Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

Break the Wall ▲ Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


ADMINISTRATRICE
I LIKE TO MOVE IT MOVE IT!




“ Don't you dare wake up the Wolf! ”






Célébrité : Shay Mitchell


Messages : 41


Date d'inscription : 06/03/2013


Localisation : Au pays imagiiinaire





MessageSujet: Break the Wall ▲ Seth Lun 5 Aoû - 2:39





Calypso & Seth



« L'art de l'incruste. »
ΨΨ
Aujourd'hui c'était un jour particulier pour Calypso, elle allait pour la première fois de sa vie vivre seule! Sans son oncle ou qui que ce soit pour la surveiller. Elle avait l'impression d'enfin commencer une vie normale, à peu près si elle oubliait le fait qu'elle était un Loup-Garou! En tout cas, n'étant pas très riche, elle n'avait pas pu trouver mieux que le Bronx! Puis ce serait un quartier beaucoup plus sur si jamais il lui arrivait de se transformer parce qu'en plein Manhattan ça ne ferait pas bon effet! Alors qu'ici elle avait plus de chances de s'en prendre à des dealeurs ou des pickpockets! Son futur appart non plus n'était pas en très bon état! C'était un immeuble qui semblait légèrement détruit voire inhabité mais il y avait des gens qui vivaient dedans. Et Calypso était sûr qu'elle arriverait à être heureuse ici!

Calypso descendit de sa voiture et prit sa dernière valise avec elle. Elle avait déjà aménagé quelques meubles dans son appart, il ne lui restait plus cette valise bourrée de fringue! La jeune femme commença à monter les escaliers, il n'y avait pas d'interphone, ni d'alarme. Elle allait devoir se méfier des vols! Une fois arrivée dans son appart, elle se jeta dans son lit en poussant un petit cri de joie. Maintenant elle se sentait libre et indépendante! Elle rangea ses dernières affaires puis contempla son appart. Il y avait à peu près tout dans la même pièce, la chambre, la salle, la cuisine... Il n'y avait que la salle de bain qui ne se trouvait pas dans la même pièce. Le parquet semblait très vieux et grinçant tandis que les murs ne semblaient pas très solides non plus mais Calypso trouvait que le fait que cet appart soit abîmé faisait son charme!

La jeune femme bossa un peu toute l'aprèm afin de mettre de la déco en place, de déplacer des meubles... Elle se rendit également compte qu'il n'y avait pas de porte pour la salle de bain et que la tuyauterie semblait inquiétante. Plus tard dans la soirée, elle était à bout de souffle mais la jeune métisse alluma quand même sa chaîne hi-fi et se mit à chanter à tue-tête et danser dans son appart. Elle était en pyjama, elle portait un de ces petits shorts US Marshal rouge et blanc avec un large tee-shirt blanc. Ses longs cheveux bruns étaient détachés et bougeaient dans tous les sens vu la façon dont elle dansait.

« YOU'RE THE ONE THAT I WANT! YOU'RE THE OOOOOONE! HOUHOUOUUUUUUUUUU! HONEY! »

C'était la musique qui passait à l'instant et Calypso dansait à la façon des années 60 tout en essayant d'accrocher un cadre sur son mur. La jeune femme trouvait qu'il y avait un espace sur ce petit morceau de mur et ça la stressait alors elle n'avait pas pu s'empêcher d'aller chercher ses outils... Mais malheureusement, à peine eut-elle le temps d'enfoncer un tout petit peu le clou dans le mur que celui-ci s'effondra. Il y avait de la poussière partout autour d'elle, la jeune femme qui était alors entrain de danser glissa et tomba de façon pas très gracieuse. Lorsqu'elle se releva elle vit qu'elle avait détruit un petit bout du mur entre son appart et celui de son voisin. C'était une assez bonne technique pour se présenter au voisinage! Elle toussa un peu, elle tenait toujours son marteau dans les mains. La poussière l'empêchait de voir pour l'instant clairement son voisin mais en tout cas il y avait quelqu'un dans cet appart. Calypso pria pour que ce ne soit pas un psychopathe cannibale ou quelque chose dans le genre. Tenant son petit marteau dans les mains et affichant un petit sourire innocent, tout ce qu'elle trouva à dire fut:

« Oooups? »




© Macha



_________________
Tonight is the Full Moon
“We are all like the bright moon, we still have our darker side.”  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
Why so serious ?




« If you could only see the beast you've made of me »





Célébrité : Ian Somerhalder


Messages : 36


Date d'inscription : 22/02/2013




MessageSujet: Re: Break the Wall ▲ Seth Mer 7 Aoû - 3:32





Calypso & Seth



« L'art de l'incruste. »
ΨΨ
Un bruit de klaxonne intensément fort retenti, et Seth se reveilla en sursaut. Les yeux grands ouverts, la respiration haletante, il pouvait contempler au-dessus de lui la magnifique toiture du bronx avec un peu de ciel. Vous l'aurez compris, Seth avait une nouvelle fois passé la nuit dehors, et s'était endormi ivre, dans un tas d'ordures et de cartons au milieu des poubelles. Pourquoi ? Eh bien disons-donc que lorsque Seth était déchiré, il ne se rapellait même pas d'où il habitait ! Il ne passait que très peu de soirs dans son appartement, mais peut être qu'un matelas, même miteux, ne lui ferait pas de mal. Alors, il se releva, épousseta rapidement ses habits et parti chez lui. Lorsqu'il monta les escaliers, il pouvait entendre un grabuge dans l'appartement d'à côté. Un nouveau voisin ? Des Squatteurs ? Arf... il n'en avait rien à faire, tant qu'il ne les croisait pas et qu'il gardait sa tranquillité ! Seth donna un coup de pied dans sa porte, qui s'ouvra immédiatement et il se laissa pitoyablement tomber sur son matelas. L'appartement n'était pas très décoré. Il s'agissait enfaite d'un studio, avec tout de même cuisine et salle de bain séparées. L'endroit était vraiment très peu meublé. En effet, il y avait un matelas fin à même le sol, une petite télé avec une antenne immense ainsi qu'une table basse. Il y avait également une commode bancale à cause des deux pieds de gauches rongés par les mites, et il y avait en revanche un tas de bazard. Des tas de fringues, de vaisselles, de cartons de pizzas... Un vrai remue-ménage dans lequel se complaisait le Loup-Garou.

Il aurait bien regardé la télé comme ca, mais son odeur commencait vraiment à le déranger. Alors, il se décida à aller prendre une douche. Aaaah... la salle de bain. Merveilleux endroit où la tuyauterie ressortait de partout, où l'évier fuyait et où la baignoire ancienne rendait le lieu encore plus déplorable qu'avant. Bref. Après s'être douché il enfila un bermuda beige, prit un pack de canettes de bières dans sa cuisine et se laissa cette fois-ci pour de bon tomber sur son matelas. Désormais adossé contre le mur, il attrapa la télécommande à proximité et alluma la télé, buvant sa bière de l'autre main.

Mais il n'arrivait pas à écouter correctement la télé, à cause de ses nouveaux voisins encombrants ! Le vacarme continuait toujours, et s'était mélé à une musique ultra forte des années 60. Quels goûts... Le beau brun crispa les poings et la machoire, en évantrant sa canette. Il ne voulait pas se faire d'avantages d'ennemis, mais si ces personnes ne baissaient pas la musique, il allait être obligé d'aller régler ses comptes. Il augmenta le volume de la télévision et vida entièrement sa prochaine canette.

Lorsque soudain, sans qu'il n'eut le temps de dire "ouf", le milieu du mur à sa droite s’effondra. Littéralement. Seth, la canette à la main, tourna vivement la tête vers le mur, d'un air dépité, mais ne voyait absolument rien derrière ce nuage de poussière ! En revanche, il pouvait sentir. Et il distingua parfaitement une odeur qui le mit en alerte. La personne qui avait détruit le mur n'était autre qu'un loup garou. Comme lui. Mais c'était une femme, et une solitaire.

« Oooups? » fit une petite voix gênée.
« Hého c'est quoi ce bordel ! » hurla-t-il comme réponse.

Il attendu ainsi sans bouger que la poussière redescende se poser sur le sol, avant de poser les yeux vers l'auteur du crime. Elle était grande, mâte de peau et avait une longue chevelure brune. Vraiment jolie, pour tout dire. En plus, elle n'était pas beaucoup habillée... La musique se termina, laissant place à un grand silence. L'homme toujours adossé contre son mur arqua les sourcils et fit un sourire en coin. Voyez-vous ca... quelle charmante voisine ! Seth leva sa canette vers elle et lui fit un clin d'oeil avant de la reposer.

« Saaaalut... » dit-il d'un air enchanté.

Il fallait dire que ce nétait pas tout les jours que des jolies filles lui tombaient comme ca sous le nez. Le seul petit problème auquel il n'avait pas encore réfléchi, c'était son mur. En effet, désormais les deux appartements étaient liés, voir même plus vu qu'il n'y avait plus aucune séparation entre les deux. Sachant qu'aucun ouvrier ne viendra se donner la peine de reposer des briques dans ce merdier et que Seth aurait franchement trop la flemme pour s'en occuper, soit il allait devoir cohabiter avec cette charmante jeune femme, soit il allait devoir passer encore plus de temps dehors.

Mais le loup tenait avant tout à sa tranquillité, et était loin d'être fait pour la vie groupée. Pourquoi croyez-vous qu'il ne voulait pas rejoindre de meute ? C'était bien trop chiant et compliqué ! Il voulait vivre par lui-même, avec ses règles et ses emmerdes, et pas besoin d'avoir encore plus de soucis en cohabitants avec des gens qui n'avaient fait que suivre toute leur vie ! Brrr, quelle idée affreuse. Alors, c'est en poussant un grand et immense soupir qu'il se leva, laissant tomber sa canette au sol, et qu'il alla inspecter de plus près les dégats. Cela faisait comme une immense ouverture entre les deux murs, et il se demandait comment avait fait le plafond pour ne pas tomber également. Bref. Il se retrouva alors vers la jeune demoiselle devant lui, la détaillant du regard. Oui, très jolie... Mais il ne fallait pas oublier qu'elle avait fait du boucan toute la journée, en construisant je ne sais quelles choses et en mettant la musique à fond la caisse ! Et franchement, il ne voulait pas d'une fille comme ca avec lui.

« Bon, bah bienvenue dans l'immeuble. J'crois que t'étais ma voisine, mais du coup c'est plus le cas. J'te conseil d'aller dans l'appart d'au-dessus, au palier d’en face. C'est pas habité, y a juste des vampires qui squattent de temps en temps, mais t'es un loup, tu devrais gérer !  » Puis il lui adressa un nouveau clin d'oeil, et tourna les talons d'un air las, torse nu, vers sa cuisine. Il leva la main et fit un salut militaire de dos. « A plus ! » Et il parti en direction de son frigo, s'emparant d'un nouveau pack de bières. Au moins, son appart s'était agrandi !



© Macha


[/color]

_________________
Maybe time has come to make one

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
I LIKE TO MOVE IT MOVE IT!




“ Don't you dare wake up the Wolf! ”






Célébrité : Shay Mitchell


Messages : 41


Date d'inscription : 06/03/2013


Localisation : Au pays imagiiinaire





MessageSujet: Re: Break the Wall ▲ Seth Mar 22 Oct - 14:35





Calypso & Seth



« L'art de l'incruste. »
ΨΨ
« Hého c'est quoi ce bordel ! » Hurla une voix parmi les décombres.

Cette voix en question semblait appartenir à un homme qui n’avait pas l’air très content de voir sa tranquillité perturbée à une heure pareille par une loup-garou hyperactive avec un marteau dans la main. Calypso se sentait affreusement gênée, la poussière commença alors à se dissiper et elle put voir clairement le visage de son nouveau voisin. Il y avait mieux pour se présenter certes mais là on pouvait dire que c’était la méthode droit au but, on casse le mur et on se dit bonjour ! Cela dit au lieu de s’excuser ou quoi que ce soit, elle resta bouche bée l'air béat au milieu de la pièce, pièce qui soit dit en passant c’était pas mal agrandit ! La raison de son étonnement était qu’en fait, de un son nouveau voisin était un loup-garou. Caly l’avait sentit mais devait-elle se méfier ou au contraire était-ce tout simplement le destin ? A vrai dire la jeune fille préférait la seconde option car le Loup-garou en question était carrément C-A-N-O-N ! C’était un beau brun, l’air mystérieux avec un torse digne des acteurs que l’on pouvait voir dans les films.  C’était un Dieu ! Caly se mit à rougir et se sentit tout de suite idiote. Certes il était vachement beau mais peut-être trop pour être vrai, devait-elle se méfier ? Elle le regarda de ses yeux chocolats mais lorsque l’inconnu lui fit un sourire ainsi qu’un clin d’œil, elle manqua de s’évanouir.

« Saaaalut... » Lui dit-il d’un air charmeur.

Calypso lui rendit son salut en bégayant et en essayant de ne pas baver devant lui. Ce serait un peux bizarre. Elle avait envie de toucher son torse pour voir si c’était de vrais abdos mais en même temps comment pouvaient-ils être faux ? Il n’allait pas non plus se crever comme des ballons. Elle devait sortir de son état de transe afin de tout mettre au clair dans son esprit. Mais beaucoup trop de choses défilaient dans la petite caboche de la métisse. D’ailleurs une nouvelle pensée ne tarda pas à arriver, ils étaient tous les deux des loups-garou non ? C’était l’occasion de créer une nouvelle meute ! Caly rêvait de trouver une nouvelle meute dans laquelle les membres veilleraient l’un sur l’autre et tout ça, elle n’aimait pas vraiment être seule même si c’était ce qu’elle avait choisit en venant vivre ici mais le fait qu’elle soit tombée sur un autre de ses congénères ne pouvait pas être un simple hazard !

« Bon, bah bienvenue dans l'immeuble. J'crois que t'étais ma voisine, mais du coup c'est plus le cas. J'te conseil d'aller dans l'appart d'au-dessus, au palier d’en face. C'est pas habité, y a juste des vampires qui squattent de temps en temps, mais t'es un loup, tu devrais gérer !  »

Il lui fit un autre de ses clins d’œil et tourna les talons en direction de sa cuisine lui adressant un dernier au revoir. Pendant un instant, elle manqua d’accepter sa proposition et de s’en aller sans demander son reste mais au lieu de ça, l’expression de Caly se modifia, passant de l’admiration à la frustration. Déménager, de nouveau ? Non mais pour qu’il se prenait celui-là ! Hors de question qu’elle parte où que ce soit elle venait à peine d’arriver ! Puis elle n’avait pas envie de vivre avec des vampires, ils empestaient la charogne et étaient vraiment morbides. Pas des êtres fréquentables. Elle lâcha son marteau dans les décombres et d’un air frustré, se dirigea vers la cuisine de son voisin tout en essayant d’éviter les morceaux de murs par terre. Une fois arrivée, elle lui dit tout en le pointant du doigt :

« Hors de question que je parte ! Maintenant c’est mon territoire aussi et je vais pas te laisser faire la loi bien que tu sois incroyablement sexy! T'as pas le droit de m’expédier chez des vampires qui soit dit en passant sont répugnants ! Je reste ici et je ne quitterait pas cet appart ! Jamais ! Je resterai ta voisine pour l’éternité ! »

Elle le regarda avec une lueur de défi dans le regard puis se dirigea vers le fauteuil qui devait être l’unique meuble de l’appart du jeune homme. Elle le tourna dans sa direction, s’assit dedans les bras croisés et le fixa avec toujours la même lueur dans les yeux. Au bout d’un instant, elle se décida quand même à dire, mais toujours sur un ton énervé :

« Je suis désolé pour ton mur. Mais bon en même temps c'est pas de ma faute si cet immeuble est totalement miteux. »





© Macha



_________________
Tonight is the Full Moon
“We are all like the bright moon, we still have our darker side.”  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
Why so serious ?




« If you could only see the beast you've made of me »





Célébrité : Ian Somerhalder


Messages : 36


Date d'inscription : 22/02/2013




MessageSujet: Re: Break the Wall ▲ Seth Jeu 7 Nov - 19:19





Calypso & Seth



« L'art de l'incruste. »
ΨΨ
Seth ne passait pas vraiment beaucoup de temps à son appart, et rares étaient les fois où il y dormait. Il évitait toujours de rentrer lorsque le propriétaire se pointait, et prenait soin de jeter les factures à chaque fois qu'il ouvrait la boite aux lettres. Enfin... il ne l'ouvrait même plus enfaite... Mais le proprio devait se foutre complètement de son loyer au final, ou peut être avait-il peur d'avoir des ennuis en trainant par ici. Seth aussi aurait eu peur, si il avait été humain.

Quoiqu'il en était, il avait remarqué qu'il ne laissait pas la belle louve qui allait partager son appartement indifférente ! Elle se mit d'un seul coup à rougir lorsqu'il la salua. Certes il ne la connaissait pas, mais que pouvait-il craindre face à une fille fragile dans son genre ? Elle avait l'air tout ce qu'il y avait de plus innocent (et énergique...) et Seth aimait bien les petites natures. Cependant, après mure réflexion, partager son appartement avec elle, bien que bien tentant, n'était pas une bonne idée. Il aimait bien être toujours seul, une bouteille à la main entrain de divaguer sur le monde et ses fouteurs de troubles. Si une gamine l'interrompait en passant toujours devant lui comme une pile électrique, il n'allait pas du tout, mais pas du tout apprécier ! En tout cas, elle le regardait toujours d'un air émerveillé -il ne manquait plus que le filet de bave- alors, il se releva en exposant bien son torse devant elle et lui conseilla d'aller trouver un autre appart, tout en partant vers la cuisine.

Il s'empara donc d'un nouveau pack de bières, et s'apprêtait à passer une bonne soirée devant la télé dans son nouvel appart, mais il sursauta quand il vit que la jeune femme se trouvait désormais dans l'encadrement de la cuisine, et le pointait du doigt.

« Hors de question que je parte ! Maintenant c’est mon territoire aussi et je vais pas te laisser faire la loi bien que tu sois incroyablement sexy! T'as pas le droit de m’expédier chez des vampires qui soit dit en passant sont répugnants ! Je reste ici et je ne quitterait pas cet appart ! Jamais ! Je resterai ta voisine pour l’éternité ! »[

Et bah... Seth l'avait attentivement regardé d'un air malicieux, mais s'était plus concentré sur ses yeux et son visage énervé qui la rendait bien plus qu'attirante. Mais quand il repassa dans sa tête ce qu'elle avait dit, à défaut d'avoir avoué qu'il ressemblait à un dieu -ce qui était indégnable..- il équarquilla les yeux et s'exclama.

« Je crois pas non... Vu ton caractère, tu t'en sortira très bien avec les vampires ! Crois-moi, tu t'amuseras bien plus avec eux qu'avec moi !  »


Mais la lycanthrope, qui dévoilait de plus en plus un caractère similaire à ceux des enfants, ne bougea pas et resta impassible sur sa décision. "ta voisine pour l'éternité"... Mon oeil ouais ! Comme si il allait se laisser faire ! Puis qui sait, peut-être se lasserait-elle toute seule... Oui tiens, il allait miser cette carte là pour l'instant ! Il arqua alors un sourcil et se rapprocha d'elle, tout en la fixant. Il se rapprocha encore et encore, puis resta quelques secondes immobile avant d'avancer sa tête jusqu'à l'oreille de la jeune femme, puis il murmura.

« Maintenant... Si tu permets, j'aimerais passer.  »

Puis il la contourna en se frayant un petit chemin entre elle et le coin de la porte. Il posa ainsi son pack de bierre près de son matelas, et se laissa tomber lourdement de tout son long sur l'objet moelleux. Sans forcer, il déchira le carton et s'empara de deux bouteilles. Il se mit ensuite à zapper les chaines de la télévision et laissa son action en suspens sur une chaine de musique lorsqu'il se rendit compte qu'il n'avait pas proposé à boire à son invitée. Quelle hôte indigne faisait-il ! Il décapsula sa bouteille avec les dents, bû une gorgée avant de pousser un rot gracieux. Puis il croisa les jambes et, d'un sourire, tendit la deuxième bouteille à sa camarade.

 « Tu veux boire un coup avant de partir ?  »


© Macha



_________________
Maybe time has come to make one

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
I LIKE TO MOVE IT MOVE IT!




“ Don't you dare wake up the Wolf! ”






Célébrité : Shay Mitchell


Messages : 41


Date d'inscription : 06/03/2013


Localisation : Au pays imagiiinaire





MessageSujet: Re: Break the Wall ▲ Seth Mer 5 Fév - 19:21





Calypso & Seth



« L'art de l'incruste. »
ΨΨ
Calypso restait impassible, bien décidée à ne pas céder aux demandes de son nouveau voisin aussi odieux qu’incroyablement sexy qu'il pouvait l'être! Il était hors de question qu’elle lui cède son appartement alors qu’elle venait tout juste de se l’offrir, certes c’était un trou à rat miteux dans lequel même les rats ne voudraient sans doute pas vivre mais c’était ce qu’elle pouvait s’offrir de mieux pour l’instant et c’était son trou à rat. Si son mystérieux voisin ne lui avait pas demandé de partir, Caly l’aurait sans doute fait mais hélas il était trop tard … La jeune lycanthrope agissait désormais comme une enfant gâtée à qui on refusait quelque chose, elle faisait sa crise et était bien déterminée à ne pas lâcher prise.

« Je crois pas non... Vu ton caractère, tu t'en sortiras très bien avec les vampires ! Crois-moi, tu t'amuseras bien plus avec eux qu'avec moi ! »

S’amuser ? Qu’est-ce qu’elle allait bien pouvoir faire avec des vampires, boire gentiment du sang avec eux ? Tout en sachant qu’ils seraient effrayés à la moindre pensée que la jeune louve puisse les mordre, étant donné que le venin lycanthrope était un véritable poison pour ces crétins ! Et puis elle jurait les avoir entendues parler une toute autre langue, une sorte de polonais ou japonais, russe étrange… Bref ce ne serait vraiment pas drôle de vivre avec eux. Mieux valait choisir l’option du voisin agaçant MAIS sexy plutôt que les étranges vampires glauques venant de…. De quelque part sans doute. Se pourrait-il que ces vampires soit en réalité des aliens? Ok, ce n'était pas le moment, l'enquête commencerait un autre jour.

Alors que la jeune femme s’apprêtait à répliquer, une chose étrange se produisit. Son nouveau voisin devenait extrêmement perturbant, il la fixait bien droit dans les yeux tout en se rapprochant peu à peu d’elle, ce qui provoqua une réaction bizarre chez la jeune louve. Elle se mit à rougir et à rire d’un air gêné ne sachant comment interpréter la situation, c’est alors que suffisamment proche de son oreille, il lui murmura :

« Maintenant... Si tu permets, j'aimerais passer.  »

Il la contourna alors pour aller s’allonger sur un matelas un peu plus loin avec un pack de bières. Comptait-il vraiment toutes les boire ? Il commença à en décapsuler une tout en zappant avec la télécommande de la télé. Calypso le regardait, toujours assise dans son fauteuil sans vraiment quoi savoir faire. Fauteuil qui d’ailleurs puait le fauve et la jeune louve commençait à s’inquiéter sérieusement car cela m’étonnerait beaucoup qu’un vieux fauteuil comme celui ci est une option massage. Qu’y avait-il à l’intérieur de ce fauteuil ? Caly reporta alors son attention sur son nouveau voisin qui buvait sa bière tout en lui souriant, suite à ça il rota de manière très majestueuse et lui dit :

« Tu veux boire un coup avant de partir ? »

S’il croyait pouvoir la dégoûter c’était raté ! Caly n’était pas le genre de filles très à cheval sur tout ce qui était propreté, image de soi… D’ailleurs si elle restait ici, d’en moins d’une semaine ce pauvre inconnu aura le droit de voir son appartement subir la « tornade Calypso », c'est-à-dire des montagnes de fringues, de bouffes et de vaisselles non faites traînant partout, sans parler des milliers de choses qu’elle trouvait ou acheté et dont elle ne se débarrassait jamais une fois en main ! Et sans oublier non plus tous les nouveaux hobbies qu'elle se trouvait tous les mois, comme un groupe de rock par exemple, la poterie, du golf d'intérieur (ça avait d'ailleurs mal finit) voir même des cours de gymnastique acrobatique ayant recours à du feu (qui avait mal finit aussi). Bref pour en revenir à l’instant présent, la jeune louve se leva de son fauteuil et accepta l’offre de son voisin – du moins celle de boire une bière – puis s’assit sur le plancher à côté de lui. Une fois qu’elle eut but quelques gorgés, elle rota elle aussi de manière majestueuse voir même encore plus que son ami lycanthrope. Après cela elle lui dit :

« Je ne crois pas que je vais partir, toi et moi on va pouvoir devenir potes ! »

Après cela, elle lui fit un sourire mesquin avant de lui faire un câlin plus ou moins étrangleur, vu la force naturelle qu’avait les loups-garous, tout en poussant une espèce de petit cri aigu. On aurait dit qu’elle jouait une sorte de jeu sordide mais la vérité c’est qu’elle avait vraiment envie de rester ici et d’avoir un pote qui soit comme elle au lieu de tous ses petits humains fragiles qu’elle voyait à l’université. Elle engloutit le reste de sa bière puis tendit sa main vers son nouveau « pote » tout en lui disant :

« Au fait moi c’est Calypso, mais tu peux m’appeler Caly si tu veux ! Ou pas, si tu ne veux pas… Et toi c’est comment ? Je suppose que t’as pas envie que je t’appelle Coloc sans arrêt ?! »

Avec un grand sourire, elle attendit que son nouveau colocataire lui serre la main en en dévoilant un peu plus sur lui. Pour l’instant elle n’avait pas l’air si bizarre que ça non ? Non, sans doute pas ! C’est alors qu’elle se remit à divaguer, claquant ses mains l’une contre l’autre, elle s’exclama d’un ton enjoué :

« Oh non ne me dis rien, laisse-moi deviner ! Tu t’appelles Chuck ? Adam ? Jacob ? Zack ? Julio ? Pablo ? Kevin ? Kurt ? Scooby ? Par quelle lettre commence ton prénom ? Mmmh tu as une tête à t’appeler Theodore, tu sais comme le chipmunks trop mignon qui chante dans le film là! »

S’ensuivit 10 longues secondes d’imitation très gênante. Après ça, la jeune louve se ravisa et se mordit la lèvre d’un air embarrassé, elle regarda alors son coloc et lui fit un grand sourire.

« Tu… n’aimes pas les chipmunks ? » Dit-elle d’une petite voix se voulant imiter ces fameux petits tamias tout en faisant le numéro des grands yeux chocolats.




© Macha



_________________
Tonight is the Full Moon
“We are all like the bright moon, we still have our darker side.”  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
Why so serious ?




« If you could only see the beast you've made of me »





Célébrité : Ian Somerhalder


Messages : 36


Date d'inscription : 22/02/2013




MessageSujet: Re: Break the Wall ▲ Seth Mar 11 Mar - 23:48




Calypso & Seth



« L'art de l'incruste. »
ΨΨ
La louve' ne se fit pas prier et vint s'asseoir à côté de Seth, triomphant d'avoir réussi à virer l'intruse qui avait voulu s'incruster chez lui. Elle prit une bière et lâcha un rot gigantesque et pas du tout féminin. A l'entente de ce son, le garçon la regarda avec un air de dégout. Non, pas féminin du tout ! Elle perdit soudainement toute sexitude à ses yeux.

« Je ne crois pas que je vais partir, toi et moi on va pouvoir devenir potes ! »


« Pardon ? »

Seth cru que ses yeux allaient sortir de son crâne ! Il fut si surpris, qu'il en cracha sa bière ! Comment ca pas partir ? La furie lui sourit d'un air vicieux avant de se jeter sur lui et de l'étrangler en gémissant bizarrement. Au début, il ne bougea pas par surprise, puis il fini par tenter désespéremment de la pousser, avant qu'elle ne s'enlève toute seule. Mais avant qu'il ne puisse la renvoyer, elle lui tendit la main.

« Au fait moi c’est Calypso, mais tu peux m’appeler Caly si tu veux ! Ou pas, si tu ne veux pas… Et toi c’est comment ? Je suppose que t’as pas envie que je t’appelle Coloc sans arrêt ?! »

Seth arqua un sourcil et la scruta d'un air blasé. Puis il regarda sa main. Puis il regarda à nouveau sa tête. Enfaite, une question bourdonnait dans sa tête. Qu'est-ce-qu'elle n'avait pas compris dans la phrase "Tu veux boire un coup avant de partir ?" ? Il avait bien dit AVANT DE PARTIR ! Le loup-garou n'allait pas serrer la main de son intruse. Il n'aimait pas qu'on s'incruste sur son territoire, et encore moins pour faire autant de boucan ! Malheureusement, il n'était pas au bout de ses surprises... Avant qu'il ne puisse parler, la tornade se mit à s'agiter dans tous les sens en claquant des mains.

« Oh non ne me dis rien, laisse-moi deviner ! Tu t’appelles Chuck ? Adam ? Jacob ? Zack ? Julio ? Pablo ? Kevin ? Kurt ? Scooby ? Par quelle lettre commence ton prénom ? Mmmh tu as une tête à t’appeler Theodore, tu sais comme le chipmunks trop mignon qui chante dans le film là! »

Et ensuite, elle se mit à faire une voix louche et aiguë comme si elle avait une boule de poils coincée dans la gorge. Mais c'est pas possible ! Jamais elle ne s'arrêtait de parler ? Un vrai parasite celle-là ! Elle lui filait la migraine en plus de ça ! Il se crispa et enfoui ses deux mains dans ses cheveux en râlant.

« Raaaah ! Non, non et non ! Non je n'aime pas les chip.. choses ! » Il se releva alors, et se tenait désormais debout fasse à Calypso. « Je. Veux. Juste. Etre. TRAN-QUILLE ! » Il soupira un grand coup, avant de reprendre calmement. « Bon, tu ne me laisse pas le choix. »

Il alla de l'autre côté de l'appart, prit les premiers habits de la jeune femme qui trainaient encore, les mit dans un sachet avec une bouteille de bière. Il prit la main de Calypso et lui donna le sac.

« Voila de quoi tenir deux jours. Par contre, je n'ai pas d'argent pour le taxi, je suis un peu... fauché. »

A peine eut-il terminé sa phrase, qu'il saisit la jeune demoiselle par les hanches, et il la souleva pour la mettre en travers sur son dos. Avec sa force, autant dire qu'elle n'avait aucune chance et que se débattre ne servait à rien ! Toujours sans parler, il ouvrit d'un coup de pied la porte de son appartement qui, au passage se décrocha; et il descendit les escaliers silencieux sans écouter si la métisse lui parlait. C'était une pure beauté certes, mais en ouvrant la bouche elle avait perdu tout son charme tropical ! Il arriva ensuite en bas de l'immeuble, et la laissa tomber sur le seuil de la porte.

« Et aufaite ! Moi c'est Seth. » ajouta-t-il fier de lui, avant de fermer la porte et de remonter tranquillement dans son appartement. Il enjamba sa porte au sol, sans même prendre le temps de la remettre. De toute façon, peut importe qui passerait dans les couloirs, ils n'oseraient pas mettre les pieds chez lui. A moins que cela soit un de ses clients énervés... ou bien un Blackwood... mais bon, cela m'étonnerait. Chouette ! Maintenant, il possédait un appart trois fois plus grand ! Bon, il allait falloir qu'il débarrasse toutes ces affaires de filles, mais sinon c'était le top !

Ainsi, il alla du côté de chez son ex-voisine, et s'arrêta devant la radio. Il regarda les CD qu'elle possédait, et décidé de mettre "Highway To Hell" de ACDC au maximum en fond sonore. Puis, il se laissa de nouveau tomber sur son matelas, torse nu, sa bière à la main. Enfin tranquille !



© Macha



_________________
Maybe time has come to make one

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
I LIKE TO MOVE IT MOVE IT!




“ Don't you dare wake up the Wolf! ”






Célébrité : Shay Mitchell


Messages : 41


Date d'inscription : 06/03/2013


Localisation : Au pays imagiiinaire





MessageSujet: Re: Break the Wall ▲ Seth Mer 4 Juin - 12:49





Calypso & Seth



« L'art de l'incruste. »
ΨΨ
La jeune louve avait enfin réussi à se taire. A vrai dire, elle avait toujours été un vrai moulin à paroles et déballait sans arrêt tout ce dont à quoi elle pensait, ce qui entraînait parfois des conversations pour le moins étranges… En revanche son congénère lycanthrope ne semblait pas aussi loquace qu’elle, Calypso voyait très bien qu’elle perturbait son calme quotidien et que cela l’irritait mais que pouvait-elle faire ? Ils étaient coincés tous les deux et ils n’y pouvaient rien, la jeune louve n’allait certainement pas plier bagage alors qu’elle venait tout juste d’arriver juste pour faire plaisir à un abruti qui puait de la gueule et qui n’en valait certainement pas la peine.

La brunette se tenait donc devant son cher colocataire - même si cette appellation ne semblait marcher que dans son sens – et le regarda s’énerver, il voulait de la tranquillité ? Il ne semblait pas le genre de personne à être calme et posé pourtant. La jeune louve le fixa donc tout en faisant la moue et en croisant les bras, énervée elle aussi de l’attitude de ce jeune inconnu.

« Bon, tu ne me laisses pas le choix. » Déclara-t-il soudainement avant de filer vers son côté de l’appartement. Après cela, il commença à ramasser tous les vêtements qu’elles avaient laissé traîner et à les mettre dans un sac sous le regard meurtrier de la jeune louve qui serrait les poings et grinçait des dents.

« Te gêne pas surtout ! » Dit-elle d’un ton sarcastique. Était-il en train de faire sa valise pour qu’elle s’en aille ? Pourquoi s’acharnait-il à vouloir rester ? Les seules choses dont il disposait c’était d’un matelas miteux et d’un pack de bière, si une personne devait partir c’était bien lui ! Caly n’allait certainement pas plier bagages pas même pour les beaux yeux d’un brun ténébreux ! Ce dernier balança d’ailleurs une de ses bières dans son sac – ce qui devait sans doute être un acte extrêmement généreux venu de sa part – et lui attrapa la main pour lui donner le bagage. Que comptait-il faire au juste, la pousser jusqu’à la sortie ?

« Voila de quoi tenir deux jours. Par contre, je n'ai pas d'argent pour le taxi, je suis un peu... fauché. »
Annonça le lycanthrope.

Alors que la brunette s’apprêtait à protester, le beau brun la saisit par les hanches et la hissa sur son dos comme un vulgaire sac à patates. Il donna alors un coup de pied dans la porte, et quitta l’appartement avec une Caly furax sur son dos. En effet la jeune louve ne cessait de se débattre et de protester mais même si elle avait pas mal de force grâce à son côté surnaturel, son cher ami était malheureusement comme elle et beaucoup plus robuste. Pourtant Calypso s’acharnait à battre des pieds et des poings tout en s’égosillant :

« Non mais ça va pas ??! Tu vas me lâcher oui ! Tu comptes me jeter dehors et te débarrasser de moi comme si j’étais un sac poubelle c’est ça ? Tu crois que je ne vais pas revenir et te laisser tranquille peut-être ? C’est mon appartement autant que le tiens et moi contrairement à toi sans doute, j’ai payé pour l’avoir ! Et si j’ai payé ce n’est pas pour qu’un vieux miteux pleins de puces puisse en profiter alors lâche moi avant que je m’énerve réellement et que je te fasse la peau espèce d’abruti ! »

Et elle continua de cette manière tout en rajoutant les mots les plus ravissants que l’on puisse trouver dans la langue anglaise. Caly ne supportait pas être traité de la sorte, elle faisait des menaces pas vraiment effrayante étant donné son petit gabarit mais elle continuait tout de même de s’enfoncer, frustrée par l’attitude du lycanthrope. Celui-ci la déposa d’ailleurs à l’entrée de l’immeuble et avec un sourire charmeur lui dit :

« Et au faite ! Moi c'est Seth. »

La jeune louve voulut alors rentrer dans l’immeuble mais le lycanthrope referma brutalement la porte qu’elle se prit d’ailleurs en pleine face puis n’arrivant pas à retrouver l’équilibre, elle tomba sur le bitume. Seth, voilà un nom qu’elle allait retenir tiens ! Se relevant plus déterminée que jamais, elle ouvrit la porte d’un grand coup et entra de nouveau dans l’immeuble son sac à la main. Bon sang elle était en pyjama ! En haut elle pouvait entendre le son de sa chaine hi-fi jouait un morceau d’AC/DC, la musique résonnait dans toute la résidence. Voilà que désormais ce parasite s’appropriait ses affaires ! Montant les marches quatre à quatre, elle atterrit enfin devant la porte de l’appartement –à vrai dire il n’y avait plus de portes – et entra pour faire face à un Seth tranquillement allongé sur son matelas, ce qui devait sans doute être sa plus grande passion dans la vie ! La jeune louve balança alors son sac sur son lit puis éteignit la chaine hi-fi avant de se diriger vers Seth et de lui dire :

« Pourquoi ? C’est si dur que ça d’être gentil et amical ? On aurait pu s’entendre dès le début sur un moyen de régler ce problème mais non il a fallu que tu te la joues rebelle et arrogant voire même sexiste et que tu me jettes carrément dehors et au sens propre ! Tu sais, c’est pas facile tous les jours quand on est un loup-garou et je pense que tu comprends ce que j’essaye de dire, bref ça me faisait plaisir de rencontrer quelqu’un comme moi mais de toute évidence tu n’es qu’un pauvre abruti qui préfère la compagnie d’une bouteille à celle de vrais personnes! »

Calypso reprit son souffle après son long monologue et se mit à réfléchir. De toute évidence, Seth ne voulait pas d’elle ici et elle non plus désormais. Un des deux allait devoir partir. La jeune louve détestait abandonner de cette manière mais elle ne voulait pas rester plus longtemps ici. Elle retourna dans sa moitié d’appartement et rassembla quelques affaires pour les ranger avec les autres dans son sac. Après cela, elle prit le bagage avec elle et déclara de nouveau à Seth :

« Voilà, t’as gagné ! T’es content j’espère ? Je te laisse l’appart profites en bien quant à moi je vais aller chercher un logement et du soutien autre part. Peut-être dans cette meute dont tout le monde parle ici, les Black machin. Au revoir je te laisse tranquille tabarnak ! »

Calypso était canadienne en effet, elle avait grandit avec sa famille là-bas ce qui faisait que parfois elle pouvait dire quelques expressions différentes. La canadienne lança donc un dernier regard meurtrier à Seth avant de se retourner et de constater qu’elle avait faillit se prendre le mur. Après cela elle partit dignement tout en continuant de fixer le lycanthrope et commença alors à descendre les escaliers et se diriger dehors.





© Macha



_________________
Tonight is the Full Moon
“We are all like the bright moon, we still have our darker side.”  -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
Why so serious ?




« If you could only see the beast you've made of me »





Célébrité : Ian Somerhalder


Messages : 36


Date d'inscription : 22/02/2013




MessageSujet: Re: Break the Wall ▲ Seth Lun 30 Juin - 1:46




Calypso & Seth



« L'art de l'incruste. »
ΨΨ
En un rien de temps -enfin avec quelques petites difficultés cependant-, Seth avait réussi à se débarrasser de celle qui avait voulu s'incruster comme colocataire. Il l'avait littéralement balancée dehors un sac à la main, et était désormais retourné paisiblement dans sa routine de loup fénéant. Il aurait pû avoir des remords, c'est vrai. Parce qu'elle était incroyablement sexy, avec sa peau mat et son corps musclé de louve. Mais elle était bien trop bavarde ! C'était pas compliqué, elle n'aurait eu qu'à se taire et lui servir de la bière toute la journée, et il l'aurait laissée vivre içi ! Malgré tout, il pouvait très bien la remercier parce que grâce à elle, il avait désormais un appartement beaucoup plus grand, et plusieurs meubles neufs ! Bon certes, y avait des trucs de meufs. Mais bon, il n'avait qu'à balancer ca par la fenêtre plus tard, ou bien le filer à Kamila, peut-être qu'elle aimerait !

Mais alors qu'il commençait à apprécier sa nouvelle vie spacieuse avec un bon CD de Rock, voilà qu'il vit dans l'encadrement de la porte -qui elle était au sol-, la silhouette furax de celle qu'il avait viré plus tôt. Calypso avait l'air carrément et mortellement au sommet de son agressivité. Elle lui jeta son sac sur le canapé et fonca droit éteindre sa chaine hifi avant de retourner vers lui. « Heyyy ! Si on peut même apprécier de la bonne musique ! » s'exclama-t-il frustré.

« Pourquoi ? C’est si dur que ça d’être gentil et amical ? On aurait pu s’entendre dès le début sur un moyen de régler ce problème mais non il a fallu que tu te la joues rebelle et arrogant voire même sexiste et que tu me jettes carrément dehors et au sens propre ! Tu sais, c’est pas facile tous les jours quand on est un loup-garou et je pense que tu comprends ce que j’essaye de dire, bref ça me faisait plaisir de rencontrer quelqu’un comme moi mais de toute évidence tu n’es qu’un pauvre abruti qui préfère la compagnie d’une bouteille à celle de vrais personnes! »

Surpris et n'osant plus bouger, Seth resta là a la fixer avec des yeux ronds comme des billes. Il n'avait pas entièrement suivi ce qu'elle avait dit, étant donné que ses pensées s 'étaient concentrées sur le short que portait la demoiselle. Puis il haussa les épaules. « Moui, c'est vrai que les bouteilles sont très sympathiques et toujours là pour moi ! » Mais cette petite plaisanterie ne sembla pas plaire à sa convive qui reparti de son côté ranger des affaires. Elle était vraiment venue pour ça ? Si ce n'avait été que ça, il lui aurait tout envoyé par la fenêtre !

« Voilà, t’as gagné ! T’es content j’espère ? Je te laisse l’appart profites en bien quant à moi je vais aller chercher un logement et du soutien autre part. Peut-être dans cette meute dont tout le monde parle ici, les Black machin. Au revoir je te laisse tranquille tabarnak ! »

Elle s'engagea alors dans les escaliers sous les yeux du loup-garou qui venait de se figer à nouveau. Il fronça les sourcils. Il n'avait pas compris ce que voulait dire le dernier mot ni même si il existait, mais il ne s'y attarda pas. En réalité, c'était « les Black machin » qui l'inquiétait. Sans aucun doutes, il s'agissait des Blackwood. Et c'était genre les plus gros sanguinaires et psychopathes de la ville. Oh làlà non, il ne fallait surtout pas qu'elle s'en approche ! Pour l'une des premières fois de sa vie, Seth commença à regretter ses actes et se leva en un millième de seconde pour rattraper Calypso dans les escaliers. « Attends ! » cria-t-il. Quand il arriva devant elle, il lui retint le bras pour l’empêcher de descendre une marche de plus. « Attends... j'ai changé d'avis. » C'était une première ! Seth Jeremiah McAllister qui retenait une nana de partir de chez lui ! Lui-même ne se reconnaissait pas. Mais disons que c'était pour la bonne cause ! Sans la lâcher -cependant il ne serrait pas du tout-, il se gratta la tête d'un air gêné et résigné, cherchant ses mots. Enfaite, il n'avait pratiquement jamais fait ça dans sa vie, et était vraiment indigné de le faire. « Tu peux pas partir comme ça. Les Blackwood ne sont pas une bonne meute, c'est des psychopathes. Si tout le monde en parle, c'est parce qu'ils foutent le bordel dans les rues. » Il s'arrêta un moment et lâcha le bras de la brune. « Je m'excuses, j'aurais pas dû te chasser comme ca. » dit-il en parlant si doucement que les mots lui brulaient les lèvres. Néanmoins, il était sûr qu'elle avait entendu ! Pffff, LUI qui s'excusait. C'était du grand n'importe quoi. « T'as pas besoin de partir tu peux rester, mais surtout ne va pas rentrer dans leur meute ! » Il saisit donc les deux sacs qu'elle tenait. « Par contre, je veux du calme ! T'es peut-être sexy, mais ça t'autorise pas à semer la pagaille ! Et interdiction de toucher à la télé. » décréta-t-il très sérieusement. Il remonta alors les marches, piétinna la porte et posa les sacs du coté de sa colocataire. « Je t'ai monté les sacs, mais par contre ne compte surtout pas sur moi pour les ranger ! » Ça, il en était hors de question ! Il s'était assez rabaissé dans la journée ! Le loup garou parti alors rallumer la chaine hifi de sa nouvelle colocataire, et se rassit dans son matelas pour terminer sa bière. La porte, il s'en occuperait plus tard ! Il fit un clin d'oeil à Calypso qui remontait les escaliers et trinqua en sa direction. « Bienvenue dans l'trou à rat ! » lança-t-il avant d’engloutir son breuvage. C'était le début d'une longue et tumultueuse cohabitation qui s’annonçait ! Mais ça, ils ne le savaient pas encore !




© Macha



_________________
Maybe time has come to make one

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Break the Wall ▲ Seth

Revenir en haut Aller en bas

Break the Wall ▲ Seth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Love, only love can break down the wall someday [Christopher]
» Connaissez-vous Prison Break ?
» Seth Tienyue (Serpentard)
» .-. I break , I borrow , I live , I lose .-.
» Break It Down [Swann Neige]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Home sweet home :: Appartments :: Bronx :: Seth J. McAllister & Calypso L. Rosenbach-