Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

[Abandonné]Stop that. [PV: Adriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: [Abandonné]Stop that. [PV: Adriel] Mer 15 Jan - 19:37

[quote="Drake Macktey"]





Joe ☋ Adriel

☊ «Stop that.»





Il était là, couché sur son ventre, couché contre lui, il était là, comme avant, il était revenu, il était dans ses bras. Mais Joe ne pouvait pas se permettre d'ouvrir les yeux, Hach ne voulait pas, Hach lui murmurait simplement de le serrer le plus fort possible, même si le gothique voulait voir, voulait le voir de nouveau. Son compagnon était froid, très froid même, comme un cadavre, ce qui n'était que peu rassurant. Mais la fée était bien trop heureux pour se plaindre, il était submergé par le bonheur, il lui manquait qu'une seule chose, plongé son regard dans les yeux bleu pur du garçon qui lui parlait, doucement, d'une voix douce et mélodieuse. Le problème était que le succube ne comprenait rien, le murmure était trop bas, et lui, il ne pouvait pas bouger, il était comme paralysé, ses lèvres semblaient collées, et Hach continuait à discuter, parfois augmentant légèrement le ton pour lui faire comprendre quelques mots. Qu'arrivait-il s'il ouvrait les yeux? Verrait-il son compagnon allongé sur lui, pourrait-il de nouveau le toucher, le caresser sans qu'il disparaisse, passer sa main dans les doux cheveux de ancien amour. Était-ce possible? Il devait essayer, au moins essayer, il ne pouvait qu'y gagner non? C'est ce qu'il fit, Ever entrouvrit ses yeux, mais à la place de voir le beau jeune homme blond, c'est une planche en bois qui se trouvait dans ses bras, il était dans une ruelle, les mêmes ruelles sombres, les ruelles habituelles.

Comment avait-il put s'endormir sans chaleur corporelle, l'avait-on blessé? Cela faisait tout de même depuis un long moment qu'il rêvait que son compagnon défunt, et le désespoir qu'il éprouvait au réveil lui faisait monté les larmes aux yeux. Le problème c'est qu'on ne pouvait pas contrôler ses rêves et son esprit, en ce moment ses pensées se perdaient, elles se cognaient les unes contre les autres, elles lui faisaient mal, c'étaient ces pensées et elles le détruisaient petit à petit, là dans son crâne, c'était le chaos total. D'ailleurs qu'était-il arrivé à l'assassin de son amour? L'avait-il tué? Il ne se souvenait même plus. Il tombait bien bas. Trop bas.
Cependant il n'y avait aucun intérêt à rester caché dans une ruelle obscure et humide, mieux valait partir, mais il n'avait aucune destination en tête et rentrer chez lui le faisait frissonner.

Joe se leva, cherchant son téléphone portable dans les poches de son jean punk. Que voulait-il faire? Il ne savait pas, il se demandait s'il valait mieux rester seul ou partager la soirée avec quelques amis. Le bowling devait être ouvert, il n'était pas bien loin, de plus la lune avait déjà bien entamée son ascension dans le ciel bleu sombre, dissimulant les étoiles scintillantes. La lune était belle, elle trônait dans la voute céleste, projetant ses rayons pâles sur la ville illuminée, sur la terre endommagée. Le bowling était une activité détendante, quand on y jouait on se sentait mieux, on pouvait oublier les problèmes durant un petit moment, le temps de lancer la lourde boule afin de faire tomber les quilles. Peut être que le corps peut guérir les plaies, mais il est incapable de guérir la folie. Le succube s'était surprit à se battre avec ses propres mains, heureusement il ne l'avait fait qu'une seule fois, de plus son TOC n'était pas prêt de disparaitre, se brosser les dents onze fois par jour n'était pas très agréable. Sa bouche avait tellement saigné qu'il se demandait quand elle s'ouvrirait. Il avait d'ailleurs une inflammation à la gencive et quasiment pas d'argent pour guérir ses multiples troubles.

Les rues du Bronx étaient toujours peuplées, il y avait toujours des gens qui marchaient, qui couraient, du moins qui avançaient sur les trottoirs, avec la lumière des lampadaires et des infrastructures. Plus de nature, plus rien, simplement une grande ville ou les humains marchaient, mais qu'ils étaient heureux ces humains! Quels égoïstes! Quels narcissiques! Ces êtes dépourvu d'intelligence s'enfermant dans leur petit monde tranquille sans savoir ce que sont les problèmes, ce qu'est la vie. L'injustice de l'existence ne disparaitrait jamais, du moins, tant que l'homme continuera à vivre. D'un côté Ever n'était pas un saint non plus, il avait bien assez fait de crimes pour aller en "enfer" comme disait les autres, mais l'enfer n'est qu'une légende, personne ne sait ce qu'il y a après la mort. Peut être qu'au finale la mort est le seul dieu, à qui on demande la pitié quand notre situation se dégrade.
Joe errait donc dans les rues, en direction du bowling, essayant d'éviter les autres, il avait appelé quelques amis, humains, il ne pouvait pas jouer de partie seul, peut être que la compagnie lui remontrait le moral. Quand les souvenirs revenaient, il se maudissait de ne pas avoir blessé, torturé plus le meurtrier, malheureusement même un immortel ne peut retourner en arrière.

Le bâtiment se dressait maintenant devant eux, les cinq garçons se regardèrent un moment, désignant celui qui allait payer, puis entrèrent tous. Malheureusement pour la fée, ses tatouages et son style vestimentaires attiraient l'attention, les gens le regardaient souvent avec curiosité, et quand cela arrivait, le gothique n'avait qu'une envie, les manger. Cependant il savait qu'il ne pouvait pas manger la terre entière.
Au final l'activité se déroula bien, très bien même, ayant toujours été précis, il accumulait les points, mais ce n'était pas pour autant qu'il était premier, deuxième sans doute, oui deuxième. Mais à chaque fois qu'il se levait pour saisir l'une des boules proposées, son esprit s'embrouillait, les images tristes de sa vie repassaient et il était impuissant face à celles-ci, impossible de les effacer. D'ailleurs à certains tours il ratait son lancé, la boule zigzaguait sur la piste éclairée, heurtant seulement quelques quilles. Mais il devait tout de même avouer qu'il se sentait bien, entouré de gens qu'il connaissait, à vrai dire, il n'avait aucune envie de rentrer. Le problème s'était bien l'eau, il mourrait de soif, après tout, tout être ressent la soif. Il fut donc aussi désigné pour aller en chercher. En montant la petite pente, si l'on peut appelé ça comme ça, son regard se posa sur un homme. Joe n'était pas stupide, il savait reconnaitre un vampire quand il en voyait un, il ne les avait jamais apprécier, il les haïssait, il lui aurait bien fait la peau à ce buveur de sang, malheureusement il était dans un bowling, et il savait qu'il n'avait pas le droit d'en vouloir au monde entier dès que la colère le submergeait. Peut être la meilleur résolution serait de l'ignorer, le seul problème, c'est qu'il ne le pouvait pas et cela, il le savait trop bien.

(Avait pas trop d'inspi, j'en aurais surement plus par la suite (; )


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

[Abandonné]Stop that. [PV: Adriel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» PACHA petit lhassa apso 9 ans abandonné (62)
» Rufus, caniche abricot de 4 ans, abandonné 2 fois ! (dép56)
» BENJI Shih tzu abandonné à 10 ans (02)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Bronx :: bowling-