Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

[Fini]Wake up, the fairy is here !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Mer 21 Aoû - 2:04







Joe ☋ Ana

« Wake up, the fairy is here ! »






Le Bronx semblait vraiment attirer son côté loup. Après ses tentatives d'auto confinement désastreuses, Anabielle avait abandonné les chaînes pour choisir la fuite. Trois fois elle était allée au cœur du Bronx pour attendre sa transformation, trois fois elle s'y était réveillée. Ce n'était pas une voyageuse, peu importe sa forme. Elle devait être dans le sous-sol ou la cave d'un immeuble. Les murs autour d'elle étaient en béton et du plâtre tombait du plafond à intervalles réguliers. Peut-être qu'il y avait des travaux. Ou un combat... Elle devait arrêter de s'inquiéter, la pleine lune était terminée. Elle allait se calmer, rentrer chez elle et dormir un peu. Ensuite, tout redeviendrait normal. Enfin, normal dans la mesure du possible en considérant que son petit incube avait une grand-tante centenaire hyper protectrice et une bande de cousins tous plus meurtriers les uns que les autres. Vivement la prochaine visite de Kaithleen, c'était peut-être la seule personne censée dans cette famille...

La brune - non, elle n'était pas rousse, les reflets ne comptent pas ! - descendit de la pile de meubles sur laquelle son alter-ego avait décidé de s'endormir et réajusta sa blouse, abîmée par la transformation. Les vêtements de l'hôpital étaient plus pratiques qu'elle ne l'aurait pensé au premier coup d’œil.

Quand Anabielle tenta de sortir de ce qu'elle prenait pour une cave, elle se heurta à la dure réalité : la porte était sous la pile de meubles. Il y avait bien un semblant d'ouverture dans l'un des murs - sûrement ce qui l'avait empêchée d'étouffer - mais elle était bloquée par des barreaux en fer. Super début de journée. Un autre lycanthrope aurait démoli l'obstacle mais elle n'avait pas vraiment eu le temps de s'entraîner à la transformation sur demande. Pourquoi avait-il fallut qu'elle tombe sur la seule race incapable de se débrouiller ? Les vampires et les Maï n'avaient aucun mal à contrôler leur force surnaturelle, et tous les sorciers qu'elle connaissait savaient faire léviter des choses ou lancer un appel de détresse audible seulement pour leurs alliés... Et les fées savaient voler, c'était toujours mieux que rien.

Après quelques tentatives désespérées de soulever un bureau coincé sous une table coincée sous la moitié d'une porte carbonisée, elle retourna s'asseoir près de la fenêtre. Elle n'était pas dans une cave, il n'y avait de de cave au troisième étage d'un immeuble. Sachant que les fondations dudit immeuble, si c'était bien l'un des grands brûlés, menaçaient de lâcher à tout moment, elle n'allait pas vraiment réussir à se calmer. Le visage de Blackwood apparaissait déjà dans sa tête, suivi de sa forme lupine. Il était encore plus moche qu'elle.

Bon, elle n'avait pas trente-six solutions. Soit elle restait ici jusqu'à crever de faim, soit elle attirait l'attention de quelqu'un. Si cette personne avait de mauvaises intentions, elle pouvait toujours tenter de se transformer.

« Hum... Y a quelqu'un ? Je suis coincée au 3e étage. Ça vous dirait de m'aider ? Ma famille est riche si vous voulez une récompense. »

Elle parlait de sa belle famille mais peu importe, elle avait de l'argent à dépenser - la plupart venant de la tante hyper-protectrice. Elle réitéra ses appels près de la porte et de la fenêtre. Le Bronx était le quartier le plus fourni en créatures surnaturelles : si aucun humain ne l'entendait, un vampire ou un loup ne pouvait pas manquer ses cris. Restait à savoir s'ils allaient venir l'aider ou ignorer ses plaintes.


© Méphi.


Dernière édition par Anabielle Footkrutch le Mer 28 Aoû - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Mer 21 Aoû - 18:52






Anabielle ☋ Joe

☊ « Wake up, the fairy is here!»





Joe planta ses ongles (qui d'ailleurs n'étaient plus des ongles) dans le corps de l'homme encore en vie qui se débattait dans tous les sens. C'est compliqué les humains, ils nous supplient de ne pas les tués et après ils nous supplient de les tués, ils sont bizarre tout de même. De toute façon le gothique s'en fichait tant qu'il pouvait manger il était content, en fait il mangeait que des humains et pas des animaux, c'était meilleur, les animaux il trouvait ça dégueulasse, les animaux c'était pour les humains et les humains c'était pour les créatures. Le garçon de quatre-vingt ans arracha un bout de chair à sa victime qui hurla, bon voila ça commençait, il allait entendre braillé tout le long, enfin non le garçon finirait par mourir, n'exagéront pas. Il en arracha un deuxième, puis un troisième, ou bout du quatrième le garçon mourut. Bon c'est vrai que quand il mangeait la fée devenait un vrai sauvage, un barbare que déchiquetait un corps entièrement, après son passage la victime n'était même plus reconnaissable, le sang c'était bon en fait, il aimait bien le sang, le voir coulé, le gout, l'odeur, la couleur, il aimait tout dans le sang, et quand il en prenait il en voulait encore. Ses vêtements étaient tâchés de liquide rouge comme sa bouche et ses mains, enfin tout son corps même, peut être qu'il devrait aller se changer ensuite. De toute façon c'était impossible qu'il mange sans se tacher, il faisait tellement peu attention, de toute façon il avait qu'à être plein de sang ça lui était égale. Après on avait peur de lui et on le traitait de cannibal, mais les humains mangent bien des animaux donc ils peuvent fermer leur bouche. La créature surnatuelle n'avait jamais aimé les humains (sauf pour manger), mais sinon jamais, car tous les problèmes qu'il avait eu cela s'était passé avec des humains. Ever se releva, il avait finit, bon il ne faisait pas un gros effort pour se débarassé des restes, il les laissait là ou il avait mangé, la flemme de les déplacer, ça ne servait à rien. Le sol était couvert de sang et lui aussi, les murs aussi d'ailleurs, heureusement la petite ruelle dans laquelle il avait mangé était déserte et pas très fréquentée, elle était étroite et sombre, avec un peu de chance aucun humain ne verrait ce carnage. En fait Joe s'en foutait du territoire des autres créatures, il mangeait quand il voulait et ou il voulait et n'avait pas peur de se faire attaquer, de toute façon il chassait surtout dans le Bronx car il habitait ici. Le fée n'était pas très riche, même pas du tout, il avait un minuscule appartement dans un immeuble pire que pourrit, en même tant il n'avait pas un très bon travail et les brosses à dents et le dentifrice lui faisait perdre de l'argent. La créature surnaturelle avait toujours eut ce problème, ce TOC, qui lui plombait la vie, et il n'avait pas assez d'argent pour se payer des soins alors il vivait avec. Rien que ce matin le garçon de quatre-vingt ans s'était brossé les dents quatre fois, il essayait de se contrôler mais c'était plus fort que lui, il se sentait toujours obligé de se les brossés, ça l'énervait, ça le détruisait, il ne pouvait pas résister à l'envie de le faire, et s'il ne le faisait pas il se sentait pas bien et coupable. Donc en gros les dépenses en dentifrice étaient énormes, c'est horrible d'avoir ce genre de maladies mentales et de ne pas avoir les moyens de se soigner. Ever s'éloigna rapidement, il n'aimait pas tellement cette ruelle, la dernière fois il s'était emmêlé les pieds et était tombé la tête en plein dans une énorme flaque de sang, de toute façon le gothique n'était vraiment pas doué. De plus plusieurs fois il avait surprit des gangs de Vampires stupides et bizarres qui faisaient...qui faisaient quoi d'ailleurs? Il ne se souvenait plus. Plusieurs fois il avait du s'envolé pour se caché sur un toit s'il ne voulait pas se faire défoncer par trente six buveurs de sang fous qui lui couraient après. Cela à cause de sa curiosité, il ne pouvait pas s'empêché de se mêler de tout, et les problèmes tombaient vite, mais il n'y pouvait rien. Il avait aussi fait une course pousuite, car il tabassait un homme et quelqu'un l'avait vu, la fée avait une vitesse supérieure à celle des humains, mais dans les petites rues avec plein de gens douteux c'était difficile. Donc il avait dû tué l'humain, retrouver celui qu'il était en train de tabasser pour pas que celui-ci porte plainte ou aille le dire à qui que ce soit, ce ne fut pas une tâche facile, même pas du tout. Une fois retrouvé ça avait été compliquer pour l'obligé à ne rien dire. En gros à cause de sa maladresse Joe n'avait jamais de chance. De plus ce matin il avait perdu son coussin chauffant, il devait allé en acheter un, mais il préférait d'abord manger, puis il n'allait pas aller comme ça faire les magasins, il irait donc ce soir, en plus il n'avait casiment plus d'argent.

Aujourd'hui il allait encore surement beaucoup s'ennuyé ce qui n'était pas terrible, il rendait beaucoup visite aux autres créatures et aimait s'infiltré dans les conflits ou trafiques, mais en ce moment il n'y en avait pas trop, alors il faisait le tour des bars. Le problème de la fée c'est qu'il avait toujours un sourire, un sourire ce n'est pas grave, mais un sourire sadique un peu plus, car la plupart du temps c'était plus ce sourire la qui se dessinait sur ses lèvres. L'envie incessente de chair et de sang devenait pénible, puis l'envie de se brosser les dents encore plus. Le garçon aux cheveux noirs jais regarda rapidement autour de lui, il avait prit l'argent de sa victime, qui avait beaucoup d'argent d'ailleurs, c'était bizarre que quelqu'un de riche aille se promener dans le Bronx comme ça sans rien, mais personnellement ça ne dérangeait pas la créature quand il tombait sur une victime qui avait du fric. Ever sortit de la ruelle pour passer dans une autre, il ne pouvait pas débouler comme ça, couvert de sang sur l'avenue, il fallait qu'il se cache, il passerait surement la journée comme ça. Quand il s'ennuyait il marchait, c'était bien de marché de temps en temps, il pensait et ça lui donné des idées, car il aimait bien jouer avec ses victimes avant de les mangées. Joe se colla contre un mur, dans l'ombre il ne craignait rien, il était bien camouflé. Aujourd'hui le temps était couvert, il faisait frais et étant frileux la fée avait mit une grosse veste noir avec une tête de mort blanche et grosse dessus, puis il avait tous ces accessoirs trop nombreux pour qu'on les cites tous. Il n'avait pas d'emplois du temps bien définit aujourd'hui, puis il n'avait pas à aller au travail aujourd'hui, il pouvait donc profitez de l'ennui toute la journée. Le gothique serait bien allé faire un petit tour dans la rue ou se trouvait la majorité de ses amis, mais c'était de l'autre côté et maintenant qu'il était là. La créature s'arrêta net, des voix, des gens qui parlaient, de quoi? Il savait qu'il ne devait pas aller là-bas, mais sa curiosité ne lui laissa pas le choix. Il se plaqua contre le mur et jeta un coup d'oeil dans la ruelle d'à côté, un groupe de gens, avec quelqu'un au milieu, quelqu'un qui n'allait surement pas passé un bon moment, mais malheureusement ce quelqu'un vu le garçon aux yeux bleus, et lui fit des signes "Quel IDIOT!" voila la meilleure manière de se faire repérer par les autres qui devait être des Vampires, bah maintenant il se ferait repérer. Ever sortit sa dague avec une pointe en bois et la cacha derrière son dos continuant à espionner, ça ne l'intéressait pas du tout, mais il n'avait que ça à faire. Joe pouvait être très méchant quand il le voulait, il avait déjà tué plusieurs personnes et cela ne le gênait pas le moins du monde, faire couler le sang était une activité qu'il aimait bien, il aimait bien faire peur aussi, il aimait bien faire mal aux autres, en gros il était sadique. C'était des pulsions, sinon il était plutôt sympathique, il fallait le connaitre c'est tout, il faisait beaucoup d'erreur à cause de sa folie, mais il ne cherchait pas à la corrigée.
-On nous espionne!
Le gothique sursauta, il rêvassait un peu.
-Et c'est maintenant que vous le remarqué, vous êtes sacrément stupides on dirait.
-Il nous insulte!
-Pfff...Sans blague.
Erreur, car une armée de Vampires lui foncèrent dessus, il se colla au mur et attendit le premier. L'un d'eux passa devant Joe qui lui fit un croche pied, un autre arriva et il se prit un coup de dague en bois dans la tronche, un troisième arriva, s'emmêla les pieds sur le premier et tomba. La fée ferait mieux de vite se casser car il y en avait un peu trop et était en infériorité numérique.

La créature sauta et s'envola pour aller se mettre à l'abris sur un toit, il n'était pas faible, mais se battre contre des Vampires ce n'était pas son activité favorite. Il finit par repérer un immeuble cramé. Voila ce qu'il ferait aujourd'hui, il irait se balader dans un immeuble cramé. Bon ce n'était pas un passe temps magnifique mais il n'avait que cela a faire, sinon c'était se battre contre des Vampires fous qui avait oubliés qu'ils se battaient contre quelqu'un qui avait leur force. Ever soupira, les gens l'exaspéraient des fois dans ce monde, mais à présent il était habitué à la connerie que les êtres vivants avaient, car tout le monde est con. Le garçon aux cheveux noirs savait qu'il était con, il aimait bien sa connerie d'ailleurs, les qualités lui manquaient un peu, il avait plus de défauts qu'autre chose. Joe entra dans l'immeuble qui avait presque entièrement brûlé, il aimait les batiment déserts, abimés, ça faisait décor de film d'horreur, et il aimait bien les films d'horreur. Il espérait avoir de la chance et ne pas tomber sur une mauvaise rencontre, car il tombait souvent la-dessus. Il visita le premier étage, c'était pourri, il n'y avait rien, alors il monta au deuxième, il y avait déjà plus de choses, il fouilla un peu pour voir s'il y avait quelque chose d'utile, rien. Alors le gothique monta au troisième, il arrivait à la dernière marche quand il entendit:

« Hum... Y a quelqu'un ? Je suis coincée au 3e étage. Ça vous dirait de m'aider ? Ma famille est riche si vous voulez une récompense. »

Une récompense, il avait de la chance aujourd'hui, c'était le moyen de gagner un peu d'argent, l'argent l'interessait, c'était seulement l'argent qui l'intéressait, en tant normal il aurait ignoré les plaintes de la personne qui était coincée derrière...derrière une porte!? Il venait de comprendre, surement il y avait des objets qui bloquait la porte, mais de l'autre côté. Le sourire aux lèvres, Ever se dirigea à grand pas vers l'objet qui était un peu noircit, surement à cause de l'incendie. Il se colla à la porte, il pourrait peut être essayer d'aidé, mais d'abord il voulait savoir combien il obtiendrait s'il sortait la personne d'ici. Vu la voix ça devait être une femme, comment peut-on venir ici? Sérieusement il y en a qui n'ont vraiment pas de logique. Le succube répondit à la femme sur un ton plutôt moqueur et joyeux:

-J'obtiens combien si je vous sors de là?

Joe avait vraiment besoin d'argent s'il voulait s'acheté un coussin, s'il n'avait pas de coussin cette nuit, il ne pourrait pas dormir et il avait vraiment besoin de repos, ce matin il avait courut dans tous les sens. De plus c'était un moyen de rencontrer quelqu'un et de passer le temps, il n'avait que ça à faire de toute façon, alors quand on tombe sur quelqu'un qui est bloqué car il est allé se foutre n'importe ou, mieux vaut en profitez.


© Méphi.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Mer 28 Aoû - 17:53







Joe ☋ Ana

« Wake up, the fairy is here ! »







Anabielle entendit une voix masculine à travers les débris. Elle dut se concentrer pour comprendre ce que l'inconnu disait, mais au moins, c'était une bonne nouvelle :

« J'obtiens combien si je vous sors de là ? »

Il allait l'aider ! Bon, elle devait lui promettre beaucoup pour être sûre qu'il ne l'abandonne pas. Elle avait déjà donné de ce côté là. Pas question que l'étranger s'en aille et la laisse à son triste sort. Elle commençait à avoir faim en plus...

100 dollars étaient suffisants, non ? Peut-être pas. Elle vivait comme une personne de classe moyenne malgré la fortune de sa famille fée, mais ce n'était peut-être pas le cas de cet homme. L'argent avait l'air d'avoir au moins un peu d'importance pour lui, donc il ne devait pas êtres plein aux as. A moins qu'il ne soit très avare... Arg, elle ne savait rien de lui, c'était plus compliqué que prévu ! Il ne pouvait pas simplement la sauver ? Non, de nos jours, on a rien sans rien. Si elle voulait sortir de là, il fallait payer. Au pire, Barbara viendrait lui crier dessus pour avoir gaspillé ce qu'elle lui donnait, mais elle serait dehors.

« 500 dollars, ça vous irait ? Je peux vous donner plus si c'est nécessaire mais sortez-moi d'ici, s'il vous plaît, mon fils m'attend. »

Zut, elle n'était pas douée à ce jeu là. Ne pas donner d'informations sur elle était la première règle de sa nouvelle vie et voilà qu'elle parlait de Tate à un parfait inconnu. Elle ne savait même pas si c'était un humain ou quelque chose de plus dangereux. Elle tenta d'humer l'air pour le découvrir mais l'odeur de fée qui flottait dans l'air pouvait tout aussi bien être celle de son fils ou de Gabriel, elle avait passé la semaine collée aux deux fées. Sans parler de la puissante Barbara, son odeur d'incube centenaire envahissait sa maison à chacun de de ses visites. Les vampires et les cadavres morts dans l'incendie sentaient pratiquement la même chose. Elle ne pourrait jamais séparer les deux effluves. "Oh faites que ce ne soit pas un vampire !" Si un mort-vivant, hormis Jared et sa bande, la trouvait, il la tuerait. Les lycans et les vampires étaient des ennemis naturels, elle en était plus que consciente. Et si c'était un autre loup-garou ? Non, l'odeur canine était très forte, même au milieu de la cendre et de la poussière, elle reconnaîtrait le parfum d'un des "siens". Un maï ? Un sorcier ? Les deux races étaient imprévisibles... Et un humain alors ? Les hommes pouvaient se montrer cruels et égoïstes. Elle pouvait même se trouver à trois mètres d'un chasseur ! Plus elle y pensait, plus elle avait peur de rester coincée ici. Il fallait qu'elle soit fixée concernant l'identité de l'inconnu. C'était imprudent mais utile.

« Vous êtes seul ? »

Elle fit une courte pause. Ce n'était pas un super début de phrase. Comment continuer ? Peut-être qu'être directe était la solution ? Non, il fallait rester subtile. Mais c'était dur bon sang ! Elle comprenait ses mauvaises notes en théâtre, l'improvisation n'était pas son fort.

« Je me demande juste comment vous aller dégager la porte tout seul. C'est lourd, vous savez ? Peut-être qu'en poussant à deux on pourra la faire tomber dans votre direction pour que je me glisse entre le mur et la pile de meubles qui me bloque l'accès mais ça risque d'être difficile pour un seul homme. »

Elle avait accentué le dernier mot volontairement. Un humain penserait seulement qu'elle avait une drôle de façon de parler mais un vampire, un sorcier ou une fée comprendrait l'insinuation, n'est-ce pas ? Elle l'espérait en tout cas. Et si les 500 dollars ne lui convenaient pas ? Il fallait vraiment qu'elle arrête de faire tourner ses problèmes dans sa tête... Les yeux froids de Zachariah Blackwood semblaient déjà la fixer depuis le coin noir au fond de la pièce.


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Mer 28 Aoû - 22:30






Anabielle ☋ Joe

☊ « Wake up, the fairy is here ! »





Joe n'eut pas tout de suite sa réponse, il attendit un petit peu, la femme bloquée à l'intérieur devait hésiter, peut être qu'elle allait lui donner beaucoup d'argent, il serait heureux d'avoir beaucoup d'argent et il veillerait à ce qu'elle tienne parole, car si elle ne lui donnait pas, il la retrouverait, la volerait, ou la prendrait en otage ou peut pas si elle avait quelqu'un à qui elle tenait comme un frère, une soeur, un enfant.

« 500 dollars, ça vous irait ? Je peux vous donner plus si c'est nécessaire mais sortez-moi d'ici, s'il vous plaît, mon fils m'attend. »

Tiens elle avait un fils, pas mal, il fallait qu'il retienne ça, car vu la mémoire qu'il avait... Il oublierait vite alors que c'était important. Le gothique eut un sourire bizarre pendant un moment. En fait il réfléchissait au moyen d'ouvrir la porte, car il avait envie de la sortir d'ici, en fait il essayait d'imaginer à quoi elle ressemblait, peut être comme la majorité des filles, brune aux yeux marrons, ou peut être qu'elle était blonde avec des yeux bleus, fin peu importe le physique de la fille coincée ne l'intéressait pas le moins du monde, il attendait une réponse de sa part, peut être que c'était à lui de parler, peut être que c'était à lui de la sortir d'ici. Mais qu'était-elle ? Une humaine ? Un Loup-Garou ? Un Maï, Une Sorcière ? Ou autre, il ne pouvait pas savoir, il devait faire attention, avec ses différents Opinel qu'il gardait toujours sur lui il était protégé, mais quand même, on ne sait jamais. Le temps lui sembla long, de plus il n'était vraiment pas patient et très stressé il commençait à angoisser:

« Vous êtes seul ? »

Elle ne semblait pas rassuré non plus, d'ailleurs elle fit une courte pause, pour réfléchir à ce qu'elle allait dire? Il fallait toujours réfléchir à ce qu'on voulait dire avant de parler. Son stress pouvait le pousser à faire des choses bizarres, il n'avait pas envie de faire des choses bizarres, du moins pas ici et pas maintenant. Qu'est ce qu'il avait à craindre? C'est bon il ne risquait rien, il fallait qu'il se calme, zen, si sa se trouvait la femme était simplement une humaine, mais qu'est ce qu'une humaine serait venue faire là toute seule? Peut être que quelqu'un l'avait enfermé ici, mais si c'était le cas cette personne n'aurait pas pu ressortir. Étrange, il verrait bien de toute façon:

« Je me demande juste comment vous aller dégager la porte tout seul. C'est lourd, vous savez ? Peut-être qu'en poussant à deux on pourra la faire tomber dans votre direction pour que je me glisse entre le mur et la pile de meubles qui me bloque l'accès mais ça risque d'être difficile pour un seul homme. »

Elle avait insisté sur le mot "homme" elle stressait surement elle aussi, elle se demandait elle aussi quelle genre de créature la fée était, elle le saurait, mais pour l'instant il fallait qu'il la fasse sortir pour avoir son argent. La créature avait toujours adoré l'argent, petit il essayait d'en gagner le plus possible pour aider sa mère, mais il ne lui donnait pas tout, il en gardait pour lui, pour s'acheté des trucs bizarres, sa mère n'en savait rien et son père encore moins. Le succube avait toujours été mystérieux avec ses parents, il ne leur dévoilait presque rien, ne leur parlait pas de lui, il préférait resté silencieux, il préférait qu'on le connaisse peu. De toute façon ce n'était pas le genre de gars qui révélait tout à tout le monde, il gardait ses secrets pour lui car il ne faisait confiance à personne,   tout le monde savait qu'un jour la personne irait balancer son secret à quelqu'un d'autre qui irait le balancer à encore une autre personne, une chaine infinie quoi. Il ne voulait pas ça, il ne voulait pas que ses secrets soient dit à tout le monde, il était très méfiant et ne changerait certainement jamais cela.

-Tiens vous aussi vous voulez savoir quelle genre de créature je suis? Bah je suis seul, 500 je verrais bien, oui on peut toujours essayé de pousser de mon côté, je tire vous poussez. Ne faisons pas attendre votre fils, j'en conclut que vu que vous voulez être à ses côtés au plus vite qu'il à besoin d'attention, alors ça doit être un enfant plus de bas âge. Je me trompe?

Le sourire sadique et tordu de Joe s'étira un peu plus, il aimait stresser les gens, il aimait les faire flipper, quand on flippe tout les soirs coincé dans sa chambre car notre mère est paranoïaque, on aime faire peur aux autres, et chez le gothique c'est ce qu'il préférait. Disons qu'il avait des envies de faire souffrir, qu'il avait des envies d'être méchant de temps en temps, mais bon il n'y pouvait rien, de plus il ne faisait absolument rien pour changer, il s'aimait comme il était et pour lui c'est ce qui comptait, l'avis des autres lui était complètement égale. Il se mit à tirer la porte, donnant un coup sec, elle était résistante, ça allait être difficile, mais il ne laisserait pas tombé l'argent comme ça, ce serait trop dommage, il avait une si bonne occasion. Il était musclé mais il ne fallait pas exagéré. Il tira de toutes ses forces:

-POUSSEZ!

Il tira comme un malade un moment avant d'entendre un bruit étrange qui provenait de la porte, puis celle-ci commença à basculer dangereusement vers lui, il sauta sur le côté pour éviter la planche de bois qui tombait. Elle s'écrasa sur le sol provoquant un bruit sourd, bon la discrétion ce n'était pas son point fort, mais au moins la femme pourrait passé et il aurait son argent, avant de la laissé repartir il lui demanderait qu'elle le paie, comme ça il était sur que ce ne serait pas de l'arnaque, il n'aimait pas se faire arnaquer et irait toujours se venger, en plus elle avait un fils, c'était parfait, mais il fallait qu'il fasse attention quand même à sa famille et à son espèce. Il attendit qu'elle sorte pour l'attrapé, il ne la laisserait pas partir sans avoir rien eu, c'était com


© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Ven 30 Aoû - 1:07







Joe ☋ Ana

« Wake up, the fairy is here ! »






« Tiens, vous aussi vous voulez savoir quelle genre de créature je suis ? Bah je suis seul, 500 je verrais bien, oui on peut toujours essayer de pousser de mon côté, je tire vous poussez. Ne faisons pas attendre votre fils, j'en conclut que vu que vous voulez être à ses côtés au plus vite, qu'il a besoin d'attention. Alors ça doit être un enfant plus de bas âge, je me trompe ?

Oh, génial, il avait relevé la remarque sur son fils. Elle allait flipper pendant des jours. Mais il fallait qu'elle se concentre sur son évasion. Il était étrange quand même, presque effrayant... Non, focus ! Mais c'était une créature alors ?! Pourquoi ne lui avait-il pas tout simplement dit quel genre ? C'était un vampire. Bordel, elle était tombée sur un vampire ! Il n'y avait aucune preuve, ça pouvait être un sorcier ou une fée. Et si c'était un succube sanguinaire ? Elle allait mourir ! C'était stupide, le sang des loups-garous était très mauvais et mortel pour les vampires, leur chair devait l'être aussi. Et si c'était un vampire, il aurait senti que c'était une lycanthrope et n'essaierait pas de l'attaquer. Ou peut-être qu'il le ferait...

« POUSSEZ ! »

Oh, oui ! Il fallait qu'elle sorte de là. Il avait l'air de s'intéresser à l'argent, donc il avait de bonnes intentions - pas meurtrières en tout cas. Elle se raccrocha à cette idée en se dirigeant vers le haut de la pile de meubles. Sa force de loup-garou l'aida sûrement, parce que la porte céda facilement sous son troisième coup de pied - le bruit fit frissonner la louve et son ouïe trop fine. L'inconnu avait du mérite, bien sûr, mais elle sentait que ses muscles avaient été utilisés. Un peu trop d'ailleurs... Tant pis, elle ferait une sieste en rentrant.

La pile de trucs carbonisés n'avait presque pas bougé et Anabielle faillit tomber par-terre en sautant au sol. Elle fit de son mieux pour que sa blouse reste en place même si la manche droite n'arrêtait pas de tomber. Elle fit un demi-sourire à son 'sauveur'.

« Merci beaucoup. »

Il avait l'air plus jeune qu'elle mais était un peu plus grand de taille. Ce n'était pas très difficile, elle était petite après tout. Il avait un style particulier. Gothique ? Punk ? Elle n'était pas très calée sur le sujet mais ça devait être quelque chose comme ça. En tout cas il était mignon. Il ressemblait un peu à Gabriel. Tiens, en y repensant... Oui. Aucun doute, maintenant qu'elle était en face de lui, elle en était sûre : ce type était une fée. Mais elle n'était pas assez douée pour distinguer les incubes des succubes. En tout cas, elle ne l'avait jamais vu avant. Ce n'était pas le genre de gars à passer inaperçu, elle l'aurait reconnu. Il y avait une odeur résiduelle de sang sur lui, mais ça pouvait venir de ses vêtements ou de l'endroit où il aurait dormi. Peut-être qu'il c'était juste coupé en lisant un livre, qui sait ? Elle devait arrêter de toujours imaginer d'horribles histoires dès le premier signe étrange. Les gens n'avaient pas tous une vie aussi mouvementée et sanglante que la sienne. Et même si c'était un succube, il pouvait se nourrir sur les animaux ! D'accord, il n'avait pas une tête de végétarien, mais se fier aux apparences était une mauvaise chose. Bon, il fallait qu'elle lui parle maintenant, il devait attendre son argent.

« Je n'ai rien sur moi, comme vous pouvez le voir. Si vous me donnez votre adresse, je peux vous envoyer l'argent. »

Ça aurait marché avec un humain dans le Queens mais c'était une fée du Bronx. En tout cas, il se promenait dans des endroits bizarres au cœur du Bronx. Dans ce coin, les gens avaient du mal à faire confiance. Il ne la laisserait pas partir sans son argent et même s'il le faisait, elle aurait ses paroles en tête pendant des semaines. Un gars bizarre qui savait qu'elle avait un fils, c'était le genre à chercher à se venger sur lui. Mais le guider jusqu'à sa maison était trop dangereux...

« Ma tante garde tout l'argent, vous pouvez m'accompagner chez elle si donner votre adresse ne vous convient pas. Mais c'est loin, il faudra prendre le métro et je ne suis pas vraiment présentable... Je peux aussi appeler quelqu'un pour qu'on me ramène l'argent ici, si vous avez un téléphone, mais personne ne s'aventure si loin dans le Bronx... La meilleure chose, c'est de marcher un peu et d'appeler ensuite. »

Elle croisa les doigts derrière son dos en priant pour que l'inconnu accepte sa proposition. S'ils restaient un moment ensemble, elle pourrait découvrir s'il était une menace potentielle et le rapporter à Gabe ou Barbara au téléphone. Si le mec était clean, elle lui donnerait l'argent et l'oublierait aussitôt. Elle connaissait assez de fées pour que sa curiosité ne soit pas très présente. Il n'avait rien de spécial, à première vue. Sûrement un tueur qui tentait de survivre comme bon lui semblait. Il ne combattait pas sa nature comme le faisaient certaines personnes, il avait l'air trop calme pour cela. Un vampire qui ne boit pas assez de sang ressemble à un junkie en manque, ça devait être pareil pour les fées. Elle ne pouvait en être sûre, sa famille mangeait à sa faim, voire plus...

D'accord, elle était quand même un peu curieuse.

« Incube ou succube ? »


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Dim 1 Sep - 16:20






Anabielle ☋ Joe

☊ « Wake up, the fairy is here ! »





Joe regarda la femme sortir de l'endroit ou elle était allé se foutre, il grimaçait, il avait hâte, c'était sûr elle n'aurait peut être pas tout l'argent sur elle, mais il le voulait aujourd'hui, il devait avoir sa récompense aujourd'hui. Elle se faufilait entre le mur et la pile d'objet pour pouvoir sortir, il savait que ça ne devait pas être une humaine comme les autres, ce n'était surement même pas une humaine, elle avait trop de force pour être humaine. Elle avait poussé la porte avec lui, si elle avait été humaine ils n'auraient jamais put faire tombé la porte comme ça, il était fort mais pas assez pour arracher une porte, il ne fallait pas exagéré. Il arrivait à défoncer les portes, mais les arrachées c'était une autre histoire compliquée aussi. La fée finit par voir le physique de la femme bloquée, voir à quoi elle ressemblait, elle était normale, mais il savait qu'elle n'était pas si normale que ça avec ses grands yeux gris qui exprimaient des sentiments étranges, un passé difficile, puis ses cheveux châtains aux reflets roux, on aurait dit une humaine, quelqu'un de normal « Je sais qu'elle n'est pas normale, faut que je fasse gaffe. » Le gothique stressait, il n'aimait pas ne pas connaître l'espèce des inconnus qu'il sauvait. Et si elle avait des renforts ? Et si elle tramait quelque chose contre lui ? Et si elle l'attaquait avec sa bande à la sortie ? Il serra les dents, il n'avait pas envie de passer pour un idiot, c'était la dernière chose qui lui ferait plaisir, pour une fois qu'il avait de la chance, il n'avait pas envie que ça tourne mal, comme d'habitude. Ça ne faisait jamais de mal de croiser quelqu'un qui s'était retrouvé coincé dans une pièce, mais il ne savait toujours pas comment elle avait put être coincée là-dedans, c'était bizarre, ça il fallait qu'il demande, peut être quand même tant il pourrait savoir son espèce, il devait en apprendre sur cette fille qui avait l'air comment dire, triste ? Malheureuse ? On aurait dit qu'elle n'en pouvait plus, bah c'est ça la vie. Lui il en avait connu des dépressions, suffisamment pour se rendre que la musique rendait plus sensible aux dépressions. Donc il passait ses journée enfermé dans sa petite chambre à écouter de la musique en hurlant, se déchirant la peau avec un compas tout en mangeant des bananes, car on lui avait dit que les bananes aidaient contre les dépressions, pour vérifié qu'on ne le prenait pas pour un con, il était allé faire quelques recherches sur internet et il s'était avéré que ce qu'on lui avait dit était vrai. Mais tout cela c'était à l'époque, quand il avait seize ans, car il était fou amoureux, pas d'une fille, d'un homme, mais que cet homme ne l'aimait pas et qu'il se faisait rejeter, puis cette discrimination à propos de son style, de son originalité. De toute façon les gens sont bien comme ça, dès qu'il y en un différent il faut se jeter sur lui et l'insulté, lui faire mal, le blesser, mais différent ne veut pas dire mauvais. La créature ne voulait pas repenser au passé, il fallait savoir revenir dans le passé mais pas y resté.

-Merci beaucoup. Je n'ai rien sur moi, comme vous pouvez le voir. Si vous me donnez votre adresse, je peux vous envoyer l'argent. Ma tante garde tout l'argent, vous pouvez m'accompagner chez elle si donner votre adresse ne vous convient pas. Mais c'est loin, il faudra prendre le métro et je ne suis pas vraiment présentable... Je peux aussi appeler quelqu'un pour qu'on me ramène l'argent ici, si vous avez un téléphone, mais personne ne s'aventure si loin dans le Bronx... La meilleure chose, c'est de marcher un peu et d'appeler ensuite.

Le garçon aux cheveux noirs jais ne savait pas quoi faire, il ne savait pas s'il devait rentré à pied avec cette fille ou pas, il stressait toujours, le stress avait toujours fait partit de sa vie, et son stress pouvait faire revenir son Trouble Obsessionnelle Compulsif qu'il essayait désespérément de faire disparaître même si ce n'était pas du tout facile, il détestait cette stupide maladie mentale qui lui bousillait la vie. Il se brossait tout le temps ses fichues dents, prêt de quinze fois par jour, ce qui était beaucoup trop, celles-ci étaient d'ailleurs toujours très propres, il lui arrivait d'avoir la bouche en sang. Ever soupira, il n'avait pas le choix s'il voulait son argent, il devait accepté sa proposition. Touchant à nouveau son couteau aux différentes lames, il se rassurait, cherchait des plans pour la contré si elle l'attaquait, elle avait intérêt à ne pas l'attaqué sinon il testerait toutes les lames de son couteau sur elle. Il la regarda encore, un regard froid, il avait toujours un regard froid que son maquillage faisait beaucoup ressortir, il était comme ça, toujours à se maquiller, toujours du noir, depuis quatre-vingt ans il mettait du noir, du gothique, il en était complètement fan. En fait c'est grâce à ce style qu'il était devenu ceinture noire de karaté, il en faisait toujours, il adorait ça, mais souvent il faisait un peu trop fort, ce qui lui valait d'être renvoyé quelques séances. Bien sur il trouvait ça trop injuste, mais quoi dire de plus ? Joe angoissait pour rien, il savait se défendre, il avait les moyens de se défendre, donc il n'avait pas à avoir peur, d'une....d'une femme ! Il était vraiment peureux quelques fois, il fallait qu'il contrôle ça aussi. La fille devait être curieuse :

-Incube ou Succube ?

La fée lui fit un sourire tordu, signe qu'il n'allait pas répondre à la question, déjà parce qu'il n'avait pas envie de tout dévoiler sur lui, incognito, il devait resté incognito et pas crié à tout le monde qu'il était succube, de toute façon c'était facile à deviner, ses vêtements étaient tâchés de sang, il ne s'était pas changé après son repas, il n'avait pas oublier, il avait tout simplement la flemme, puis s'il était rentré pour se changer, il n'aurait pas pu résister à l'envie terrible de se brosser les dents. La créature allait devoir accompagner la femme à pied ou appelé quelqu'un qu'il ne connaissait même pas. Il sortit son téléphone de sa poche, bien sûr il ne l'avait pas acheté il l'avait volé à un type qu'il avait chopper, il avait supprimé tout les contactes et avait effacé toutes les traces, il avait changé de carte SIM et était resté avec le portable, ce qui expliquait qu'il avait un téléphone assez chère et que pourtant il n'avait presque pas d'argent. Cassier dans un super marché ce n'était pas terrible comme travail et tout le monde pouvait le confirmé, il se plaignait tout le temps pour avoir des augmentations, mais ses supérieurs n'acceptaient jamais de lui donner un peu plus. C'était son seul travail qu'il faisait depuis pas mal de temps, il pourrait peut être demandé pour travaillé dans un Macdonald, comme ça il aurait deux travails donc plus d'argent, mais pas très bon à l'école il n'avait pas pu avoir un bon boulot et faisait des travaux pourris de jeune. Vu comme ça on aurait dit qu'il avait dans les vingt ans, alors qu'il en avait quatre-vingt. Un sourire s'étira sur ses lèvres, les gens sont tous stupides, lui y comprit, mais certain plus que la moyenne, ce qui est assez alarmant.

-L'une des deux possibilités. Trop cherché à connaitre c'est mal.

Un autre grand sourire tordu lui traversa le visage, il était vraiment provoquant parfois, mais il aimait ça, énerver les autres avait toujours été l'une de ses activités favorite après faire peur. Il avait toujours été mystérieux et énigmatique et ce n'était pas maintenant qu'il changerait. Ever devait cependant répondre à la proposition de la femme châtain clair, il avait besoin de son argent, donc pas de temps à perdre, de plus vu sa patience légendaire ce serait difficile. Il n'aimait pas perdre son temps, enfin ça dépend ce qu'il faisait, de plus ce soir il y avait une soirée pas très loin, il venait d'y repensé, peut être qu'il pourrait aller jeter un coup d'oeil, s'infiltré là-bas, ça lui ferait faire quelque chose, ça l'occuperait, ce n'était pas mal. Mais pour l'instant il n'en n'était pas là, pour l'instant il devait régler une histoire de récompense avec une femme coincée dans un immeuble incendié, heureusement qu'il était passé, sinon elle serait resté bloquée encore un moment vu que personne ne venait. Cet endroit ne devait pas être trop fréquenté, c'était pas mal, ici ferait une bonne cachette, sauf si l'immeuble se faisait détruire puis reconstruire.

-Je suis d'accord, j'ai un téléphone, c'est vous qui choisissez, moi je suis d'accord pour les deux.

Ses yeux brillait d'une lueur de joie, presque, il y était bientôt, bientôt il aurait ce qu'il cherchait, l'argent, puis il pourrait aller acheter ce coussin chauffant et bien dormir cette nuit. Peut être que s'il avait un petit copain ou une petite copine il ne serait pas obligé de dépenser de l'argent pour un coussin, mais il fallait qu'il en trouve d'abord. Joe fit signe à la fille de le suivre, traverser le Bronx à pied, marcher dans le quartier à pied, discrètement car il n'avait pas envie de montré ses vêtements pleins de liquide vital à tout le monde pour après se faire courser. Le gothique s'approcha des escaliers pour pouvoir redescendre, il fallait qu'ils se dépêchent, il avait tellement hâte, il avait bien fait de venir se balader ici, de toute évidence les immeubles incendiés ne sont pas sans intérêt, on peut y trouvé pas mal de choses plutôt bien, après restait à voir si elle ne lui avait pas mentit. La fée commença à descendre les marches jetant des coups d'oeil à la brune qui le suivait, il regardait voir si elle ne partait pas, voir si elle n'avait pas de problème, il ne voulait pas que quelqu'un l'approche, personne n'aurait le droit de la toucher, il s'était transformé en garde du corps, car si on la kidnappait ou qu'elle se faisait tuer ou gravement blessée il n'aurait pas son argent. La créature sourit, il ne pensait qu'à l'argent, il fallait aussi qu'il corrige ça, mais ça faisait trop de truc à corriger, il finirait bien par y arriver, il en était capable, il n'était pas faible. Mais soudain des bruits au premières étages se firent entendre, bruits pas rassurant, des pas, des voix, il les reconnaissait parfaitement, les Vampires de tout à l'heure, il était mal, en fait pas si mal qui ça, mais elle qu'était-elle ? Peut être qu'elle était en danger.

-Remonte doucement, faut qu'on se casse d'ici avant qu'ils arrivent...

Ever regarda ses grande ailes de chauve-souris, devait-il s'envolé et essayer de la prendre avec lui ? Tout le monde allait le voir, c'était mort, il ne savait pas quoi faire, vu qu'il angoissait vite il n'arrivait plus à réfléchir, il ne pensait qu'aux Vampires et voyait son argent disparaître, cela le perturbait, il ne voulait pas rester ici, trop dangereux pour elle, les Vampires ne pouvait pas le tué, sauf s'ils lui coupaient les ailes ou qu'ils avaient avec eux des seringues de sang de Loup-Garou ou encore un Sorcier, donc c'était tout de même dangereux. Il grimaça et lui lança un coup d'oeil, fallait qu'elle trouve une idée, il l'avait sauvé c'était à elle de le faire, en fait c'était à eux deux de se sauver, ils ne pouvaient pas resté là, les « Morts vivants » étaient beaucoup, se caché derrière une porte brulée ne serait d'aucune efficacité, il fallait trouver une bonne planque ou s'enfuir d'ici par un moyen ou un autre. Sortant son couteau Joe choisit la grosse lame pointue en bois et tout en passant sa main dessus il réfléchissait à un moyen de partir, il n'avait pas à s'inquiété, pourquoi il avait peur en fait ? Il avait peur pour rien ! Ils sortiraient, c'était obligé, ils sortiraient, alors pas de quoi s'inquiété, il était comme ça malheureusement, stressé et fou.


© Méphi.




Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Jeu 5 Sep - 21:57







Joe ☋ Ana

« Wake up, the fairy is here ! »






Ana était impatiente de savoir. Si c'était un succube, ça expliquerait cet air de ressemblance avec Gabriel qui n'était pas totalement physique. Et si c'était un incube, ben elle aurait au moins sa réponse !

« L'une des deux possibilités. Trop chercher à connaître c'est mal. »

Ok, ce type était de plus en plus bizarre et flippant. Et il avait un sourire tordu comme les serial killers. Anabielle devait rester sur ses gardes. Et il se prenait pour un donneur de leçons ou un truc du genre ? Non, elle ne devait pas juger les gens, c'était une très mauvaise idée. Peut-être que c'était un sociopathe... Soit il avait du mal à interagir, soit il prenait un malsain plaisir à faire peur aux autres. Si Ana avait été effrayante, elle aurait sans doute succombé au pouvoir et maltraité les autres au lycée. Mais avant d'être un loup, elle ne brillait pas par sa carrure - et ce n'était pas vraiment le cas maintenant non plus. Elle devait quand même garder son calme devant la fée. Vu son comportement, il pouvait être dangereux. Elle ne pouvait pas prédire ses actions futures...

Le brun attendit un peu avant de continuer, ce qui ne rassura pas Anabielle. Il allait choisir une de ses propositions ou pas ? Son regard n'était pas hyper expressif. En fait si, mais pas comme la brune aurait voulu qu'il le soit : il était froid.

« Je suis d'accord, j'ai un téléphone, c'est vous qui choisissez, moi je suis d'accord pour les deux. »

Ana voulut répondre mais l'inconnu presque pas inconnu lui fit signe de le suivre. Elle pourrait réfléchir un peu et répondre plus tard apparemment. C'était une bonne chose ; elle n'était pas sûr que quelqu'un vienne lui ramener de l'argent au Bronx sans aucune explication.

Ils descendirent les escalier mais la fée s'arrêta avant d'arriver au rez-de-chaussée. Ana tendit l'oreille par réflexe et se rendit compte qu'ils n'étaient pas seuls. Pour une fois, elle n'eut aucun mal à reconnaître l'odeur : c'étaient des vampires. Et dire qu'elle pensait avoir passé le plus difficile ! Mais si elle les avait sentis, peut-être qu'eux aussi ! Ils étaient foutus...

« Remonte doucement, faut qu'on se casse d'ici avant qu'ils arrivent... »

Oui, remonter et ne pas paniquer. Il fallait faire ça, oui. Bon plan. L'odeur était encore lointaine et les lycans avaient un meilleur odorat que les vampires ils ne savaient peut-être pas qu'elle était là. Ana regarda son "sauveur" en espérant trouver un quelconque réconfort mais il faisait tourner une lame en bois dans sa mains sans avoir l'air de savoir où frapper. Il devait être aussi paumé qu'elle. Et s'il avait également des antécédents avec les chasseurs nocturnes ? C'est à ce moment que la brune remarqua les tâches de sang sur les habits sombres de la fée. Il était difficile de ne pas avoir de problèmes avec son entourage quand on était un Succube sanguinaire...

Ils étaient face à un dilemme. Sauf si... Il était toujours possible que Jared Excepticon soit dans le lot des vampires en bas de l'immeuble. Il fallait qu'elle aille voir. Si c'était le cas, elle pouvait marchander avec lui.

« Ne bouge pas ! Je reviens. »

Elle avait pris un ton plus assuré que précédemment, plus dur aussi. Avec un peu de chance, il l'écouterait et ne viendrait pas interférer dans la conversation. Il fallait avoir la foi. La louve descendit prudemment les marches jusqu'à être submergée par l'odeur de sang et de cadavres.

« Un loup-garou, comme c'est inattendu. »

Génial, elle était repérée. Ce n'était pas la voix de Jared. Ils étaient cinq, peut-être plus si certains étaient restés dans l'entrée. Ils venaient d'une bande mais pas de celle qu'elle connaissait. Jared lui avait montré comment ne pas avoir de problèmes alors qu'elle était humaine mais l'excuse d'être la réserve de sang du grand patron immortel ne fonctionnait plus. Il fallait qu'elle trouve autre chose. L'intimidation était la seule clé qu'on lui ai apprise. "Faites que ça fonctionne !"

« Si vous ne voulez pas souffrir, vous feriez mieux de reculer. Je travaille pour Le saigneur. Si vous interrompez son entretient avec la sorcière, vous le paierez très cher. »

Les intrus ne semblaient pas la croire, en tout cas pas entièrement. Elle puisa dans son côté loup, même si elle n'était pas sûre du résultat, et montra les crocs. Deux reculèrent mais ça s'arrêta là. Il fallait du lourd pour faire peur à ces types.

« Vous ne comprenez pas ma langue ? Dois-je appeler les autres gardes en faction ? Vous devez savoir qu'un grand nombre de créatures diverses travaillent pour monsieur Excepticon. »

Elle tenta un regard glacial mais un certain succube gothique aurait été bien meilleur qu'elle à ce jeu-là. Le problème, c'est qu'elle ne connaissait pas son nom... Tant pis. Elle devait l'appeler quand même.

« Eh, le nouveau ? Les intrus veulent jouer. »

Et s'il ne répondait pas ? Et s'il ne comprenait pas ? Et s'il s'était enfui pendant qu'elle faisait diversion ? Et s'il était de mèche avec les buveurs de sang ? Elle en savait si peu sur lui ! Comment avait-elle pu se fier à un inconnu si rapidement ? D'accord, il l'avait sauvée et semblait décidé à recevoir son argent mais ça n'était pas une garantie ! Il ne lui avait pas donné son téléphone, elle ne pouvait même pas appeler Jared pour qu'il sauve sa réserve de venin lycan. Il fallait absolument que les vampires dégagent avant qu'ils ne comprennent qu'ils n'étaient que deux dans l'immeuble et non une armée dont un vampire centenaire et une sorcière surpuissante.


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Sam 7 Sep - 13:32






Anabielle ☋ Joe

☊ « Wake up, the fairy is here ! »





« Ne bouge pas ! Je reviens. »

Elle semblait assuré, puis elle avait dit ça comme si elle avait un plan, il la laisserait faire, si elle avait des problèmes il irait l'aidé, mais pour l'instant elle n'avait rien et vu qu'il ne pouvait pas prévoir l'avenir bah il allait la laissé faire, peut être que ça marcherait, il l'espérait. Elle descendit, imprudence. Mais bon ces Vampires étaient stupides comme lui, enfin pas si stupides vu qu'ils l'avait retrouvé. Joe arrivé a leur faire face car il avait pratiqué beaucoup d'art martiaux alors il savait se battre, de plus il courait vite et il avait de la force, ce n'était pas un X-man mais il était puissant. Le seul problème du gothique était son sadisme qui pouvait le mettre dans des situations bizarre, mais vu qu'il n'y pouvait pas grand chose il n'essayait même plus de se contrôlé, il laissait la méchanceté inondé son corps, il tuait pour le plaisir, et ne cherchait pas à se faire guérir. La fille brune parlait avec les Vampires, il descendit un petit peu, toujours caché, sa lame en bois dans les mains, il fallait qu'il écoute la conversation, vu sa curiosité il ne pouvait pas résisté:

« Si vous ne voulez pas souffrir, vous feriez mieux de reculer. Je travaille pour Le saigneur. Si vous interrompez son entretient avec la sorcière, vous le paierez très cher. »

La fée faillit éclater de rire mais se retint juste à temps, il ne fallait pas qu'il fasse de bruit sinon le plan de la fille allait raté et se serait de sa faute, et ils mouraient comme des idiots, ou peut être pas. Quoi qu'il en soit il ne pouvait pas parlé, c'était un peu trop dangereux, il aimait bien ses ailes et n'avait pas envie qu'on lui arrache, il aimait bien ses pouvoirs d'ailleurs. Il pourrait utilisé sa séduction mais il y avait trop de Vampires, c'était une grande bande, et en fait c'était qui le seigneur? Elle inventait des personnages, et si les morts le découvrait? Qu'allaient-ils faire? Ils allaient s'énervé. Le succube grimaça il en avait marre de stressé, pourquoi pensait-il toujours négatif? Parce qu'il avait déjà eut beaucoup de problème avec les cadavre animé dans son passé...Mais celui qui vit avec son passé n'a pas d'avenir alors il devait oublier et se concentré ce qui se passait maintenant, il n'avait rien. Certains des Vampires de cette bande étaient jeune, tout juste transformé et n'était pas bien intelligent. Ever continua à écouter, ne tentant aucun regard, il connaissait bien les buveur de sang, ils voyaient tout, alors lui il allait se faire voir, ces créatures avaient un odorat et une vue super, alors lui avec ses yeux et son nez pourri ça allait l'aidé:

« Vous ne comprenez pas ma langue ? Dois-je appeler les autres gardes en faction ? Vous devez savoir qu'un grand nombre de créatures diverses travaillent pour monsieur Excepticon. »

C'est qui monsieur Exepticon? Il ne savait pas, mais pour se détendre il s'amusa a se moqué du nom de son personnage inventé ou pas. "Exceptionnellement con" Joe mit ses deux mains sur sa bouche pour ne pas rire comme un fou, il aimait bien se moquer des noms des gens, le sien n'était pas super, il détestait son prénom, il trouvait que ça faisait fermier, alors pour ne pas mourir de honte à cause de ce nom stupide il trouvait toujours quelque chose pour se moquer. Ce nom il retiendrait, ça le faisait tellement rire, c'est vrai, le gothique était un vrai gamin, mais quand il stressait trop il aimait bien se détendre en disant des choses stupides comme celle-ci, comme ça quand il aurait des problèmes il penserait à ça. Il avait déjà harcelé beaucoup de gens grâce à leur nom, à l'école il faisait beaucoup ça, quand il était petit avec ses camarades, qui le plus souvent se mettait a pleuré et allaient tout dire aux adultes et le succube se faisait engueulé, mais il s'en fichait. Il prenait sa nourriture sur les élèves de son école quand il était seul avec l'un d'entre eux. Le mangeur de chaire avait eut beaucoup de problème à l'école, mais sa mère qui était paranoïaque ne lui disait rien, trop occupé à travailler ou a se droguer avec toutes sortes de médicaments diverses. Puis Ever n'aimait pas les animaux, il se vengeait sur eux, en fait il se vengeait sur tout le monde:

« Eh, le nouveau ? Les intrus veulent jouer. »

Joe sursauta, c'était lui le nouveau? MAIS EUH! Il n'était pas nouveau, il était...bah il était pas nouveau, mais il se disait bien que c'était lui qu'elle appelait, si il ne venait pas il allait faire raté tout le plan, et déjà qu'il avait faillit éclaté de rire plusieurs fois ben voila quoi. Il plombait tout comme toujours. La fée essayait de se calmer, il enleva monsieur "Exceptionnellement con" de sa tête, prit un rouge sadique, passa sa veste imbibée de sang sur son visage, laissant de grosse trainé de liquide rouge autour de sa bouche et sur ses joues, un regard glacial, il était imbattable en regard glacial, puis il descendit rejoindre la brune son couteau avec lame en bois dans les mains. Whoaa, il y avait beaucoup de Vampires, en plus des Vampires qui n'avaient pas l'air content, bon ils étaient dans la merde, il allait essayé de les sortir d'ici, enfin il n'avait pas vraiment de plan mais il improviserait. Les buveurs de sang posèrent leurs regards méchants et pas content sur lui, ce qui ne fit pas du tout peur au mangeur de chair qui étira encore son sourire sadique, renforçant son regard noir il menaça de sa lame en bois le Vampire le plus proche, que dire? Il ne savait pas dire grand chose à Vampire sans le provoquer, mais s'il le provoquait il était mal barré, enfin ils étaient barré vu que la fille allait aussi crevé, ou peut être pas, quoi qu'il en soit il devait dire quelqu'un chose d'intelligent:

-Vous êtes stupides ou quoi? Vous voulez souffrir? Vous être sur?

Le succube avait faim, se n'était pas le moment, mais il avait faim quand même, ses dents commencèrent a se transformé en crocs, énormes, pointus, plein de sang à cause de sa veste qu'il avait passé sur son visage, faudrait qu'il aille se les brossé. Les Vampires reculèrent, il aimait bien ses dents finalement. Ses ongles aussi triplèrent de volume ressemblant un peu à des griffes "Yeah! X-man" Le gothique essaya de sourire mais il eut un peu de mal. Il fit un pas en avant et leva le couteau bien haut donnant un coup au premier Vampire qu'il vu, les Morts Vivant reculèrent vers la sortit, il n'était pas sûr que ça allait marché, il doutait, ça ne pouvait pas être aussi facile, il n'était quand même pas aussi effrayant? Si?

-Va chercher le reste de la bande!

Quoi?! Au mince, là ils étaient mal barré, si les Vampires venaient avec toute leur bande la brune et lui allait se faire massacré. Ever eut une idée, bizarre mais fallait qu'il essaye, ses plans étaient stupides, mais il espérait vraiment que ça allait marché, si ça marchait ils seraient peut être tranquille, mais si ça ne marchait pas, ben là ils n'étaient plus rien. Il fallait qu'il pense positif, il n'était pas très doué, mais peut être qu'il c'était amélioré depuis la dernière fois. Il recula un peu pour se mettre à un endroit ou il y avait de la poussière, de petits graviers, du sable léger, de petits morceau de bois, il déplia ses grandes ailes de chauve-souris. Il fit signe à la brune qui était d'ailleurs un Loup-Garou vu ses crocs et sa force, de se déplacé dans la pièce mais pas vers lui:

-Regardez le Loup-Garou tente une attaque!

Bref il avait passé bizarrement à cause de la faim, de ses crocs, car il n'avait jamais parlé avec ses crocs et vu que ceux-ci étaient gros et pointus ça le gênait un peu, mais c'était quand même compréhensible, les Vampires tournèrent tous leur tête, et Joe commença à battre des ailes, remplissant la salle de sable et de poussière faisant une sorte de grosse tempête de sable artificielle, puis pendant que le sable tourbillonnait, il se mit a donné des coups de couteau en bois dans le corps des Vampires, surprenant ceux-ci qui commençaient à partir, bon pour l'instant ça marchait, mais sa tempête n'était pas si grosse que ça et quand il arrêtait de battre des ailes elle allait s'arrêté, mais cette pièce était remplit de cendre noir et de sable, donc il pouvait facilement crée une mini-tempête. Le mouvement de ses ailes le faisait un peu décollé du sol, il devait donc faire attention, puis il avait mal aux yeux. Mettant sa capuche pour se protégé un peu il continua à donner des coups, touchant les buveurs de sang qui partaient, ils reviendraient surement, mais pour l'instant ils partaient, il espérait que tout allait fonctionné jusqu'à la fin. Il avait perdu de vue la Lycanthe et cela ne le rassurait pas. Ses yeux bleus cherchaient d'autre cible à frapper mais il n'y avait plus personne, alors il arrêta sa tornade peu rassuré, et si elle s'était enfui? Le sable et la cendre se déposèrent doucement à terre, heureusement la louve était toujours là, il avait eut peur pendant un petit moment, maintenant ils feraient mieux de partir avant que les Vampires ne reviennent, il n'en avait pas tué, heureusement sinon la guerre était déclaré, mais il les avait suffisamment énervé, il était pas doué dans ce qui était "Pas provoqué les Vampires". La fée prit la parole sur un ton amusé, emmerdé les Vampires était son loisir préféré

-On ferait mieux de partir rapidement avant qu'ils reviennent.

(ps: désolé j'ai pas relut, je suis crevé, je corrigerais les fautes plus tard.)



© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Ven 13 Sep - 22:05







Joe ☋ Ana

« Wake up, the fairy is here ! »






"Le nouveau" ne se fit pas attendre, heureusement. Il affichait déjà l'expression dont Anabielle avait besoin pour faire fuir ces idiots de vampires. Si seulement elle était sûr qu'il répondrait, elle aurait demandé son téléphone à la fée pour appeler Jared mais il ne lui devait rien et n'était pas ce qu'on pouvait appeler une bonne âme. Donc elle restait là, à prier pour qu'une aide divine fasse déguerpir ses ennuis pour de bon. Au moins, le succube tenta quelque chose. Il semblait aussi pressé de sortir de ces embrouilles qu'elle l'était.

« Vous êtes stupides ou quoi ? Vous voulez souffrir ? Vous être sûrs ?
- Va chercher le reste de la bande ! »

Oups, mauvais plan. Ils n'étaient pas seuls. Donc il ne leur restait qu'à... Qu'à... Elle n'avait absolument aucune idée de ce qu'elle devait faire ! Si les menaces ne fonctionnaient pas, l'argent était parfois la solution mais elle n'avait absolument rien à leur donner. Elle n'avait pas de plan. Les vampires courraient plus vite qu'elle, fuir était impossible. Il fallait se battre. Peut-être qu'elle réussirait à déclencher la transformation... Joe ! Joe avait une idée ! Elle n'avait pas la moindre idée de ce qu'il voulait faire mais un plan fait à la va-vite valait mieux que ce qu'elle avait dans la tête en ce moment. Si elle avait bien compris, elle devait s'éloigner de lui et, faire diversion ? Ok, mais elle devait attirer le regard des vampires. Concentration... Elle devait faire disparaître les images parasites de sa tête et se concentrer sur son ADN loup-garou. Lentement, bien trop lentement, elle sentit une douleur grandissante dans ses gencives. Sa fièvre, qui avait pourtant disparu à son réveil, revint prendre possession de son corps et Ana fut prise de vertiges alors qu'une énergie étrange la gardait debout. Sa bouche semblait en feu quand elle sentit ses crocs sortir. Elle en profita pour prendre l'apparence la plus menaçante possible et commença même à légèrement grogner.

« Regardez le Loup-Garou tente une attaque ! »

Elle était bien une diversion, c'était bon à savoir. Son rôle était dangereux mais elle avait l'habitude qu'on se serve d'elle... Hum, non, elle avait l'air d'une pauvre petite chose en pensant comme ça. Si on se servait d'elle, c'était pour ensuite partager le butin à la fin, elle touchait sa part ! Et ici aussi, elle gagnait à avoir tous les regards sur elle pendant que Joe trouvait quelque chose pour les faire sortir de là.

Les événements étaient assez flous de son point de vue mais un nuage de poussière et de cendre fonça vers les vampires à l'odorat super développé et aux yeux sensibles, ils reculèrent donc jusqu'à quitter le bâtiment. Sous le coup de la surprise, les crocs de la brune avaient disparu et sa fièvre était tombée. Une fois la menace hors de portée, le bruit étrange qui venait de derrière elle s'arrêta et Ana put voir de nouveau correctement. Elle avait reculé pour ne pas se prendre la tempête dans la tête mais ses cheveux avaient pris un coup dur, il faudrait prendre une longue douche pleine d'après-shampoing pour avoir l'air potable devant Barbara.

Elle tourna la tête pour voir une fée sans regard noir, pour une fois. Le brun semblait même aborder un sourire satisfait. L'adrénaline devait faire taire sa peur parce qu'on aurait pas du tout dit qu'il venait de se faire coincer par des immortels surpuissants. Enfin, c'était une fée mangeuse de chair, c'était sûrement un aiment à ennuis.

« On ferait mieux de partir rapidement avant qu'ils reviennent.
- Plus que d'accord avec toi, succube. Il y a toujours une sortie derrière les caves, c'est mieux que de se retrouver sur le parking face aux vampires. Et merci, pour ce que t'as fais, le truc avec... Enfin, pour les avoir fait fuir. »

Le mot succube était volontairement accentué. Anabielle savait ce qu'il était et garder les secrets n'était pas son fort. De plus, elle était assez fière d'avoir déduit ça tout seule même si n'importe qui l'aurait fait plus vite qu'elle. Les maths et elle, ça faisait trois, et les maths et la logique allaient par paire. De toute façon, elle était contente, c'est tout ce qui importait. Elle sourit et dévala les escaliers le plus vite possible en espérant très fort que les vampires n'étaient pas déjà dans l'entrée. Heureusement pour elle. En arrivant dehors, elle repéra un chemin entre les immeubles qui lui rappelait vaguement quelque chose et l’emprunta après avoir vérifié que la fée était derrière elle. Ensuite, ils étaient hors de danger. Un peu plus en sécurité tout du moins. Ils pouvaient parler un peu.

« Bon, je sais ce que tu es, tu peux me dire ton prénom maintenant. Moi, c'est Ana. Je préfère ça à la place de loup-garou, s'il te plaît. »

Elle continua à marcher à l'instinct jusqu'à l'avenue où il y avait des restaurants et bars de tous les côtés. Des bonnes odeurs sortaient des différents bâtiments dont les portes restaient grandes ouvertes pour faire entrer l'air du matin. L'une des pancartes attira son attention : assiette de sushis à trois dollars. Elle en eu l'eau à la bouche. Mais retrouver Tate passait devant son bien être personnel, y compris après les soirs de pleine lune. Bon sang ce qu'elle avait faim... Son ventre commença à lui faire mal. Ce que les gens disaient sur le contrôle de la psychologie sur le corps était vrai : la tentation réveille le besoin. Frustrée et affamée, elle dépassa un autre restaurant chinois et faillit s'arrêter en entendant quelqu'un dans les cuisines faire la liste des aliments pour le plat du jour. Sérieusement, qu'est-ce que le Bronx avait contre elle aujourd'hui ?

« Cette rue n'en finit pas ! »

Oups, la fée allait savoir que quelque chose n'allait pas. Avec un peu de chance, il ne poserait pas de question. Peut-être que ça se voyait qu'elle avait faim... Sa salive avait un goût différent dans sa bouche et pour couronner le tout, son ventre décida de manifester son mécontentement. Si son compagnon de route n'avait pas compris ce qu'elle avait, c'était chose faite. Tout New York devait l'avoir entendue !


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Dim 15 Sep - 20:49






Anabielle ☋ Joe

☊ « Wake up, the fairy is here ! »






- Plus que d'accord avec toi, succube. Il y a toujours une sortie derrière les caves, c'est mieux que de se retrouver sur le parking face aux vampires. Et merci, pour ce que t'as fais, le truc avec... Enfin, pour les avoir fait fuir. »

L'intonation sur le mot "succube" le fit sourire, elle savait, il était content, elle avait enfin deviné, il devrait peut être changé de vêtement sinon les passant allaient le regardé bizarrement, mais de toute façon les passants le regardait toujours bizarrement à cause de son style particulier, il y en avait mal qui se risquait à venir lui parlé pour essayé ses mitaines, ce n'était pas si mal, ça lui donnait des victimes. La femme dévala les escaliers en courant, pourquoi allait-elle si vite? Elle semblait être toute contente, contente pourquoi? Pour avoir découvert qu'il était succube? Cette pensée fit sourire le gothique, il aimait bien les gens excité qui couraient dans tous les sens très fiers d'eux même, il aimait bien brisé leur joie, mais là il ne le ferait pas. Joe suivit la fille brune qui courait le plus vite possible, surement pour échapper aux Vampires, personnellement il n'avait pas envie de retombé dessus, il allait avoir pas mal de problème si il les voyait à nouveau, déjà qu'il avait des problèmes. Il espérait ne pas tombé sur eux, il n'avait pas envie de fuir à nouveau, en fait il n'avait pas envie de réfléchir tout court, il avait assez réfléchit pour aujourd'hui. La fée était très intelligente mais ne s'en servait jamais, il fonçait dans le tas et frappait tous ce qui bougeait quand les gens n'étaient pas d'accord. Son pouvoirs de séduction pouvait l'aidé aussi, il aimait bien l'utilisé, surtout sur les hommes, en fait la créature était bisexuel, mais plus attiré par les hommes. À vrai dire en boite il finissait souvent avec quelqu'un dans son lit, mais ça ne durait vraiment pas longtemps, un soir, c'était tout. La louve fonça dans un petit chemin entre les immeubles, un endroit ou il serait en sécurité, du moins il l'espérait.

« Bon, je sais ce que tu es, tu peux me dire ton prénom maintenant. Moi, c'est Ana. Je préfère ça à la place de loup-garou, s'il te plaît. »

Le mangeur de chaire humaine fit un grand sourire stupide, il aimait bien ne pas utilisé les prénoms des gens, juste pour les embêté, obéir n'était pas son fort, c'était un petit délinquant. On pouvait imaginé qu'il était méchant, sadique, flippant, froid, mais si on le connaissait vraiment, qu'on cherchait au plus profond de son être c'était quelqu'un d'adorable et de drôle, encore il fallait être son ami, ses ennemis il leur faisait tellement chier que ceux-ci essayaient souvent de devenir ami avec lui, il en riait toujours, pouvoir les manipulé était tellement amusé, les voir espérait quelque chose qu'ils n'auraient jamais. Avoir la confiance d'Ever, c'était un véritable cadeau, un énorme poids qu'il ne fallait pas faire tombé, si on le trahissait la punition qui s'en suivait ne faisait vraiment pas rire, il fallait faire attention avec lui. Joe aimait bien les blonds, il était attiré par les blonds, à l'école il était sortit avec un garçon, Hach quand il avait seize ans, il avait tellement aimé cette adolescent que le départ de celui-ci lui avait brisé le coeur, il le recherchait toujours, mais le garçon devait être mort depuis longtemps si c'était un humain, car à l'époque, jeune et inconscient il ne savait pas qu'elle créature était le jeune, il espérait que c'était en Vampire ou un Loup-Garou, même s'il ne l'avait jamais vu boire du sang ou se déchainé à la pleine lune, il espérait alors que c'était une fée, mais jamais il n'avait vu les ailes de celui-ci, mais espérait toujours. Ils recommencèrent à marché, mais la rue qu'il traversait était plein de restaurant qui dégoutait le gothique, il essayait de ne pas les regardé, cette rue était tellement longue, il ne se sentait pas bien du tout, il avait déjà mangé lui, et la nourriture des restaurant l'avait toujours dégouté à part si ceux-ci servait de l'humain vivant.

« Cette rue n'en finit pas ! »

La fée se mit à ricané, soit la louve avait faim, soit elle était aussi dégouté par les restaurants, il était d'accord avec elle, cette rue n'en finissait pas, il avait de vite dépasser ces restaurants écoeurant. Les gens le fixait bizarrement, il en avait un peu ras le bol, son style n'était pas si particulier si? En plus il s'était fait une nouvelle coupe de cheveux, il avait mit tout d'un côté et c'était rasé un peu l'autre côté, pas rasé complètement sinon c'était trop moche mais un petit peu, les gens étaient tous pareils, c'était pitoyable. Soudain un bruit le sortit de ses pensées, c'était Ana, son ventre, elle avait faim, la pauvre, entre lui qui avait envie de vomir et elle qui mourait de faim il n'était pas sortit des épines.

-J'ai l'impression que t'as faim! Moi je m'appelle...bah je m'appelle Joe...Oui je suis succube.

Il fit un grand sourire, il détestait son prénom, il trouvait ça faisait 'fermier" ça faisait trop vieux, c'était trop moche, il avait honte de son nom, mais le changé était trop compliqué, en plus il avait la flemme. S'approché des restaurants était la dernière chose dont il avait envie.



© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Ven 20 Sep - 21:54







Joe ☋ Ana

« Wake up, the fairy is here ! »






Le succube tourna ses yeux bleus vers elle. Il avait entendu son ventre, super... Garde la tête haute, Anabielle.

« J'ai l'impression que t'as faim ! Moi je m'appelle... Bah, je m'appelle Joe... Oui je suis succube. »

Au moins, il n'avait pas l'air de se moquer d'elle, c'était déjà ça. Joe ? Un prénom simple mais saillant. Elle était soulagée qu'il ne s'appelle pas Hannibal ou Dexter... Et il lui faisait assez confiance pour lui dire son prénom ! D'accord, il pouvait toujours mentir mais- Hum, bonne odeur de crêpes... Bon sang, ces restaurants allaient la tuer ! Elle essaya de parler le plus distinctement possible même si son corps faisait un match de boxe avec sa volonté.

« Ouais, j'ai faim, mais j'ai rien sur moi alors autant continuer. Ça te dérange si on accélère un peu ? »

Comme il ne s'opposait pas à l'idée, Ana prit cela pour un genre de permission. La cadence de ses pas accéléra petit à petit pour finir très proche de la course à pied une fois la rue dépassée et les odeurs hors de portée. La brune se détendit un peu et prit le temps de respirer les vapeurs nauséabondes du Bronx. Ils devaient être à moins de cent mètres de la décharge publique. C'était toujours mieux que d'être agressée par la nourriture et ses effluves aussi chères qu'alléchantes. En plus, Joe ne devait pas avoir apprécié leur virée au cœur de la dégustation purement humaine. Entre ce parfum et celui de la chair humaine, il y avait une différence notable.

Il traversèrent encore quelques rues dans un silence calme, agréable. Ce n'était pas le genre de silence pesant qui rend tout le monde mal à l'aise. Ici, dans l'atmosphère matinale, au milieu des routes et ruelles où la circulation était absente, ils n'avaient pas besoin de parler. Ils n'étaient pas "amis" et la lycanthrope savait très bien qu'une fois son argent en mains, Joe disparaîtrait de sa vie pour un moment, voire pour toujours. Ça ne la gênait pas.

Une fois les rayons du soleil bien visibles malgré les nuages et la couche de pollution recouvrant New York au petit matin, Ana s'arrêta. Ils étaient à un carrefour. S'ils prenaient à droite, ils arrivaient au coin "touristique" du Bronx ; celui où les passants ne portaient généralement pas d'arme et où les meurtres se limitaient à un taux normal pour une grande ville. Elle se retourna et leva la tête pour que son regard soit à la hauteur de celui de Joe.

« Il faudrait que j'appelle quelqu'un maintenant pour qu'on vienne m'apporter l'argent quelques rues plus loin. Si je téléphone trop tard, les rues risquent de se remplir et tu ne veux pas qu'on voit tes vêtements tâchés de sang, n'est-ce pas ? »


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Lun 23 Sep - 21:00






Anabielle ☋ Joe

☊ « Wake up, the fairy is here ! »






« Ouais, j'ai faim, mais j'ai rien sur moi alors autant continuer. Ça te dérange si on accélère un peu ? »

Joe sourit amusé, ils avaient l'air vraiment stupide à marché comme ça, dans les rues, l'un avec un visage tout pâle, dégouter, l'autre avec l'estomac hurlant, franchement la honte bonjour...La femme marchait de plus en plus vite, elle avait hâte de s'en aller de cette rue, une vrai torture ces restaurants, si un Vampire passait ici, le pauvre. La fée accélérait aussi, suivant facilement les pas de la louve, elle était presser, la rue se terminerait bientôt, dans quelques minutes ils seraient enfin loin de ces atroces restaurants. L'argent...il ne pouvait pas s'empêché d'y pensé, il en avait absolument besoin, faire un bon sommeil ce soir était l'une de ses priorités, il avait besoin du fric le plus vite, ça faisait déjà pas mal de temps qu'il avait sortit la femme de la pièce ou elle était coincé, c'était ça les crises de Loup-Garou, il était heureux d'être une fée tout compte fait. La rue finit enfin par laissé place à une ruelle plus sombre, mais l'odeur écoeurante des restaurants fut remplacé par celle nauséabonde d'une décharge publique, la créature ailée eut de la peine à se retenir de vomir, pourquoi toutes les odeurs l'agressaient aujourd'hui, normalement il était habitué à respiré l'air horrible et pollué du Bronx, mais aujourd'hui il avait un réel problème, tout ça à cause des restaurants...surement. Mais la nourriture était hors de porté, c'était mieux que rien, c'était moins affreux maintenant, puis il n'y avait pas grand monde ici, donc pour l'instant tout allait bien, personne n'avait été choqué par le sang, il ne s'était pas encore fait arrêté, donc il pouvait continué à suivre Ana. Elle semblait apprécier le silence, comme lui, la rue était silencieuse, tout était calme, ce n'était pas stressant, ce n'était pas désagréable, c'était une atmosphère parfaite, normalement il marchait avec ses amis ici, mais en ce moment c'était différent, c'était avec une femme qui lui devait de l'argent avec qui il marchait, surveillant chaque passant, détectant les dangers, protégeant la louve, quand on veut quelque chose, on est capable de tout faire, plein de chose inimaginable, lui il pouvait, le mangeur de chaire, était capable de tout et n'importe quoi.

Ses pas étaient léger, il était paisible, son esprit était tranquille, les bruits de moteur étant absent tout était si calme, les rayons du soleil essayait de filtré à travers les nuages, ils essayaient de se posé sur la terre, de réchauffé le monde. La femme finit par s'arrêté, un carrefour, elle regardait à droite et à gauche, peut être était-ce la fin du voyage, qu'ils resteraient à attendre ici, longtemps, peut être que c'était maintenant qu'il pourrait enfin avoir la récompense qu'il espérait. Ici les gens étaient plus nombreux, ils passaient à leur rythme devant les deux créatures qui regardait la ville. Ana leva sa tête pour regarder Joe dans les yeux, elle avait des yeux gris, de grands yeux gris, il aimait bien les yeux gris, le gris était une jolie couleur, puis elle lui dit :

« Il faudrait que j'appelle quelqu'un maintenant pour qu'on vienne m'apporter l'argent quelques rues plus loin. Si je téléphone trop tard, les rues risquent de se remplir et tu ne veux pas qu'on voit tes vêtements tâchés de sang, n'est-ce pas ? »

Ever sourit, si ça pouvait faire peur à quelques passants il serait heureux, mais il fallait qu'il se dépêche, il fallait qu'il est son argent le plus vite possible pour le bien de son sommeil. Il fixait toujours la femme de ses yeux bleu foncé, ce même regard glacial et sans émotion, pourtant lui et la louve n'était pas ennemi, mais ce regard froid ne pouvait se détaché de lui, il finit par lui répondre sur un ton joyeux, il avait tellement hâte :

« -Si ça peut faire peur à quelque passant, ça me convient. D'abord je voudrais ton numéro de téléphone. »

Il sortit son portable de sa poche, le gardant pourtant dans les mains, il devait absolument son numéro, mais peut être qu'après sa récompense il ne l'a reverrait plus jamais, mais au moins, il y avait eut un peu d'action dans cette journée, et il allait gagné quelque chose.



© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Sam 28 Sep - 20:37







Joe ☋ Ana

« Wake up, the fairy is here ! »






La fée sourit méchamment avant de se tourner vers Anabielle. La louve préféra oublier son regard glacial et surtout ne pas imaginer ce à quoi il pensait. Ça ne devait pas être très ragoutant.

« Si ça peut faire peur à quelque passant, ça me convient. D'abord je voudrais ton numéro de téléphone.
- Quoi ? »

Ah, pourquoi il voulait son  numéro maintenant ? Il allait la harceler ? La rechercher ? Et s'il faisait du mal à Tate ?! Non ! Elle devait lui donner un faux numéro. Seulement, les seuls personnes dont elle connaissait le numéro par cœur étaient de sa famille ; c'était trop dangereux. Dire des chiffres au hasard équivalait à prendre un énorme risque. Quelqu'un pouvait répondre ! Pourquoi le seul type à pouvoir la sauver des immeubles était un tueur flippant et sûrement bien plus vieux qu'elle ? Sérieusement, les fées vieillissaient lentement mais apprenaient et s'entraînaient vite. Saletés de privilégiés...

De toute façon, elle pourrait toujours jeter son téléphone dans l'océan une fois rentrée chez elle. Allez, juste un peu de courage. Vivement qu'elle rentre chez elle...

« D'accord mais tu ne me harcèles pas de chaînes bizarres. »

Pauvres tentative d'humour. Ana avait bien quelques qualités mais celle qui l'avait empêchée de sombrer était sans aucun doute sa capacité à voir le verre à moitié plein peu importe la situation dans laquelle elle se trouvait. Rester positive, c'était le secret ! L'hybride énuméra lentement les nombres composant son numéro de téléphone. Elle n'avait pas beaucoup d'occasions de le donner et devait bien réfléchir pour être sûre de ne rien oublier.

« Maintenant, tu me laisses appeler mon neveu. Si tu veux ton argent, c'est la seule chose à faire. J'en ai marre de mes fringues d'infirmière en plus...»

Et zut, voilà qu'elle venait de donner une énième information importante et potentiellement dangereuse à un presque-étranger mangeur de chair humaine. Quelle idiote ! Parfois, c'était à se demander si Daryl ne l'avait pas quittée à cause de ses cases manquantes.

Bientôt, elle serait chez elle. Dès qu'elle rentrerait, elle filerait prendre une douche avec une tonne d'après-shampoing pour donner un aspect potable à sa crinière. Ensuite, elle mettrait sa chemise à carreaux rouge pétant et sa paire de jeans bleu clair avec ses baskets vertes. Elle avait besoin de couleurs. Et ce soir, elle s'endormirait après un bon chocolat chaud devant un dessin animé que son fils n'aura pas eu la force de regarder en entier. Oui, elle y croyait, tout allait bien se passer. Elle devait juste donner 500 dollars à un "jeune" succube gothique. Rien de bien méchant.


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Mer 2 Oct - 15:38






Anabielle ☋ Joe

☊ « Wake up, the fairy is here ! »






« -Quoi  »

Joe soupira, les gens stressaient trop, ils avaient peur de tout, elle avait peur de quoi, qu'il l'harcèle, qu'il la piste, qu'il la retrouve, à un moment faut arrêté un peu la paranoïa, là c'était bien le moment. Il avait besoin de ce numéro, se faire avoir ne lui plairait pas du tout, comme ça il était sur qu'elle ne le tromperait pas, comme beaucoup avait essayé de le faire. Arnaquer le succube signifiait faire une tentative de suicide, il détestait ça plus que tout, obsédé par l'argent, les mauvaises affaires l'épouvantaient. Les gens sont plus que cons parfois, ils font leur gars gentils et tout alors qu'en fait c'est des escrocs, ceux qui plaisantait avec l'argent ne vivait plus pour longtemps. Bien sur il y avait tellement de voleur, d'arnaqueur que la fée ne pouvait pas s'occupé d'eux un par un.  Puis quand d'autres créatures se mêlait au trafique c'était plus compliqué. Le garçon ailé était déterminé et il ne laisserait pas Ana filé comme ça, déjà qu'il trépignait d'impatience, la colère qui le prendrait s'il n'avait pas la récompense promise serait d'une telle force qu'il ravagerait tout. Il était impulsif et quand il s'énervait c'était horrible, c'était surement pour cette raison que personne ne voulait resté avec lui. Elle avait l'air paniqué, elle avait l'air de réfléchir à toute vitesse, ça se voyait bien, elle ne voulait pas donné le numéro de son portable, c'était tellement dommage, il le voyait bien qu'elle était paranoïaque ce qui le fit sourire encore une fois, il finirait pas avoir des crampes à la mâchoires à force de sourire comme un abruti toutes les deux secondes. Ce n'était pas souvent que ça lui arrivait de sauvé quelqu'un, d'avoir de l'argent comme ça, aussi facilement, trop facilement. Il devenait méfiant à son tour, il n'était vraiment pas habitué, c'était comme si des billets tombaient tu ciel.

« D'accord mais tu ne me harcèles pas de chaînes bizarres. »

Le mangeur faillit éclaté de rire, le harcèlement, ça lui arrivait d'utilisé cette méthode pour avoir ce qu'il voulait, les menaces aussi il aimait les utilisés, mais si elle était bien sage et qu'elle lui donnait ce qu'il voulait il ne l'harcèlerait pas, il n'avait pas que ça à faire en même tant. Pour la première fois depuis ce matin, une lueur d'excitation traversa son regard bleu foncé, il avait tellement hâte, il avait du mal à resté immobile. Tenant toujours à deux mains son téléphone dans sa main il attendait. Elle se décida enfin, et lui énuméra lentement son numéro de téléphone, elle c'était enfin décidé. Il tapota l'écran tactile de son téléphone enregistrant les nombres qu'elle lui dictait. Quand elle eut enfin finit, la louve finit par lui dire :

« Maintenant, tu me laisses appeler mon neveu. Si tu veux ton argent, c'est la seule chose à faire. J'en ai marre de mes fringues d'infirmière en plus...»

Ever réfléchit, lui aussi devenait méfiant, de toute façon il était bien obligé, il avait besoin de cette argent, quand elle partirait il devrait allé acheté son coussin rapidement. Comme ça elle était infirmière....Il aimait bien avoir des amis qui travaillait dans les hôpitaux, dans des écoles, dans des cabinet de médecine, ça lui donnait une bonne grosse liste de victime à qui il pourrait rendre visite. Mais pour l'instant ce n'était pas trop une amie, une connaissance, il ne la reverrait surement jamais, ce n'est pas comme s'il tenait énormément à elle de toute façon. Elle était jeune et avait un enfant, vraiment cette génération partait en couille totalement. Lui qui avait tout vu depuis quatre vingt ans il pouvait bien parlé. Joe finit par lui tendre son téléphone avec un regard noir, il était anxieux, stressé, et si elle appelait quelqu'un d'autre que son oncle ? La fée sortit cette pensée de sa tête et finit par répondre :

-Tiens.

Un ton sec, trahissant aucune émotion sauf la méfiance.



© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Dim 20 Oct - 0:07







Joe ☋ Ana

« Wake up, the fairy is here ! »






Le succube hésita encore. Non, non non ! Il fallait qu'il la croie, qu'il lui fasse confiance. S'il pétait un plomb là tout de suite, elle était pratiquement sans défenses. Bon sang, elle était si proche de rentrer chez elle, d'oublier ce cauchemar ! Une chose était sûre : jamais elle ne retournerait dans les environs des immeubles brûlés. Enfin, elle n'était même pas sûre d'avoir un jour l'occasion de retourner quelque-part.

« Tiens.
- Merci ! »

Elle avait lâché ce mot dans un souffle, relâchant la pression futilement accumulée. Elle stressait pour rien, tout allait bien se passer. Bon sang, ce type était encore plus effrayant que Jared... Elle avait un moyen de pression sur Jared donc ça faisait pencher la balance mais tout de même, ce succube était très différent de Gabriel.  Un tueur froid, puissant et sadique, une créature ancienne sans pitié et qui s'amuse du malheur des autres. Était-ce ce à quoi ressemblait réellement son neveu ? Ce à quoi son fils ressemblerait ?

Oh ! Le téléphone, c'est vrai, elle l'avait. Il fallait qu'elle appelle Gabriel. Remerciant le ciel pour cette distraction, Anabielle composa l'indicatif de New-York puis le numéro qu'elle connaissait maintenant par cœur. La voix de la fée ne tarda pas à se faire entendre, chaude et rassurante, comme d'habitude.

« Hello ?
- Gabe, c'est Ana. J'ai besoin de ton aide. Je suis coincée au Bronx sans un dollars.
- Qu'est-ce que tu fais là-bas ?
- Pleine lune.
- Ah, d'accord. Tu peux aller jusqu'au carrefour du zoo ?
- J'y suis.
- J'arrive.
- Merci, tu me sauves la vie.
- T'inquiète pas. Bye.
- Attends !
- ...
- Prends 500 dollars avec toi.
- Je vais éviter de te demander pourquoi. Sauf si c'est pour m'offrir un cadeau. C'est pour m'offrir un cadeau ?
- Non, désolée...
- J'arrive avec ton argent dans ce cas ! »

Un faible sourire s'afficha sur le visage de la louve, juste avant un soupire de soulagement. Elle rendit son téléphone à Joe et essaya de calculer dans sa tête le temps que prendrait son neveu pour arriver jusqu'ici. En fait, ils avaient quand même dix minutes à un quart d'heure avant d'apercevoir la Subaru noire qui devait lui servir de taxi. Ils n'allaient pas rester plantés là tous les deux ! Elle devait trouver un sujet de conversation...

« Bon, on a un peu de temps avant que l'argent n'arrive. Tu veux parler de quoi ? Tu dois être un peu plus vieux que ce dont tu as l'air, nan ? T'as dut vivre des trucs en tant que Succube. Tu te bats souvent avec des vampires ? C'est un genre de jeu ? »

Sans s'en rendre compte, Ana parla d'un ton très confiant, presque joyeux. Elle commençait très légèrement à se sentir bien à côté de ce tueur...


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Mar 22 Oct - 23:03






Anabielle ☋ Joe

☊ « Wake up, the fairy is here ! »






Elle saisit le téléphone, elle semble tellement soulager, comme si le stresse qui dominait son corps il y a quelque moment s'était évader. Joe la vit tapoté sur le clavier, puis commencer à engager une discussion, déjà ce n'était pas la police, parfait. À vrai dire il stressait lui aussi, de toute façon, bientôt se serait finit, il avait juste un peu peur de la personne qu'elle avait appelé, qui ? Elle lui avait déjà dit, mais disons qu'il avait du mal à faire confiance, alors il avait les yeux rivés les rues devant lui, cherchant un ennemi. Personne. Il était tout simplement paranoïaque. De toute façon il faisait tellement de conneries, qu'il était impossible de le pardonner, enfin de son point de vue.
Il ne savait pas de quelle façon voir Ana, une connaissance ? La rencontre avec elle n'était pas encore terminé, elle pouvait toujours lui faire un mauvais coup, il espérait qu'elle ne tenterait pas de l'éliminé, ce serait idiot de le tuer, enfin tout le monde est stupide dans ce monde de toute façon. Il tenait à ses ailes et n'avait aucune envie de se prendre une seringue de sang de Loup-Garou quand la face.

Elle finit par lui rendre son téléphone, il regarda le numéro qu'elle avait composé, il ne le connaissait pas, ce qui était un peu normal, il n'avait donc rien à craindre...ou peut être si. Rah ! Il était embrouillé. Elle semblait tranquille, mais lui il était pire qu'embrouiller, dans son esprit, tout était désordonné. Il ne savait que penser, peut être qu'aujourd'hui ce sera la fin de son existence. Il était du genre à dramatisé les situations. Ne le montrant pas, car le montrer serait une preuve de faiblesse et surtout le montré dans la louve ce sera la grosse honte. Le succube attendait, un lourd silence s'était installer entre eux. Ana finit par brisé le silence, parlant sur un ton plutôt joyeux.

« Bon, on a un peu de temps avant que l'argent n'arrive. Tu veux parler de quoi ? Tu dois être un peu plus vieux que ce dont tu as l'air, nan ? T'as dut vivre des trucs en tant que Succube. Tu te bats souvent avec des vampires ? C'est un genre de jeu ? »

La fée détestait parlé de lui, il préférait resté mystérieux, inconnu, car tout ce qu'on confit à quelqu'un peut se retourner contre nous. De toute façon s'il ne répondait pas, il allait franchement s'ennuyer, regarder les gens passer n'était pas un jeu passionnant. Jouer avec les vampires....C'était la dernière chose dont il avait envie, les morts vivants étaient des crétins, et son avis sur eux ne changerait jamais. Pour être plus vieux qu'il le paressait, oui. Il n'était pas du genre à posé des questions, il répondait seulement, il ne savait pas posé de questions. Il hocha la tête avant de répondre, sur un ton neutre, froid, comme toujours, la joie, il n'y arrivait pas, surtout avec des gens qu'il considérait comme des « connaissances » ou même « d'inconnus » Par politesse il leur répondait tout de même. Surtout quand cette personne avait beaucoup d'argent.

-Je n'ai pas de sujet précis. Oui. Bof, la vie est monotone. Tout le temps. Non, ils sont cons c'est tout. Toi ? Ta vie ?

Bon on ne peut pas dire qu'il avait vraiment posé une question, mais il avait fait un effort tout de même, fallait le félicité un petit peu. Il sentait que le temps passait, ce soir toute cette histoire serait finit.



© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité

Invité



MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here ! Sam 26 Oct - 5:12







Joe ☋ Ana

« Wake up, the fairy is here ! »






Joe opta pour une réponse assez inattendue. Il offrit des réponses brèves à chacune des questions d'Ana, et dans l'ordre ! La brune oubliait souvent que la mémoire s'améliorait avec l'âge quand on était immortel - ou presque.

« Je n'ai pas de sujet précis. Oui. Bof, la vie est monotone. Tout le temps. Non, ils sont cons c'est tout. Toi ? Ta vie ? »

Sa vie à elle ? Oh, que pouvait-elle dire ? Elle avait vécu tellement de choses, mais finalement, tout était calme à présent. Bien sûr, elle n'avait pas la vie bien tranquille d'une humaine de son âge mais en dehors des nuit de pleine lune, des caprices émotionnels de Tate, des crises meurtrières de Gabriel, de la pression que lui mettaient les vampires et du contrôle horrible que Barbara avait sur l'éducation de son fils, tout était normal ! Que pouvait-elle bien lui raconter ? Elle décida d'explorer rapidement les aspects surnaturels de son existence.

« Je suis un loup-garou depuis peu de temps, j'étais humaine quand mon fils est né. C'est un incube, comme son père. J'ai une famille un peu étrange... Ma sœur adoptive est une Maï, une créature mi-chat mi-humaine. Son mari est un sorcier, ce qui a rattaché un bon nombre de magiciens à ma famille. Du côté de mon mari, ils y a des fées, donc. Et je travaille pour Jared Excepticon quand je ne suis pas infirmière. C'est un très vieux vampire. Mon neveu, celui qui va venir avec l'argent, est un succube, comme toi. J'avais du mal à ne pas me mélanger au début mais on s'habitue vite à vivre parmi tant de races différentes. Je suppose que c'est ce qu'on ressenti les colons catholiques en visitant les îles. Dommage que leurs successeurs n'aient pas pris le temps de s'adapter. Enfin, les Indiens ne se nourrissaient pas de chair et de sang... »

Elle sourit légèrement comme pour atténuer l'étrangeté de ses propos. Ce n'était pas tous les jours qu'elle pouvait parler à quelqu'un de ses multiples liens avec le surnaturel. Elle s'était un peu emportée mais la fatigue affaiblissait ses barrières habituelles. Encore un peu et elle lui racontait son séjour en asile psychiatrique... Au moins, elle n'était pas droguée. Pas cette fois-ci.

« Si un humain m'entendais, je serais prise pour une folle... Par contre, même si le meurtre d'humains est devenu monnaie courante ici, je préfère ne pas avoir de détails. Il est presque certains que tu tues pour te nourrir mais je préfère rester dans l'ignorance, si tu veux bien. »

Elle était elle-même l'assassin de plusieurs humains passant malencontreusement sur le chemin de son alter-ego lupin, mais elle n'aimait pas le sang pour autant. Sa vie était bizarre mais elle l'était tout autant. c4est fou ce que les résumées peuvent vous faire réaliser.

« Ana ? »
« Hum ? »

La brune tourna la tête pour voir que Gabriel s'était garé derrière elle. Il avait fait vite ! Ou elle n'avait pas vu le temps passer comme toute bavarde qui se respecte. Bon sang, heureusement qu'elle ne travaillait pas cette semaine. Anabielle se tourna vers Joe pour lui sourire encore une fois, sans gêne, un geste simple. Elle ne savait pas vraiment quoi dire alors elle se contenta de lui donner l'argent en liquide avec un rapide remerciement et un geste de la main. Ils n'allaient tout de même pas s'étreindre ! Puis elle monta dans la voiture et s'endormit en écoutant le rock allemand que Gabriel avait volé à sa grand-tante. Quand elle se réveilla, allongée sur son lit, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas enlevé le paquet de chewing-gum - que Gabriel lui avait passé par inadvertance - du lot de billets. Joe aurait un cadeau en plus. Peut-être que ça lui permettrait d'apaiser ses gencives rouge sang.

FIN


© Méphi.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [Fini]Wake up, the fairy is here !

Revenir en haut Aller en bas

[Fini]Wake up, the fairy is here !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Partenariat Fairy Tail After ?.
» Petite tornade [fini]
» Natsu D. Fairy !!![en cours]
» [fini]Baptème d'Azurely

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Bronx :: immeubles incendiés-