Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


GRAND SAIGNEUR
You're my midnight sacrifice




Blood is the life



Célébrité : Cillian Murphy


Messages : 36


Date d'inscription : 10/08/2014




MessageSujet: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Dim 10 Aoû - 9:01


   
Jared Excepticon


   
Ne vous risquez pas à lui donner un surnom ▬ Vampire ▬ 97 ans (né en 1916 mordu à 29 ans) ▬ Américain ▬ Dealer et tueur à gage ▬ Mauvais ▬ Sang humain ▬ Cillian Murphy


   
This is how I look
    Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle personne sur terre
   

Il est difficile pour un vampire de paraître son âge. Sauf pour les personnes récemment mordues, bien sûr, ce qui n'est pas son cas. Voilà 68 ans que Jared en paraît 29. L'immortalité à des avantages, voyez-vous. Afin de pleinement user (et abuser) des avantages physiques que lui donne sa nature vampirique, le 'jeune' homme veille toujours à être impeccable quelque soit la tenue qu'il porte. Peut-être une vieille habitude persistante venant de sa formation de militaire ? Ou plutôt parce qu'il a conscience que l'apparence est intimement lié à la prestance qui se dégage de vous. Ses cheveux sont cours et d'un brun tellement forcé qu'il en est à la limite du noir (surtout que plus jamais le soleil n'ira plus jamais en éclaircir le couleur). Jared est mince, ce qui ne l'empêche pas de savoir donner et rendre les coups qu'on oserait lui administrer.
Votre attention se portera automatiquement sur son regard bleuté plutôt que sur son teint blafard. Dans ses yeux s'affichent de manière permanente ces deux principaux traits de caractère (et défauts) : Orgueil et suffisance. A croire qu'il vous fait un immense honneur en vous accordant de l'attention (et c'est sans doute se qu'il pense). Même quand il chasse, devant devenir plus séducteur envers ces proies, il ne put gommer totalement l'impression persistante que vous n'êtes rien pour lui.
Voir Jared dans son ancien uniforme ne signifie qu'une seule chose : Une bataille approche. En dehors de ces occasions spéciales, il aborde des tenues plus contemporaine. Le plus souvent des costards, que se soit de manière 'décontracté' ou 'stricte' selon les lieux qu'il visite.
Sa démarche transpire l'assurance de celui qui se pense intouchable, invincible même. Il est rare de ne pas le voir avec une cigarette aux bouts des lèvres. Le voir sourire est rarement une bonne chose car ses sourires sont le plus souvent sadique ou simplement ironique (si vous avez de la chance).
 




   
This is how I think
   Tout le monde est différent. Mais moi, je suis encore plus bizarre que tout le monde
   

Jared aimait déjà le sang bien avant de devenir un vampire. Faire couler celui des autres lui avait toujours procurer une immense joie. Pourquoi croyez-vous qu'il s'était engagé dans l'armée lorsqu'il était encore humain ? Il n'y avait aucune trace de patriotisme dans cette décision. Cet ivresse ressentie à l'époque est maintenant décuplé, pour son plus grand plaisir, grâce à ses sens vampiriques. Jared ne voit aucun intérêt à vouloir calmer sa soif de sang. Au contraire, il trouve une certaine... satisfaction à perdre complètement pied face au précieux liquide rouge. Se laisser submerger par ses instincts est une sensation enivrante qu'il faisait durer en se montrant particulièrement sadique envers ses victimes humaines. Les faisant miroités à chaque fois la possibilité de devenir l'un des leurs pour finalement les tuer quelque soit leurs réponses.
Il ne comprendra jamais pourquoi certains de ses semblables tentent de se contrôler en volant des poches de sang ou en buvant du sang d'animaux. A croire que ces idiots avaient honte de leur condition.
Lui était fier d'être un vampire. Orgueilleux. De son point de vue, l'immortalité est un don qui ne devrait être distribué qu'aux personnes exceptionnelles. C'est pour çà qu'il choisit les futurs vampires de sa bande avec soin. Les lycans ? Des chiens un peu plus évolués, rien de plus. Les humains sont des proies, c'est dans l'ordre naturel des choses. L'idée que certains humains se mettent à les pourchasser l'amuse autant que d'imaginer des lapins voulant se révolter contre les chasseurs. En dehors de l'amusement, Jared leur trouve une certaine utilité puisqu'ils éliminent les éléments faibles du troupeau. Les autres races ? Elles ne méritent pas qu'il gaspille sa salive pour en parler.
Un caractère orgueilleux comme le sien ne supporte pas la moindre entorse. Jared a une bonne mémoire et tout le temps nécessaire pour se venger. La défaite que lui a récemment infligé Zachariah ne restera pas impuni.
Lorsqu'il fomente une vengeance ou un projet, il donnera toujours la priorité au panache et à la mise en scène qu'au résultat. Mettre un petit côté théâtral avec un soupçon d'ironie et d'humour noir dont il est friand est la meilleure manière de faire passer un message, selon lui. Pas étonnant que certains s'imagine qu'il soit derrière cette pluie de cœur à la saint Valentin. çà correspondrait tellement à son style.

Est-il un bon chef ? D'une certaine façon, oui. Si vous blesser ou tuer un des membres de sa bande, c'est comme si vous l'insultiez et il en fera une affaire personnelle. Mais ne chercher pas chez lui des valeurs comme la confiance. Il pourra vous faire croire qu'il en éprouve pour vous. En fait, il pourra vous faire croire beaucoup de chose. Vous pourrez obtenir, au mieux, son estime (ce qui est assez rare) mais n'aurez rien de plus de lui. Rien de sincère, en tout cas.




   
This is how I lived
    C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures

   

C'était devenu une espèce de rituel stupide sans qu'il ne s'en rende compte. Jared se rendait sur la plaque commémorative où figuraient les noms d'ancien combattant qu'il avait connu avant de se faire mordre. Juste des noms empilés les uns derrière les autres sur une jolie plaque dorée, elle-même plantée sur une stèle au milieu du cimetière. Pour se recueillir ? Ou pour les narguer depuis leur tombe que LUI était encore en vie ? Les regrets d'une époque où les choses étaient beaucoup plus simple ? Il ne s'était jamais posé la question et se moquait de la réponse.
Ce cimetière était l'endroit le plus éloigné où il pouvait se permettre d'aller sans se retrouver loin de son territoire, coincé à cause du soleil. Il aimait fumer une cigarette et se plonger dans ses pensées. À la fin, il laissait toujours le reste du paquet de clopes contre la stèle. Un rituel stupide, vraiment, mais cette nuit, le vampire en avait particulièrement besoin.
La nuit dernière, il avait connu la défaite. Son uniforme fétiche qu'il n'avait pas enlevé depuis était couvert d'un horrible mélange entre son propre sang et celui de l'alpha Blackwood. Imaginer ces deux sangs mêlés sur le tissu lui donnait envie de vomir.
Plutôt que de retracer l'insulte qu'il avait reçu des loups, Jared préféra laisser vagabonder ses pensées en savourant sa cigarette. Le vampire n'avait jamais fait méditer sur son parcours jusqu'ici. Il avait toujours pensé que ressasser le passé était quelque chose de ridicule. Pourtant, ce soir, l'ancien soldat se força à appliquer cet exercice difficile comme s'il pouvait en tirer une piste pour son avenir. Ah, il fallait croire que les charabias moralisateurs du vieux grec commençaient à déteindre sur lui ! Rien que cette pensée lui arracha un sourire cynique.


Before the death...

Jared n'aime pas parler de l'époque où il n'était encore qu'un faible humain. Quel est l'intérêt de raconter qu'il était né en 1916 ? Hormis pour la frime d'être sur terre depuis un paquet d'années ? La vie était tellement ennuyeuse à cette époque, surtout quand on n'avait pas la chance de vivre dans une grande ville. Ces parents étaient fermiers (Ou agriculteur, quelle différence ? Il ne s'était jamais intéressé suffisamment à eux pour le savoir). Dans une région loin du bruits, de l'animations, bref loin de tout ce qui pouvait être une source d'amusement.

Faible compensation : il a grandi dans une délicieuse ambiance d'un monde sous tension n'attendait qu'une faible flammèche pour s'embraser. Bien maigre compensation pour lui qui semblait vivre loin de tout et s'ennuyait à mourir. À croire qu'il pressentait que le destin lui réservait autre chose que la monotonie qui régissait son quotidien.
De son enfance à son adolescence, le garçon était une véritable bombe à retardement. On le voyait le plus souvent assis dans un coin, tapant nerveusement des pieds qui trahissait une certaine hyperactivité, attendant le bon moment pour lâcher une réplique acide ou provoquer une bagarre. N'importe quoi qui pouvait donner un peu de piquant à sa journée.

Il était un cas désespérer pour des parents qui rentraient trop épuisés par leurs journées de travail pour avoir en plus à gérer un gosse turbulent. Son père pensa que seule l'armée pouvait le faire rentrer dans le rang. À 18 ans, Jared fit donc son service militaire et ne quitta plus l'armée, semblant avoir trouvé un joli jouet pour déverser toute la frustration causée par une vie atrocement banale.

Là-bas, il apprit beaucoup de choses. La loyauté, le patriotisme et l'amitié n'en firent pas partie. Il laissait çà aux naïfs. En revanche, Jared apprit qu'il était plus réjouissant d'attendre les exercices quand il voulait se venger d'une remarque faite par un de ses compagnons d'armes (il recevait des félicitations pour sa détermination au lieu de réprimande s'il avait laissé exploser sa colère sur le moment) ou, dans le registre des choses durent à digérer pour son orgueil, que parfois, on avait besoin d'alliés pour l'emporter (même s'il préférait les voir comme des pions que des alliés). Le jeune homme contenait ses excès de colère au maximum, se disant qu'il pourra s'en donner à cœur joie pendant les batailles, les vrais, pas ces stupides stimulations. Hélas, cet instant qu'il attendait avec impatience semblait tardé à arriver. Des conflits semblaient germés partout en Europe et la grande Amérique semblait réticente à se lancer dans cette danse. Vraiment... Que cela était désespérant !
Il lui fallut attendre encore quatre années avant d'obtenir ENFIN satisfaction. C'était la guerre. Une guerre mondiale.


In the war

De cet événement tant attendu, Jared n'éprouva tout d'abord que de la déception. L'Amérique semblait concentrer tous ses efforts sur la destruction de la flotte ennemie. Quel intérêt de tuer ainsi des gens à distance ? Où était le plaisir ? Bien sûr, il était le seul à penser ainsi. Ces 'camarades' étaient rassurés de tuer l'ennemi depuis une zone de sécurité. Comme si çà pouvait les protéger des tirs ennemis ! Les idiots...

Ensuite, le Japon entra également en guerre. Il fallut une attaque directe pour que l'armée prenne enfin ce conflit au sérieux. Ce n'était pas trop tôt ! Mais, là encore, la part belle était donnée à la marine et à l'aviation. Lui qui avait toujours cru livrer sa première véritable bataille sur le sol européen se trompait. Tout comme il se trompait lorsqu'il s'imaginait garder un souvenir précis de ses premiers combats et des premiers ennemis qui périraient de ses mains. Des manœuvres destinés à grappiller du territoire à l'ennemi, il n'en garda que des souvenirs confus. Se traîner dans la boue, marcher sur le cadavre de ses anciens amis, le bruit assourdissant des ripostes ennemis. Tout cela était devenu une routine mécanique. Le soldat ne réfléchissait même plus. Les batailles s'enchaînèrent, les mois aussi. Jared s'accrochait à la vie, quitte à se servir de ses compagnons comme bouclier vivant pour prolonger son existence de quelques instants. Tuer ou être tuer et du sang, du sang partout.

Par contre, il se rappela très clairement de la raclée qu'il administra à son supérieur. L'alliance avec l'Europe s'était consolidée. Leur supérieur leur expliquait leur prochaine mission : l'opération Neptune. Un débarquement sur les plages de Normandie. Une manœuvre risquée ? Un massacre, oui ! Leurs supérieurs étaient les seuls à se montrer enthousiasme. Pas étonnant puisqu'il était les seuls dans la pièce du briefing à avoir des chances à survivre. Jared voyait le visage de ses voisins se décomposer tandis que la colère montait en lui. Au bout d'un moment, ne pouvant plus supporter l'attitude de l'homme qui expliquait le projet, il se leva et se jeta sur lui, lui décocha un direct du droit dès qu'il fut à porter. Il donna l'impression d'être un de ses chiens enragés qui venait de briser son collier. Jared se moquait qu'on les conduise à une mort plus que probable au nom de la liberté ou une valeur stupide dans le genre. Ce n'était pas de la sollicitude envers ses compagnons de bataille qui le motivait à ruer de coup son supérieur jusqu'à ce que plusieurs hommes s'interposent pour les séparer. C'était l'orgueil qui parlait. La blessure fait à son ego. On osait le mettre dans le même panier de vie sacrifiable que les autres ! LUI !


call of destiny

Le Débarquement. Cette bataille que rabâche sans arrêt les livres d'Histoire, il n'y participa pas. La cours martiale l'attendait, mais avant, Jared prit une décision qui allait changer sa vie : il décida de ne pas rentrer directement chez lui. Ses pas le conduisirent plutôt vers une grande ville dans le quartier du Bronx, plus exactement. Histoire de vivre un peu les expériences qu'avaient à offrir une grande ville avant d'attendre comme un rat mort le verdict pour son coup d'éclat. En enchaînant les verres d'alcool, il repensait sans cesse au bruit délicieux qu'avaient fait le bras et le nez de son adversaire lorsqu'il les lui avait cassés.

Il but trop ce soir et s'attarda trop tardivement dans le bar, ignorant que les grandes villes ne se peuplaient de bonnes fréquentations à la nuit tombée. Ou peut-être était-ce qu'il cherchait pour déverser sur un ivrogne la rage qu'il lui restait à déverser. À la place, son chemin croisa la route de deux vampires. Jared ne réalisa la nature surnaturelle de ses agresseurs que lorsqu'il réussit à éventrer un des deux avec un pied de chaise mais que ce dernier ne semblait pas ressentir plus de gêne que cela et encore moins de la douleur. À la place de crier, ils rirent, l'appelant 'leur vaillant petit soldat' à cause de son uniforme qu'il n'avait pas eu le courage d'enlever quand on l'avait renvoyé. Quel que soit le nombre de coups que Jared arrivaient à leur porter, soit ils esquivaient, soit cela ne leur faisait quasiment rien. Autant combattre du vent.

Son souffle et ses forces commençaient à le quitter et de la sueur froide dégoulina le long de son dos alors que le soldat se disait que cette nuit serait peut-être sa dernière. Curieusement, ces agresseurs ne le tuèrent pas. À la place, ils lui firent entrevoir un monde rempli de monstres terrifiants et il allait devenir l'un d'entre eux.


New life

Grave erreur de croire que quelqu'un comme Jared se montrerait reconnaissant ou bon perdant. Grave erreur de croire qu'il allait oublier l'humiliation subite dans cette ruelle simplement parce que ces deux agresseurs lui avaient donné l'immortalité.

Les premières questions qu'il posa à ses généreux 'créateurs' furent au sujet des faiblesses de leur race. Pourquoi ? Parce qu'il ne voulait pas mourir bêtement alors qu'on venait de le rendre immortel. C'est en tout cas l'excuse qu'il fournit pour étouffer la suspicion de ses semblables. Les deux vampires le renseignèrent, ignorant qu'ils lui fournissaient de précieux renseignement pour sa vengeance à venir.

Jared les tua dans leur sommeil, usant pleinement des informations récemment obtenues. Déjà à l'époque, il avait le sens du théâtrale. Il se savait nouveau dans un monde où il avait tout à apprendre. Il devait donc marqué les esprits pour se faire une place.

Alors que le troisième vampire qui avait pris l'habitude de traîner avec ces deux ex-bienfaiteurs rentrait de sa chasse, Jared lança à ses pieds ce qui restait des autres. Du haut de son escalier pour dominer la scène, le nouveau vampire déclara être dorénavant le chef de leur duo... sauf s'il voulait finir dans le même état que les autres, bien sûr.

Sa première décision fut de faire le tri. Tuer les incapables et rallier à sa cause les vampires détenant un certain potentiel. Pour lui, l'immortalité ne devait pas se donner à n'importe qui.

Occuper par ses ambitions, sa première soif de sang le prit totalement par surprise au point de se jeter à la gorge du premier humain venu. C'est ainsi que Jared fit la connaissance d'Adonis Kostalian. Le vampire grec voulait l'aider à maîtriser son état. Sauf que l'ancien soldat ne voulait pas être aidé, il avait ravi de cette perte de contrôle salvatrice. Si les deux immortels se quittèrent avec une certaine tension, l'animosité actuelle entre eux ne débuta officiellement que lorsqu'Adonis empêcha Jared de recruter un élément intéressant : Daenerys. L'ancien soldat punit le grec comme il se doit en lui faisant avaler des litres de sang de chien. Depuis aucun retour vers un terrain plus pacifique n'est possible entre ces deux-là.

Pendant que Jared agrandissait son influence, un autre problème se posa rapidement à lui : les loups. Au début, il ne prit pas ce problème au sérieux. Qu'est-ce qu'un loup-garou sinon un chien doué de parole ? Même lorsqu'un trio de lycan fit des dégâts sur son territoire, l'ancien soldat estimait l'affaire indigne de sa présence. Contrairement à ses pronostiques, les larbins qu'il avait envoyés pour régler cette histoire ne revinrent jamais. C'est à partir de cet instant que Jared réalisa que les loups-garous n'étaient pas une affaire à prendre à la légère, surtout ce Zachariah.

Jared adorait sa nouvelle vie, à croire qu'il venait de trouver un échiquier géant pour s'amuser ou une jolie scène de théâtre où il se visualisait comme le marionnettiste. Espionner les humains pouvaient faire de futur membre pour sa bande, recruter, agrandir ou défendre une partie de son terrain d'influence. Un travail ? L'ancien soldat ne s'occupa pas de se chercher un emploi dans le légal, ne se souciant aucunement de préserver les apparences. Lui qui aimait voir les humains ramper à ses pieds trouva un accord idée avec une sorcière prénommée Jules. Elle lui fournit des drogues particulières et il lui ramenait des corps presque intactes en plus de lui fournir sa protection pour que la demoiselle n'ait aucun problème du côté vampire. Un marché parfait !

Parfois, une précieuse recrue lui échappait ou il se retrouvait avec un nouveau venu indésirable parce qu'un des vampires de sa bande avait eu l'envie de se créer de la compagnie. Cela faisait partie du jeu. Jusqu'au jour aux les règles changèrent radicalement...


And now ?

Les choses avaient pourtant très bien commencé. Monsieur l'Alpha était aux abonné absents depuis plusieurs mois. Jared ne savait pas la raison et ne croyait pas en la rumeur prétendant que Zachariah aurait quitté le Bronx. Peut-être que cela avait un rapport avec cette histoire de pluie de cœurs, peut-être que non. Une chose était certaine pour le vampire : il aurait été idiot de ne pas profiter de la situation.

S'il avait été moins orgueilleux, l'ancien soldat aurait senti le retour de flamme venir. Mais non, il ne voyait en la proposition de l'Alpha de mener un combat dans le parc d'attractions qu'une occasion en or d'écraser le lycan devant les siens.

Le poing du vampire se serra, écrasant le paquet de cigarettes qu'il tenait dans sa main, en se rappelant comment le combat s'était terminé. Jared ne savait pas quel était l’événement le plus insultant de la soirée... Sa défaite ? Ou le fait que ce maudit lycan ait tué un des siens devant ses yeux sans qu'il ne puisse rien faire pour l'arrêter ? En tout cas, le Saigneur allait s'assurer qu'à partir de maintenant chaque lycan que lui ou un membre de sa bande tuerait porterait les mêmes blessures que l'Alpha lui avait fait durant ce combat. Et quitte à blesser d'avantage son propre orgueil, peut-être qu'il serait temps pour lui d'obtenir une de ses fichues pierres pour marcher au soleil. Jared ne pouvait se permettre de conserver un tel désavantage sur ses adversaires diurnes. Mais de ce point-là, il avait encore le temps de réfléchir. Chaque chose viendra en temps voulu.

Si Zachariah voulait la guerre, il allait l'avoir. 




   
Mon pseudo est Snaky ou Danny, j'ai Razz ans et je suis disponible 4/7 jours. Pour le moment, je trouve le forum super avec ce nouveau design *.*, et si j'avais un conseil à donner cela serait de rétrograder les loups ? Non ? Bon, tant pis, je m'en chargerais. Pour finir, j'ai bien trouvé les codes du Règlement, qui sont je suis le seul dieu vivant de ce forum !  What a Face  Bon d'accord... les admins aussi...


    © Halloween de Never Utopia

   


Dernière édition par Jared Excepticon le Mer 13 Aoû - 13:17, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


SCIENTIFIC WITCH
I am the light of my family










Célébrité : Imogen Potts


Messages : 21


Date d'inscription : 05/08/2014




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Dim 10 Aoû - 9:45

Hey bienvenue petit Danny, pour une fois que tu ne joue pas un de mes ennemis ^^ Bon courage pour l'écriture de ta fiche....

_________________

The land of enchantment
Come little children, The time has come to play, here in my garden of magic




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


GRAND SAIGNEUR
You're my midnight sacrifice




Blood is the life



Célébrité : Cillian Murphy


Messages : 36


Date d'inscription : 10/08/2014




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Dim 10 Aoû - 9:54

Merci   je sens que çà va me faire trop bizarre de pas être ton ennemi, la structure même de l'univers risque de se fissurer *sors*

_________________



I'm in the mood to play with my food

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
I'M GONNA DRINK MY TEARS !




“The good girls put on pretty dresses
Smile twice as nice
The good girls talk to strangers
And always be polite”





Célébrité : Juno Temple


Messages : 42


Date d'inscription : 22/02/2013




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Dim 10 Aoû - 16:11


Bienvenue sur Moonlight Rises !


La nuit t'ouvre ses portes !

Bienvenue sur Moonlight Rises ! Tout d'abord, un grand merci à toi de t'être inscrite et de t'intéresser au forum ! Nous espérons te compter rapidement dans les rangs des membres validés, et avons hâte de te voir en jeu ! Maintenant que tu as posté ta fiche de présentation, il te reste une semaine complète pour la terminer ! Si ce délais est dépassé et que nous n'avons aucunes nouvelles de toi, ta fiche sera archivée et ton compte supprimé. Cependant, Relax ! Nous ne sommes pas des monstres ! Nous viendrons nous renseigner sur ton avancement ! Et sache qu'à tout moment si tu en fait la demande, un délais d'une semaine supplémentaire te sera accordé ;)N'oublie pas non plus de faire un tour dans le règlement si ce n'est déjà fait, et de trouver le code pour être validé ! Tu hésites encore pour ton avatar ? Va jeter un œil au bottin ici ! Et si il te reste encore quelques questions ou qu'il y a des points pas très clairs, n'hésite pas à aller ici, ou a contacter un membre du staff par MP ! Sur ce, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue, en espérant que tu te plaises parmi-nous ! Bonne continuation !

Dannouuuuu ! :uu: Trop contente de te voir parmi-nous hihi avec ce super perso en plus ! Ca va être la folie dans les rues What a Face Finalement tu l'as créé en premier alors Razz J'adore le début de ta fiche, bon courage pour la suite et si tu as une question, n'hésite pas mais ca tu le sais déjà !




_________________
wanna be like you
she was just more than an inspiration. The little girl idolized her since she had gathered her from the street. In her eyes, she embodied perfection and she dreamed to be like her one day. Seductive, kind, confident. And since that day, she swore to herself that she will do her best to be the girl that she wants her to be, the daughter she never had. Cause they both knew that they couldn't live without each other anymore.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar




On essaie, on croit pouvoir oublier avec le temps. On n'oublie jamais rien, on vit avec. Avec ce jour, qui les glorifies eux, je ne peux ne pas penser à ma famille.



Célébrité : Jaimie Alexander


Messages : 36


Date d'inscription : 17/07/2014




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Dim 10 Aoû - 16:47

HI !!!
Bienvenue Lynch (héhé, avoues-tu ne peux te passer de lui ?)
J'adore ta description : " L'immortalité à des avantages, voyez-vous ". Je suis in love de cette phrase :uu: (on va être coupin de vamp)


_________________

Halloween Halloween, le jour des monstres
♦ by dream's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


GRAND SAIGNEUR
You're my midnight sacrifice




Blood is the life



Célébrité : Cillian Murphy


Messages : 36


Date d'inscription : 10/08/2014




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Dim 10 Aoû - 17:07

Merciiiii  

Non mais ce pv me faisait de l’œil depuis le début, finalement je cède à la tentation.

Donc... si Lynch se met à mordre tout le monde à Storybrooke, çà sera ENTIÈREMENT votre faute, hein  ! j'espère que vous en avez conscience    

je fais au plus vite pour terminé mon histoire, mais je vais d'abord lire les fiches de ceux avec qui le pv a des liens. D'ailleurs si vous voulez déjà intervenir dans mon histoire où discuter des liens, ma boîte à mp est grande ouverte  

_________________



I'm in the mood to play with my food

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
I loved and lost and survived




“ The more anger towards the past
you carry in your heart... ”



“ the less capable you are of
loving in the present.”






Célébrité : Nina Dobrev


Statut : C'est compliqué



Messages : 26


Date d'inscription : 25/04/2014




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Dim 10 Aoû - 21:44

Hiiiiiiiiiiii! Bienvenue à toi, contente de te voir sur le fow et avec Jared en plus *o*
Bon courage pour continuer ta fiche qui pour le moment est superbe d'ailleurs

_________________

“There is only one god and his name is Death. And there is only one thing we say to Death: “ Not today. ”
THE WORLD IS OUR © PUMPKIN.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Célébrité : Lee Pace


Messages : 32


Date d'inscription : 17/06/2014




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Dim 10 Aoû - 23:42

Mon dieu Jareeeeeed ♥ *gros câlin* (bon okay en vrai nos persos sont pas trop copains xD)
Bienvenue, et soit dit en passant, je vais de ce pas répondre à ton MP >w<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Célébrité : Norman Reedus


Statut : Mélancolique



Messages : 56


Date d'inscription : 09/08/2013


Localisation : Sur sa moto





MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Lun 11 Aoû - 2:41

Je vais vraiment avoir du mal à pas t'appeler Dany toi >>>
Bienvenue à notre savant fou préféré ! (c'est Lizzie en passant)

_________________
Darkness approaches from outside.
I feel no light inside me strong enough to resist it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


GRAND SAIGNEUR
You're my midnight sacrifice




Blood is the life



Célébrité : Cillian Murphy


Messages : 36


Date d'inscription : 10/08/2014




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Lun 11 Aoû - 9:40

merciiii encore pour l'accueil  et les compliments  

je remplis doucement mais sûrement la partie histoire   

Lizzie> ah ah moi aussi j'ai cru que j'aurais du mal mais finalement çà va (et c'est là qu'un danny m'échappe dans ma fiche XD) au pire continue de m’appeler comme çà dans le flood   


_________________



I'm in the mood to play with my food

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATEUR
Trust me, I'm a psychologist




I don't wanna be just one thing anymore. I want to be brave and selfless and intelligent and honest and kind.




Célébrité : Amber Heard


Messages : 21


Date d'inscription : 25/04/2014




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Lun 11 Aoû - 10:19

Je te souhaite la bienvenue de manière officielle (parce que c'est quand même moi qui ait créé Jared et que j'aime voir le kit d'Elisa). Bienvenue némésis de Zachariah !  

Encore une fois, ta fiche est absolument PARFAITE   

_________________

Psycho knows best
I wake up every evening with a big smile on my face and it never feels out of place. You're still probably working at a nine to five pace. I wonder how bad that tastes. © Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


GRAND SAIGNEUR
You're my midnight sacrifice




Blood is the life



Célébrité : Cillian Murphy


Messages : 36


Date d'inscription : 10/08/2014




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Mer 13 Aoû - 13:18

merci   

je pense avoir enfin fini ma fiche mais n'hésitez pas à me dire si je dois modifier ou ajouter quelque chose   

_________________



I'm in the mood to play with my food

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATEUR
Kneel before your alpha !




Buddy you're a young man hard man
Shoutin' in the street gonna take on the world some day
You got blood on yo' face
You big disgrace
Wavin' your banner all over the place





Célébrité : Jared Leto


Messages : 69


Date d'inscription : 29/10/2013


Localisation : Hell, probably...





MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Mer 13 Aoû - 16:45


Bravo, tu es validé !


Et pour fêter ça, Pizza !


Félicitation, tu as réussi l'épreuve avec succès ! Tu es maintenant un membre à part entière du forum ! Tu peux désormais aller poster des demandes de liens pour te faire pleins de copains, et des demandes de RP pour enfin entrer en jeu ! Encore un grand merci de t'être inscris ! Le forum t'ouvres désormais ses portes pour te lâcher dans notre dangereux monde nocturne... Tu fais maintenant parti de l'aventure alors... à toi de jouer !



_________________
When nightmares crawl into our world, you can't wake up to stop them and you have to fight them. When nightmares crawl into our world, you can't sleep to escape them and you have to fight them but you can't fight them, you can't fight them. And they know where to find you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


GRAND SAIGNEUR
You're my midnight sacrifice




Blood is the life



Célébrité : Cillian Murphy


Messages : 36


Date d'inscription : 10/08/2014




MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play ! Mer 13 Aoû - 17:04

Yeah, merci   

_________________



I'm in the mood to play with my food

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play !

Revenir en haut Aller en bas

Jared Excepticon - Come on, boys, Let's play !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» Marc Bazin ne prend pas à la légère les allégations Jared
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» Petit poisson mord à l'hameçon... [Jared] ♥
» Porter, Malcolm Jared

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Who are you ? :: Dossiers acceptés-