Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

Chasseur un jour, chasseur toujours - Mercy Gordon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar




On essaie, on croit pouvoir oublier avec le temps. On n'oublie jamais rien, on vit avec. Avec ce jour, qui les glorifies eux, je ne peux ne pas penser à ma famille.



Célébrité : Jaimie Alexander


Messages : 36


Date d'inscription : 17/07/2014




MessageSujet: Chasseur un jour, chasseur toujours - Mercy Gordon Jeu 17 Juil - 19:13


  
Mercy Gordon


  
Humaine ▬ 30 ans ▬ British ▬ Hunter ▬ Oracculum ▬ Jaimie Alexander


  
This is how I look
   Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle personne sur terre
  
Se décrire en dix lignes n'est pas une chose si facile à faire, je suis comme vous me voyez. Je suis comme tout le monde, avec des imperfections comme des qualités. Je suis suffisamment grande et fine pour me faire passer pour une mannequin anglaise, mais trop blanche pour prétendre être Australienne. Je ne vais pas prétendre que je ne suis pas refaite parce que c'est faux. J'ai eu le nez cassé deux fois et quelques dents ne sont pas des vrai. Être chasseuse n'a pas rendu service à mon corps, j'ai eu plus d'une fois les os briser, des bleus et des entailles qui ont été camouflées par le maquillage. Je garde certaine cicatrice, assez petite pour les dissimuler au grand public. Vous voyez, je suis comme tout le monde. Tous les traits de mon visage m'ont été transmis par mère, sauf mon nez qui est celui d'une actrice. Ma plus grande fierté son mes yeux, ce sont la seule chose que j'arrive à préserver, tout comme mon accent anglais. Lui aussi est devenu avec le temps, facile à faire disparaître lorsqu'il le faut. Une dernière chose qui pourrait vous être utile, je ne sors jamais sans une arme ou deux ou même trois, alors cher lecteur, faite attention à vous !




  
This is how I think
  Tout le monde est différent. Mais moi, je suis encore plus bizarre que tout le monde
  
Je suis peut-être une chasseuse, mais avec moi, vous avez des chances de survivre. Je ne suis pas comme mon frère, qui est mon mentor soit disant passant, je ne suis pas aussi forte que lui, que ça soit au niveau physique qu'émotionnelle. Je pleure devant les films tristes et je laisse parfois des créatures vivres, pour la simple raison qu'ils ne sont pas tous des tueurs sanguinaires. Je ressens parfois de la pitié pour les autres créatures, celle qu'on massacre parce qu'on ne sait pas quoi faire d'eux. Vous allez me dire que je suis trop sensible pour être une chasseuse, c'est vrai, mais je pense que c'est parfois ça qui me sauve la vie. Évidemment, Kyle pense que je suis aussi sanguinaire que lui et pourtant, je suis bien différente. Durant les chasses, je suis déterminé et la plus sérieuse possible et pendant mes infiltrations, je montre tous mes atouts et je me permets de séduire tout ceux qui se trouve sur ma route. Toutefois, que ça soit au travail ou chez moi, j'ai un humour assez particulier qui est rarement au goût de mon frère. Tout comme lui, je garde encore mes anciennes habitudes, celle que j'avais avant cette vie. Je me comporte la plupart du temps comme une vraie anglaise, je préfère prendre le métro plutôt que de marcher, je bois bien trop de thé, en réalité, je suis accro à tout ce qui se rapproche de ma patrie.




  
This is how I lived
   C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures

  


Chap 1 : « La famille est la seule vraie fortune » 



Avant de devenir chasseuse j'étais quelqu'un, une petite fille rêveuse qui croyait aux grands amours et qui pensait que tout avait une fin heureuse. Lorsque que j'étais enfant, ma mère me racontait des belles histoires, mettant en scène des princes devant sauver une magnifique princesse et qui plus tard, auraient des enfants. Les dragons ne mourraient pas, ils fuyaient devant la bravoure du héros, elle se refusait de me conter des fins aussi barbares. C'est elle qui me faisait vivre dans l'insouciance et mon père qui me protégeait du monde extérieur. En grandissant, ma mère se décida de me narrer leurs histoires à eux. Leurs rencontres étaient dignes d'un conte de fées, tous les deux avaient eu un coup de foudre, comme ceux qu'on voit dans les films. Son nom à elle était Héloïse Eastwood, jeune héritière d'une grande famille anglaise et lui, John Gordon, un Américain découvrant son pays. Tout les deux se rencontrèrent à son université, pendant un tournoi de softball qui opposait deux grandes écoles d'Amérique. La balle atterrie dans les tribunes et c'est ma mère qui la récupéra, difficilement. En effet, mon père était la personne qui était à côté d'elle et lui aussi voulait cette balle. Ironiquement, cet objet était une discorde entre eux, mais au fur et à mesure, c'est lui qui les rapprochèrent, une simple balle de softball. Quand j'étais petite, cette histoire me donnait des frissons et me faisait croire que ma vie était tout simplement parfaite. Difficile de croire que toute cette histoire était qu'une machination, que leur vraie rencontre étaient bien plus sanglante et que ce beau conte qui avait bercé ma vie était faux. J'ai été élevé de la même manière que mon frère. Dès que j'ai eu la capacité d'apprendre à danser, ma mère me poussa à danser, ce fut la même chose pour l'équitation, l'escrime, la musique et encore bien d'autre activité diverses. Contrairement à Kyle, je suis entré dans une prestigieuse université Anglaise, Oxford. J'ai décidé de vivre sur le campus, depuis le départ du fils prodige, nos parents étaient plus lunatiques et l'ambiance était devenue changeante. J'étais toujours leurs petites filles, obéissante et loyale, mais j'étais la seule à lui écrire. De ce fait, j'étais devenue le pigeon de notre famille. J'étais encore une élève studieuse, remportant la ceinture noire du karaté, parlant convenablement cinq langues, présidente de deux associations, une vie bien remplit qui ne me laissait pas le temps de flâner. Ma seule journée de congé fut le jour où mon frère décida de se marier avec une Américaine et bien évidemment, ils devaient se marier en Amérique.

Chap 2 : « Ne poses pas de questions auxquelles tu ne veux pas savoir la réponse » 


Se rappeler, ça été la chose la plus difficile que j'ai dû faire de toute ma vie. Ce n'était pas le grand jour pour Kyle et Lily, pas encore, mais celui des monstres qui allait pénétrer avec violence dans notre maison. La grande demeure permettait de tous nous accueillir et d'abriter toutes les crises familiales. Ce mariage nous faisait perdre la tête, notre mère essayait de tout contrôler, comme à sa grande habitude. Elle était habituée à diriger notre maison, tout comme notre vie. Kyle était le premier à avoir contre carré ses plans, ce qui avait valu une séparation. Leurs réconciliations avaient mis tellement de temps, qu'aujourd'hui, elle ne le lâchait plus. C'était difficile pour elle de le laisser partir, encore une fois et qui plus ait pour une autre femme qu'elle. Toutefois, elle lui était éternellement reconnaissante, Lily avait réussit à le faire sortir de l'armée, ce qui était miraculeux. La nouvelle tension du jour était celle du bouquet de la mariée, apparemment, elle l'avait oublié. Les seules personnes qui ne paraissaient pas affectées par ces énervements étaient mes grands-parents, c'est sûrement pour ça que j'étais resté avec eux. Entre ma mère, Lily, Kyle et mon père qui ne voulait pas se décoller de cette fichue fenêtre, ils étaient les seuls qui étaient encore en état de parler d'autres choses que du mariage.

Nous étions tous dans le salon du bas, tous sauf Kyle qui était remplacé par deux serveurs, c'est à ce moment qu'on entendit un bruit de ver. Mon père et ma mère se fixaient longuement, tous les deux avaient une telle complicité qu'ils savaient se faire comprendre en un regard. Il eut un bruit étrange, un grognement qui ressemblait à celui d'un ours. Nous étions silencieux, seul mon père nous donnait des directives, je ne sais pas comment, mais il savait ce qui nous attendait. Je devais fuir par la fenêtre avec tous les autres, mais tout comme les plans de ma mère, le sien fut anéantit. Un animal piqué aux hormones traversa la fenêtre, la serveuse fut la première victime, il l'avait dans sa gueule et nous fixait avec envie alors que tous nous hurlions de peur. Les habitants de la maison commençaient à courir dans les autres pièces alors que d'autres monstres se précipitaient sur eux. Je restais paralysé devant le corps la serveuse encore gisante, il ne l'avait pas lâché. Mon père était le seul à se débattre contre eux, c'est ma mère qui me tira du salon. Elle me poussa dans la salle de bains, je n'étais pas la première à être exilé ici. Le dernier serveur était gravement blessé, son thorax éjectait beaucoup sang. J'essayais de le maintenir en vie, mais c'était en vain, il était en train de mourir et j'ai dû assisté à ça. Avant de rendre son dernier souffle, la porte s'ouvrir en grand, une de cette bête défonça la porte. C'est mon père qui l'empêcha de m'approcher, il enfonça un couteau dans son dos, elle s'enfuyait tout en couinant de douleur. C'est là où je vis Lily, au sol, déchiqueté par une bête qui était une minute auparavant un humain. Ce spectacle d'horreur fut refermé par la porte, mon père m'attrapa le bras et avec son autre couteau, il me l'entailla et déchira un morceau de ma chemise. Il était si froid et si méticuleux que je ne le reconnaissais pas. Il ouvrit la fenêtre et lança ce morceau et déposa un peu de mon sang à l'extérieur de la fenêtre. En chuchotant au creux de mon oreille, il me prononçait exactement les mêmes mots qu'ils me disaient lorsque que j'étais enfant. Tous ces mots étaient dits méticuleusement, il voulait ma rassurer. Ensuite, il me propulsa dans la baignoire et plaça le corps encore chaud du serveur sur le mien. Son sang coulait sur mon visage, je n'étais pas aussi forte que mon père, je devais appuyer mes mains sur ma bouche pour ne pas pleurer et ne pas crier quand la porte s'ouvrit une deuxième fois, mais cette fois, avec une telle violence qu'elle se fracassa. C'est là que je compris que mon père allait se battre contre un nouveau monstre. J'entendais tous les bruits, tous les craquements, tous les couinements des deux adversaires. Mon père n'avait pas réussi à le faire fuir, il avait gagné. Alors qu'il crachait son sang, une voix d'homme retenti dans la salle de bains, cette voix me menaçait moi, il lui spécifia qu'il allait me retrouver et me dévorer aussi lentement que possible, puis cette voix disparut avec un grand fracas. Je restais là, en dessous un cadavre qui laissait filer des filets de sang sur moi. Tout paraissait finit, mais je restais là, je ne sais pas combien de temps. Plus tard, il eut un autre combat qui me faisait espérer que mon père était encore en vie. Il eut un hurlement, celui d'un humain, je repoussais légèrement le corps du serveur, mon père était sur le sol et il n'y avait plus de fenêtres, à la place, il y avait le trou laissé par un monstre. Ce grand homme, John Gordon leur avait fait croire que j'avais fui par la fenêtre, il avait sauvé ma vie, il était mon héros. Je ne sais pas comment j'ai fait pour sortir de ma cachette, ni comment je suis arrivé devant Kyle, c'était lui et non mon père ...

Chap 3 : « C'est que quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce que l'on veut »




Parler était tellement difficile, je n'avais pas la force de lui raconter ce qui c'était passé, ni de ce que j'avais vu ou même entendu. De toute manière, pouvait-il me croire ? Ce que j'avais vu me paraissait tellement irréel. Les enterrements étaient tellement longs, nous devions être courtois avec ses personnes qui venaient, eux aussi, rendre un dernier hommage. Ils paraissaient tous si tristes et navrés pour nous, mais personne ne savaient, parce que je ne voulais pas parler de cette journée. Par respect pour les deux serveurs qui étaient morts, j'étais parti pour leurs funérailles. Le leur étaient le plus triste, je ne les ne connaissait pas, mais leurs parents me regardaient avec envie, j'avais survécu alors que leurs enfants non. Ils voulaient toutes des explications que je ne pouvais leur donner. La plupart du temps, je fondais en larmes et je partais en courant. Je détestais tout ça, je détestais avoir survécu alors que ma famille n'était plus là. Nous pensions que notre vie allait s'arrêter, que nous allions nous laisser dépérir, mais c'était avant d'avoir connu un ancien collègue de notre père. C'est lui qui nous offrit toutes les réponses à nos questions et qui me prouva que je n'étais pas folle, que c'était bête était des loups-garous, comme ceux des films. Après toutes ces révélations, cet homme nous proposa un job, prendre la relève. C'était mon père qui m'avait offert ma première cicatrice et c'est lui qui allait m'en procurer d'autre. Kyle voulait une vengeance et moi, je voulais m'enterrer dans un trou pour mourir. Pourtant, j'acceptais cette offre, pour mon frère, après tout, ce jour-là, il avait perdu beaucoup, plus que sa famille.

À force d'entraînement et de persévération, Kyle et moi devenions de plus en plus forts, physiquement, mais aussi émotionnellement. Avec le temps, mes blessures s'effaçaient du moins, j'occultais tout ce que j'avais besoin d'occulter. C'était ma manière de survivre, mes souvenirs étaient enfermés sous clefs, sans ça, je n'aurais jamais remonté à la surface. Mon père avait laissé une emprunte sur ma peau, une cicatrice qui me poussait à aller de l'avant et m'interdisait d'oublier que ma famille n'était plus là.
C'était avec une grande fierté que je voyais Kyle monter les échelons de l'Oracculum. Je l'avais suivi dans ces décisions, parce que je n'avais pas le choix. Je vivais avec lui, dans notre faux et vrai appartement, il avait réussi à me rendre parano. Ma mère avait raison, son mari et Kyle se ressemblaient bien plus qu'ils le pensaient. Alors qu'il était dans les hautes fonctions, moi, j'étais dans les basses, dans ceux qui font le sale boulot. Enfin, je n'avais pas à me plaindre, j'étais contre la torture et je n'avais pas à en faire. J'étais plus la personne qui s'infiltrait dans les bars, dans les rues, dans les groupes pour avoir des informations, mais aussi pour tester les nouvelles inventions. Avant, je ne savais pas à quoi allaient me servir de savoir parler cinq langues, mais aujourd'hui, je sais que ça m'est très utile. Du moins, même si je suis une miss inflitreuse, je ne suis pas allé au combat de rue, Kyle m'en a formellement interdit, trop dangereux parait-il. Heureusement qu'il ne savait pas toute la vérité sur ma nouvelle vie, sinon elle en serait malade. Même si ma nouvelle vie devait être mise en suspens à cause des nouveaux événements, la pluie de cœur avait provoqué l'irréparable, ce qui nous empêchait de nous reposer et de dormir sur nos deux oreilles. Le plus triste, c'est que je savais que mon père ne voulait pas que j'ai cette vie et pourtant, je suis une chasseuse, fille du plus grand chasseur, d'un héros.




  
Mon pseudo est Sushiii, j'ai 20 ans et je suis disponible 2/7 jours. Pour le moment, je trouve le forum coolicool, et si j'avais un conseil à donner cela serait plus de ça   . Pour finir, j'ai bien trouvé les codes du Règlement, qui sont [Validé par Heleyy]


   ©️ Halloween de Never Utopia

   

_________________

Halloween Halloween, le jour des monstres
♦ by dream's


Dernière édition par Mercy Gordon le Dim 20 Juil - 0:47, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
You don't have to sell ur body to the night




Don't look into my eyes



it's where my demons hide




Célébrité : Gemma Arterton


Messages : 19


Date d'inscription : 25/04/2014




MessageSujet: Re: Chasseur un jour, chasseur toujours - Mercy Gordon Jeu 17 Juil - 19:21


Bienvenue sur Moonlight Rises !


La nuit t'ouvre ses portes !

Bienvenue sur Moonlight Rises ! Tout d'abord, un grand merci à toi de t'être inscrite et de t'intéresser au forum ! Nous espérons te compter rapidement dans les rangs des membres validés, et avons hâte de te voir en jeu ! Maintenant que tu as posté ta fiche de présentation, il te reste une semaine complète pour la terminer ! Si ce délais est dépassé et que nous n'avons aucunes nouvelles de toi, ta fiche sera archivée et ton compte supprimé. Cependant, Relax ! Nous ne sommes pas des monstres ! Nous viendrons nous renseigner sur ton avancement ! Et sache qu'à tout moment si tu en fait la demande, un délais d'une semaine supplémentaire te sera accordé ;)N'oublie pas non plus de faire un tour dans le règlement si ce n'est déjà fait, et de trouver le code pour être validé ! Tu hésites encore pour ton avatar ? Va jeter un œil au bottin ici ! Et si il te reste encore quelques questions ou qu'il y a des points pas très clairs, n'hésite pas à aller ici, ou a contacter un membre du staff par MP ! Sur ce, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue, en espérant que tu te plaises parmi-nous ! Bonne continuation !

MA BLONDAAAAAASSEEE !!   
Trop contente de te voir débarquer, j'adore ton perso et ton avatar  :uu:  :uu: 
Puis ton nom il pète la classe, courage pour ta fichounette j'ai hâte de voir le frère et la soeur tarés en action ! What a Face




_________________
I swear it to you, I won't let you down once again. Even if you want me dead, even if our past doesn't mean anything for you anymore. Did you understand me ? Never.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
I loved and lost and survived




“ The more anger towards the past
you carry in your heart... ”



“ the less capable you are of
loving in the present.”






Célébrité : Nina Dobrev


Statut : C'est compliqué



Messages : 26


Date d'inscription : 25/04/2014




MessageSujet: Re: Chasseur un jour, chasseur toujours - Mercy Gordon Jeu 17 Juil - 19:37

Hellooooooooow! Bienvenue à toi Sushi   
Contente que tu te sois inscrite & au plaisir de RP avec toi
Ta perso a l'air d'être cool, avec tous ces chasseurs, je sens que les pauves créatures vont souffrir >>

_________________

“There is only one god and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: “ Not today. ”
THE WORLD IS OUR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ANIMAL INSTINCT
They will never make me die.







Célébrité : Nathaniel Buzolic.


Messages : 74


Date d'inscription : 07/07/2014




MessageSujet: Re: Chasseur un jour, chasseur toujours - Mercy Gordon Jeu 17 Juil - 19:44

Siamoiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiise !
Courage avec ta fiche, et contente-toi de chasser les loups ! (Seth est un gros débile, tu devrais pas avoir trop de mal à lui botter les fesses, par exemple What a Face )

_________________


be careful what you wish for


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Célébrité : Holland Roden


Statut : Célibataire



Messages : 68


Date d'inscription : 08/04/2014




MessageSujet: Re: Chasseur un jour, chasseur toujours - Mercy Gordon Jeu 17 Juil - 22:09

BIENVENUE   Ici Snow a l'appareil   

Bon courage pour ta fiche !!!!     

_________________

Anhya Whitney Jones
« Once Upon A Dream »
I know you, I walked with you once upon a dream. I know you, the gleam in your eyes is so familiar a gleam. I know it's true that visions are seldom all they seem but if I know you I know what you'll do you'll love me at once the way you did. Once upon a dream. Once upon a time I dreamed we'd be together in love forever. Once upon a night I was for a never a never ending.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




On essaie, on croit pouvoir oublier avec le temps. On n'oublie jamais rien, on vit avec. Avec ce jour, qui les glorifies eux, je ne peux ne pas penser à ma famille.



Célébrité : Jaimie Alexander


Messages : 36


Date d'inscription : 17/07/2014




MessageSujet: Re: Chasseur un jour, chasseur toujours - Mercy Gordon Ven 18 Juil - 17:21

Alors ça c'est un accueil !!
Merci, je vais essayer de ne pas vous décevoir héhé et oui, les non normal vont déguster !

Siamoise, ton info elle tue !! Promis, je te laisserais en vie (contrairement à Kyle)

  <-- C'st pour MOI !!!

_________________

Halloween Halloween, le jour des monstres
♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
Why so serious ?




« If you could only see the beast you've made of me »





Célébrité : Ian Somerhalder


Messages : 36


Date d'inscription : 22/02/2013




MessageSujet: Re: Chasseur un jour, chasseur toujours - Mercy Gordon Dim 20 Juil - 3:31


Bravo, tu es validé !


Et pour fêter ça, Pizza !

Félicitation, tu as réussi l'épreuve avec succès ! Tu es maintenant un membre à part entière du forum ! Tu peux désormais aller poster des demandes de liens pour te faire pleins de copains, et des demandes de RP pour enfin entrer en jeu ! Encore un grand merci de t'être inscris ! Le forum t'ouvres désormais ses portes pour te lâcher dans notre dangereux monde nocturne... Tu fais maintenant parti de l'aventure alors... à toi de jouer !



_________________
Maybe time has come to make one

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Chasseur un jour, chasseur toujours - Mercy Gordon

Revenir en haut Aller en bas

Chasseur un jour, chasseur toujours - Mercy Gordon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|
» Scout un jour, Scout toujours !
» Oba Hama le Chasseur de Primes
» Gaffeuse un jour, gaffeuse toujours ! (Libre)
» Neiges un jour, neige toujours. [Pv: Ledha]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Who are you ? :: Dossiers acceptés-