Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ? Ft Meredith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


LEADER OF HUNTERS
I have the revenge in my blood





What ever happened to the young man's heart. Swallowed by pain, as he slowly fell apart. Swimming through the ashes of another life. No real reason to accept the way things have changed




Célébrité : Jeremy Renner


Messages : 26


Date d'inscription : 17/07/2014




MessageSujet: Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ? Ft Meredith Jeu 31 Juil - 22:41

Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ?

“ Meredith & Kyle "
Il était rare que Kyle Gordon reçoive des ordres. Dyson, créateur des organisations et grand chef, avait ce soir-là demandé à celui qui commande l'Oracculum d'accompagner Meredith, chef de l'autre groupe des chasseurs. L'idée de passer la soirée bloqué dans une voiture avec sa collègue ne la réjouissait nullement, mais les temps étaient durs, des combats de rue faisaient rage à New York et les chasseurs devaient être sur le qui-vive.

Après s'être changé dans son bureau, au revoir costard cravate, bonjour tenue confortable noir. Il se dirigea vers le parking de l'organisation, choisissant une vieille voiture qui collait aux décors du Bronx, quartier où ils seraient en planque. Il n'allait certainement pas partir en mission avec sa noble, elle attirait trop les regards, celle-ci servant le plus souvent pour rejoindre de grandes réceptions, obligatoires à cause de sa couverture de patron d'entreprise pharmaceutique. Meredith arriva peu de temps après lui et Kyle  s'étant déjà placé à la place du conducteur, elle n'eut pas le choix de le laisser prendre le volant.

Se garant à une place stratégique, Dyson voulait qu'il observe une ruelle précise. Il pensait qu'un repère secret s'y cachait, un endroit fréquenté par plusieurs créatures. C'est pour cela qu'il avait fait appel à ses deux meilleurs chasseurs aux spécialisations différentes. Kyle éteignit le moteur ainsi que les phares, ils n'avaient plus qu'à attendre du mouvement. Attrapant ses jumelles il était prêt à rester sans bouger durant les prochaines heures, sa carrière de militaire l'avait habitué à cet exercice, surtout quand il s'agissait de tout connaitre sur une prochaine cible ou alors protéger un dignitaire. Simplement pour dire que le silence ne le gênait pas habituellement, sauf que c'était différent pour le coup. Il ne connaissait pas réellement Meredith, n'ayant qu'une relation de travail avec elle et, rester près d'elle sans rien dire paraissait beaucoup plus long. Au bout d'une heure de silence, il eut l'impression que trois heures étaient passées, et pour finir il se sentait de plus en plus mal à l'aise surtout qu'il ne se passait rien du tout dans la ruelle à observer.

Durant quelques minutes, il toucha la bague de Lily qui se trouvait toujours autour de son cou. C'était une de ses habitudes quand il ne faisait rien, mais il s'arrêta quand des bruits suspects apparurent dans la voiture d'en face. Prenant ses jumelles, les fenêtres de la voiture étaient ouvertes et celles-ci bougeaient plus que de raison, il ne fallait pas être Einstein pour comprendre qu'un couple faisait des cabrioles. Détournant le regard, il posa ses jumelles sur ses jambes et alluma la radio pour surpasser les cris du couple. " I will always love you " de Whitney Houston était la chanson qui passait, il connaissait cette chanson par coeur et se retint de ne pas murmurer les mots. Kyle lança un regard furtif vers Meredith. Si on le trouvait froid, qu'est-ce qu'elle était ? Lui qui avait l'habitude d'emmener des personnes bavardes avec lui, il avait gagné le pom-pom ! Quand deux asociaux sont dans la même voiture, qui parle en premier ? La chanson continuait à raisonner, puis d'un coup, il lui demanda :

- Tu as déjà vu Bodyguard ?

Quoi ?! C'était la chanson du film, puis qui ne l'avait pas vu ? Lui se souvenait d'avoir été le voir au cinéma avec Mercy, alors qu'il était en permission. Oui, c'était bien avant qu'il rencontre Lily et qu'il sache pour les créatures, quand il n'était alors qu'un sniper qui servait son pays au lieu d'être un chasseur obligé de passer sa soirée avec Meredith. Il ne s'était jamais autant ennuyé que ce soir-là.

© Chieuze


_________________






Send away for a perfect
world, One not simply


Dernière édition par Kyle Gordon le Mar 26 Aoû - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
GET OUT OF MY WAY BITCHES !




« Socialisation is definitely... not my thing. »





Célébrité : Diane Kruger


Messages : 36


Date d'inscription : 02/11/2013




MessageSujet: Re: Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ? Ft Meredith Jeu 21 Aoû - 2:59

Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ?

“ Meredith & Kyle "

C’était un soir comme les autres dans la dangereuse ville de New-York. Des gens finissaient de travailler, d’autres se rejoignaient en masse dans les bars tandis que les moins téméraires restaient chez eux devant un bon film. Enfin ca, c’était des cas réalistes pour des personnes normales. Mais pour Meredith c’était une toute autre affaire. Ce soir, Dyson avait appelé les deux sous-chefs à la dernière minute pour les convier à une mission –à ses mots- de la plus haute importance. Ils devraient, tous les deux, partir dans le Bronx en surveillance dans une ruelle. L’Incube s’était contenté d’acquiescer très sérieusement, mais dans sa tête elle fulminait de colère.

Premièrement, elle n’aimait pas beaucoup Kyle –ni la plupart des gens-. Et deuxièmement, elle détestait par-dessus tout travailler en équipe. Malgré elle, elle faisait parti de ces gens qui n’arrivaient pas à entamer des relations sociales et détestait le contact. A son sens, tous ceux qui se joignaient à elle la ralentissaient dans ses missions et la faisait échouer. Le propre de Meredith, c’était qu’elle était parfaitement efficace et infaillible, seule.
Après avoir fait la tête plusieurs minutes dans son bureau, elle se décida finalement à descendre rejoindre Kyle en bas du bâtiment. Son visage se décomposant en voyant qu’il avait déjà prit le côté conducteur et dû faire énormément de self-control pour rester calme. Elle lâcha un soupir frustré et grimpa sans un mot dans la voiture, avant d’épousseter son célèbre tailleur blanc. Elle n’aimait pas non plus qu’on conduise à sa place ! Ca commençait bien !

Une fois arrivée à destination, l’ambiance fut également très froide. Pas de musique, pas de bruit ni de bavardage. Enfaite, ce n’est pas qu’elle n’aurait pas voulu parler même si elle refusait de l’admettre. C’était juste qu’elle était incapable de trouver les mots pour continuer ou bien même commencer une conversation. Il n’y avait pas un chat dehors, et elle avait littéralement l’impression qu’ils étaient entrain d’observer des fantômes. Peut-être était-ce le cas ? Une heure passa sans que personne ne décroche un mot. Kyle s’avérait être aussi doué qu’elle en relations humaines ! Au moment où elle poussa un soupir, le coude posé contre la vitre, des bruits suspects retentirent. Laissant Kyle prendre les jumelles, la fée se redressa et plissa les yeux pour se concentrer plus attentivement sur le son. Mais quand elle se rendit compte qu’il s’agissait d’un couple peu discret, elle leva les yeux au ciel et se laissa retomber contre le dossier du siège, bras croisés. Génial…

Avant qu’elle ne puisse faire un mouvement de plus, la radio démarra d’un seul coup. C’était Kyle qui l’avait allumée, surement pour couvrir les bruits dérangeant en face d’eux et le silence trop pesant qui s’était installé dans leur véhicule. Et justement, cela perturba quelques secondes la blonde qui s’était accommodée du calme environnant. Elle sorti son révolver de sa poche et se mit à l’examiner de tous les côtés, ne trouvant rien de plus intéressant à faire mais fut sortie de sa concentration par des fredonnements inquiétants. Elle tourna la tête vers Kyle d’un air blasé, en l’entendant murmurer une chanson totalement mielleuse et ennuyante qui ne correspondait pas du tout à son style extérieur. C’est comme si on faisait chanter du métal à un travesti à une fashion week. Non, c’était totalement hors contexte. Elle avait juste envie qu’il se la boucle et de péter cette foutue radio, elle allait le tuer !

Soudainement, la voix grave de son partenaire retentit pour la première fois de la soirée, ce qui fit sursauter la chasseuse. Elle arqua un sourcil fasse à la question étrange de Kyle. Bodyguard ? C’était quoi ca Bodyguard ! Elle détourna la tête et regarda dehors.

« Je ne regarde pas la télé. » répondit-elle sèchement. Enfin, c’était en parti vrai. Meredith allumait la télévision uniquement pour regarder les journaux télévisés. Et parfois le soir tard, des programmes débiles avec une coupe de glace, ce qui la faisait se sentir un peu plus humaine. Parfaitement conscience qu’elle venait de ruiner en un dixième de seconde la tentative de conversation qu’avait voulu lancer Kyle, elle sourit intérieurement. « je préfère m’entrainer, en fait. » rajouta-t-elle finalement, laissant ressortir son accent danois.  

Passer cette soirée avec Kyle s’avérait être l’une des pires tortures qu’on l’obligeait à vivre depuis son entrée au Vénator ! Ils n’avaient absolument rien en commun, le chasseur de Maï l’énervait à chacun de ses gestes quand ils s’observaient depuis les vitres de leur bureaux et sa sœur Mercy, venait régulièrement l’embêter pendant qu’elle essayait désespérément de travailler. Non vraiment, la famille Gordon n’était pas dans le cœur de la Danoise (en même temps, qui l’était ?) et heureusement pour elle qu’ils ne se doutaient pas de sa véritable nature ! Mais quoi qu'il en était, ils allaient devoir passer plusieurs heures encore serrés dans cette voiture à devoir observer le vide et tous deux allaient mourir si l'ambiance restait comme telle et si il n'y avait pas d'action, alors en attendant, il fallait faire des efforts. « j'espère très sincèrement qu'il va finir par y avoir du mouvement, parce que sinon je ne sais pas toi mais je vais finir par aller tuer les deux idiots là-bas dans leur voiture ! » s'exclama-t-elle.  Elle ouvrit la boite à gants de la voiture et saisit deux boites en cartons dont une qu'elle tendit à Kyle d'un air toujours aussi coincé. « des pâtes ? » proposa-t-elle. Après tout, il ne pouvait pas y avoir de surveillance sans nourriture, et les boites de chinois à emporter étaient bien plus pratiques que des hamburgers ! N'importe qui qui assisterait à la scène depuis le début serait mort de rire face à l'handicap pesant qui était là. Elle se racla la gorge et décida d'entamer son paquet. Il allait bien falloir que l'un des deux se décide rapidement à forcer l'autre à parler. Sinon, la soirée promettait d'être longue...


© Chieuze


_________________

I want your horror I want your design 'cause you're a criminal As long as your mine I want your love And I want your revenge I want your love I don't wanna be friends you and me could write a bad romance.
I WANT YOUR LOVE AND I WANT YOUR REVENGE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


LEADER OF HUNTERS
I have the revenge in my blood





What ever happened to the young man's heart. Swallowed by pain, as he slowly fell apart. Swimming through the ashes of another life. No real reason to accept the way things have changed




Célébrité : Jeremy Renner


Messages : 26


Date d'inscription : 17/07/2014




MessageSujet: Re: Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ? Ft Meredith Mar 26 Aoû - 14:41

Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ?

“ Meredith & Kyle "
Dans la société, les femmes sont considérées comme le " sexe faible ", mais dans la nature de la femelle peuvent être bien plus féroce que son homologue masculin. Alors entre Kyle et Meredith, lequel des deux détruiraient tout ce qui les entoure ? Le chasseur possède une famille, il sait ce que c'est d'aimer, de protéger, mais quel est le but de Meredith, qu'est-ce qui l'a poussé à devenir chasseuse ? Kyle ne s'était jamais intéressé à sa collègue, pour la simple raison qu'ils ne géraient pas la même organisation et si Dyson avait confiance en elle, pourquoi douter ? Oui, il croyait en son patron plus qu'à celle qui se trouvait près de lui, mais cette confiance lui suffirait-il à supporter cette soirée ? Meredith était aussi froide que lui et il la trouvait bien ennuyante, ils n'avaient rien en commun, hormis peut-être la chasse et encore, ils ne chassaient pas les mêmes créatures. Peut-être qu'ils avaient plus en commun que Kyle pensait, s'il apprenait au moins à la connaitre, mais en aurait-il envie ?

Ils se trouvaient tous les deux en voiture pour en planque dans une des rues du Bronx. Dyson les avait envoyés enquêter dans ce lieu, il prétendait que des créatures venaient s'y regrouper. Au bout d'une heure de silence, le temps paraissait beaucoup plus long, Kyle n'avait jamais réalisé le sens de l'ennui avant cet instant. Alors que deux jeunes personnes faisaient l'amour dans la voiture voisine, il alluma la radio pour camoufler leur bruit, une chanson qu'il connaissait par coeur apparu, une chanson qui appartenait à son passé, celui de l'homme qui se battait contre l'avidité des hommes et non celle des créatures. D'une certaine façon, il continuait à être l'homme que l'armée avait fait de lui, seul le but avait changé.

Se laissant emporter par la mélodie, il porta un regard vers sa collègue et lui demanda si elle avait déjà vu Bodyguard, c'était la BO du film qui passait à la radio, c'était pour cela qu'il y avait pensé. C'était un moyen ou un autre de lancer la conversation, pour une fois que c'était lui qui la commençait au lieu de réclamer le silence, un vrai miracle produit par un moment d'ennui.

« Je ne regarde pas la télé. Je préfère m’entrainer, en fait.»

Avant de prononcer ses paroles, elle avait détourné la tête, regardant vers l'extérieur. Cela ne l'étonnait même pas que celle-ci ne regarde pas la télé, elle n'avait pas le profil de personne qui avait des loisirs hormis le boulot, c'était certain qu'il était bien plus humain qu'elle. En fait, cette femme lui reflétait sa propre image et cela n'avait rien d'agréable, car il n'avait pas toujours été ainsi.

« j'espère très sincèrement qu'il va finir par y avoir du mouvement, parce que sinon je ne sais pas toi mais je vais finir par aller tuer les deux idiots là-bas dans leur voiture ! »

Il sourit intérieurement, elle était beaucoup moins patiente que lui, il se fichait totalement des deux personnes qui roucoulaient à côté, tant que la musique couvrait un peu leur ébat. Il était naturel chez l'homme de vouloir s'accoupler, c'était humain et tout ce qui touchait à l'humain, devenait précieux pour lui, surtout que lui ne s'autorisait plus à aimer, pas comme il avait aimé Lily ou comme il aimait Mercy. Meredith ouvrit la boîte à gants de la voiture et en sortie deux boîtes en carton, lui en tendant une.

« des pâtes ? »

Il la regarda droit dans les yeux, gardant un air très sérieux, il ne s'autorisait pas à manger durant ses planques, c'était une distraction, à tout moment une créature pouvait surgir, puis c'était un Anglais, attacher à ses valeurs, la nourriture chinoise, il préférait s'en passer.

- Non, merci. Mais Bon appétit.

Reprenant ses jumelles et se mit à nouveau à observer la ruelle, des personnes venaient de la traverser, mais c'était facile de voir qu'il recherchait de la solitude, certainement pour la drogue. Une nouvelle chanson fit son apparition, une qui ne connaissait pas, surement sortie cette année. Il abaissa ses jumelles et diminua le son de la radio au minimum.

- Dyson a pu avoir de mauvaises informations sur cette ruelle.

C'était surement vrai, mais pourtant, il ne bougerait pas de cette rue avant le matin, obéissant aux ordres que Dyson lui avait donnés. Tournant la tête vers Meredith, une question vint lui tirailler l'esprit.

- Tu l'as rencontré comment ?

© Chieuze


_________________






Send away for a perfect
world, One not simply
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
GET OUT OF MY WAY BITCHES !




« Socialisation is definitely... not my thing. »





Célébrité : Diane Kruger


Messages : 36


Date d'inscription : 02/11/2013




MessageSujet: Re: Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ? Ft Meredith Sam 15 Nov - 16:35

Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ?

“ Meredith & Kyle "

Meredith croyait sincèrement qu'elle allait se plaquer son flingue contre la tempe pour en finir. Le sang bouillait dans son corps, elle n'en pouvait plus. La raison de cet énervement ? Travailler en duo. Rien que ça ! Non mais attendez, c'était grâve comme affaire ! La Danoise avait réellement pris ca comme une insulte à sa personne, que Dyson lui dise de faire équipe avec Kyle. Et puis mieux valait ne pas se mettre le patron à dos, ou tenter de le persuader avec ses pouvoirs. Non en effet, mieux valait obéir. Mais Meredith détestait obéir comme une ado en pleine crise d'adolescence.

Pour s'occuper, la Meneuse de chasse avait décidé de sortir une boite de pâtes à emporter de la boite à gant de la voiture. Bien évidemment, sa condition surnaturelle ferait qu'elle ne serait pas réellement rassasiée, mais elle aimait tout de même parfois manger de la nourriture humaine juste pour le gout que cela laissait dans sa gorge. D'ailleurs soit disant passant, elle mourrait de faim. De vraie faim.

Alors que Kyle avait refusé poliment, elle rangea le paquet en se disant que ainsi elle en garderait plus pour elle plus tard. Son collègue était déterminé à trouver la moindre trace de vie de créatures, mais la rue semblait plus déserte qu'autre chose... Ce fut un réel soulagement lorsque enfin il diminua le son de cette radio infernale et qu'il laissa le silence reprendre la place. Elle tiqua cependant quand il reprit la parole.

« Il faudrait mieux que non, sinon je me tire une balle avant le levé du jour. » répliqua-t-elle tout en mangeant. « Dyson ne se trompe pas souvent, espérons qu'aujourd'hui ne fasse pas exception. »

Elle termina son paquet, qu'elle déposa dans la portière, et laissa tomber sa tête contre la vitre en poussant un soupir d'ennui. Qu'est-ce-qu'on s'éclate dis-donc ! Manquait plus que la boule à facette ! La nouvelle question de Kyle lui glaca le sang. Il ne pouvait donc jamais se taire bon sang ?! Cet imbécile devait surement voir qu'elle n'avait aucune envie de parler avec lui ! De plus, elle détestait ce genre de questions sur sa vie. Comme si elle allait tout déballer, pff. Heureusement qu'elle était rusée et que depuis longtemps elle préparait à l'avance ces discours en cas de problèmes.

« C'était il y a 10 ans, j'ai quitté le Danemark pour New-York. Après que ma famille ait servi de diner aux vampires je suis partie, je me suis entrainée, et je les ai tous tué. Ensuite j'ai eu des informations sur les chasseurs, j'ai contacté des gens, Dyson m'a trouvé et j'ai fait mes preuves. » dit-elle sèchement. Bien évidemment, tout ce qu'elle venait de dire était vrai. Elle était venue à New york il y a 10 ans de cela après le meurtre de sa famille. La seule chose fausse, c'était qu'elle n'avait pas 20 ans en arrivant, mais 72 et elle avait déjà changé trois fois d'hôte. Elle avait eu beaucoup de temps pour s'entrainer et apprendre à survivre, voilà d'où venait ses facilités et sa persévérance. « Rien de passionnant, c'est un peu comme tout le monde ici je présume. » Car il était vrai que la majorité des chasseurs, si ils n'avaient pas repris le métier de famille, était là car ils avaient vu leurs proches se faire décimer par un certain type de créature. Et nécessairement cela définissait vite à quel groupe ils souhaitaient appartenir. Meredith n'avait pas grand chose contre les Sorciers mais étant donné qu'ils faisaient parti de son programme, elle les tuait sans y réfléchir une seule seconde. Les vampires en revanche, étaient sa jouissance lorsqu'elle voyait leur tête séparée de leur corps.

Les autres créatures, elle ne les chassait pas. Elle avait de la compassion, en étant elle-même une, mais s'en fichait quand même assez pour ne rien faire. Elle cachait seulement sa race pour se protéger et ne pas être découverte, le reste lui passait au dessus de la tête ! D'ailleurs, elle était persuadée que c'était le Vénator qui avait le travail le plus compliquer. Chasser des chiens et des chats à force, devait être ennuyant et surtout trop simple ! Tandis que les vampires, et surtout les sorciers, représentaient un véritable fléau pour leurs bourreaux.

Elle regarda quelques instants dans le vide, scrutant un endroit de la ruelle où elle crû apercevoir quelque chose bouger mais qui, en fait, ne fut qu'un chat noir sortant des poubelles avec une souris dans la gueule. Elle leva les yeux au ciel, frustrée de s'être faite une fausse joie, et regarda de nouveau l'Archer. « Et toi ? » fini-t-elle par demander par politesse. « Il t'a trouvé ou c'est toi qui est venu le chercher pour le thé ? » ironisa-t-elle. Meredith aurait pû dire qu'elle le questionnait simplement par politesse car elle n'en avait en réalité strictement rien à faire. Or, ce n'était pas tout à fait vrai car sa curiosité avait envie d'en savoir un peu plus sur ce bloc de glace qui lui faisait face dans la voiture. Bavard et irritant certes, mais bloc de glace quand même. « J'imagine que Dyson est un peu notre sauveur à nous tous. » aima-t-elle rajouter pour jouer l'employée modèle et reconnaissante, qu'en réalité elle n'était absolument pas. Un jour, elle prendrait la place de Benford. Un jour, elle le séduirait avec sa persuasion ou le ferait sauter d'un pont. Mais c'était trop risqué pour tenter quoique ce soit maintenant, elle avait besoin de temps. Et c'était parfait car l'Incube avait tout le temps dont elle avait besoin devant elle.


© Chieuze


_________________

I want your horror I want your design 'cause you're a criminal As long as your mine I want your love And I want your revenge I want your love I don't wanna be friends you and me could write a bad romance.
I WANT YOUR LOVE AND I WANT YOUR REVENGE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


LEADER OF HUNTERS
I have the revenge in my blood





What ever happened to the young man's heart. Swallowed by pain, as he slowly fell apart. Swimming through the ashes of another life. No real reason to accept the way things have changed




Célébrité : Jeremy Renner


Messages : 26


Date d'inscription : 17/07/2014




MessageSujet: Re: Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ? Ft Meredith Sam 20 Déc - 12:15

Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ?

“ Meredith & Kyle "
Il avait passé une grande partie de sa vie à faire de la surveillance, sa carrière de militaire l'avait préparé à devenir un chasseur, comme-ci au final, il avait toujours été destiné de suivre le chemin tracé par son père. Il lui arrivait souvent de penser à lui, ils avaient tellement en commun, bien plus que leurs gênes, oui tous les deux avaient choisi l'amour au détriment de leur carrière et tous les deux en avaient payé le prix fort. Était-ce la leçon à retenir ? Quand on décide de se battre pour les autres, on ne peut pas abandonner. Kyle ne regrettait pas son choix d'être devenu un chasseur pour l'Oracullum, c'était l'essence de sa vie, il cherchait toujours le loup-garou responsable du massacre de sa famille et sa vengeance ne serait pas assouvie avant de lui faire face et de le tuer. Il avait appris au fil des années à renfermer son désir de vengeance dans son coeur, pour ne pas être aveuglé par la colère quand il fallait prendre des décisions, un chef se doit de s'oublier pour protéger ses hommes, encore une chose enseignée par l'armée. Kyle était surement un homme d'apparence très froide et dur, mais il n'en restait pas moins un chef fiable qui ferait tout pour soutenir les chasseurs de son organisation.

Ce n'était pas très courant que les deux organisations de chasseurs fassent équipe, mais cela arrivait, Kyle et Meredith en étaient la preuve. Tous les deux placés en surveillance, Dyson avait demandé d'enquêter sur cette rue et pour l'instant, hormis un jeune couple qui faisait l'amour dans une voiture voisine, il n'y avait rien d'intéressant. L'ancien militaire commençait à penser que Dyson avait pu avoir vent d'une mauvaise information, mais ce n'est pas pour cela qu'il allait abandonner son poste. Patiemment, il observait les ruelles avec ses jumelles, tandis que la présence silencieuse de Meredith le pesait. Normalement, c'était lui qui agissait ainsi avec ses chasseurs qui parlaient trop, mais il fallait l'avouer, il avait quand même pris l'habitude de discuter un peu durant les planques ou alors simplement de rester silencieux avec une personne de confiance, mais auprès de sa collègue, il avait toujours ce sentiment d'alerte qui ne lui laissait pas l'esprit tranquille, Dyson avait confiance en elle cela lui suffisait, mais de là à devoir passer tout une soirée avec elle, c'était autre chose. Après qu'elle ait fini son paquet de pâtes chinoise et qu'il l'entendit soupirer, il se décida à lui poser une question personnelle, au sujet de Dyson et de sa rencontre avec lui.

« C'était il y a 10 ans, j'ai quitté le Danemark pour New-York. Après que ma famille ait servi de diner aux vampires je suis partie, je me suis entrainée, et je les ai tous tué. Ensuite j'ai eu des informations sur les chasseurs, j'ai contacté des gens, Dyson m'a trouvé et j'ai fait mes preuves. »

Elle lui avait répondu sèchement, mais au moins elle l'avait fait. Comme beaucoup de chasseurs, elle avait perdu de la famille à cause de créature, mais leur différence s'était que les chasseurs étaient venus le trouver et non l'inverse. Si le père d'Ashley ne s'était pas pointé le jour de l'enterrement de ses parents, sa vie serait sans doute totalement différente, il s'était juré de prendre soin de sa soeur et cela il l'aurait fait, sans aucun doute. Mais peut-être, aurait-il fait comme Meredith, partir à la recherche des loups-garous et tomber sur des chasseurs. Enfin, jamais il ne pourrait le savoir.

« Rien de passionnant, c'est un peu comme tout le monde ici je présume. »

Il hocha la tête, c'est vrai que les chasseurs l'étaient soit à cause d'une perte ou alors d'un héritage, mais il est quasiment certain que pour les personnes qui deviennent chasseurs grâce à un parent, il y a eu un mort dans les ancêtres, même très lointain. C'est comme une étape à franchir pour parvenir à ce rôle. Le silence retomba entre les deux personnes, il avait appris que la Danoise n'était pas si différente des autres chasseurs, pour ce qui est des raisons du choix de son combat. Il y eut du mouvement dans la ruelle qui n'était nulle autre qu'un chat noir avec une souris dans la gueule. Au moins, lui, sa chasse avait été bonne, pas comme pour les deux qui observaient la scène.

« Et toi ? Il t'a trouvé ou c'est toi qui est venu le chercher pour le thé ? »

L'ancien Kyle aurait surement trouvé son ironie bien trouvée, mais plus maintenant, la perte de sa famille avait emporté son humour avec lui, enfin, il pouvait toujours rire, mais qu'avec Mercy. Son regard se durcit d'un coup à l'évocation du thé. C'était un rituel sacré pour lui, un rituel qui ne pouvait pas servir pour ce genre d'expression. Le thé à 17h lui rappelait ses racines, tout ce qu'il avait perdu, c'était comme passer un peu de temps avec ceux qu'il avait perdus.

« J'imagine que Dyson est un peu notre sauveur à nous tous. »


Posant les jumelles près du volant, machinalement, il attrapa la bague de Lily et la fit tourner entre ses doigts. Il ne parlait jamais de ce qui s'était passé ce soir-là, pour la simple raison qu'il n'avait pas encore tourné la page et que cet événement le faisait toujours autant souffrir. Mais Meredith lui avait raconté son histoire, et contrairement à ses chasseurs, il n'était pas son chef, non, ils étaient égaux.

- Mon père était un ancien chasseur, il a tout abandonné pour ma mère, devenant un citoyen modèle. Ils sont tous venus aux États-Unis pour mon mariage, j'étais sorti chercher le bouquet et à mon retour ma famille et ma fiancée avaient été tuées, par des loups-garou, j'ai réussi à blesser l'un d'entre eux...la seule survivante du massacre fut Mercy.

Il était facile d'apercevoir la faiblesse dans sa voix, ainsi que facile à comprendre que derrière l'homme de glace, il y avait un homme blessé qui cachait ses sentiments à chaque instant. Lâchant la bague, il tourna la tête vers Meredith et ajouta d'une voix plus ferme, redevenant le chef froid qu'elle avait toujours connu.

- C'est l'ancien partenaire de mon père qui nous a trouvées et nous à présenter à Dyson.

Il reprit ses jumelles et vit le jeune couple sortir de la voiture, sourire sur les lèvres. Au moins, eux passaient une bonne soirée, tout en observant la rue, il demanda :

- Quand j'étais militaire, j'en ai vu des choses, mais jamais je n'aurais imaginé que le surnaturel existait. Tu t'es jamais dit que tu serais plus heureuse si tu avais réussi à tourner la page au lieu de devenir chasseur ?


© Chieuze


_________________






Send away for a perfect
world, One not simply
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ? Ft Meredith

Revenir en haut Aller en bas

Deux asociaux dans la même voiture, qui parle ? Ft Meredith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Deux Blondes dans une laverie. [ft. Audrey M. McCarter]
» Deux loups, deux Feuilles
» Une exposition de vieilles voitures dans l'Oise
» Petite surprise par deux chipies dans le dortoir des garçons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Bronx :: rues & ruelles-