Bienvenue sur Moonlight Rises !
N'hésitez pas à participer à l'évènement d'horreur !
FORUM DÉCONSEILLÉ AUX MOINS DE 16 ANS
Merci de privilégier les loups-garous, vampires et chasseurs pour avancer le contexte actuel !
De nombreux Postes Vacants & Scénarios sont très attendus !

Partagez| .

Quand on naît jumelle, on ne connait rien à la solitude - Libby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar






Célébrité : Megan Prescott


Messages : 13


Date d'inscription : 28/08/2014




MessageSujet: Quand on naît jumelle, on ne connait rien à la solitude - Libby Jeu 28 Aoû - 14:00


   
Libby Gallagher


   
V (nom de scène) ▬ Vampire ▬ Morte à 18 ans (âge réel : 20 ans)▬ Américaine ▬ Barman/Strip-teaseuse ▬ Neutre ▬ Sang humain ▬ Megan Prescott


   
This is how I look
    Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est la plus belle personne sur terre
   
Vous vous demandez qui est la plus belle personne sur terre ? Je dirais sûrement un mannequin retouché de partout qui ressemblerait un peu à une poupée de porcelaine qu'on aurait peur de toucher, tellement qu'elle semble parfaite. Je pourrais dire que moi aussi, je le suis, à ma façon. Avant, j'étais comme toutes les autres filles, avec une apparence passe-partout. Les seules raisons qui poussaient les autres à se retourner sur moi étaient sûrement mon style vestimentaire, mais aussi le faite que, la personne qui se trouvait à mes côtés avaient le même visage que le mien. Ma transformation s'est faite trop tôt, trop vite ou alors, j'aurais voulu le savoir. J'aurais peut-être agi différemment avec mon corps, comme me faire tatouer, avoir des cheveux longs pour pouvoir encore me les couper au lieu de porter des perruques. Bien sûr, être morte à des avantages, comme des inconvénients, j'aurais éternellement un visage d'enfant, mais je n'aurais plus jamais à aller chez l'esthéticienne. À présent, on se retourne sur moi, pas parce que ma sœur est à côté de moi, mais parce qu'être ce que je suis m'a donné un côté envoûtant. Mes yeux marron sont devenus plus sombres, ma peau plus blanche, ma petite taille plus adorable ... Les mortels font plus attention à moi et c'est vrai, j'aime ça, alors oui, je suis la plus belle sur terre, grâce à ma nouvelle condition.
 




   
This is how I think
   Tout le monde est différent. Mais moi, je suis encore plus bizarre que tout le monde
   
J'ai un mauvais caractère, je pourrais très bien dire le contraire, mais à quoi ça servirait, vous allez bien vous en rendre compte. Je suis loin d'être parfaite, de nature méfiante et attirant de nombreux problèmes. Je suis une petite brute qui aime faire mal aux autres lorsqu'ils le méritent, tant verbalement que physique. J'ai gagné ce trait négatif en grandissant, dans le milieu qui était le mien, on apprend à se défendre et à écraser les autres, pour ne pas être une proie. Une autre chose que vous devriez savoir sur moi, ça pourrait vous être utile, tout ce que je fais, c'est pour ma sœur jumelle ou moi-même. Vous allez appeler ça de l'égoïsme, moi, j'appelle ça survivre. Donc ne me demandez pas de l'aide, à part si vous pouvez m'offrir quelques choses en échange. Je suis aussi une excellente menteuse, ce qui est plus utile pour moi que pour vous. Bien que je sois un vampire et que je dois me nourrir, j'évite de tuer mes proies, c'est mauvais pour mon karma. Toutefois, si on m'attaque où qu'on cherche à me nuire, je riposte, un simple instinct de survie. Une autre particularité, je suis loin d'être une personne intellectuelle, mais j'ai une excuse, j'ai arrêté l'école très jeune. Il est évident que j'ai des qualités, mais je vous laisse le plaisir de les découvrir par vous-même, après tout, je ne vais pas vous marcher tout le boulot ! Mes nouvelles capacités ne sont pas toutes maîtrisées, cela ne fait que deux ans que je suis une vampire. Et oui, dire ce mot me fait toujours bizarre, je l'accepte, mais c'est étrange d'en être une. C'est sans doute pour cela que j'ai gardé toutes mes anciennes habitudes, je prends toujours des douches, j'essaie de manger même si ça me rend parfois malade, j'ai un lit pour rester allongé des heures ... C'est vrai, j'essaie de ressembler humaine.
 




   
This is how I lived
    C'est mon passé, mon histoire, mon vécu, mes aventures

   
Chap 1 : « C'est elle et personne d'autre » 


Nerderland, c'est la terre qui m'a vu naître, pleurer, rire et grandir. Elle est la gardienne de mes secrets, de mon histoire et elle a put, elle aussi, être témoin de tout ce que j'ai vue. Je suis née dans un monde qui se distingue du commun, j'ai une meute qui vieille sur moi. Mon père était un alpha et ma mère était une humaine, je suis comme elle ... une simple humaine. Contrairement à moi, Lucia, la personne la plus importante pour moi, à hériter des gènes de notre père, elle est comme lui, un être extraordinaire. Je n'ai jamais été jalouse de sa condition, même si ce que je viens de dire pourrait le faire croire. Toutes les deux, nous avons eu une éducation différente, je ne pouvais pas jouer dehors durant des heures lorsqu'ils neigeait, selon mes parents, j'étais trop chétive, trop fragile, ce qui était drôle, puisque c'était moi la plus bouboule. Nous n'avions pas eu les mêmes droits non plus, ce qui lui était interdit pour elle m'était autorisé. Lucia ne pouvait pas se rendre chez nos amis, autant dire que cela l'empêchait de se lier avec les autres et la rendait captive de la forêt. Ce qui n'avait pas l'air de la traumatiser, contrairement à moi, c'est pour cela que je ne quittais pas la maison, que je restais avec elle. Quand on a une jumelle, la vie prend un autre sens et tout devient différent, elle est toi et tu es elle. Mon enfance était atypique, nous faisions des erreurs, mais nous étions pardonnées, puisqu'on était les filles de l'alpha. Même si je n'étais pas une des leurs, j'avais aussi le droit au respect de mon speudo rang.

C'était ça la vie dans une meute qui est ton opposé, on te juge plus facilement, parce que tu n'es pas comme eux, ta nourriture est plus cuite, parce que tu n'es pas comme eux, tu es surprotégé, parce que tu n'es pas comme eux ... mais tout allait bien pour moi, parce que j'avais ma sœur et qu'avec elle, tout paraissait amusant. C'était d'ailleurs ce qu'il y avait de passionnant avec Lucia, elle était captivante. C'est d'ailleurs, elle qui nous amena dans la forêt, ce fut ce soir-là où notre vie prit un tout autre sens. Dans la meute, nous avions une hiérarchie et des règles. Ici, il n'y a pas d'élection, pas de vote, quand on veut devenir le chef, il faut tuer ce chef. C'est ce qui s'est produit, mon père à été tué. À partir de ce moment, tout est devenu compliqué et si flou. Je me rappelle avoir courut, avoir entendu des cris. Quand on panique, on ne pense plus, on avance sans s'arrêter, sans savoir où aller. C'est le lendemain que j'ai compris que mon enfance n'était pas aussi sécurisante que je le pensais, que nous avions grandi dans un monde dangereux. Même si je venais de perdre mes parents, je ne pouvais pas leurs en vouloir, il suivait les règles, mais depuis ce jour, j'obéis à une seule loi, les règles sont faite pour être bafouées. À présent, nous devions braver les autres dangers qui nous entouraient, les Hommes. Tous leurs mondes nous étaient totalement inconnus, nous n'avions pas eu leurs éducations, leurs lois, leurs idéaux. On n'appartenait plus à une meute, mais on n'appartenait pas à cette nouvelle société, on était dans l'entre deux.

Chap 2 : « Seule la mort peut nous séparer et elle la fait ... » 


Parfois, les décisions les plus difficiles sont les meilleures. Toutes les deux, nous avons arpenté l'Amérique, nous avons découvert ce que l'aventure voulait vraiment signifier. Nous aimions cette nouvelle vie, même ce n'était pas si facile. Avant, je ne connaissais pas la famine, je ne connaissais pas le froid, je ne connaissais pas la peur ... Durant toutes ses années, j'ai appris de nombreuses choses sur moi. Je n'étais pas aussi faible, j'étais aussi forte que Lucia, il était évident que je n'avais pas la même force, ni la même détermination, mais j'avais prouvé ma vaillance de nombreuse fois. Le mot liberté avait un toute autre sens, avant nous pouvions choisir un désert ou un autre, mais là, tout était différent. Nos choix nous forçaient à voir les conséquences et à assumer nos actes. Tout était différent dans ce nouveau monde, nous devions survivre quoi qu'il en coûtait, nous allions survivre à cette ville. Tout avait un nouveau sens pour nous, la famille signifiait beaucoup, tout comme le devoir, celui qui me liait à ma sœur, je devais la protéger, même si c'était elle qui le faisait. Oui, bien des choses avait changé, je n'étais plus la même petite fille. On volait pour survivre, on dormait dans des squats, on vivait pour la plupart du temps avec d'autres clochards, on faisait la fête, danser, boire, se droguer ... même si, j'étais le plus souvent la seule à tester toute sorte de chose. Boire me permettait d'avoir chaud et ne plus avoir peur, être shooté, ça c'était une habitude. Toutefois, je n'étais pas addicte, c'était occasionnel, il faut être riche pour pouvoir en avoir.

Nous étions heureuses, on vivait une vie de gangster, on était les nouvelles Bonnie and Clyde. Pourtant, une seule décision a tout changé pour nous. Je suis tombé malade, sans argent, on ne va pas voir de médecin. Lucia eut une idée, on allait me soigner en braquant une pharmacie. Tout se serait bien passé, mais bien évidemment, ce stupide propriétaire n'était pas encore parti. Nous avions eu comme habitudes de porter des gants pendant nos braquages, heureusement, sinon, nous aurions été séparées. L'homme se jeta sur elle, il avait osé la toucher, il la menaçait. À cet instant, je compris que c'était à moi de prendre sa défense, si elle se transformait, elle risquait bien plus. Avoir l'arme en main, c'était facile, tout comme tiré, j'aurais pu le tuer, oui j'aurais pu, mais je ne savais pas viser. Avoir vécu dans une meute de loup nous avaient dicté une conduite, pour moi tuer n'avaient pas le même sens, pour moi cela était normal, voir naturel. Le seul point qui m'oppose à ma sœur, c'est que je ne pourrais pas manger ma victime, contrairement à elle, Lucia le pourrait si elle le voulait. C'est à ce moment-là que tout dérapa, la police nous sautèrent dessus et sans qu'on puisse comprendre comment, on se retrouva dans une prison juvénile. Une nouvelle aventure commençait, la nourriture était fade, les chambres étaient morbides, l'animation catastrophique, mais nous avions un toit sur la tête. J'ai dû m'adapter à cette nouvelle vie, la protéger comme elle l'avait fait pendant toutes ces années. À force de coup de poing et de prise de tête, je montais les échelons. J'étais crainte et admiré, un pouvoir qui risquait de me monter à la tête. La plupart du temps, j'abhorrais des bleus sur mon visage, mes mains avaient des séquelles. J'étais une des big boss et j'adorais ça.

À nos 18 ans, nous avons pu ressentir notre liberté ! On était bien différente et pourtant, nous étions là, toutes les deux, un lien encore plus fort. Je connaissais la violence que cette vie pouvait apporter, j'en étais la preuve. Je n'aimais pas les Hommes, je n'aimais pas les Loup, je m'aimais moi et Lucia. C'est tout ce qui comptait, peu importait si je devenais plus violente, plus en colère, si je devenais une autre personne. Si tout cela pouvait la mettre en sécurité, je le referais, je redeviendrais cette même personne qui voit les avantages que peu lui apporter les autres. Oui, je serais exactement la même. Survivre, c'est laissé mourir une part de soit, avant de connaître cette grande aventure, j'étais une petite fille douce, qui désobéissait, mais qui aimait ce qui se trouvait face à elle. Toutes les deux, nous faisions des rencontres, des personnes qui auraient pu devenir leurs amis, mais nous n'étions pas intéresser. Du moins, je ne l'étais pas, avant de la rencontrer elle. C'était une femme qui me fascinait, une certaine Katie qui avait le regard triste. Je le connaissais, Lucia avait le même. Dès qu'elle parlait, j'étais comme hypnotisé, elle savait ce que je ressentais, elle savait à quoi je pensais. C'était comme-ci qu'elle était dans ma tête, bien sûr, elle ne remplacerait jamais ma sœur, mais je ne sais pas, même si j'essayais de m'en éloigner, tout me ramenait à elle. Un jour, elle m'offrit un verre, je le bu d'un trait, je ne connaissais pas cet arrière-goût, il était particulier. Le mélange du cocktail n'était pas parfait et c'est la dernière fois que je la vis, puisque Lucia et moi, nous quittions la ville. Qu'est-ce que j'aurais aimé dire ça, comme vous l'avez comprit, je n'ai pas quitté cette ville. C'était un braquage comme les autres, mais encore une fois, tout se compliqua. Cette fois, je n'ai pas réussi à m'en sortir, cette fois, je suis morte.

Chap 3 : « On m'a offert cette vie, afin qu'elle me retrouve » 


Très cher lecteur – Clara, Théodore, Lena, Samuel quel que soit ton nom – il faut que tu penses de toutes tes forces à un sentiment désagréable, la perte d'un être qui était ton pilier. Alors peut-être seulement seras-tu capable de ressentir ce que j'ai éprouvé lorsque mes yeux se sont rouverts sur cette terre. Lucia avait disparu, elle n'était plus à mes côtés, je n'étais plus dans cette rue. Ma première réaction était de fuir, de courir vers la porte pour la retrouver, mais tout ce que je voulais semblait être dérisoire face à ma nouvelle vie. Je ne pouvais pas sortir de cette maison, j'essayais d'avancer, mais le soleil me consumait. La douleur m'interdisait de continuer sur ma lancé, ma peau s'était embrasée avec le contact du ciel. Je me croyais seul, mais mon hurlement avait attiré une femme, elle se précipita sur moi, me tirant à l'intérieur. La maison était dans le noir, chacune des fenêtres étaient recouverte de couverture, je ne l'avais pas remarqué au départ. La femme me serrait dans ses bras, en l'espace d'une seconde, je m'étais imaginé dans les bras de Lucia, seul l'odeur ne m'étais pas familière. J'avais l'impression d'avoir oublié de la viande dans le four, mais en bougeant, la douleur me fit comprendre que c'était ma viande qui avait cuit. Cette inconnue alluma la lumière, c'est en voyant son visage que j'ai compris l'énorme erreur que j'avais faite. C'était Katie, la femme qui était étrange, la femme qui voulait prendre soin de moi. J'avais beau m'éloigner d'elle, elle se rapprochait avec une rapidité effrayante, elle me retenait avec une force inébranlable, elle n'était pas humaine. Étrangement, je ne sentais pas son cœur battre, mais pourquoi je ne pouvais pas l'entendre alors que j'entendais cet insecte qui rampait. C'est au bout de quelques heures, assise dans le lit que je réalisai ce que j'étais devenue, un monstre. Bien sûr, c'est Katie qui m'ouvra les yeux, j'étais morte et grâce à elle, j'avais le droit à une seconde chance. Au début, je ne pouvais pas croire que Lucia m'ait abandonné, qu'elle met laissé aux mains de cette femme, mais avec le temps, tout ce qu'elle disait avait eu raison de moi. Pourtant, je gardais encore espoir, je restais avec mes souvenirs, j'espérais qu'elle franchisse la porte, juste pour la revoir, mais ce fut jamais le cas.

Ça fait deux ans que j'ai tiré un trait sur une vie humaine, je vis auprès de Katie, je lui suis entièrement dévoué. L'emprise qu'elle a sur moi se renforce alors que mon espoir de revoir ma sœur s'estompe. Elle s'est accommodée de mon mauvais caractère, contrairement aux autres. Il s'avérait qu'elle fait partie d'un grand clan de vampire, Jared était son roi, son supérieur, son gourou. Moi aussi, je lui devais fidélité, quelques choses du genre. Il veut que je combatte pour lui, que je tue les lycans qui me tombe sous la main et de les torturer, enfin, je n'ai pas tellement compris ce qu'il attendait réellement. Je n'ai jamais eu l'habitude d'obéir et il l'avait bien compris. De toute manière, mon sort était déjà fait, il ne m'aimait pas, Katie m'avait transformer sans son consentement, elle m'a fait venir dans sa bande sans son avis. Une chose était certaine, elle est très forte pour convaincre les autres, une belle manipulatrice. Je n'ai pas ma place dans ce conflit, en réalité, tout ce que je veux, c'est qu'on me laisse tranquille. Après tout, qu'est-ce que j'en ai affaire que Jared s'est pris une raclée, que les loups nous prennent comme responsable du meurtre de sa femelle, peu importe ! Il est évident que je me défends lorsqu'un lycan me prend pour cible, je n'arrive pas toujours à bien me défendre, mais je suis encore vivante, enfin, c'est une façon de dire.

Je travaille, ça me fait encore bizarre de le dire, comme dire que je suis un vampire. J'ai réussi à me faire embaucher dans un bar de strip-tease. Avec la tête que j'ai et le peu d'étude que j'ai eu, c'était le seul travail descend que je pouvais avoir. Je n'ai jamais autant travail pour gagner ma vie, il y a une autre raison qui me pousse à danser comme jamais, Shiloh. Si je lui ramène assez d'argent par semaine, j'aurais le droit d'avoir un bijou qui me permettrait de bronzer et non de cramer au soleil. J'ai déjà eu l'occasion d'emprunter la bague de Katie pour profiter de ses rayons et maintenant, je veux pouvoir sortir tout le jour et vivre une vie normale. J'y arriverais, même si j'ai l'impression de me faire avoir ! Le faite d'être un zombie suceur de sang ne m'a pas aidé à être plus coopérative avec les humains ou même avec les vampires ou encore avec les lycans. Je pense à moi et ça, ça me prend tout mon temps libre, pas la peine de me demander plus !




   
Mon pseudo est Sushi, j'ai 20 ans ans et je suis disponible 1/7 jours. Pour le moment, je trouve le forum bien, mais bon, je n'ai pas ma tête sur le forum QUOI !!, et si j'avais un conseil à donner cela serait de me vouer un culte. Pour finir, j'ai bien trouvé les codes du Règlement, qui sont MOJITO


    © Halloween de Never Utopia

   

_________________
I'm not a whore, just a dancer on a podium, bitch
MADE BY HOTMESS


Dernière édition par Libby Gallagher le Jeu 28 Aoû - 17:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Célébrité : Holland Roden


Statut : Célibataire



Messages : 68


Date d'inscription : 08/04/2014




MessageSujet: Re: Quand on naît jumelle, on ne connait rien à la solitude - Libby Jeu 28 Aoû - 17:34

Welcomeuh Very Happy

_________________

Anhya Whitney Jones
« Once Upon A Dream »
I know you, I walked with you once upon a dream. I know you, the gleam in your eyes is so familiar a gleam. I know it's true that visions are seldom all they seem but if I know you I know what you'll do you'll love me at once the way you did. Once upon a dream. Once upon a time I dreamed we'd be together in love forever. Once upon a night I was for a never a never ending.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATEUR
Kneel before your alpha !




Buddy you're a young man hard man
Shoutin' in the street gonna take on the world some day
You got blood on yo' face
You big disgrace
Wavin' your banner all over the place





Célébrité : Jared Leto


Messages : 69


Date d'inscription : 29/10/2013


Localisation : Hell, probably...





MessageSujet: Re: Quand on naît jumelle, on ne connait rien à la solitude - Libby Jeu 28 Aoû - 17:43


Bienvenue sur Moonlight Rises !


La nuit t'ouvre ses portes !

Bienvenue sur Moonlight Rises ! Tout d'abord, un grand merci à toi de t'être inscrite et de t'intéresser au forum ! Nous espérons te compter rapidement dans les rangs des membres validés, et avons hâte de te voir en jeu ! Maintenant que tu as posté ta fiche de présentation, il te reste une semaine complète pour la terminer ! Si ce délais est dépassé et que nous n'avons aucunes nouvelles de toi, ta fiche sera archivée et ton compte supprimé. Cependant, Relax ! Nous ne sommes pas des monstres ! Nous viendrons nous renseigner sur ton avancement ! Et sache qu'à tout moment si tu en fait la demande, un délais d'une semaine supplémentaire te sera accordé ;)N'oublie pas non plus de faire un tour dans le règlement si ce n'est déjà fait, et de trouver le code pour être validé ! Tu hésites encore pour ton avatar ? Va jeter un œil au bottin ici ! Et si il te reste encore quelques questions ou qu'il y a des points pas très clairs, n'hésite pas à aller ici, ou a contacter un membre du staff par MP ! Sur ce, nous te souhaitons encore une fois la bienvenue, en espérant que tu te plaises parmi-nous ! Bonne continuation !

Re-bienvenue à la plus nulle des chasseuses de New York ! Tu vas dans le camp des méchants vampires maintenant, mwuahahaha. Si ta jumelle rejoint ma meute, je jure de pas essayer de te tuer ! J'ai pas encore tout lu mais le début me semble parfait ^^.




_________________
When nightmares crawl into our world, you can't wake up to stop them and you have to fight them. When nightmares crawl into our world, you can't sleep to escape them and you have to fight them but you can't fight them, you can't fight them. And they know where to find you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar






Célébrité : Megan Prescott


Messages : 13


Date d'inscription : 28/08/2014




MessageSujet: Re: Quand on naît jumelle, on ne connait rien à la solitude - Libby Jeu 28 Aoû - 17:49

HI ! MERCI !
Mdr, tu vas devoir me tuer alors

_________________
I'm not a whore, just a dancer on a podium, bitch
MADE BY HOTMESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


ADMINISTRATRICE
STUCK BETWEEN THE SHADOWS




"The call of the light is more powerful than anything. I'm not a killer."



"I'm a fighter against the destruction buried deeply in the heart of men "





Célébrité : Olivia Wilde


Messages : 85


Date d'inscription : 19/02/2013




MessageSujet: Re: Quand on naît jumelle, on ne connait rien à la solitude - Libby Jeu 28 Aoû - 18:13


Bravo, tu es validé !


Et pour fêter ça, Pizza !  


Félicitation, tu as réussi l'épreuve avec succès ! Tu es maintenant un membre à part entière du forum ! Tu peux désormais aller poster des demandes de liens pour te faire pleins de copains, et des demandes de RP pour enfin entrer en jeu ! Encore un grand merci de t'être inscris ! Le forum t'ouvres désormais ses portes pour te lâcher dans notre dangereux monde nocturne... Tu fais maintenant parti de l'aventure alors... à toi de jouer !



_________________

« DROWN ME INTO THE DARKNESS WITH YOU FOREVER »
Roxy&Lara ▬ If you loose your mind, if you drown yourself in the dark night, please just hold my hand and drown me with you because i'm tired, tired to try, i just want to be by your side forever no matter what and i couldn't support to live if you're not by my side. Take my soul take me all, babe I don't care if we are going to hell
   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand on naît jumelle, on ne connait rien à la solitude - Libby

Revenir en haut Aller en bas

Quand on naît jumelle, on ne connait rien à la solitude - Libby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mais dis moi ? On se connait ? [PV Sophia]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Rises ::  :: Who are you ? :: Dossiers acceptés-