Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

[Fini]Ciné, Vampire et Maï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Sam 3 Aoû - 2:37



Ciné, Vampire et Maï


S'il y a bien une chose qui n'a pas changé depuis sa transformation, c'est que Marvel adorait et adore toujours le cinéma. Bien que celui-ci ait bien changé, il y avait toujours des films pour le satisfaire. Et maintenant, les sièges étaient encore plus confortables que dans les années 50. Seulement, les cinémas en plein air étant devenus bien plus rares, il devait se retrouver dans une salle sombre avec pleins de délicieux humains pendant plusieurs heures pour voir un film. La première fois qu'il s'est retrouvé dans cette situation, il était à l'étranger, il a donc pu s'enfuir sans avoir de problème. Mais là, il voulait rester en Amérique. Alors lorsqu'un film de Marvel sortait, il devait accomplir "Le rite de préparation avant d'aller au cinéma".

1) Se nourrir.

2) Se faire un bain de bouche direct après.

3) Courir au cinéma pendant qu'on est encore bien rassasié.

4) Prendre du Febreze et en vaporiser sur tous les sièges avant la séance parce que l'odeur des gens assaisonnés au pop-corn c'est juste pas possible.

5) Se mettre au fond de la salle, dans le coin sombre où personne ne va jamais pour être tranquille.

6) S'enfuir le plus vite possible après le film pour ne pas être collés aux autres à la sortie.

6 alternatif) Rester jusqu'à la fin du générique comme ça tout le monde est déjà parti et il n'y a pas de bouchons.

Une fois les étapes une à trois terminées, il arriva une heure avant le début du film, acheta son ticket et défonça les portes de la salle censée rester fermée encore trente minutes. Personne ne le vit, sûrement parce que personne n'allait au cinéma le vendredi ; ou alors il avait encore oublié de passer à l'heure d'été et il avait deux heures d'avance. La seconde solution s'avéra être la bonne lorsqu'il entendit une église sonner une heure au lieu de deux. Pas grave, il aurait plus de temps pour Febrezer la salle.
Les premiers humains arrivèrent alors qu'il venait juste de finir. C'était un groupe de jeunes dont l'une avait une odeur très particulière. A cause du Febreze, il ne pouvait savoir ce qu'il y avait de spécial chez cette fille. Elle avait des mèches de couleur dans ses cheveux ? Non, ce n'était pas ça. Sa démarche trop légère ? Non. Ses yeux particulièrement lumineux ? Non, toujours pas. A moins que...

Pour être sûr de son hypothèse, il s'approcha de ladite jeune humaine... Et voilà ! C'était bien sa veine ! Le jour de la sortie du film de l'année, une Maï venait lui gâcher le plaisir. Bien sûr, ce n'était pas sa faute mais bon, il fallait bien un coupable et ça n'allait pas être lui, quand même ! Puis une voix le fit tourner la tête. Juste derrière lui, il y en avait une autre. Son odeur était encore plus forte que celle de miss cheveux multicolores. Et elle souriait beaucoup trop pour une humaine. Aucun doute, il était entouré de femmes-chat prêtes à lui lacérer le visage s'il s'attaquait à un humain. Stupides pacifistes ! A moins que ce ne soit des Maï avides de sang comme la blonde de l'autre fois... Non. Elle étaient de stupides pacifistes, ça se voyait, ça se sentait. Il était tellement obnubilé par les deux jeunes femmes qu'il rata les bandes-annonces, se retournant juste à temps pour voir apparaître le logo "Avengers". Mais il n'avait pas la tête au film. Plus le temps s'écoulait, plus il avait l'impression que la Maï derrière son dos le regardait. Lorsqu'elle riait, cela lui parvenait comme une menace de mort. Et celle de devant s'était retournée deux fois ! D'accord, c'était un peu parano de sa part mais depuis sa première rencontre avec quelque chose qui n'était ni vampire ni humain, il voyait des ennemis partout. Et pour lui qui ressentait des émotions deux fois plus fortes que la moyenne, c'était un véritable calvaire. Il agrippa les accoudoirs lorsque la blonde se retourna une troisième fois. Là, c'était sûr, elle le surveillait.
Code by B-NET (c)

_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy


Dernière édition par Marvel Jenkins le Dim 15 Sep - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Sam 3 Aoû - 13:40



Ciné, Vampire et Maï


« Mais allez tais-toi Marie tu saoules ! » s’exclama Morwyn, un pot de glace et une cuillère à la main.

Un soir calme. Elle regardait les Anges de la télé réalité dans le noir, tout en se gavant de glace au caramel. Ayant fini le pot, elle s’apprêtait à aller le jeter à la poubelle quand on sonna à l’interphone de son appartement.
La jeune fille décrocha.

« Oui ? »
« Hey Morwyn bouge-toi on va tous au ciné ! » fit la voix joviale de son amie Shawna.
« Ok j’arrive de suite ! »

La maï se coiffa et s’habilla rapidement avant de dévaler les escaliers. Toute le bande était là. Ils rejoignirent le cinéma tout en papotant joyeusement.

« On va voir quoi ? » demanda Morwyn.
« Avengers ! »

Ils achetèrent leur ticket et rentrèrent dans la salle.
Aussitôt, une odeur agressa les sens de la jeune maï.

« Ah la vache ! Ils y vont pas de main morte sur le produit nettoyant ! »
« Pourquoi tu dis ça ? C’est tout crade au sol… » fit Shawna.
« Maintenant que tu le dis… »

Ils s’installèrent vers le haut de la salle et continuèrent à parler de choses et d’autres. Soudain, une odeur de charogne venue du dessus prit la jeune fille à la gorge. Elle se retourna d’un seul coup et vit un jeune homme qui la fixait. Ou peut-être n’était-ce qu’une impression ? Pour en être sûre, elle activa sa vision nocturne. C’était clair maintenant, il la regardait.

« T’as une touche ? » fit Alice, une copine, d’un ton railleur.
« N’importe quoi » rétorqua Morwyn en se retournant vers l’écran.

Qui était ce type étrange ? Sentant une nouvelle odeur qui n’avait rien d’humaine, la jeune maï se retourna de nouveau. Rien. A moins que… il y avait une femme un peu plus haut. Sans savoir pourquoi, Morwyn se retrouva hypnotisée. Mais c’était une maï ! Malgré l’odeur chimique et celle de la charogne qui lui donnait mal à la tête, elle arrivait à reconnaître cette odeur. Trop génial ! Il faudrait qu’elle lui parle à la fin de la séance. Les faibles lumières s’éteignirent et le film commença. La jeune fille essayait de se concentrer sur le film quand des ondes de stress la percutèrent de plein fouet. Elle se remit à observer le jeune homme qui sembla lui rendre son regard. Elle plissa les yeux.
Le duel de regard fut interrompu par l’autre maï qui se mit à insulter le héros du film tout en balançant des pop-corn. Bizarre, quand même…
Le film passa à la vitesse d’une limace radioactivement affaiblie. Elle se retourna 5 minutes avant la fin et s’aperçut que le gars étrange s’éclipsait.

« Je vais au toilettes ! » murmura Morwyn avant de le suivre discrètement.

Une fois sortie de la salle, elle le vit qui avançait rapidement dans le couloir et le rattrapa, puis lui attrapa le bras d’un geste vif.
Surprise, elle s’aperçut que la puanteur de charogne venait de lui.

« Pourquoi tu m’as fixé pendant le film ?! Et pourquoi tu stresses ?! »

Avant même que l’homme ait pu en placer une, elle continua en lui secouant le bras.

« REPONDS-MOI !!! ALLEZ MAIS TU VAS REPONDRE OUI ? T’ES QUI ? T’ES QUOI ? »

Soudain, les yeux du type virèrent au rouge et Morwyn lâcha brusquement prise. Il était pas humain elle en était certaine maintenant.
Les pupilles de la jeune femme se rétractèrent. Elle s’apprêtait à sauter à la gorge de son adversaire quand l’autre maï arriva.
Code by B-NET (c)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATRICE
Oh, les jolis ballons ! o/




HOLY SHIT CUPCAKES ALERT !



That's MY cupcakes !





Célébrité : Zooey Deschanel


Messages : 100


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Dim 4 Aoû - 22:21



Ciné, Vampire et Maï


Journée d’avant Week-end complètement banale voir même tranquille. Trop tranquille. Heley s’était levée en début d’après-midi. C’était les vancances à son université, et elle pouvait désormais faire ce qu’elle voulait. Elle se couche quand elle veut, peut s’entrainer des nuits sur les toits… La belle vie quoi ! Après avoir nourri Spocky, elle fit le grand nettoyage de son appartement. Enfin… Grand nettoyage était un grand mot. D’accord elle avait nettoyé, mais pour ce qui est du tri d’objets, elle n’avait réussi qu’à se débarrasser d’une cuillère à soupe rouillée et d’une vieille peluche. Heley contempla le carton avec un air perplexe et tout en faisant la moue, repris sa peluche en la replaçant sur son étagère. Aussitôt, elle alla s’habiller. Ce soir elle sortirait, donc valait mieux s’habiller ! Elle coiffa ses longs cheveux bouclés qu’elle laissa retomber dans son dos et mit un gros nœud bleu sur le côté. Elle s’arma ensuite de son débardeur vert et mit sa jupe rouge à pois roses. Pour finir, elle mit de simples bottines marron. Tout était prêt !

Nous étions enfin le soir. Devant l’entrée du cinéma, elle franchi la porte et alla acheter sa place. Un film de super héro ? Géniaaaal ! La petite Maï sautilla sur place. Lorsqu’elle rentra dans la salle, elle mit les mains autour de son cou en toussant exagérément, risquant de s’étouffer. C’était quoi cette odeur de désodorisant ? Se reprenant en voyant les gens l’observer étrangement, Heley alla se caller au fond de la salle, un paquet géant de pop-corn à la main. Elle mit ses lunettes 3D et lorsque les bandes annonces commencèrent, elle commença à engloutir son paquet. Tout se déroulait bien. En plein dans l’action, la jeune Maï ne prêta pas attention aux odeurs étranges, elle était obnubilée par le suspens du film. Pendant les moments d’humour, elle riait de bon cœur et assez fort, se foutant totalement des gens qui se tournaient en lui intimant le silence. Certains bouts de pop-corn étaient trop durs, alors tant pis, elle les balançait un peu partout dans la salle d’un air nonchalant. SOUDAIN, le super-héros manqua de peu le vilain qui le fit tomber à la renverse. Indignée, Heley se levit d’un coup de son siège et brandit son poing vers l’écran tout en hurlant de rage:

« MAIS NOOOOOON ! TE LAISSE PAS FAIRE ! CASSE LUI LA TÊTE A CE BATARD ! »

Aussitôt, des gens lui crièrent dessus, et elle décida de se rasseoir en reprenant ses activités. Un peu avant la fin du générique, le garçon devant elle s’éclipsa. C’est alors qu’elle remarqua qu’il avait une drôle d’odeur. Un vampire ? ici ? Heley sortit les canines instinctivement. Il était un des premiers à être sorti, alors peut-être qu’il voulait juste rentrer chez lui et qu’il était gentil ! Oui, c’était surement ça. Lorsqu’Heley sortit à son tour un peu plus tard, elle avait toujours son paquet de pop-corn à la main. Trop gros pour le finir. Elle s’engagea alors dans le couloir en chantonnant d’une voix forte. Lorsqu’elle vit le vampire de tout à l’heure, elle se stoppa net. Il était avec une autre femme. A son odeur, elle reconnut immédiatement une Maï. « OWI UNE COPIIIINE ! » pensa-t-elle toute excitée. Alors, elle commença a s’approcher lentement, courbée sur elle-même d’un air furtif. Comme si elle espionnait quelqu’un, sauf que là elle était à découvert. Une fois devant les deux personnes, elle les regarda chacun leur tour en souriant, et jeta son paquet de pop-corn au-dessus de leurs têtes en lâchant un :
« Bouh ! » tout joyeux, puis se mit à rire. Se rendant compte qu’elle passait pour une folle –ce qu’elle était peut-être après tout- elle se remit droite. Lorsqu’elle vit ensuite les regards hostiles qu’ils se lançaient entre eux, elle plissa les yeux.

« Oulà oulà, c’est tendu ici on dirait ! Qu’est-ce qui se passe entre vous deux, vous n’avez pas aimé le film ? »

Perplexe, elle fit une mimique comme si elle venait d’avoir une illumination.

« Aaaah, j’ai trouvé ! Toi, tu as aimé le film et pas lui, alors vous vous disputez ! » dit-elle tout en les pointant du doigt.

Et ben visiblement, c’était toujours pas ca.
Code by B-NET (c)

_________________


'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Dim 4 Aoû - 22:34

Citation :


Ciné, Vampire et Maï


Les brefs passages du film que Marvel réussit à comprendre avaient l'air intéressants. Dommage. Il retournerait le voir une autre fois, un jour où la salle ne serait pas infestée de Maï. Il était tellement obnubilé par la fille devant lui qu'il ne se rendait pas compte du pop-corn qui volaient vers l'écran. Enfin, pas avant d'en avoir dans les cheveux. C'était l'autre Maï. Elle voulait le déstabiliser, sinon pourquoi elle jetterait du pop corn ? C'était totalement idiot, même pour quelqu'un à moitié chat. En plus, elle avait tout prévu. Le paquet qu'elle avait était beaucoup trop grand pour une seule personne, elle n'avait jamais eu en tête de tout manger, c'était certain. Au bout de... Deux heures ? Trois ? Le temps passait si lentement qu'il lui était impossible d'en être sûr. En tout cas il partit alors qu'Iron man tombait du ciel -pour une raison qui lui était inconnue- et se dirigea rapidement vers la sortie. Il devait s'éloigner des gens bizarres qui peuplaient la salle. Mais les fidèles de Cat-woman étaient vraiment trop stupides. On lui attrapa le bras, l'obligeant à se retourner.

« Pourquoi tu m’as fixé pendant le film ?! Et pourquoi tu stresses ?! »

"Mais c'est à cause de toi que je stress, débile ! Les Maï protègent les humains et moi je les tue pour boire !" Non, il ne pouvait pas lui répondre ça. En fait, il ne pouvait pas lui répondre tout court, il devait se concentrer pour ne pas sortir ses crocs. Ils étaient dans un lieu public et des dizaines d'humains débarqueraient d'ici quelques minutes. Il ne pouvait pas se permettre de flancher. "Reste calme, reste calme, reste calme, reste calme..."

« RÉPONDS-MOI !!! ALLEZ MAIS TU VAS RÉPONDRE OUI ? T’ES QUI ? T’ES QUOI ? »

Génial. Lui crier dessus était bien la dernière chose à faire. Tant pis pour elle. Ses yeux virèrent au rouge vif et ses crocs sortirent, néanmoins cachés par ses lèvres. La Maï lâcha prise, recula d'un pas et ses pupilles se rétractèrent. Finalement, c'était ça la dernière chose à faire. Le vampire sourit. Oubliés les témoins potentiels qui regardaient le film. Oubliés les risques. Oubliés les possibles caméra de surveillance. Tout ce qu'il voyait c'était son adversaire-proie-futur dîner. Il n'avait jamais combattu de Maï mais elle ne pouvait pas êtres très puissante, pas autant que lui en tout cas. Il prit appui sur ses talons, s'apprêta à sauter à la gorge de la blonde quand une troisième personne le ramena sur Terre. Si c'était un humain, il serait probablement obligé de le tuer. Ce ne serait pas une grande perte de toute façon. Mais ce n'était pas un simple humain. C'était la Maï bizarre jeteuse de pop corn. Elle avait une drôle de façon de marcher, penchée en avant. Et elle souriait ? Ce n'était pas le pire. Elle s'approcha d'eux et lança son paquet de pop corn au dessus de leurs têtes avant de sauter en criant "Bouh !" puis éclata de rire. Ok, ça devenait n'importe quoi. "Les Maï sont officiellement les créatures les plus étranges de New York." Marvel reporta son attention sur celle qui semblait la plus hostile. Elle avait fait de même. Dix millions de manières différentes pour la tuer passèrent dans sa tête et avant qu'il n'ait pu choisir, la Maï brune les coupa à nouveau. Cette fois, elle était debout.

« Oulà oulà, c’est tendu ici on dirait ! Qu’est-ce qui se passe entre vous deux, vous n’avez pas aimé le film ? »

Encore une fois, elle surpris le vampire qui lui lança un regard mauvais avant de replonger dans les yeux de la blonde. Il n'allait pas la laisser s'échapper. Son alliée avait beau avoir une technique exceptionnelle pour attirer l'attention, il savait que la plus dangereuse était en face de lui.

« Aaaah, j’ai trouvé ! Toi, tu as aimé le film et pas lui, alors vous vous disputez ! »

Mais elle le faisait exprès ou pas ? Difficile de croire qu'elle était si bonne actrice. Alors elles ne se connaissaient pas ? Vraiment pas ? Il refusait pourtant de quitter la blonde des yeux. Il sentait que s'il le faisait, elle l'attaquerait ou se sauverait. Les deux étaient inacceptables.

« Dis à ta copine de dégager ou elle pourrait se faire mal. »

Aucune des deux Maï ne semblait vouloir bouger. Il serrait les poings à s'en faire mal. Il était dans une impasse. Soit il attaquait la blonde au risque de se faire repérer et de voir la brune devenir agressive ; soit il attaquait la brune pendant qu'elle ne se défendait pas, même s'il y avait de grandes chances de se faire démonter par l'autre. Fuir n'était pas une possibilité, il ne pouvait plus partir. Il était en mode sanguinaire, impossible de redevenir calme. Il finit par entrouvrir sa bouche, laissant sortir ses crocs à la vue des deux femmes. La blonde ne changea pas d'attitude, ou à peine. Puis les lumières s'allumèrent et des murmures s'élevèrent de la salle de cinéma. La porte s'ouvrit sur la foule. Sans réfléchir, il attrapa les deux Maï par le bras et courut se cacher derrière un mur à vitesse vampirique. "Calme. Il y a trop de témoins. Calme-toi, calme-toi, calme-toi..." Il reprit peu à peu une apparence humaine, tout comme la Maï blonde. Il n'avait plus du tout envie de les tuer. Enfin, juste un peu, mais pas autant qu'à la minute précédente. Pris d'un fou rire, il mit quelques secondes à reprendre ses esprits.

« Woaw ! C'était... Woaw. Vous vous appelez comment ? »

D'accord, ce n'était pas vraiment ce à quoi les filles s'attendaient et ça se voyait sur leurs visages. Surtout sur celui de la blonde vu que la brune souriait toujours. Ce qui restait très bizarre. Mais depuis sa transformation, le vampire était devenu... Impulsif. Alors maintenant qu'il était de bonne humeur, il était vraiment de bonne humeur. Donc pourquoi ne pas faire connaissance ?
Code by B-NET (c)

_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy


Dernière édition par Marvel Jenkins le Mar 6 Aoû - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Mar 6 Aoû - 13:45

Morwyn Underwoods a écrit:


Ciné, Vampire et Maï


Morwyn recula de quelques pas quand elle vit des crocs sortir de la bouche de son adversaire. Un vampire? Comme dans les histoires d'horreur? Génial... En plus son regard de de psychopathe aux yeux rouges ne lui plaisait pas trop... Elle aurait pas du le provoquer en fait.
L'autre maï s'approchait doucement. C'était très louche. Elle se mit entre les deux adversaires puis lança son paquet de pop-corn en l'air.

"Bouh !"

Une pluie de pop corn s'abattit sur Morwyn, quelques uns s'infiltrèrent dans son tee-shirt. L'autre maï éclata de rire. Elle était pas un peu bizarre quand même? La blonde secoua son tee-shirt pour en faire sortir les pop-corns et coula un regard vers l'espère de vampire. Il la fixait d'un air diabolique. Morwyn hésita. Etait-elle de taille à l'affronter? Elle ne savait même pas ce qu'il était exactement... Et qu'est-ce qu'il puait ! L'horreur. Il ne devait pas avoir beaucoup d'amis.

« Oulà oulà, c’est tendu ici on dirait ! Qu’est-ce qui se passe entre vous deux, vous n’avez pas aimé le film ? » les interrompit une nouvelle fois la brune

...

« Aaaah, j’ai trouvé ! Toi, tu as aimé le film et pas lui, alors vous vous disputez ! »

"Hein?"

Elle ne comprenait rien à ce que l'autre maï disait. Elle ne sentait donc pas la puanteur de charogne qui émanait du jeune homme?

« Dit à ta copine de dégager ou elle pourrait se faire mal. »

Morwyn mit les mains sur ses hanches en regardant le présumé vampire d'un air de défi. S'il croyait qu'elle allait obéir ! En plus elles étaient à deux contre un ! Le jeune homme sembla furieux, ce qui procura une grande satisfaction à la maï. C'était drôle d'énerver les gens ! Les yeux du gars étaient encore rouge sang, mais ça ne l'impressionnait plus, elle aussi elle pouvait changer la couleur de ses yeux. Le vampire releva les lèvres, laissant entrevoir de longs crocs. Imitant le vampire, la blonde contracta ses doigts et ses ongles manucurés laissèrent place à de longues griffes tranchantes. Ses yeux virèrent au vert et ses pupilles se rétractèrent pour former deux fentes. L'autre maï était rangée dans un coin de l'esprit de Morwyn. Les deux adversaires s'affrontaient du regard, les muscles tendus. Soudain, le couloir s'éclaira et la musique du générique retentit. C'était la fin de la projection ! Dans quelques secondes, des humains allaient sortir de la salle et voir ces êtes anormaux... Que faire? Peut-être que le vampire allait tous les tuer avant de passer aux maï !
Comme dans un film au ralenti, la fille aux cheveux multicolores vit la porte s'ouvrir lentement. Elle voyait les contours des humains...
Brusquement, elles sentit qu'on lui attrapait le bras et qu'on la tirait vers l'avant. Elle se retrouva derrière un mur sans trop comprendre ce qui s'était passé. Le vampire la lâcha (ainsi que la brune qu'il avait elle aussi traînée derrière ce mur) et souffla. Morwyn fit de même. Elle rétracta ses griffes et sentit ses iris reprendre une apparence normale. Le vampire avait lui aussi reprit forme humaine.
Les 3 individus se regardèrent en silence, puis l'homme se mit à rire.

« Woaw ! C'était... Woaw. Vous vous appelez comment ? »

Euh, il était sérieux? Il ne voulait pas la tuer il y a quelques instants? Morwyn se dit qu'il devait être schizophrène et décida de répondre à la question.

"Mon nom est Morwyn Underwoods. "

L'autre maï se présenta elle aussi (d'une façon un peu étrange mais bon, passons...). Morwyn se tourna vers elle, les yeux brillants.

"C'est la première fois que je rencontre une autre maï ! Je m'étais presque convaincue que j'étais la seule, dans New-York... "

La blonde hésita un instant, puis s'adressa aux deux personnes la fois.

"Vous... vous tuez les humains?" demanda-t-elle d'une voix mal assurée.
Code by B-NET (c)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATRICE
Oh, les jolis ballons ! o/




HOLY SHIT CUPCAKES ALERT !



That's MY cupcakes !





Célébrité : Zooey Deschanel


Messages : 100


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Mar 6 Aoû - 14:26

Heley Browning a écrit:


Ciné, Vampire et Maï


   Les deux individus paraissaient de plus en plus étranges. Ils réagissaient comme si Heley était un être d’une autre planète. L’homme semblait de plus en plus perplexe, alors que la Maï ne le quittait pas des yeux. Hum… c’était réellement tendu ici.

   « Dit à ta copine de dégager ou elle pourrait se faire mal. »


   La blonde prit ca pour un défi, tandis que le Vampire avait lancé ca comme une menace. La brunette commença à froncer les sourcils. Ils n’allaient tout de même pas se battre, si ? Et comment ca « ta copine » ? N’importe quoi, Heley ne la connaissait pas du tout ! Cependant, au milieu des deux êtres enragés, elle restait neutre avec un regard innocent. Les yeux du vampire étaient vraiment rouge, et de ce qu’elle savait ce n’était généralement pas bon signe, puis les yeux de l’autre Maï se rétractèrent. Lorsqu’il ouvrit sa bouche en montrant ses canines, la jeune femme comprit qu’il risquait d’y avoir un problème. Alors qu’elle allait essayer d’intervenir et de faire son boulot, les lumières du couloir s’éclairèrent. Elle activa alors son ouïe fine et entendit des bruits arriver. La séance était enfin finie.

   Elle n’eut même pas le temps de réaliser ce qu’il se passait qu’elle fut immédiatement tirée par le bras et se cacha derrière un mur, en compagnie de ses deux compatriotes. Le Vampire se mit soudainement à rire. C’était lui qui les avait tiré ! Mais pourquoi ? La foule n’aurait même pas fait attention à eux, leurs pensées étaient surement trop préoccupées par le film qu’ils venaient de voir !


   « Woaw ! C'était... Woaw. Vous vous appelez comment ? »
Dit-il en reprenant ses esprits.

   Heley souriait d’un air niais. Il lui avait demandé son nom là ? En quoi ca l’intéressait ? Bon et puis après tout, pourquoi pas se faire de nouveaux amis ! Quand on était l’Unité, une occasion comme ça ne se refusait pas ! Alors qu’elle allait ouvrir la bouche, elle fut devancée.

   « Mon nom est Morwyn Underwoods. »


   A peine eut-elle fini de parler que la brunette enchaina, en faisant une sorte de révérence.

   « Moi c’est Heley, enchantée ! » lacha-t-elle en souriant.

   Puis, une fois relevée rajouta :
   « Heley BROWNING ! Vous savez, comme les brownies ! Et entre nous, je suis sure que mes ancêtres ont créé le gâteau ! »

   « C'est la première fois que je rencontre une autre maï ! Je m'étais presque convaincu que j'étais la seule, dans New-York... »


   Heley ria doucement. Oh non, si elle savait le nombre de Maï qu’il y avait, elle en tomberait par terre ! En tant qu’Unité, elle connaissait beaucoup d’entre eux, bons ou mauvais. Il fallait juste faire attention à ses fréquentations ici, et tout irait bien. Heley n’aimait pas les Maï qui tuaient pour le plaisir, ou qui voulaient désespérément venger leur race.


   "Vous... vous tuez les humains?"


   La concernée la regarda quelques instants, avant de partir dans un fou rire. Elle tuer ? N’importe quoi ! Elle ne connaissait donc pas la prophétie ? Quoiqu’en y réfléchissant, cela ne faisait pas longtemps qu’elle-même était au courant de son destin.

   « Bwahahaha moi tuer ? J’ai vraiment une tête à tuer des humains ? Pratiquement tout mes amis sont humains, il est hors de question que j'en tue  ! »

   Elle continua de rire quelques instants, puis son regard changea soudainement d’expression. Il devint presque froid, plutôt menaçant et perplexe. Elle s’approcha du Vampire, se mit sur la pointe des pieds pour se grandir un peu et le fusilla du regard sans lâcher ses yeux.

  « Tu ne tue pas les humains toi au moins, hein ? Parce que sinon je serais obligée de te tuer toi ! » Lâcha-t-elle d’un air hargneux en faisant glisser son pousse le long de son cou, signe qu’elle allait lui trancher la tête.
Code by B-NET (c)

_________________


'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Mar 6 Aoû - 14:50



Ciné, Vampire et Maï


« Mon nom est Morwyn Underwoods. »

Underwoods. Ça sonnait américain. Elle était d’ici alors. Bizarre, il l’avait prise pour une européenne avec ses cheveux blonds sa peau pâle et son allure... De chat. Ouais, c’était sûrement parce que c’était une Maï. La brune fit une révérence avant de lancer avec un sourire "banane" :

« Moi c’est Heley, enchantée ! »

Elle se releva, un sourire encore plus grand (si c’était possible) collé sur le visage.

« Heley BROWNING ! Vous savez, comme les brownies ! Et entre nous, je suis sûre que mes ancêtres ont créé le gâteau !
- C'est la première fois que je rencontre une autre Maï ! Je m'étais presque convaincue que j'étais la seule, dans New York... »

Elles n’étaient pas ensemble alors. Erreur de diagnostique. Il y avait bien des Maï solitaires. Elles n’étaient pas comme les chihuahuas. MAIS COMMENT AURAIT-IL PU LE SAVOIR ? "Calme. Elles sont pacifistes. Enfin, elles ont l’air pacifistes. Reste sur tes gardes mais ne fait pas de trucs idiots. S’imaginer leur tête à dix mètres de leur corps n’est pas une bonne idée."

« Vous... Vous tuez les humains? »

Woaw ! La question qui tue. Vu la façon dont elle l’avait demandé, ce n’était pas son cas. Elle était forte mais il pouvait envisager de lui dire la vérité. En montrant les crocs elle aurait peut-être peur et s’en irait très, très loin... Mais il n’aurait plus de distraction pour la journée. Oh, et la folle à côté s’en irait aussi. Sauf si elles décidaient de l’attaquer alors cela lui ferait un bon combat et peut-être même un repas. Ça avait quel goût le sang de Maï ?

« Bwahahaha moi tuer ? J’ai vraiment une tête à tuer des humains ? Pratiquement tout mes amis sont humains, il est hors de question que j'en tue  ! »

Elle rit pendant un certain temps puis son regard changea et elle se planta devant le vampire. Elle semblait prête à lui arracher la tête ! C’était quoi ces yeux bizarres ? Pourquoi cette petite idiote avait l’air d’une machine à tuer maintenant ?

« Tu ne tues pas les humains toi au moins, hein ? Parce que sinon je serais obligée de te tuer toi !
- Woaw, j’ai peur. »

En fait, il avait un peu peur quand même mais il n’allait pas le montrer. Il lui servit son sourire condescendant et fit un pas sur le côté pour agrandir la distance entre Heley et lui mais cette dernière fit de même et se retrouva encore plus près que la première fois. Marvel soupira.

« Non, je ne tue pas les humains, j’ai autre chose à faire ! Les humains sont faibles, c’est pas drôle de toute façon. J’ai quand même 50 ans de pratique, je sais me contrôler. »

Non, il ne flattait pas son ego en montrant qu’il avait 50 ans de puissance vampirique, et blablabla. Absolument pas. Il fallait qu’il rattrape le coup parce que la blonde avait pas l’air convaincue.

« J’ai du te gâcher la séance, désolé. Je te paie à boire ? Ou à manger. A toutes les deux, je veux dire. Y a un snack pas loin, il est là depuis sept ans et c’est toujours plein, ça doit être bon. Je suppose vu que je ne mange pas souvent. Il y a des glaces aussi. Et des crêpes. *à la brune* Tu sens le sucre, tu dois aimer ça. Alors ? »

Il leur sourit. Son vrai sourire. En fait, il les aimait bien...
Code by B-NET (c)

_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy


Dernière édition par Marvel Jenkins le Mer 7 Aoû - 18:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Mar 6 Aoû - 19:51



Ciné, Vampire et Maï


Morwyn recula de quelques pas quand elle vit des crocs sortir deL'autre maï éclata d'un rire cristallin, si bien qu'elle eut presque du mal à articuler :

« Bwahahaha moi tuer ? J’ai vraiment une tête à tuer des humains ? Pratiquement tous mes amis sont humains, il est hors de question que j'en tue ! »

Comme la blonde, quoi. Morwyn continua à regarder Heley, car c'était son nom, se tordre de rire pendant quelques minutes. Cette fille était décidément très étrange, peut-être folle aussi, mais plutôt dans le bon.
Brusquement, la brune se redressa et fixa intensément le vampire, le regard brûlant, comme s'il l'avait offensée d'une quelconque manière.
Puis elle s'approcha de lui et se dressa sur la pointe des pieds pour le regarder d'un air menaçant.

« Tu ne tues pas les humains toi au moins, hein ? Parce que sinon je serais obligée de te tuer toi !

Comme pour souligner ses paroles, elle passa son pouce dans son cou, signe de châtiment suprême.

- Woaw, j’ai peur. » répliqua le vampire d'un air indifférent qui contredisait ses paroles.

La blonde assistait à l'échange sans rien dire. Le "jeune" homme se décala d'un pas, l'autre maï l'imitant presque aussitôt. Le vampire poussa un soupir exaspéré.

« Non, je ne tue pas les humains, j’ai autre chose à faire ! Les humains sont faibles, c’est pas drôle de toute façon. J’ai quand même 50 ans de pratique, je sais me contrôler. »

50 ans? Vu qu'il avait un physique d'environ une vingtaine d'année, il devait en réalité avoir dans les... 70 ans. Un vieillard, quoi. Morwyn haussa les sourcils, légèrement agacé par le ton sur lequel il s'adressait à elles. Elle sentait qu'elle n'allait pas vraiment apprécier cet homme. De plus, il considérait visiblement les humains comme inférieurs. Certes, ils avaient moins de défenses que les vampires ou les maï, mais ils avaient globalement le même esprit ! Tandis que Morwyn ruminait ces sombres pensées, le vampire s'adressa à elle, la sortant de sa torpeur.

« J’ai du te gâcher la séance, désolé. Je te paie à boire ? Ou à manger. A toutes les deux, je veux dire. Y a un snack pas loin, il est là depuis sept ans et c’est toujours plein, ça doit être bon. Je suppose vu que je ne mange pas souvent. Il y a des glaces aussi. Et des crêpes. *à la brune* Tu sens le sucre, tu dois aimer ça. Alors ? »

À boire? À manger? Fallait le dire tout de suite ! La blonde adressa un grand sourire au vampire, qui le lui rendit. Cette fois on aurait dit un sourire sincère. Pour la première fois, un lien d'amitié semblait possible avec cet individu.

"Ok le vieux ! Mais je te préviens je risque de te ruiner en boisson !" s'exclama la petite blonde avec enthousiasme.

Elle commença à s'éloigner de quelques pas, puis se retourna vers les deux autres.

"C'est par où ?" questionna-t-elle, à la fois fébrile et impatiente.
Code by B-NET (c)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATRICE
Oh, les jolis ballons ! o/




HOLY SHIT CUPCAKES ALERT !



That's MY cupcakes !





Célébrité : Zooey Deschanel


Messages : 100


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Mer 7 Aoû - 13:20



Ciné, Vampire et Maï


Sa ruse marchait haha ! C’était une technique infaillible ! Elle se décala alors en même temps que le Vampire, et se rapprocha encore plus de lui.

« Non, je ne tue pas les humains, j’ai autre chose à faire ! Les humains sont faibles, c’est pas drôle de toute façon. J’ai quand même 50 ans de pratique, je sais me contrôler. »

Heley le toisa encore sournoisement, puis reposa ses talons au sol. Mouais. Mais si les humains étaient faibles, les animaux étaient quoi hein ? Il n’était pas vraiment logique… 50 ans de pratique ? Mais dis-donc, c’est qu’il était vieux ! La brunette commença à l’imaginer si il n’avait pas été vampirisé. Surement vieux fripé, sans cheveux avec une canne. Elle tressaillit à cette idée. Elle n’avait vraiment pas hâte de vieillir… Elle se demandait ce que donnait un Maï de 60 ans et préféra finalement ne pas aller au bout de ses pensées. Puis, le concerné tourna la tête vers la blondinette. Ah oui, sa copine Maï, elle l’avait complètement oubliée !

« J’ai dû te gâcher la séance, désolé. Je te paie à boire ? Ou à manger. A toutes les deux, je veux dire. Y a un snack pas loin, il est là depuis sept ans et c’est toujours plein, ça doit être bon. Je suppose vu que je ne mange pas souvent. Il y a des glaces aussi. Et des crêpes. »

Il se tourna alors à nouveau vers Heley : « Tu sens le sucre, tu dois aimer ça. Alors ? »

Puis il se mit à sourire. Comment ca elle sentait le sucre hein ? Qu’il dise carrément qu’elle était grosse non mais ! Heley gonfla ses joues, légèrement vexée. Et puis alors quoi, elle avait le droit d’aimer les sucreries sans que cela soit un crime non ? Pfff… Cependant, il fallait admettre qu’elle avait faim ; elle n’avait pas terminé sa boite de pop-corn étant donné qu’elle avait tout balancé.

"Ok le vieux ! Mais je te préviens je risque de te ruiner en boisson !"
s'exclama la petite blonde avec enthousiasme.

Elle commença à s'éloigner de quelques pas, puis se retourna vers les deux autres.

"C'est par où ?"

Heley regarda ses collègues d'un air dubitatif.

"Attendez, je sais de quel snack tu parles !"

Elle tira les deux personnes par la manche et se mit à marcher vivement vers la sortie du cinéma et courut à vivre allure (sans atteindre le surnaturel) jusqu'au snack le plus proche. Elle s'arrêta là, les regarda avec un grand sourire et déclara enjouée:

"Muffin & Soda pour moi !"



Elle parti alors s'asseoir à une table en posant son sac sur celle-ci et commença à siffloter.
Code by B-NET (c)

_________________


'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Mer 7 Aoû - 18:24



Ciné, Vampire et Maï


La blonde lui sourit avant de répondre :

« Ok le vieux ! Mais je te préviens je risque de te ruiner en boisson ! »

Elle s'éloigna de quelques pas puis se retourna.

« C'est par où ? »

Et oui, certains étaient longs à la détente. Mais Marvel ne pouvait en aucun cas se moquer d'elle, il aurait fait la même chose. Bien sûr, jamais il ne l'admettrait.

« Attendez, je sais de quel snack tu parles ! »

La brune les attrapa par la manche et les tira en dehors du bâtiments en courant. Après avoir évité de peu le panneau "STOP" qu'un imbécile avait planté sur son chemin (Non, il ne fait jamais preuve de mauvaise fois, pourquoi ?) il put arrêter de courir quand Heley se planta devant le snack. En effet, c'était celui dont il parlait.

« Muffin & Soda pour moi ! »

Son éternel sourire aux lèvres, la brune partit s'asseoir avec sa commande. Marvel se surprit à sourire également. Cette Maï était la bonne humeur incarnée, ça en était presque flippant. Il arrive devant le vendeur avec Morwyn. Elle allait commander quand il la devança.

« Un kebab avec supplément piments, un chausson aux pommes et... Il se tourna vers la Maï. De la vodka, t'es sûre ? »

Comme elle paraissait ne pas vouloir changer d'avis, il commanda, paya et ils rejoignirent Heley à sa table. Le vampire allait entamer son sandwich quand il vit le regard de la blonde qui pesait sur lui.

« Quoi ? Si tu veux savoir comment j'ai su ce que tu voulais, c'était pas intentionnel. Enfin si, mais j'ai pas fait exprès de lire dans tes pensées, je le fais sans y penser parfois. Les Maï sont immunisés contre l'alcool ou quoi ? Même au boulot on ne me demande pas de la vodka en plein jour. »

Il avait parlé tout en ouvrant son kebab. C'était un des rares mets "normaux" qu'il continuait de manger. Sûrement parce que ses papilles de vampire sentaient encore le piment au contraire des légumes et du sucre. Sauf le sang sucré, évidemment. Dès qu'il y avait du sang, c'était autre chose. "Ne pas penser au sang. Ne pas penser au sang. Ne pas penser au sang..." Avec deux Maï pacifistes à sa table, c'était bien la dernière chose à faire. Surtout vu l'HORRIBLE menace qu'avait faite Heley. Oui, c'était purement pour sa survie qu'il faisait ça. Ce n'était pas comme si ce qu'elles pensaient de lui l'importait, loin de là. Non, il s'en fichait d'elles. Il valait mieux être seul que mal accompagné.

Il regarda Heley à sa gauche. Elle dévorait littéralement son muffin. Pourtant, même en mangeant, son sourire ne la quittait pas. Pour un vampire vieux, sombre, meurtrier et antisocial on aurait pu croire que ça le dégoûterait mais non. Il la trouvait plutôt jolie comme ça. Si l'on faisait abstraction des miettes de gâteau qui entouraient sa bouche. Il se retint de rire quand elle faillit s'étouffer et recracher son soda. Morwyn mangeait un peu plus calmement, et plus proprement aussi. Elle avalait sa vodka à une de ses vitesse ! Le rouge qui colorait légèrement ses joues prouvait cependant que les femmes-chat ressentaient les effets de l'alcool, au moins un minimum. Le brun fut tiré de ses pensées par une étrange sensation. Ben oui ! Les séances se terminaient donc tout le monde venait manger ici. Cette ville était vraiment mais alors vraiment très chiante sur ce point. Les habitants étaient comme des fourmis à grouiller tous dans les mêmes endroits aux mêmes moments, à prendre la même direction. La vie de vampyr avait un avantage : on évitait les embouteillages. Il pouvait passer par les toits, par la forêt, par les coins mal famés puisqu'il n'avait rien à craindre de quelques humains de pacotille armés de métal totalement inoffensif. Mais la foule, ça non. Jamais. Il préférait mourir que de prendre le métro. Bon peut-être pas mourir mais presque.

« Ça vous dit qu'on aille autre part ? Sur un toit par exemple. On m'a dit que les Maï aimaient les endroits en hauteur. En plus il est bientôt cinq heures. Les rues vont êtres bondées. »
Code by B-NET (c)

_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Mer 7 Aoû - 23:19



Ciné, Vampire et Maï


« Attendez, je sais de quel snack tu parles ! » s'exclama Heley.

Puis, elle les tira par la manche (Morwyn pesta, ça faisait deux fois en cinq minutes, à force son gilet allait en baver !) et se mit à courir en plein milieu de la rue. Alors que Morwyn priait de tout son coeur pour ne croiser personne de sa connaissance, elle se souvint qu'elle avait planté ses amis à la fin de la séance. Bah, tant pis pour eux ! Bientôt, les deux maï et le vampyr s'arrêtèrent brusquement en face d'un snack.

« Muffin & Soda pour moi ! » commanda la brune avec un grand sourire.

La maï alla s'asseoir avec son en-cas pendant que Marvel et Morwyn se tournaient vers le vendeur. La blonde regarda les produits, dubitative. Il y avait trop de choses ! Elle ne savait pas quoi choisir : salé, sucré? Et les boissons ? Finalement, elle se décida pour un chausson aux pommes et de la vodka.
Elle s'apprêtait à déclarer son choix quand le vampire la prit de vitesse.

« Un kebab avec supplément piments, un chausson aux pommes et... Il se tourna vers la Maï. De la vodka, t'es sûre ? »

La petite maï haussa un sourcil. Il avait lu dans ses pensées, et sans son autorisation ! Pfeuh !

"Oui, je suis sûre, répliqua-t-elle d'un ton cinglant. Je tiens parfaitement l'alcool, merci bien !"

Le vampyr passa commande et lui donna sa viennoiserie et son verre de vodka, puis ils allèrent s'installer avec Heley.
Morwyn déposa son chausson sur la table avant de boire une gorgée dans un mouvement "professionnel" en fixant le vampire d'un regard lourd.

« Quoi ? Si tu veux savoir comment j'ai su ce que tu voulais, c'était pas intentionnel. Enfin si, mais j'ai pas fait exprès de lire dans tes pensées, je le fais sans y penser parfois. Les Maï sont immunisés contre l'alcool ou quoi ? Même au boulot on ne me demande pas de la vodka en plein jour. »

"T'insinues que je suis alcoolique ?" demanda la jeune fille, une étincelle de malice dans le regard.

Elle avait décidé de prendre les remarques de l'homme à la légère. Pourquoi se prendre la tête quand on avait un bon verre et une pâtisserie devant soi?
Tout en mangeant et buvant, elle observait le vampyr entamer son kebab. N'était-ce pourtant pas un buveur de sang? Elle pensait que pour un vampire, toute nourriture autre que du sang avait un goût... de sable, ou en tout cas que c'était dégoûtant. Il paraissait pourtant plutôt apprécier son repas.
Mais les yeux de Marvel semblaient dirigés vers autre chose. La blonde suivit son regard, qui était posé sur Heley. La maï brune se bafrait de son muffin en gardant continuellement le même air joyeux. Morwyn avala sa vodka de travers en étouffant un rire. Elle toussa un instant avant de reprendre ses esprits. Elle avait déjà vidé les trois quarts de sa vodka et se sentait d'une étrange bonne humeur. Finalement Marvel avait peut-être raison, c'était pas forcément la meilleure idée qui soit de boire ça en plein milieu de l'après-midi...
La petite blonde avait fini de siffler sa vodka quand la foule commença a afflué vers le snack. Ah, forcément... C'était l'horaire du casse-croûte de l'après midi !

« Ça vous dit qu'on aille autre part ? Sur un toit par exemple. On m'a dit que les Maï aimaient les endroits en hauteur. En plus il est bientôt cinq heures. Les rues vont êtres bondées. » déclara le vampyr.

Il s'était déjà redressé. Morwyn leva les yeux vers lui en réfléchissant. Peut-être voulait-il les pousser depuis le toit? Après tout, c'était un vampire ! Bah, mais non, elles étaient à deux contre lui et il leur avait payé à boire, il ne devait pas vouloir les tuer. Et puis elle avait connu pire comme situation !

"Okay. Par ici !"

La maï se leva et se dirigea vers une petite rue déserte, suivie des deux autres. Elle se déplaçait d'un pas aérien auquel l'alcool n'était peut-être pas étranger. Sans être bourrée, elle était légèrement plus joyeuse que d'habitude.
Ils arrivèrent sur le côté d'un immeuble que Morwyn connaissait pour être facile d'accès. En effet, il y avait une échelle à incendie à à peine un mètre du sol.
La maï bondit et s'agrippa aux échelons. Elle sentit que ses pieds avaient atteint l'échelle et commença à monter sans attendre les autres.
Au bout de quelques mètres, elle regarda en bas pour s'assurer qu'ils la suivaient bien. Elle examina aussi la ruelle. Il n'y avait personne. C'était tant mieux : trois personnes qui montaient sur le toit d'un immeuble, c'était quand même relativement louche pour les humains !
Enfin, ils atteignirent le toit. On avait une jolie vue sur les cinémas et les habitations. Un pigeon s'était posé à l'autre bout de la plate-forme.
Morwyn s'assit à côté de l'échelle, les jambes dans le vide, et attendit que les autres la rejoigne.
Code by B-NET (c)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATRICE
Oh, les jolis ballons ! o/




HOLY SHIT CUPCAKES ALERT !



That's MY cupcakes !





Célébrité : Zooey Deschanel


Messages : 100


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Jeu 8 Aoû - 0:50



Ciné, Vampire et Maï


Tandis qu'elle mangeait avidement, elle se rendit compte que le vampire la regardait. Un peu trop peut être. Méfiante mais silencieuse, elle se contenta de continuer son met exquis. L'autre Maï elle, elle ne l'avait jamais vu auparavant. Elle semblait avoir plutôt apprivoisé sa nature, ce qui était une très bonne chose mais à la fois très rare chez les Maï. Le vampire lui, semblait réellement végétarien. Il mangeait un kebab et avait l'air de trouver ca assez bon, ce qui étonna Heley. Son teint blanchâtre lui donnait un charme spécifique. Elle ne savait pas son âge, mais il était en tous cas très bien conservé !

Des bourdonnements grandissants la sortirent alors de ses pensées. Une masse importante de gens dont la séance venait de finir marchaient en leur direction. Ainsi, ils se firent rapidement entourés et le vampirz commença à changer de comportement. Heley fronça les sourcils en le voyant réagir ainsi mais lorsqu'il proposa d'aller dans un endroit plus calme elle hocha la tête. L'autre Maï les entraina alors dans une ruelle pratiquement déserte. Lorsqu'elle grimpa à l'échelle d'un des bâtiments, la petite Unité lui emboita le pas. D'un pas agile, elle sautait de barreau en barreau pour finalement se retrouver à vitesse égale de l'autre Maï. Jetant un coup d'oeil derrière elle ne put constater qu'avec le sourire que l'autre vampire se débrouillait plutôt bien. Une fois arrivée en haut, Heley tourna sur elle-même, les cheveux dans le vent, observant la vue. Le cinéma était grand enfaite ! Voyant que sa consœur s'était assise les jambes dans le vide, Heley envisagea de faire de même (oui, elle adorait faire ca !) mais finalement elle se percha sur le petit rebord de l'immeuble et s'amusa a jouer les équilibristes. Un pied devant l'autre, les bras en croix, elle sautillait et déambulait sur toute la longueur. Quand le vent fouetta une nouvelle fois son visage, l'odeur de l'autre Maï et du Vampire emplirent ses narines et manquèrent de la faire dégringoler. Alors, elle se rattrapa aussi habilement qu'elle le put et se fit basculer du bon côté, s'écorchant légèrement la cheville. Elle s’accroupit immédiatement sur elle-même et se tint la cheville. L’égratignure commença à saigner légèrement mais rien d'inquiétant, comme une griffure. Se relevant alors, elle avait complètement oublié qu'elle était en présence d'un vampire et le regarda alors d'un air méfiant, espérant que le vent allait rester dans le bon sens. Comme si de rien n'était, elle continua à jouer la funambule avec ses habits multicolores et lança:

"Et sinon, vous venez d'où ?"
Code by B-NET (c)

_________________


'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Ven 9 Aoû - 23:52



Ciné, Vampire et Maï


« Okay. Par ici ! »

Marvel jeta un coup d’œil à Heley avant de suivre la blonde. Elle s'arrêta devant le mur d'un grand immeuble pas loin du snack et grimpa à l'échelle de secours. La seconde Maï lui succéda et il fut le dernier à monter. L'ascension fut relativement facile, bien qu'il faillit se prendre le pied de la brune dans la figure. Ouais, il avait quelques progrès à faire concernant l'espace entre deux personnes qui grimpent à une échelle. Sans réelle raison, il se sentit sourire quand Heley regarda en arrière. Sa bonne humeur maladive était contagieuse.

Une fois en haut, Morwyn s'assit les pieds dans le vide. Marvel-encore-un-peu-parano-quand-même préféra rester à un mètre du bord contrairement à Heley. Cette dernière était carrément sur le bord, occupée à marcher comme la plus imprudente des funambules. Le vampire profitait de l'air frais et presque dépourvu du parfum envoûtant des humains. Allongé sur ses coudes, il admirait la ville, le ciel, les cheveux colorés de Morwyn qui volaient au gré du vent, les cabrioles d'Heley.

Il secoua la tête quand le vent ramena ses cheveux devant ses yeux. Une seconde, la Maï brune était debout, un pied en l'air, la suivante, elle se mangeait le toit. Instinctivement, il s'approcha quand il sentit l'odeur du sang. Mais il se refréna facilement. Bizarrement, le sang de la Maï ne sentait pas si fort. C'était peut-être du au vent, mais il se sentait tout à fait capable de se contrôler. La cascadeuse se remit debout et continua ses acrobaties, un sourire presque gêné collé sur le visage. Marvel bascula la tête en arrière, les yeux fermés, se concentrant sur les odeurs portées par le vent. Il sourit en reconnaissant celle de la mer. Ça faisait longtemps qu'il n'y était pas allé.

« Et sinon, vous venez d'où ? »
- J'habite dans le Bronx, c'est le quartier le plus adapté pour les vampires. Mais j'ai voyagé un peu partout. Si vous n'êtes jamais allées en Russie, faut y aller. C'est absolument génial, surtout les bars. »

Il marqua une pause. Pourquoi il leur disait tout ça ? Autant donner son adresse tant qu'il y était ! Ok, il avait répondu sans réfléchir mais tout de même, ce n'était plus un gamin ! Il devait faire attention. Les deux Maï pacifistes risquaient de ne pas apprécier si elles voyait l'état des jeunes filles qui lui servaient de casse-croûte. Sérieusement, ce n'était pas prudent, pas du tout. Oh, et puis zut ! Il n'avait jamais été prudent de toute façon...

« Je suis né à Brooklyn, pas loin d'ici. Les deux naissances d'ailleurs. Mais je préfère le Bronx. »

C'était sûr que la chasse était bien plus drôle dans le Bronx avec toutes le ruelles sombres et bâtiments délabrés. Y avait de quoi faire ! Ici, les rues étaient pratiquement aussi propres qu'à Manhattan. Bon, propre n'était pas le meilleur adjectif pour qualifier New York mais par rapport à son quartier, celui-là était nickel.

Après qu'on lui ait répondu, Marvel enchaîna avec une nouvelle question. Après tout, il fallait bien faire la conversation. Et puis, ça l'intéressait de savoir ce que deux femmes-chat, l'une légèrement agressive avec un look peu commun et l'autre pratiquement folle et dont le style vestimentaire était tout sauf discret, pouvaient faire pour gagner leur vie.

« Vous travaillez ? »
Code by B-NET (c)

_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
Oh, les jolis ballons ! o/




HOLY SHIT CUPCAKES ALERT !



That's MY cupcakes !





Célébrité : Zooey Deschanel


Messages : 100


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Dim 15 Sep - 12:58



Ciné, Vampire et Maï


- J'habite dans le Bronx, c'est le quartier le plus adapté pour les vampires. Mais j'ai voyagé un peu partout. Si vous n'êtes jamais allées en Russie, faut y aller. C'est absolument génial, surtout les bars. »

Heley leva la tête vers le vampires, tout en continuant de jouer les funambules. Elle n'était pas vraiment fan du Bronx. Ce qui est bien là-bas, ce sont les toits et les possibilités d'escalades toujours étonnement nombreuses. Mais les vampires, comme il l'avait si bien dit, étaient trop nombreux. Les Maï rancuniers aussi. Mieux valait rester toujours sur les toits pour être le plus en sécurité car oui, même avec neuf vies il y a des risques.

« Je suis né à Brooklyn, pas loin d'ici. Les deux naissances d'ailleurs. Mais je préfère le Bronx. »

Le visage de la petite Unité s'illumina. Elle fit un salto et retomba de plein pied de la paroi de l'immeuble. Elle courut presque vers Marvel, et s'arrêta devant lui, enthousiaste comme jamais.


« Brooklyn, c'est là où j'habite ! Je trouve que c'est le quartier le plus tranquille, puis au moins l'Orraculum me cherchera surement moins là-bas... Par contre, je suis née en pologne parce que j'ai été adopté. Tu sais... ce truc où les gens abandonnent leurs enfants ! »

Elle haussa les épaules. Après tout, elle ne savait rien d'autre que son pays d'origine, car le contrat d'adoption parlait bien du fait que les parents resteraient anonymes à condition qu'ils ne tentent jamais d'entrer en contact avec leurs enfants. La mère d'Heley -sa vraie mère, pas la Maï qui la mise au monde- lui avait dit qu'elle avait été adoptée en Pologne. En revanche, personne ne sait le chemin qu'elle a fait pour y être. Sur cette parenthèse nostalgique, la petite Maï tourna la tête vers sa semblable qui parla à son tour.

Puis, le vent fouetta à nouveau le visage d'Heley. Une odeur de churros venait d'emplir ses narines. Distraite un instant, elle entendit à peine la question du vampire, à laquelle elle mit un petit temps avant de réagir.

« Vous travaillez ? »

Reportant son regard sur le vampire au teint glacial, la brunette fini par répondre.

« Euh, je chante. Enfin, je travaille dans une boutique de CDs. C'est bien et détendant, mais lorsqu'on connait tout les disques par coeur, c'est un peu lassant. Puis ca m'énerve, c'est toujours pareil ! Moi ce que je veux, c'est chanter, chanter, chanter ! Dans les bars, les fêtes, les soirées ! Chanter encore et toujours ! »

Elle leva les bras au ciel, et commença a fredonner un petit air discret s'accordant à son élan de joie de vivre.

« On peut pas dire que j'ai un salaire de ministre, mais au moins j'peux payer mon loyer et nourrir mon chat ! »


Elle tourna la tête vers la blonde. Dans quoi pouvait-elle travailler celle-là ? Heley la voyait bien vendeuse dans une boutique de vêtements branchés. Ils semblaient tout les deux vraiment très cool ! Un vampire végétarien et une Maï bienfaisante, quelle rencontre formidable aujourd'hui ! Bientôt elle devrait rentrer chez elle pour retourner voir son chat. Et aussi parce que sa série favorite allait passer dans moins d'une heure.
Code by B-NET (c)

_________________


'cause in a sky full of stars
"Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre" ~ Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d’amour ? C’est d’pas pouvoir se rappeler ce qu’on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s’en aller... Tu la perds à jamais. (skins) ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Dim 15 Sep - 13:20



Ciné, Vampire et Maï



« Et sinon, vous venez d'où ? » leur demanda soudain Heley, qui avait commencé à jouer les funambules comme les enfants sur le bords du trottoir alors que Marvel se tenait légèrement en retrait.


- J'habite dans le Bronx, c'est le quartier le plus adapté pour les vampyrs. Mais j'ai voyagé un peu partout. Si vous n'êtes jamais allées en Russie, faut y aller. C'est absolument génial, surtout les bars. »

Oh tiens, le Bronx, comme elle. Le quartier était plutôt sombres et les rencontres pas très fameuses, mais au moins il y avait de l'action, et les loyers n'étaient pas chers. Bien sûr, Morwyn n'avait rien contre les quartiers à bonne réputation, mais le Bronx, bien que mal famé, était celui qu'elle appréciait le plus. Pourquoi, c'était une très bonne question. Elle comprenait ainsi que Marvel ait envie d'y vivre. Mais pourquoi parlait-il de la Russie?

« Je suis né à Brooklyn, pas loin d'ici. Les deux naissances d'ailleurs. Mais je préfère le Bronx. »

Cette phrase semblait déclencher quelque chose chez Heley, car elle fit soudain un bond de quelque mètres pour rejoindre le vampyr.


« Brooklyn, c'est là où j'habite ! s'écria-t-elle. Je trouve que c'est le quartier le plus tranquille, puis au moins l'Oraculum me cherchera surement moins là-bas... L'oraculum? c'était quoi ça encore ? Une mafia? Par contre j'ignore où je suis née, parce que j'ai été adopté. Tu sais... ce truc où les gens abandonnent leurs enfants ! »

Elle termina sa phrase en faisant une moue et en haussant les épaules. Alors elle avait été adoptée... Pauvres parents, ils avaient dû le regretter ! Morwyn faillit pouffer de rire, mais ça aurait sûrement été mal vu. Elle décida de casser le silence qui s'était installé en parlant à son tour.

- J'habite aussi au Bronx ; depuis que je suis arrivée à New-York, en fait, donc j'y suis un peu attachée... Enfin je crois... Vu que je suis partie pour de bon de chez mes parents, cette fois, et que ça a bien marché jusque là.

Pas comme ma première tentative à l'âge de 16 ans. faillit-elle ajouter. Elle s'efforça de ne pas penser à la raison pour laquelle elle était revenue chez sa mère et son père en catastrophe.


« Vous travaillez ? » interrogea de nouveau Marvel.

Haha, la question piège... La blonde observa un silence pesant en attendant que l'autre maï ne réponde à sa place.

« Euh, je chante. Enfin, je fais mes études dans une école de droit mais mon statut n'aide pas trop. J'en ai marre de risquer ma peau à tout les coins de rues, alors en plus si je fais carrière dans la justice de New York, je ne risque pas de durer longtemps. Puis ca m'énerve, c'est toujours pareil. Moi ce que je veux, c'est chanter, chanter, chanter. Dans les bars, les fêtes, les soirées. Chanter encore et toujours ! »

Puis elle recommença à être dans sa bulle, fredonnant une petite chanson. Elle "chantait" plutôt bien, ce qui confirmait ses dires.

« On peut pas dire que j'ai un salaire de ministre, mais au moins j'peux payer mon loyer et nourrir mon chat ! » conclut-elle avant de se tourner vers Morwyn.

- Si je travaille ? Euh, oui, enfin, c'est relatif quoi... Des trucs par-ci par-là... enfin là en ce moment j'ai rien, y a pas longtemps j'étais serveuse à la Statue de la Liberté. Et puis, après m'être émancipée j'ai travaillé dans un cirque quelques années mais ça s'est pas très bien terminé...

Elle se tut à cet instant. Puis elle se releva et se tourna vers les deux autres.

- Bon, c'est pas tout ça mais j'ai assez traîné, justement il faut que j'essaie de trouver un nouveau boulot ! Je sais pas si on se reverra, donc bon, à plus !

Suite à cette phrase, elle redescendit de l'immeuble, laissant la brune et le vampyr sur le toit du bâtiment.
Code by B-NET (c)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


ADMINISTRATEUR
Dieu de l'Orthographe ! 8D


The only heaven I'll be sent to is when I'm alone with you





Steal my life and make me yours
But hurry my dear
For I'm already bound to hell.





Célébrité : Aaron Taylor Johnson


Messages : 250


Date d'inscription : 05/03/2013




MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï Dim 15 Sep - 13:29



Ciné, Vampire et Maï


« Euh, je chante. Enfin, je fais mes études dans une école de droit mais mon statut n'aide pas trop. J'en ai marre de risquer ma peau à tout les coins de rues, alors en plus si je fais carrière dans la justice de New York, je ne risque pas de durer longtemps. Puis ça m'énerve, c'est toujours pareil. Moi ce que je veux, c'est chanter, chanter, chanter. Dans les bars, les fêtes, les soirées. Chanter encore et toujours ! On peut pas dire que j'ai un salaire de ministre, mais au moins j'peux payer mon loyer et nourrir mon chat ! »

Elle avait des étoiles dans les yeux quand elle parlait de sa vocation. Chanteuse, hein ? Les artistes amateurs étaient nombreux à New York contrairement à ceux qui réussissaient. Enfin, elle avait l'air d'y croire. En fait, Marvel s'attendait presque à la voir improviser un mini concert sur le toit tellement elle était plongée dans son monde.

« Si je travaille ? Euh, oui, enfin, c'est relatif quoi... Des trucs par-ci par-là... enfin là en ce moment j'ai rien, y a pas longtemps j'étais serveuse à la Statue de la Liberté. Et puis, après m'être émancipée j'ai travaillé dans un cirque quelques années mais ça s'est pas très bien terminé... »

Ah, voilà ! Un cirque. Il s'attendait à une réponse du genre venant d'une Maï. Athlète, cascadeuse, flic... Pour tous les métiers physiques, les Maï étaient avantagés. La soif rendait le sort des vampires plus relatif. Surtout pour la dernière proposition. Vous imaginez un policier arriver sur une scène de meurtre et se mettre à boire le sang de la victime ? Non, soyons sérieux. Ok, il y avait toujours ce truc des vampires végétariens qui se contrôlent, mais ils ne représentaient qu'une très faible minorité. Et leur espérance de vie était minime face aux balles de bois des chasseurs.

Il y eut un court moment de silence avant que la blonde ne se lève.

« Bon, c'est pas tout ça mais j'ai assez traîné, justement il faut que j'essaie de trouver un nouveau boulot ! Je sais pas si on se reverra, donc bon, à plus !
- A plus. »

Elle descendit du toit et se mis à courir. Ou à marcher très vite. Marvel avait légèrement le flemme d'utiliser ses sens vampiriques sur le coup. Il attendit qu'elle soit loin pour lâcher, plus pour lui-même que pour Heley :

« Un cirque, hein. Je te vois plus faire la funambule que miss cheveux arc-en-ciel. Moi je ne pourrais jamais. Les clowns me font flipper. C'est trop moches ces trucs, surtout la nuit. Tiens, le soleil va pas tarder à se coucher. J'ai un truc à faire aujourd'hui mais je sais plus quoi... Il est quelle heure. Oh, j'm'en fou. WOAW ! Il est quelle heure ? Peu importe. Si importe ! Je vais être en retard au boulot... Pour la troisième fois... De la semaine. Bref, à plus. C'était sympa, Heley. »

Il lui fit une espèce de salut militaire à sa sauce et sauta de l'immeuble.

« Aïe... »

Il se releva, secoua la tête et se mis à courir de manière plus ou moins gracieuse vers le Bronx. Même quand il est en retard, pas question de prendre le métro.

Code by B-NET (c)

_________________

Chaotic Neutral
What is a man but the sum of his memories ? We are the stories we live ! The tales we tell ourselves ! (Clay Kaczmarek) ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Fini]Ciné, Vampire et Maï

Revenir en haut Aller en bas

[Fini]Ciné, Vampire et Maï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» La mort la plus lente de tout le cinéma : Sortez le pop-corn
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» L'ambassadeur Fritz Cinéas précise
» Cherche bannière vampire counts (Fantasy)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Brooklyn :: cinémas-