, à vrai dire, mais il avait gardé cette habitude d'humains destinée à donner du courage. « Oui. » souffla-t-il sur un ton tellement bas que seule la jeune femme put l'entendre. « C'est bien moi. »

Craignant de voir les jambes de la chasseuse de prime céder, il fallait dire qu'elle tremblait comme une feuille, et aussi pour éloigner l'attention de certains clients curieux du bar qui avaient les yeux rivés sur le couple depuis un bon moment, il prit doucement la main de Kami et la tira prudemment vers le coin le plus sombre du lieu, là où la musique était la plus intelligible et où les consommateurs venaient danser lorsque l'envie leur en prenait. Étant donnée l'heure plutôt avancée, de nombreux couples arpentaient déjà la piste de danse, et il fut donc facile pour Ezra d'entraîner Kamila au centre du rassemblement de danseurs, à l'abri des regards indiscrets.

Là, il lâcha sa main pour venir entourer sa taille, non sans laisser une certaine distance entre eux, histoire de ne pas faire paniquer sa cavalière tout en s'assurant qu'il la maintenait assez en cas de malaise de la part de la demoiselle. Se laissant bercer par le rythme de la musique, il guida alors la vampire à travers une danse. C'était comme si le monde autour d'eux avait disparu, le décor était brouillé pour ne laisser que Kamila. Elle, et rien d'autre. Il y avait tellement de choses qu'il brûlait d'envie de lui dire... Cependant, il se taisait. Comment aborder ces retrouvailles sans risquer de voir la belle s'enfuir à toutes jambes ? Le fait de la savoir encore là était déjà beaucoup. À l'époque de leur rencontre, déjà, Kami n'était pas du genre à se laisser guider pendant trop longtemps... Peut-être partirait-elle sans laisser de trace dès qu'elle reprendrait ses esprits, ou peut-être pas. Ezra préférait ne pas trop penser à l'éventualité où la jeune femme choisirait de ne plus jamais le revoir et s'efforça plutôt de profiter de cette danse surréaliste qu'il partageait avec celle qu'il avait tant espéré retrouver.
fiche by broken wings. (copyright image: @tumblr).

_________________


be careful what you wish for


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Are you ready for a perfect storm ? ✖ Kamizra

Revenir en haut Aller en bas

Are you ready for a perfect storm ? ✖ Kamizra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» IMCHEYENNE 2.0 ; are you ready for a perfect storm ?
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» picture perfect memories - nolà
» Perfect World
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Queens :: Bars & Restaurants-